Découvrez notre équipe de rédaction

Woman author

Un travail de recherche approfondi

Une équipe spécialisée par domaine d'expertise

Man author Woman author

Les plus consultés

PRIME ÉNERGIE

MaPrimeRenov’ : tout savoir sur cette aide

MaPrimeRénov’, vous connaissez ? La prime fait partie des aides majeures à la rénovation énergétique et peut vous aider à réduire considérablement le montant de vos travaux.

Aliénor Guibert, 21 août 2020

GLOBALE

Quelles sont les aides 2024 pour la rénovation énergétique de ma maison ?

Vous souhaitez effectuer une rénovation énergétique de votre maison, mais le prix vous semble trop élevé ? Pas de panique, découvrez vite toutes les aides disponibles ! En résumé : Se lancer dans des travaux de rénovation énergétique pour sa maison est une excellente idée qui vous permettra de réaliser des économies d’énergie et d’améliorer le confort de vie des occupants. Vous pourrez même revendre votre bien par la suite avec une plus-value non négligeable grâce à ses nouvelles performances énergétiques. Le montant de la facture peut toutefois se révéler assez élevé. Heureusement, plusieurs aides existent : MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité, l’éco-PTZ, les primes CEE, la TVA à 5,5 %, le Prêt Avance Rénovation (PAR), l’exonération de taxe foncière, le chèque énergie et aussi les aides des collectivités locales.

Aliénor Guibert, 16 mars 2023

GLOBALE

Mon Accompagnateur Rénov' : l'expert en transition énergétique

Depuis 2022, Mon Accompagnateur Rénov’ est à vos côtés pour vos projets de rénovation globale. Apprenez-en plus sur ses missions et de quelle manière il vous assiste tout au long de votre projet ! En résumé : Mon Accompagnateur Rénov’ est un expert en transition énergétique agréé qui aide et conseille les ménages dans leur projet de rénovation énergétique. Il guide les particuliers, leur apporte de précieux conseils, partage son expertise ainsi que son savoir-faire et pilote le bon déroulement du chantier du début à la fin. Il s’agit aussi d’un professionnel habilité à délivrer des audits énergétiques réglementaires (un type de bilan thermique) obligatoire pour accéder aux dispositifs de rénovation énergétique tels que MaPrimeRénov’. Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, son intervention est obligatoire dans le cadre du dispositif MaPrimeRénov’ Parcours accompagné (travaux de rénovation d’ampleur).

Aliénor Guibert, 20 mars 2023

Mes articles

266  articles

MA-PRIME-RENOV

MaPrimeRénov’ pour l’achat d’un poêle à bois

Vous souhaitez bénéficier de MaPrimeRénov’ pour remplacer votre vieux chauffage par un poêle à bois ? Eh bien, c’est possible ! Voyons les critères d’éligibilité et les montants de l’aide en détail. En résumé : MaPrimeRénov’ est une aide qui remplace le CITE (Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique) depuis 2021. En 2024, l’aide subit de nombreuses mutations et se voit divisée en deux parcours : le parcours Accompagné axé sur les rénovations d'ampleur (multigestes) et le parcours MaPrimeRénov’ classique.  Ce dernier est destiné aux rénovations monogestes type remplacement d’un chauffage énergivore par un chauffage EnR, c’est-à-dire fonctionnant aux énergies renouvelables comme une pompe à chaleur (PAC) ou encore comme un poêle à bois ou à granulés. Dans le cadre de l'installation d’un poêle à bois, le parcours MPR classique est tout indiqué. Toutes les catégories de ménages sont éligibles à ce parcours (exceptés les ménages aux revenus supérieurs). Un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) sera exigé à partir du 1ᵉʳ juillet 2024. Seuls les DPE réalisés à partir de janvier 2018 sont valides. Enfin, un audit énergétique est d'ores et déjà requis lorsque le logement est une passoire thermique (logements classés F ou G au DPE). Prenez également en compte que dès le 1ᵉʳ juillet 2024, les passoires thermiques ne pourront être éligibles qu’au deuxième parcours, le parcours Accompagné. Vous pouvez également bénéficier du parcours Accompagné pour réduire le coût d'installation de votre poêle à bois. Toutefois, il vous faudra obligatoirement ajouter deux gestes d’isolation minimum (tels qu’une isolation de la toiture ou du sol). Ce parcours est avant tout destiné aux travaux d’isolation, moins aux travaux de chauffage qui ne sont qu’optionnels.

Aliénor Guibert, 19 janvier 2024

GLOBALE

Rénovation d'ampleur 2024 : tous les détails

Le terme “rénovation d'ampleur” désigne un bouquet de travaux effectués de façon simultanée dans un même logement. Elle représente un des grands enjeux de la transition énergétique impulsée par le Gouvernement. En résumé : Une rénovation d’ampleur est un bouquet de travaux comprenant différents gestes de rénovation énergétique réalisés en même temps dans le même logement.  Afin de vous permettre de réduire le coût d’un projet de rénovation d'ampleur, l’Anah (Agence nationale de l'habitat) a créé une aide spécifiquement dédiée à ce type de rénovation : MaPrimeRénov’ parcours Accompagné. Ce parcours s'inscrit dans le cadre d’une refonte totale de MaPrimeRénov’ en janvier 2024. Les modalités du parcours Accompagné imposent la réalisation de deux gestes d’isolation obligatoires, comme une isolation du toit et des murs extérieurs (ITE). Les autres types de travaux (changement de chauffage ou de ventilation par exemple) ne sont qu’optionnels. Ces travaux de rénovation d’ampleur doivent permettre un saut de deux classes minimum au DPE (Diagnostic de Performance Énergétique). Le recours à Mon Accompagnateur Rénov’ (MAR) est également obligatoire dans le cadre de ce parcours. Il doit notamment réaliser un audit énergétique en amont du projet. L’aide peut financer jusqu’à 90 % des travaux en fonction de vos ressources annuelles, dans une limite d'un montant maximum de 70 000 euros.  Le parcours Accompagné est ouvert à toutes les catégories de ménages : très modestes, modestes, intermédiaires et aisés. Ces quatre catégories sont délimitées par des plafonds de ressources annuelles, chaque ménage peut ainsi savoir à quelle catégorie il appartient. Important ! À partir du 1ᵉʳ juillet 2024, les passoires thermiques (classées F ou G au DPE) devront obligatoirement basculer sur le parcours Accompagné si elles souhaitent bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’. À titre d’exemple, un logement classé G, qui entreprend pour 39 300 € de travaux pour passer D, touchera entre 17 600 et 35 400 € d’aides en fonction des revenus du ménage.

Aliénor Guibert, 10 janvier 2024

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Évolutions majeures des aides à la rénovation énergétique en 2024

Afin d'encourager davantage les particuliers à se lancer dans des travaux de rénovation énergétique, la plupart des primes et des aides financières mises en place vont subir des modifications. MaPrimeRénov’, primes CEE, prêts bancaires, TVA réduite… On fait le point sur ce qui change dès la rentrée 2024. En résumé : La majorité des aides à la rénovation énergétique subissent d’importantes transformations en 2024. Mises en place par le gouvernement ainsi que par certains organismes tiers, ces aides permettent aux particuliers éligibles de pouvoir réduire, parfois de façon importante, le montant de leurs travaux de rénovation. Le dispositif MaPrimeRénov’ (MPR) notamment, se voit scindé en deux parcours : le parcours performance (rénovations d’ampleur, multigestes) et le parcours efficacité (remplacement d’un système de chauffage, monogeste).  MPR valorise par ailleurs les installations de pompes à chaleur (PAC) au détriment d’autres types de chauffage, tel que le chauffage au bois (baisse des montants de 30 %). L’éco-PTZ reste en place et ce, jusqu’au 31 décembre 2027. Ses modalités vont toutefois évoluer en 2024, notamment au niveau de la hausse des plafonds d’aide et de la durée de remboursement maximale pour certaines opérations. Par ailleurs, il pourra être distribué par des sociétés de tiers‑financement, parallèlement aux banques. Le chèque énergie exceptionnel, lui, disparaît totalement au 31 décembre 2023 tandis que le chèque énergie classique est maintenu. Enfin, le PAR (prêt Avance Rénovation) sera accessible à tous et non plus seulement aux ménages modestes et très modestes.

Aliénor Guibert, 13 décembre 2023

BORNE-RECHARGE

Borne de recharge en copropriété : quelles sont les règles à connaître ?

Vous résidez dans une résidence collective et roulez à l'électrique ? Vous souhaitez sans doute savoir quelles sont les règles d'installation d’une borne de recharge en copropriété. Découvrez avec nous les normes à respecter pour l'installation d'une borne électrique dans votre immeuble. En résumé : Afin d’installer une borne de recharge en copropriété pour votre voiture électrique, vous pouvez demander la mise en place d’une infrastructure collective à travers deux solutions : la solution “clé en main”et le “réseau électrique auto”. De plus, chaque locataire et copropriétaire souhaitant installer une borne de recharge pour sa voiture électrique bénéficie de ce qu’on appelle un “droit à la prise”. Afin de le faire valoir, le locataire doit adresser une demande à son bailleur, qui la transmettra au syndicat de copropriété. Les avantages de la mise en place de wallboxes dans une copropriété sont nombreux, notamment à travers la mutualisation des coûts d'installation de la borne et la facilité d’accès aux bornes. 

Aliénor Guibert, 8 décembre 2023

BORNE-RECHARGE

Borne de Recharge de Voiture Électrique pour Particulier

L'installation d’une borne de recharge pour voiture électrique est, pour un particulier, une solution très intéressante. Pour en savoir plus sur le coût, les étapes de pose, et ses avantages, suivez le guide ! En résumé : De plus en plus de bornes de recharge pour voiture électrique sont installées chez les particuliers. Pratique, très simple d’utilisation et facile à installer, son succès est facilement compréhensible. Plusieurs étapes sont nécessaires à sa pose. De la vérification de l’installation électrique au paramétrage de la borne, chaque particulier doit s’assurer que l’installation de son appareil est correctement effectuée et conforme aux normes électriques. Différentes aides financières vous permettent de réduire le coût de votre borne de recharge, parfois de façon conséquente.

Aliénor Guibert, 6 décembre 2023

BORNE-RECHARGE

Borne de recharge solaire pour voiture électrique

Investir dans une borne de recharge solaire pour voiture électrique est une excellente idée. Pratique, efficace, écologique et économique, le couplage entre panneaux solaires et borne de recharge à domicile est un pari gagnant ! En résumé : La borne de recharge solaire pour voiture électrique est un système permettant de recharger votre véhicule électrique ou hybride en toute sérénité. Son fonctionnement est simple : les panneaux solaires photovoltaïques transforment l’énergie du soleil en électricité. Cette dernière alimente la borne de recharge afin de pouvoir recharger la voiture. Les avantages d’une wallbox solaire (autre nom de la borne de recharge) sont nombreux : écologique, elle est également économique et pratique ! 3 types d’espaces sont particulièrement indiqués pour la pose de vos panneaux solaires : le toit de votre maison, sur le sol à l'extérieur de votre maison, ou sur la toiture d’un abri pour votre voiture (carports solaires). Deux aides financières vous permettent de réduire le coût d’une borne de recharge solaire : la TVA à taux réduit de 5,5 % et le crédit d’impôt.

Aliénor Guibert, 30 novembre 2023

L’équipe de rédacteurs

Contacter l’équipe de rédaction

Vous souhaitez nous rejoindre ?

Découvrir nos offres d’emploi