Quelles aides puis-je obtenir pour changer mes fenêtres en 2022 ?

On estime qu’entre 10 % et 15 % de la chaleur d’un logement s’échappe par les fenêtres. Pour régler ce problème, le changement des fenêtres est une solution idéale. De nombreuses aides et primes existent pour réduire le montant des travaux.

Liste des aides pour changer ses fenêtres

Voici les différentes aides disponibles pour un changement de fenêtre :

  • Ma Prime Rénov’ : cette aide est la dernière mise en place par le Gouvernement. Elle est issue de la fusion entre le CITE et la prime “Habiter Mieux Agilité” de l’Anah. 
  • Primes CEE (Certificat d’Économie d’Énergie) : le dispositif des CEE permet aux particuliers de recevoir une prime énergie pour leurs travaux de rénovation énergétique.
  • TVA à taux réduits : cette aide est appliquée sur le prix de la TVA des outils et matériaux utilisés pour le changement de votre fenêtre. Elle passe alors de 20 % à 10 % ou 5,5 %.
  • L’Éco prêt à taux zéro : aussi appelé éco-PTZ, il permet de bénéficier d’un prêt sans intérêt, puisqu’ils sont pris en charge par l’État.

Montant des aides pour un changement de fenêtre en 2022

Aide

Montant maximal

MaPrimeRénov'

100 € par équipement

CITE

40 € par équipement

Éco-PTZ

7 000 €

Chèque Énergie

277€

Estimez le coût pour changer vos fenêtres

Obtenez votre devis personnalisé en 2 minutes.

Obtenir mon devis gratuit
 

isolation fenêtres aides prix

Quelles fenêtres choisir ?

La plupart des travaux de remplacement des menuiseries sont compatibles avec les aides. Que vous installiez un double vitrage, des fenêtres en pvc ou en aluminium vous pourrez donc en bénéficier.

Comment changer mes fenêtres ?

Comme nous l’avons vu précédemment, il est parfois préférable de changer ses fenêtres anciennes, si elles sont en trop mauvais état et qu’une réparation ne serait pas suffisante. 

Un changement de fenêtre est bien sûr plus cher, mais au bout du compte, vous permet de réaliser des économies sur votre facture de chauffage tout en améliorant l’isolation phonique du logement. 

Pour ce type de rénovation, il existe 2 manières de procéder :

  • Dépose totale : cette opération consiste à enlever toute la menuiserie et de changer la totalité de la fenêtre. Cette intervention est assez chère puisque ces travaux sont lourds puisqu’ils touchent aussi à l’encadrement et au bâti.
  • Dépose partielle : pour cette opération, le dormant de la fenêtre est conservé, et seules les parties mobiles sont changées. Ce type de rénovation est à privilégier si l’isolation entre le mur et la menuiserie est toujours performante. La dépose partielle permet de réaliser quelques économies, puisqu’elle nécessite une intervention moins lourde qu’une dépose totale.

Même si ces travaux peuvent être réalisés par n’importe qui, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel certifié. En cas de pose mal réalisée, vous vous exposez à la création de ponts thermiques. Il pourra aussi vous donner de nombreux conseils, notamment sur l’intervention à réaliser : dépose totale ou partielle.

Vous avez d’autres questions ?

Quelles sont les aides disponibles pour changer une fenêtre ?

Un changement de fenêtre représente souvent un gros budget. Pour aider les ménages les plus modestes à réaliser leurs travaux de rénovation énergétique, le Gouvernement a mis en place une série d’aides

On trouve notamment MaPrimeRénov’, qui permet de bénéficier de 100 € par équipement. L’Éco-PTZ propose quant à lui une aide pouvant aller jusqu’à 7 000 € pour réaliser un changement de fenêtre. Enfin, on trouve le chèque énergie, qui offre une aide de 277 €.

Comment bénéficier d’un crédit d'impôt pour changer ses fenêtres ?

Il n’est plus possible de bénéficier d’un Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE) pour réduire le prix de ses fenêtres. Cette aide est remplacée par MaPrimeRénov’ au 1er janvier 2020 avant d’être totalement supprimée en 2021.

Quelles sont les aides cumulables pour changer ses fenêtres ?

Lorsque vous réalisez des travaux de rénovation énergétique, il est généralement possible de cumuler certaines aides. Dans le cas d’un changement de fenêtres, il est possible de cumuler Ma Prime Rénov’ avec les Primes CEE, l’éco-PTZ, la TVA à taux réduit et le chèque énergie

Pour savoir si vous êtes éligible au cumul de toutes ces aides pour le changement de vos fenêtres, il est nécessaire de vous renseigner auprès des différents organismes. Vous pourrez ainsi déterminer l’offre la plus avantageuse par rapport aux travaux de rénovation énergétique que vous souhaitez réaliser.

Alexandre François

Alexandre François

Responsable éditorial

Après ses études supérieures, Alexandre rejoint Hello Watt en 2019. En charge du pôle contenu, il est expert des sujets liés au marché de l'électricité et du gaz, au développement de la concurrence et aux fournisseurs.