Travaux de rénovation : par où commencer et dans quel ordre ?

Lorsqu'on entame des travaux de rénovation, l’ordre des travaux a son importance. Découvrez vite dans quel ordre réaliser vos travaux.

En résumé :

  • Étape 1 : étude préalable (bilan thermique, audit énergétique) afin de mettre à jour les faiblesses de l’habitat.
  • Étape 2 : démolition, travaux puis ménage de fin de chantier pour finir.
  • Peur du montant de vos travaux de rénovation ? Des aides à la rénovation (telles que le Prêt Avance Rénovation, créé début 2022) existent et vous permettent de réduire considérablement le montant de votre facture. 

Le diagnostic énergétique : la première étape 

Comment établir un diagnostic ?

Réaliser l’audit énergétique (ou bilan thermique) est indispensable pour déceler les failles de votre logement. En réalisant cette étude, vous obtenez une liste complète des travaux de rénovation énergétique à entreprendre pour réhabiliter votre maison.

Bon à savoir :

S’il n’y a pas de réelle réelle différence entre l’audit énergétique et le bilan thermique, il y en a une entre le DPE et l'audit énergétique. Le DPE est le diagnostic de performance énergétique, un diagnostic qui permet d'attester la performance énergétique d'un logement lors de la vente d'un bien. 

Tandis que l’audit énergétique est une étude complète des performances énergétiques d'un logement dans le but d'améliorer ses performances énergétiques (proposition de scénarii de travaux et de leur rentabilité).

Cette étape nécessaire a un coût dont voici les montants :

  • audit énergétique : entre 500 et 1 000 € ;
  • DPE : entre 80 € et 250 €. 

Pour info :

La rénovation énergétique d’un logement demande des connaissances solides des bâtiments. Nous vous conseillons donc de vous entourer de professionnels qualifiés et habitués à ce type de travaux. L’idéal est de demander des devis à des artisans (Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). 

De plus, vous ne pourrez bénéficier des aides à la rénovation qu’en faisant appel à ce type de professionnels

Demandez votre Prime Énergie !

Découvrez le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation énergétique.

Obtenir ma Prime Énergie

Le cas des maisons anciennes 

Quels sont les travaux à entreprendre ?

Les maisons anciennes recèlent souvent beaucoup de failles. Qu’elles soient d’anciens corps de ferme ou des maisons des années 30 avec un cachet, ces bâtisses révèlent souvent des faiblesses énergétiques importantes et sont de véritables passoires thermiques :

  • une isolation thermique et acoustique mal effectuée voire inexistante ;
  • une ventilation ne répondant plus aux normes actuelles ;
  • des matériaux inadaptés aux l’environnements humides ;
  • des fenêtres simple vitrage au lieu de double ou triple vitrage, bien plus efficace.

En plus de vos travaux de rénovation, vous pouvez en profiter pour réaliser des travaux d’aménagement. En effet, les vieilles maisons possèdent souvent de petites pièces cloisonnés. N’hésitez pas à casser les cloisons pour agrandir l’espace et réorganiser la composition de votre logement !

Après le diagnostic : quelles sont les étapes des travaux de rénovation ?

La démolition 

En premier lieu, il faut démolir les éléments qu'on ne veut plus comme une cheminée qui ne sert pas, des cloisons qui coupent inutilement une pièce par exemple. Démarrez par les étages, pour finir par le rez-de-chaussée.

La démolition engendre évidemment beaucoup de déchets que vous devrez ensuite jeter à la déchetterie (à part pour les matériaux que vous pourrez réutiliser ou revendre par la suite). 

L’évacuation des déchets

Le matériel à louer

En centre-ville, vous pouvez louer des bennes et installer des goulottes d’extraction. Il faudra penser à demander les autorisations de dépôt de bennes et un permis de stationnement. Pensez donc à bien vous y prendre à l’avance. 

Gardez à l'esprit qu' il existe des délais minimums à respecter (voyez avec le service d’urbanisme de votre mairie pour la demande nommée “autorisation d’occupation temporaire du domaine public (AOT))”. 

Les déchets de chantier à trier

Pensez également à trier vos déchets de fin de chantier. Vous pouvez effectuer cette étape seul ou avoir recours à un professionnel. Dans tous les cas, ils doivent être triés avant d’être envoyés à la déchetterie.

Les travaux de gros œuvre

Maintenant que vous vous êtes débarrassé de ces déchets, vous allez devoir vous occuper de créer tous les accès pour les futurs aménagements de votre maison : création des premières saignées, des espaces d'évacuation et passage des gaines

Durant cette étape, profitez-en pour régler les problèmes d'humidité ou d'infiltration. Prenez contact avec un spécialiste pour régler ces soucis avant de passer à la suite.

La pose des équipements

Anticipez bien vos besoins en termes d’équipements : nombre de prises et endroits de pose, arrivée d’eau, etc.

Une fois les emplacements créés, vous pouvez installer les matériels électriques et de plomberie.

Bon à savoir :

Vous avez la fibre écolo ? N’hésitez pas à faire poser des équipements peu énergivores pour transformer votre logis en maison BBC (Bâtiment Basse Consommation) !

ordre travaux rénovation énergétique

Le cloisonnement et l’isolation

Ce sont des éléments comme le coût et le type de pièce (sèche ou humide) ainsi que les besoins en rapidité du chantier qui vous imposeront le choix des matériaux.

Cette étape est couplée à la mise en place de l’isolation par l’intérieur de votre logement. 

Au sujet de l’isolation par l’intérieur, la résistance thermique des matériaux choisis impactera aussi bien votre future facture de chauffage que la possibilité d’obtenir des aides à la rénovation ! La mise en place de vos cloisons se fait en 2 étapes :

  1. la mise en place de rails ;
  2. la mise en place de l’isolant et de la paroi.

Attention !

L’isolation est une étape importante dans tout projet de rénovation (elle fait partie de rénovation énergétique). Aussi, nous vous conseillons très fortement d’insister auprès des professionnels pour qu’aucun trou ni aucune saignée ne soient faits dans les isolants. 

Le cas échéant, vous risquez d’avoir des entrées d’air froid en hiver et chaud en été. Votre isolation sera alors beaucoup moins efficace.

Isolation des murs : votre devis gratuit

Hello Watt vous accompagne de A à Z pour isoler vos murs : calcul des aides, devis détaillé et vérification des artisans !

Je demande mon devis

L'enduit des murs et plafonds 

Enduire vos murs et vos plafonds est primordial. Si les surfaces étaient recouvertes d'un ancien papier peint ou d'une peinture écaillée, prenez soin de remettre les murs nus avant de les enduire avec du ciment, du plâtre ou du mortier afin de pouvoir accueillir les futurs revêtements.

Une fois la pose des cloisons et des joints de finition terminée, les peintres passent une sous-couche au plafond et au mur puis une ou deux couches de peintures de finition.

La chape du sol

C’est un système qui permet de supprimer les irrégularités du sol en posant une couche épaisse de mortier sur ce dernier. Si vous souhaitez peindre votre sol, ce dernier peut avoir besoin d’un bon ragréage avant la pose de la peinture. Le ragréage désigne une préparation du support à la pose du nouveau revêtement afin d’éviter les différences de niveau et les défauts.

La pose des revêtements 

Votre sol est totalement aplani ? C’est le moment de vous lancer dans la peinture et dans le revêtement des murs et des sols et ce, suivant cet ordre :

  1. peinture du plafond ;
  2. pose du papier peint ou peinture des murs ;
  3. pose du parquet ou du carrelage.

Vous éviterez ainsi les traces de peinture ou de colle sur votre tout nouveau sol. 

Le ménage de fin de chantier 

En fin de chantier, nous vous conseillons fortement de faire appel à une société de nettoyage de fin chantier

En effet, toute la poussière qui provient notamment de toutes les découpes de placo, de bois s’est insérée dans les moindres recoins de vos fenêtres, au plafond, dans les prises... Pour la déloger, mieux vaut faire appel à un professionnel.

Quelles sont les spécificités à prendre en compte lors de vos travaux de rénovation ?

Les maisons anciennes 

Une maison ancienne, en pierre ou une maison dont la façade est classée au patrimoine ne se rénove pas tout à fait de la même manière qu’une maison lambda.

Dans le cas d’une maison ancienne, la façade de la maison possède souvent un charme dont on ne veut pas se séparer. 

Si elle est classée au patrimoine, il est même interdit d’y toucher. Pour isoler les murs, il est donc nécessaire de procéder par l’intérieur de la maison et non par l'extérieur, au risque d’être en illégalité. Vous perdez légèrement en surface habitable, mais vous conservez la beauté de votre maison ancienne.

Pour info :

Si vous ne les entretenez que très peu, vos résidences secondaires sont aussi à rénover ! En effet, un logement peu entretenu a tendance à se détériorer plus rapidement. Vous pouvez là aussi bénéficier de certaines aides.

Les autres types de logements 

Selon l’ADEME, les logements construits avant 1948 ne sont pas concernés par la Réglementation Thermique de l'existant. Il n’est donc pas banal de se retrouver avec un logement qui ne possède aucune isolation thermique. 

Il est alors très important qu’une isolation soit mise en place, soit par l’intérieur, soit par l’extérieur. 

Quel est le coût des travaux de rénovation de mon logement ?

Quel est le prix des travaux ?

Il est assez complexe de donner un montant concernant le prix d’une rénovation car cela dépend en grande partie des travaux à entreprendre, de la superficie du bâtiment et des matériaux choisis. Les prix vont aussi varier si le bâtiment à rénover est une extension de votre maison

Pour vous donner une idée, voici cependant les coûts d'investissement des principaux travaux (pour une maison d’une superficie de 100 m2 avec 4 personnes) :

  • l’isolation des combles perdus : entre 1 500 et 2500 euros ;
  • l’isolation des murs par l’extérieur (ITE) : 18 000 euros ;
  • l’isolation des planchers bas (100m2) : 2 500 euros ;
  • l’installation d’une pompe à chaleur air-air : 8000 à 10 000 euros ;
  • l’installation d’un poêle à granulés de bois : entre 5000 et 6000 euros ;
  • l’isolation des murs par l’intérieur (ITI) : entre 50 € et 90 euros par m² ;
  • l’installation d’une chaudière gaz à condensation : entre 3 000 euros et 7 000 euros. 

Isolez vos combles au meilleur prix !

Gagnez en confort en été comme en hiver en isolant vos combles ! Profitez des aides de l'État pour financer vos travaux.

Estimer le prix de mes travaux

Quelles sont les aides financières et l’accompagnement disponibles ?

Si vous devez réaliser plusieurs de ces travaux, la facture peut grimper rapidement. Heureusement, les aides à la rénovation existent pour réduire votre investissement.

MaPrimeRénov’ 

Née de la fusion entre Habiter Mieux Agilité et une partie du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), c’est une aide visant à rénover les logements.

Les primes CEE

Certains fournisseurs d'énergie (dits “obligés”) ont une obligation légale de diminuer la consommation énergétique des français. Pour cela, ils doivent réaliser des travaux d'économies d'énergie ou inciter les particuliers et les professionnels à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Avec la Prime CEE, les obligés vous aident à financer vos travaux et réduire votre facture d'énergie !

MaPrimeRénov' Sérénité pour les revenus modestes 

Le programme Habiter Mieux de l’Anah a changé de nom en 2022 pour celui de MaPrimeRénov' Sérénité. Ses principales caractéristiques sont :

  • le financement des travaux des ménages à revenus modestes et très modestes ;
  • le financement de travaux générant un gain énergétique d'au moins 35 % ;
  • le suivi obligatoire par un Accompagnateur Renov’ spécialisé ;
  • le cumul possible avec les primes CEE dès juillet 2022.

L’éco-PTZ

L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de financer des travaux de rénovation énergétique des logements. Le montant maximal de l'éco-PTZ est compris entre 7 000 € et 50 000 € selon les travaux financés. Ce prêt peut être accordé sous conditions à un propriétaire bailleur ou occupant et à un syndicat de copropriétaires jusqu'au 31 décembre 2023.

Le Prêt Avance Rénovation 

Il a été créé afin de compenser l’éventuel reste-à-charge et convaincre ainsi les ménages modestes. Les banques qui le distribuent bénéficient d'une garantie d'État à hauteur de 75 % afin de les encourager à le proposer aux particuliers. 

Son principe se base sur le prêt viager hypothécaire : le remboursement du capital emprunté et des intérêts éventuels se fait lors de la transmission ou de la vente du bien rénové.

La création de l’agence France Rénov’ 

L’agence France Rénov' a été créée début 2022. Elle représente le service public de référence de la rénovation de l'habitat. Son but ? Guider les ménages dans leurs démarches avec l’aide d’un Accompagnateur Rénov’, expert dont le but est d'aider les ménages dans leur projet de rénovation. 

Bon à savoir :

Les conseillers Hello Watt vous offrent une aide précise et personnalisée pour vous accompagner tout le long de votre projet de rénovation en vous donnant les meilleurs conseils suivant votre projet ! N’hésitez pas à les appeler au : 09 78 46 70 64.

D’autres questions sur les étapes des travaux de rénovation ?

Quel est l’ordre des travaux de rénovation ?

L’ordre est le suivant : 

  • démolition ;
  • évacuation des déchets ;
  • travaux de gros œuvre ;
  • cloisonnement et isolation du logement ;
  • enduit des murs et plafonds ;
  • chape du sol ;
  • pose des revêtements ;
  • ménage de fin de chantier.

Quelle est la première étape des travaux de rénovation ?

La toute première étape d’un projet de rénovation est la réalisation de laudit énergétique (ou bilan thermique). Cette étude est indispensable pour découvrir les faiblesses du bâtiment et procéder ensuite à la réalisation de la liste de tous les travaux à effectuer afin de rénover votre habitation. 

Qui peut réaliser des travaux de rénovation ?

Vous pouvez réaliser certains travaux vous-mêmes mais nous vous conseillons très fortement de faire appel à des professionnels qualifiés qui connaissent bien les structures des bâtiments et ont des compétences poussées en travaux de rénovation. 

Parmi ces experts, faites appel en priorité aux artisans RGE (Reconnus Garants de l’Environnement) afin d’être sûr à la fois de recourir aux meilleurs professionnels mais aussi de pouvoir bénéficier des aides, comme MaPrimeRénov’, l’éco-PTZ, les aides locales, et bien d’autres.  

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.