Faut-il installer un poêle à granulés de bois dans sa maison ?

Avantages, installation, prix et aides en 2021.

Besoin d'un devis pour installer votre poêle à bois ?
Introduction

Les Français n’ont de cesse d’être séduits par le poêle à granulés, tant pour son design que pour sa flamme très caractéristique. Découvrez ici toutes nos explications sur ce mode de chauffage innovant.

🔎 Principe de fonctionnement d’un poêle à granulés

Pour fonctionner, le poêle à granulés nécessite d’être alimenté par de petits cylindres de bois. La taille de ces granulés, aussi appelés pellets, se situe généralement aux alentours de 20 mm pour un diamètre moyen de 6 mm. 

Pour les modèles de poêles à granulés automatisés, les pellets sont acheminés par une vis sans fin depuis le réservoir jusqu'à la chambre de combustion. Cette vis sans fin contrôle à la fois la vitesse ainsi que la quantité de combustible utilisée, et ce, en fonction de la puissance de chauffage souhaitée. 

Le feu est allumé grâce à une bougie d’allumage, autrement dit grâce à une résistance électrique. Les fumées sont, quant à elles, évacuées grâce à un système de ventilation ainsi qu’un conduit d’évacuation. Ce système permet également d’accélérer ainsi que d’homogénéiser la diffusion d’oxygène dans le foyer du poêle, pour une meilleure combustion.  

Le chauffage au bois vous intéresse ?

Découvrez le poêle à granulés, un système de chauffage moins cher et plus écologique.

Obtenir mon devis gratuit

✅ Quels sont les avantages d’un poêle à granulés ?

Sa source d’énergie est écologique

Les granulés de bois, aussi appelés pellets, sont de petits cylindres de bois compacté. Leur origine est 100 % naturelle et renouvelable. Pour les produire, ce sont les déchets issus de l’industrie forestière (résidus de bois ou sciures) qui sont principalement utilisés. Leur fabrication n’implique donc pas de déforestation directe, puisqu’il s’agit essentiellement de recyclage. Cet atout de taille est régulièrement cité par les consommateurs ayant décidé d’adopter ce combustible pour leur système de chauffage.

 

Le saviez-vous ?

En France, la production de pellets est particulièrement performante et parvient à se réaliser en quasi autosuffisance. En 2020, la production s’élevait à 1,7 million de tonnes, pour une consommation avoisinant les 1,9 million de tonnes.

L’autre point fort du granulé de bois réside dans le fait que cette source d’énergie émet bien moins de polluants que les combustibles issus des énergies fossiles. Seule une faible quantité d’émissions de gaz à effet de serre est rejetée. De plus, le bilan carbone du granulé de bois est neutre : la quantité de CO2 rejetée lors de la combustion est comparable à celle extraite d’un autre arbre de la même variété, au cours de son processus de photosynthèse. De ce fait, la pollution provoquée par la combustion est absorbée par les arbres qui viennent remplacer ceux coupés préalablement

Les granulés : un combustible économique

Choisir un poêle à granulés, c’est choisir une source d’énergie économique. Pourquoi cela ? Si l’on compare le coût du kWh des granulés de bois aux autres sources d'énergie, il est rapidement possible de constater qu’une réelle différence de prix existe. Dans le tableau ci-dessous, retrouvez le comparatif des prix

Sources d'énergie

Prix moyen du kWh*

🌱 Granulés en vrac

0,0641 €

👜 Granulés en sac

0,0700 €

🔥 Gaz naturel

0,0840 €

🏤 Fioul domestique

0,0958 €

⚡ Électricité

0,1557 €

*Prix observés au mois d'avril 2021.

Les granulés de bois disposent d’un haut pouvoir calorifique (environ 5 kWh/kg contre 3,8 kWh/kg pour du bois en bûches à 20% d’humidité). Les bonnes performances énergétiques affichées par un poêle à granulés peuvent être expliquées par la haute densité énergétique des pellets ainsi que leur très faible taux d’humidité (inférieur à 10 %). Cela signifie qu’à quantité de combustible égale, la quantité de chauffage produite est plus importante. Ainsi, l'amortissement de l’appareil peut aisément se réaliser entre 3 et 6 ans. L’explication à cela : l’investissement initial ainsi que le coût de fonctionnement relativement modérés. 

Quels granulés choisir ? 

Pour vous assurer de la qualité des pellets que vous achetez, tournez-vous vers des pellets de normes normes Din Plus, NF ou EN Plus. Ces certifications sont respectivement allemandes, françaises et européennes. En vérité, leur niveau de qualité est très proche , puisque toutes trois sont basées sur la norme européenne de qualité NF EN ISO 17225.2.

Un appareil aux performances énergétiques intéressantes 

Le rendement d’un poêle à granulés tourne autour des 85 % à plus de 90 %. À titre de comparaison, un poêle à bûches peut voir son rendement osciller entre 70 % et 85 %. Pour de tels résultats, le poêle à bûches nécessite un bois bien sec, car si tel n’est pas le cas alors ses performances peuvent être particulièrement affectées et devenir bien inférieures. 

Notez qu’à ce niveau-là, il n'y a aucun risque avec le poêle à granulés ! En effet, les granulés sont reconnus pour être particulièrement secs (dans la mesure où leur stockage est effectué dans de bonnes conditions) : pas plus de 10 % d’humidité (contre 20 % pour des bûches). Le combustible utilisé par le poêle à granulés confère à cet appareil de faibles émissions de polluants, et notamment pour les produits labellisés Flamme Verte.

Dans le tableau ci-dessous, découvrez les critères de performance actuels du label Flamme Verte 7 étoiles, que les modèles de poêles granulés doivent respecter pour être labellisé :

Label Flamme Verte 7 étoiles*

Poêle à granulés

📈 Rendement énergétique

87 %

💨 Émissions de monoxyde de carbone

0,024 % soit 300 mg/Nm3

💨 Émissions de particules fines

30 mg/Nm3

💨 Émissions d'oxydes d'azote

200 mg/Nm3

*Source : site Flamme Verte

👉 Quel poêle à granulés choisir ?

Les meilleures marques de poêle à granulés

Du fait de la popularité de ce mode de chauffage, de nombreux fabricants proposent leurs modèles de poêles à granulés. Le marché est aujourd’hui donc assez vaste. Voici une sélection de marques vendant les meilleurs poêles à granulés, parmi les plus populaires selon les avis des consommateurs : 

Marques de poêle à granulés*

Origine

Label Flamme Verte

Marques réputées pour

Edilkamin

Italie

Oui

Gammes de prix moyennes

Freepoint

Italie

Oui

Coût plutôt faible

Haas+Sohn

Hongrie

Non

Appareils silencieux

Invicta

France

Oui

Peu coûteux

La Nordica Extraflame

Italie

Oui

Coût plutôt faible

Seguin Piazzetta

Italie

Non

Appareils polyvalent

MCZ

Italie

Oui

Bon rapport qualité/prix

Palazzetti

Italie

Oui

Appareils étanches

Ravelli

Italie

Oui

Modèles programmables et connectés au WIFI

Bon rapport qualité/prix

Rika

Autriche

Non

Appareils silencieux

Grand réservoir de granulés (50 kg)

*Cette liste est non exhaustive. 

Comme il est possible de le remarquer, le marché du poêle à granulés est largement dominé par des marques italiennes. Sur la quarantaine de marques qui proposent des poêles à granulés, près de la moitié est originaire d’Italie. Pour la seconde moitié, ce sont principalement six pays qui se partagent le reste du marché. 

Comment bien choisir son poêle à granulés ? 

Bien choisir son poêle à granulés est crucial. En effet, il convient d’être correctement informé afin de procéder à un achat adapté à ses besoins et/ou à ses attentes. Pour cela, voici les éléments à prendre en considération : 

  • le label Flamme Verte 7 étoiles : ce label est essentiel dans la mesure où il promeut “l’utilisation du bois par des appareils de chauffage performants dont la conception répond à une charte de qualité exigeante en termes de rendement énergétique et d’émissions polluantes, sur laquelle s'engagent les fabricants” - site Flamme Verte. Ce label garantit donc un niveau de performance énergétique minimal : il s’agit là d’un élément obligatoire si l’on veut pouvoir prétendre à des aides financières ;
  • la puissance : ici, il est nécessaire de connaître les besoins en chauffage de son logement. Il peut parfois être tentant de se tourner vers un poêle à granulés hautement puissant, et pourtant, cela peut-être tout à votre désavantage : lorsque les poêles à granulés tournent au ralenti (sous-régime), ils peuvent avoir tendance à davantage s'encrasser et donc à consommer. Notez également qu’un poêle à granulés plus puissant que nécessaire, peut vous amener à débourser davantage lors de son achat. Voici donc la puissance à choisir en fonction de son logement : 
    • Logement basse consommation ou RT 2012 (construction à partir de 2013) : 60 W/m² soit un poêle à granulés de 6 kWh pour 100 m² ;
    • Logement RT 2005 (construction entre 2006 et fin 2012) ou ancien rénové/ bien isolé : 100 W/m², soit un poêle à granulés de 10 kWh pour 100 m² ;
    • Ancien non isolé : en fonction du bilan énergétique et sur avis d'un installateur de poêles à granulés ;
  • la capacité du réservoir : l’autonomie des poêles à granulés est directement liée à la quantité de combustible qui peut l’alimenter. Pour un réservoir, comptez entre 15 kg et 50 kg pour les plus volumineux. Évidemment, avec une telle différence de réservoir, l'autonomie peut grandement varier d’un modèle à l’autre. Notez que des dispositifs optionnels (capteur de niveau, vis sans fin) permettent de s'épargner de nombreuses recharges en granulés, avec un sac qui peut parfois peser lourd ; 
  • les options : il existe certaines options qui permettent d'effectuer une programmation du moment de chauffe de façon journalière ou hebdomadaire ou de déclencher son poêle à granulés à distance. Des accessoires peuvent également exister comme une télécommande, des outils d’alerte de réservoir vide, de porte ouverte, de nettoyage de la vitre et/ou des cendres du creuset.  

Les différents modèles de poêle à granulés

Tous les modèles de poêles à granulés ne disposent pas des mêmes technologies. Chacune d’entre elles a vocation à répondre à des besoins spécifiques. Il est possible de s’équiper d’un poêle à granulés : 

  • à convection naturelle : il s’agit de la version la plus classique du poêle à granulés. Ce modèle est également le plus silencieux. Toutefois, ce type d’appareil ne possède pas de ventilateur, ce qui induit que la chaleur se diffuse lentement dans la pièce. Le confort thermique n’est donc pas le même. La chaleur est en partie diffusée par rayonnement thermique direct (la chaleur se propage jusqu’à ce qu’une matière absorbe les rayons) à travers la parois vitrée. La majorité de la propagation de la chaleur dans le logement reste tout de même effectuée par convection naturelle, c’est-à-dire au-dessus du poêle. Plus précisément, la convection naturelle désigne un phénomène qui implique que la chaleur monte et que le froid descend, par modification de densité. Les poêles à granulés à convection naturelle sont généralement plutôt recommandés pour des maisons à étages et assez compactes ;
  • avec ventilation : ici, un ventilateur permet une diffusion large, rapide et uniforme de la chaleur. On parle de poêle à convection forcée. Disposer d’un système de régulation de la puissance est conseillé. Il est ainsi possible de choisir la puissance de l’air soufflé. Généralement, il est possible de choisir la puissance de l’air soufflé entre cinq plages de puissances différentes. Notez que ce type de poêle à granulés doit, de préférence, être disposé le plus au centre du logement, pour une meilleure répartition de la chaleur. De plus, toutes les parois et les sols ne sont pas forcément compatibles : le bois, le PVC, les plastiques, le papier, le textile, etc. Il est donc important de vous assurer qu’un tel poêle à granulés est compatible avec les caractéristiques de votre logement pour garantir la sécurité de celui-ci ;
  • avec canalisations : les poêles à granulés canalisables permettent de diffuser de la chaleur dans les pièces voisines. Pour permettre cela, un système de sorties indépendantes les unes des autres est installé. Ce type de poêle à granulés canalisable convient davantage à une maison cloisonnée ;
  • hydro : les poêles à granulés hydro sont capables de faire office de chauffage central (alimentation de plusieurs radiateurs ou d’un plancher chauffant) et de produire de l’eau chaude sanitaire (à la place d’une chaudière) ; 
  • mixte ou hybride : les poêles à granulés mixtes permettent, en plus des pellets, d’utiliser des bûches de bois comme combustible. Ce modèle permet donc de tirer profit de ces deux combustibles ;
  • en ventouse/étanche : le montage d’un poêle à granulés en ventouse permet de l’alimenter en air frais extérieur ainsi que d’évacuer les fumées. Son avantage : l’air nécessaire à la combustion du poêle à granulés n’est pas puisé à l’intérieur du logement. Ce système permet également d’améliorer de 4 % à 5 % le rendement de l’appareil puisque l’air extérieur frais qui entre se réchauffe grâce au contact des fumées chaudes sortantes. 

💰 Les aides pour l’installation d’un poêle à granulés

Les poêles à granulés sont des appareils de chauffage à la fois écologiques et performants. C’est en toute logique que leur installation permet de bénéficier de certaines aides prévues à cet effet. Leur but : inciter les foyers à améliorer les performances énergétiques de leur logement, sans être totalement rebutés par le coût financier que cela peut impliquer. Installer un appareil doué de belles performances énergétiques, c’est s’assurer, à la clé, de belles économies d’énergie et d’argent

Attention, toutefois, ces aides ne sont pas forcément destinées à tous. En effet, certaines sont soumises à des conditions de ressources strictes. Notez également que certains critères nécessitent d’être respectés, afin de se voir éligible à ces aides. 

Sans plus attendre, découvrez les spécificités des aides existantes dans le tableau ci-dessous : 

Type d'aide

Sous conditions de revenus ?

Hauteur de l'aide

Critères d’éligibilité

📜 Prime CEE

Non

Au cas par cas selon :

✔ la nature et le nombre de travaux

✔ les revenus du ménage

✔ les économies d'énergie réalisées

Artisan certifié RGE

Logement ≥ 2 ans

🏡 MaPrimeRénov'

Oui

Profil :

✔ très modeste : 3 000 € max

✔ modeste : 2 500 € max

✔ intermédiaire : 1 500 € max

✔ aisé : 0 €

Propriétaire occupant/bailleur

Logement ≥ 2 ans

Artisan certifié RGE

Pas d'éco-PTZ depuis 5 ans

💸 Éco-PTZ (Éco-prêt à taux zéro)

Non

Selon le nombre de travaux :

✔ 1 : 15 000€ max

✔ 2 : 5 000€ max

✔ 3 : 30 000€ max

Propriétaire occupant/bailleur

Résidence principale

Logement ≥ 2 ans

Jusqu'au 31 décembre 2021

Artisan certifié RGE

Remboursement en 15 ans

📉 TVA à taux réduit

Non

Appareil et installation à 5,5% de TVA (habituellement à 20%)

Matériel et installation facturés par une entreprise

Logement ≥ 2 ans

👌 Habiter mieux sérénité de l'Anah

Oui

Prise en charge HT :

✔ 50 % : revenus très modestes

✔ 30 % : revenus modestes

Propriétaire habitant

Logement ≥ 15 ans

Gain énergétique de 35% min

📍 Aides des collectivités locales

En fonction des collectivités

En fonction des collectivités

En fonction des collectivités

Gare tout de même aux mauvaises surprises ! Les aides financières ainsi que les subventions sont des dispositifs bien encadrés. Toutefois, certains professionnels peu scrupuleux peuvent laisser croire qu’il est tout à fait possible d’installer un poêle à granulés pour seulement 1 €, par exemple. Pourquoi est-ce un problème ? Au vu du faible investissement financier que cela représente, certaines personnes peuvent se laisser avoir en ayant été, tout simplement, trop peu soucieux

Ici, le gros problème réside dans le fait que les aides et primes de l’Etat ne sont attribuables qu’une seule et unique fois. Ainsi, si l’entreprise à qui vous accordez votre confiance joue aux abonnés absents ou bien ne réalise pas correctement l’installation de votre poêle à granulés, vous ne serez alors malheureusement pas éligible aux aides de l’Etat une seconde fois… Résultat : il vous faudra alors tout débourser de votre poche afin que l’installation de votre poêle à granulés soit réalisée en bonne et due forme.  

C’est ainsi que, mi-avril dernier, le gouvernement a annoncé la fin des offres dites à un euro. En effet, un reste à charge minimal sur le prix TTC des travaux doit à présent être réglé : 

  • pour les foyers très modestes : celui-ci s’élève à 10 % ;
  • pour les revenus modestes : il est de 25 % ;
  • pour les revenus intermédiaires : à près de 40 % ;
  • pour les ménages aisés : le reste à charge atteint les 60 .

La fin du crédit d’impôt

Depuis le début de l’année 2021, le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE) a été définitivement supprimé. Vous pouvez toutefois vous rabattre sur de nombreuses autres primes énergie !

💬 Foire aux questions

Quelles différences entre un poêle à granulés et une chaudière à granulés ?

Le poêle à granulés est avant tout adapté aux logements de petites surfaces et s'utilise davantage comme chauffage d’appoint : il doit donc être combiné à un système de chauffage central. La chaudière à granulés, quant à elle, convient à des logements plus spacieux (maisons avec jardin ou immeubles). Cet appareil fait office de chauffage central et peut même produire de l’eau chaude sanitaire (ECS) s’il est couplé avec un ballon. 

Quels sont les inconvénients avec un poêle à granulés ?

Comme évoqué à l’instant, le poêle à granulés est un appareil essentiellement destiné à une utilisation en tant que chauffage d’appoint. Il n'est donc pas toujours possible de se contenter uniquement de cet appareil pour chauffer son habitation, dont la surface est élevée. Cet équipement nécessite également des opérations de maintenance à réaliser de façon assidue : annuellement pour l’entretien et deux fois par an pour le ramonage.

Quel est le prix moyen d’un poêle à granulés ?

Comptez entre 3 000 € et 6 000 € en moyenne pour l’achat d’un poêle à granulés. Cette fourchette de prix peut varier en fonction de la marque choisie, mais aussi du modèle, du design, de la puissance, du matériau, etc. Sans compter qu’il est possible de trouver des appareils à prix d’usine ! En général, l’installation d’un poêle à granulés par un professionnel est facturée entre 10 % et 20 % du prix du poêle à granulés. Là aussi, le prix peut être amené à varier en fonction de certains éléments, comme l’état de votre conduit, la nécessité ou non de réaliser un tubage, etc. Pour choisir votre poêle à granulés au meilleur prix, n'hésitez pas à demander des devis auprès de différents professionnels.

Maëva Dobkiewicz

Maëva Dobkiewicz

Rédactrice web & SEO

Diplômée d'une Licence L.E.A. Anglais-Russe, Maëva est rédactrice web & SEO chez Hello Watt. Sensible aux questions environnementales, elle écrit sur la transition énergétique, et plus vastement l'énergie.