Quelles sont les aides locales pour sa rénovation énergétique ?

Un projet de rénovation énergétique, c'est toujours une bonne nouvelle pour réduire votre facture d’énergie. Oui, mais avant de penser aux économies, il faut savoir qu’une rénovation coûte cher. Découvrez vite la liste complète des aides locales !

En résumé :

  • Les collectivités locales proposent plusieurs aides pour vos travaux de rénovation énergétique. 
  • Les aides locales peuvent être de plusieurs types : régionales, départementales, communales. 
  • Les modalités, critères d’éligibilité et montants de ces aides peuvent être très fluctuants selon les collectivités. 

Les aides locales pour sa rénovation : quel contexte ?

Les travaux de rénovation énergétique coûtent cher, mais sont indispensables pour améliorer le confort de sa maison (le confort thermique notamment). En effet, le prix moyen au m² d'une maison par exemple, reste compris entre 200 et 450 euros dans le cadre d’une rénovation globale. Afin de réduire le reste à charge de vos travaux, vous pouvez avoir droit, en plus des aides publiques et privées, à des aides venant de collectivités locales.

Vous souhaitez rénover votre logement ?

Simulez gratuitement le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Simuler mes aides

Des aides prévues pour les travaux de rénovation énergétique 

Les travaux de rénovation énergétique, qui permettent des économies d’énergie ou améliorent la performance énergétique d’un logement, s’inscrivent en plein dans la volonté de transition économique et écologique souhaitée par l’État.  

Ces travaux sont par exemple : les travaux d’isolation (par l’intérieur ou l’extérieur dans le cas des murs), de remplacement de dispositifs de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (ECS) pour des équipements qui utilisent des énergies renouvelables. Ces travaux sont absolument nécessaires si votre logement est une passoire thermique

Par conséquent, différentes aides locales ont été prévues afin d’aider les particuliers à entamer des travaux de rénovation sans que cela leur coûte des sommes abyssales. Besoin de rénover une maison ancienne, un appartement, une résidence secondaire, une extension de votre maison actuelle ou encore un autre type d'habitation ? Pourquoi ne pas tenter d’obtenir ces aides très intéressantes ?

Quelles sont les modalités des aides par type de collectivités locales ?

Les aides locales peuvent être des aides communales, départementales ou régionales. Découvrez les modalités de chacune d’elles ci-dessous !

Les aides communales 

Les aides communales sont accessibles aux travaux de rénovation énergétique suivants :

  • changement de système de chauffage ;
  • travaux d’isolation ;
  • travaux de ventilation. 

aides collectivités locales montants

Les aides départementales 

Les aides départementales concernent souvent les propriétaires (attention car cela peut être très hétérogène suivant les aides) qui souhaitent réaliser des travaux en vue d’améliorer la performance énergétique d’un logement. Pour en bénéficier, il faut vous renseigner auprès de la préfecture

À l’échelle départementale comme à l’échelle locale, il existe une grande hétérogénéité parmi les aides existantes concernant les critères d’éligibilité, les types de travaux ainsi que les montants. 

Les aides régionales 

Tout comme les autres types d’aides locales, ces aides ont des modalités très hétérogènes suivant les régions. Par exemple, vous pouvez trouver des aides régionales accessibles seulement aux travaux prévus dans des logements possédant une surface habitable d’au moins 200 m² et devant assurer une amélioration de la performance énergétique de l’habitation de minimum 40 %

Les aides régionales sont bien référencées, avec trois ou quatre aides disponibles par région. 

Elles sont souvent importantes et concernent de nombreux travaux, certaines régions favorisant plutôt l’isolation, le chauffage PAC ou encore le chauffage solaire. Des aides liées à l’audit énergétique pré-rénovation globale sont constatées dans plusieurs régions. La Nouvelle Aquitaine, l’Ile-de-France ou encore la Bourgogne-Franche-Comté sont particulièrement actives par exemple.

Où trouver des informations sur ces aides ?

  1. Pour trouver des informations sur les aides communales, vous pouvez vous rendre en mairie. En effet, toutes les communes n’ont pas les mêmes conditions d’éligibilité pour vous faire bénéficier de leurs aides. 
  2. Pour trouver des informations sur les aides régionales, n’hésitez pas à visiter le site de l’ANIL (Agence Nationale pour l'Information sur le Logement) ou demander des renseignements auprès de votre Conseil régional, qui pourra vous donner les modalités d’obtention de l’aide ainsi que les montants auxquels vous pourrez avoir droit.

Aides des collectivités locales : conditions et montants

Quels sont les montants des aides locales par région ?

Régions

Aides et subventions

Grand-Est

- 300 € pour les appareils de chauffage au bois dont le coût est de 500 €

- Primes complémentaires pour certaines communes

- Plan "Je rénove BBC" : jusqu'à 3 000 € pour la maîtrise d'œuvre et 10 000 € pour travaux d'isolation et d'étanchéité à l'air

- Aide plafonnée à 1 200 € pour les travaux d'isolation toiture et combles

- Aide plafonnée à 160 € remplacement de chaudière par chaudière à haute performance énergétique (chaudière à condensation)

Auvergne-Rhônes-Alpes

- Jusqu'à 25 000 € HT de subvention de l'Anah pour les propriétaires occupants ou bailleurs

- L'éco-PTZ jusqu'à 30 000 €

Bretagne

- 300 € pour un chauffe-eau solaire (50 €/m² plafonné à 6 m²) 

- 750 à 80 000 € de subvention pour de lourds travaux liés à un logement indigne

Centre, Val de Loire

- Plan Energétis : chèque de 250 à 500 € pour un bilan thermique de votre maison

Corse

- Aides sous formes de subvention pour le chauffage (de 3 000 à 4 000 €) et l'eau chaude sanitaire (de 150 à 1 000 €)

- En complément des aides de l'Anah : aide de 500 € pour les travaux de rénovation énergétique sur les logements de plus de 15 ans

Bourgogne, Franche-Comté

- Aide d'un montant de 550 € pour un bilan énergétique de 700 €, le solde à régler est donc de 150 €

- Plan aide rénovation BBC (Bâtiment basse consommation) : de 3 000 à 7 000 €/propriétaire et de 3 000 à 15 000 €/bailleurs

- Chèque de 300 € pour la mise en place d'un chauffe-eau solaire ou poêle à bois

- Aide de 700 € pour une chaudière à bois si le montant des travaux est supérieur ou égale à 1 750 €

- 700 € pour l'installation de panneaux photovoltaïques

Normandie

- Chèque énergie audit : 400 € offerts sur 650 € de bilan

- Chèque énergie travaux : aide à réaliser les travaux préconisés par l'audit

- Plan Aide Rénovation BBC : jusqu'à 10 000 €, pompe à chaleur sur nappe

- 1 200 à 1 800 € (pour une dépense plafonnée à 6 000 €) pour des travaux d'amélioration thermique (isolation, chauffage...)

Ile-de-France

- Aide forfaitaire sur la main d'œuvre : 800 € pour un CESI (chauffe-eau solaire individuel), 1 300 € pour un SSC (chauffage solaire combiné panneau solaire + autre mode de chauffage), 750 € pour les capteurs solaires photovoltaïques

- 800 € sur les pompes à chaleur, 45 € par m² de toiture végétalisée

- 500 € pour la mise en place d'un poêle à bois

- 1 200 € pour l'isolation de la toiture (combles)

Occitanie

- Chèque isolation (Pyrénées-Orientales) : propriétaires d'un logement de + de 2 ans

- éco-chèque logement jusqu'à 1 500 € pour tous travaux liés à la rénovation d'énergie (propriétaires occupants ou bailleurs)

- 200 € pour l'installation d'un chauffe-eau solaire et d'un système combiné ou de panneaux photovoltaïques

Hauts-de-France

- Pose d'un Système Solaire Combiné : 3 600 €

- Pose d'un Chauffe-eau solaire individuel : 1 200 €

Pays-de-la-Loire

- Contrat Climat Énergie : subvention de 4 600 à 9 000 €

- Aide régionale aux économies d'énergie pour les particuliers (AREEP) : le foyer peut bénéficier d'une subvention forfaitaire de 4 000 €, sous conditions

Nouvelle Aquitaine

- 1 500 € max : isolation toitures, combles

- Micro-crédit d'isolation verte à 0 %

- Dispositif Énergie Habitat : 1 000 à 1 500 € d'aides Éco chèque : jusqu'à 3 300 €

- Prime de 1 200 €

- Subventions de 500 à 9 000 € en collaboration avec l'Anah pour les propriétaires souhaitant réaliser des travaux d'économies d'énergie

PACA

- 2 000 € d'aides pour équipement solaire thermique (dans la limite de 70 % du montant des travaux)

- Aide financière de 20 % plafonnée à 1 600 € sur les travaux de rénovation pour les propriétaires habitant en zone montagneuse

Vous souhaitez un accompagnement encore plus personnalisé ? 

N’hésitez pas à contacter les experts rénovation d’Hello Watt au 09 78 46 70 64 pour une étude approfondie de votre projet. Ils sauront vous accompagner tout le long de votre projet et vous donneront de précieux conseils sur vos travaux (ainsi qu’un suivi du commencement jusqu'à la réception du chantier), les aides disponibles afin de financer le coût de votre projet (dont le nouveau prêt Avance rénovation) et les gains d’énergie que vous pouvez réaliser. Votre devis peut également être analysé.

Aides des collectivités locales : zoom sur quelques aides 

Afin de vous aider à y voir plus clair, voici quelques exemples d’aides locales dans différentes régions de France. 

Aides locales dans la Drôme (26) 

Aide à la rénovation globale pour les propriétaires bailleurs - CA Arche Agglo 

Les conditions d’éligibilité : 

  • logements de plus de 15 ans  qui remplissent les conditions de l’Anah ;
  • le bénéficiaire est le propriétaire occupant du logement ;
  • les aides publiques pour un propriétaire ne peuvent dépasser 80 % pour les ménages modestes et 100 % pour les très modestes ;
  • les aides de ARCHE Agglo ne sont pas cumulables entre elles à l’exception de l’aide aux travaux ayant permis un gain énergétique de plus de 50 % ;
  • les propriétaires doivent être accompagnés par l’équipe d’animation de ARCHE Agglo qui calcule les aides mobilisables et fera le lien avec le service Habitat de ARCHE Agglo.

Les montants des aides  :

  • les aides aux travaux ayant permis un gain énergétique de plus de 50 % s’élève à 500 € ;
  • les aides en faveur des rénovations énergétiques de qualité permettant d’atteindre un niveau BBC : jusqu’à 5 500€.

Aides locales dans le Nord-Pas-de-Calais (62)

Le Nord-Pas-de-Calais est une région où il existe beaucoup d’aides à la rénovation. En voici quelques-unes ci-dessous. 

Aide à la rénovation Énergétique (Isolation des combles perdus) - CU d'Arras 

 Les conditions d’éligibilité :

  • propriétaire bailleur et propriétaire occupant ;
  • ressources du foyer ;
  • logement de plus de 15 ans.

Les montants de l’aide : 

  • 30 % du montant de travaux HT ;
  • ou 60 % en matériaux biosourcés ;
  • plafond de subvention > 1 000 €.

Aide à la rénovation Énergétique (Solaire thermique CESI ou combiné) - CA Grand Calais Terres et Mers 

 Les conditions d’éligibilité : 

  • éligibilité et modulation de l’aide selon les ressources du foyer ;
  • aide basée sur le taux de prélèvement à la source ;
  • logement de plus de 15 ans

Les montants de l’aide : 

Le montant de cette aide s’élève à 200 €/m² de panneaux installés (plafond à 20 m² pour le SSC).

Attention !

Pour pouvoir bénéficier de ces aides, il faut obligatoirement faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Attention donc à bien choisir une entreprise de rénovation qui possède ce label. 

Rendez-vous sur le site de France Rénov’ pour trouver votre professionnel dans leur annuaire des artisans RGE. Vous pouvez même vous faire accompagner par un Accompagnateur Rénov’ pour obtenir des conseils sur la rénovation.

aides collectivites locales maprimerenov

FAQ sur les aides des collectivités locales

Comment puis-je obtenir une aide du conseil général pour ma rénovation ?

Les aides provenant du Conseil Général sont destinées aux propriétaires bailleurs et/ou occupants réalisant des travaux d’amélioration de performance énergétique. Cependant, les conditions d’éligibilité de la subvention du Conseil général diffèrent en fonction des départements.

Les aides locales sont-elles cumulables avec d’autres aides ?

Oui, vous pouvez tout à fait cumuler les aides locales avec d’autres aides, comme : 

  • MaPrimeRénov’ ;
  • MaPrimeRénov’ Sérénité ;
  • la TVA à taux réduit à 5,5% ;
  • l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;
  • le prêt Avance Rénovation.

Pourquoi rénover sa maison ?

Il est important de rénover sa maison afin de limiter les déperditions thermiques, et donc réaliser des économies parfois conséquentes sur sa facture d’énergie. Ainsi, l’ADEME (L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) avertit qu’une mauvaise isolation des combles, par exemple, génère une déperdition thermique de 30 % environ. 

De plus, rénover son logement à l’aide d’équipements performants et écologiques vous permet de ne pas impacter négativement l’environnement. 

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.