Comment choisir sa chaudière au gaz ?

Zoom sur les prix, les aides, l'installation et l'entretien.

Besoin d'un devis pour l'installation de votre chaudière ?
Introduction

Pour chauffer efficacement votre logement, il est primordial de choisir une chaudière adaptée à vos usages et à votre consommation d’énergie. La chaudière à gaz est un modèle qui séduit particuliers, professionnels et copropriétés grâce à son installation facile et son prix abordable.

De l’appareil classique au modèle à technologie ultra-performante, la chaudière à gaz s’adapte à de nombreuses contraintes grâce à ses multiples facettes !

La chaudière à gaz en bref :

  • la chaudière à gaz se décline en plusieurs technologies : chaudière classique, basse température, à condensation, hybride, murale ou au sol ;
  • selon les devis, le prix d’une chaudière à gaz est situé entre 700 et 8 000 € ;
  • l’installation d’un produit à haute performance énergétique vous rend éligible à des aides financières

La chaudière au gaz, comment ça marche ?

La chaudière à gaz est l’un des systèmes de chauffage les plus plébiscités en France. Elle permet d’alimenter les radiateurs de votre maison mais aussi de préparer votre eau chaude sanitaire (ECS). Dans ce cas, elle est dite double-service ou mixte.

Le fonctionnement des chaudières à gaz repose généralement sur un principe unique, celui de la combustion. Il peut s’agir de la combustion de gaz naturel mais aussi de gaz propane, notamment pour les foyers n’étant pas reliés au réseau de gaz de ville.

Grâce à la combustion qui a lieu dans le corps de chauffe, de la chaleur est générée et permet de chauffer un fluide caloporteur, généralement de l’eau, qui circule ensuite dans vos appareils de chauffage (radiateur, plancher chauffant). C’est ainsi que la chaleur peut être diffusée au sein de votre logement ! Une fois l’eau refroidie, elle recommence son parcours du corps de chauffe vers les appareils de chauffage. On dit alors que le chauffage central fonctionne en circuit fermé, peu importe qu’il soit individuel ou collectif.

Zoom sur la production d’eau chaude sanitaire (ECS)

Les chaudières à gaz peuvent produire de l’eau de différentes façons. Dans le commerce, vous trouverez des chaudières :

  • à production instantanée ;
  • à accumulation, mini-accumulation ou micro-accumulation ;
  • des chaudières que l’on peut directement relier à un ballon d’eau chaude.

Les différents modèles de chaudières au gaz 

Depuis la création de la première chaudière, le marché a bien évolué. Aujourd’hui, les marques de chaudière commercialisent divers systèmes équipés de technologies plus ou moins modernes ; nous vous les présentons ci-dessous.

Quels sont les modèles de chaudière au gaz ?

La chaudière traditionnelle

Comme son nom l’indique, la chaudière traditionnelle est l’un des modèles de chaudière au gaz les plus répandus en Hexagone. Elle est relativement peu chère à l’achat, ce qui explique en partie sa popularité auprès des consommateurs.

Cependant, mis à part son prix attractif, la chaudière classique a peu d’atouts. Son rendement se situe entre 70 et 80 %, ce qui en fait un appareil peu économique et écologique. Heureusement, il existe désormais de nouvelles technologies permettant de chauffer son logement plus efficacement.

La chaudière au gaz basse température

La chaudière basse température partage le mode de fonctionnement de la chaudière classique. Cependant, l’eau contenue dans les tuyaux y est chauffée à une température inférieure (50 à 60°C contre 90°C pour une chaudière standard). Grâce à cette différence de température, le dispositif consomme moins pour réchauffer les pièces de la maison.

Le rendement de la chaudière basse température est généralement situé autour de 90 %. S’il ne s’agit pas là de l’installation de chauffage la plus performante, elle permet néanmoins de faire des économies sur sa consommation de gaz. Il s’agit ainsi d’un bon compromis entre la chaudière classique et une chaudière plus performante, comme la chaudière à condensation.

Pour finir, notez que la chaudière basse température est souvent privilégiée suite à des travaux de rénovation, notamment dans les logements où l’installation d’une chaudière à condensation est impossible.

Attention

Pour profiter pleinement d’une chaudière gaz basse température, il est primordial de coupler son utilisation à celle d’émetteurs de chaleur basse température (radiateurs ou planchers chauffants).

La chaudière gaz à condensation

Si vous souhaitez profiter d’une chaleur douce et homogène tout au long de l’hiver sans faire l’impasse sur les économies d’énergie, la chaudière gaz à condensation est le produit qu’il vous faut !

Ce modèle de chaudière au gaz tire profit des fumées issues de la combustion et récupère les calories contenues dans la vapeur d’eau. Ainsi, elle peut préchauffer l’eau qui circule dans la tuyauterie des radiateurs avant qu’elle n’arrive à hauteur du brûleur de la chaudière. Grâce à ce mode de fonctionnement, la chaudière consomme peu tout en chauffant efficacement.

La chaudière à condensation murale ou au sol est souvent couplée à un système d'évacuation des fumées à ventouse. Celui-ci est étanche et bien plus sécuritaire qu’une cheminée.

Les chaudières gaz à condensation disposent d’un rendement situé entre 100 et 110 %. Un tel taux d’efficacité signifie qu’elles produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment ! Voilà pourquoi, malgré leur prix, elles représentent un investissement plus que rentable sur le long-terme.

Pour finir, notez que ce type d’appareil est souvent intitulé “condens”. Cette appellation vous aidera à identifier les modèles de chaudières à condensation présents dans le commerce.

Le saviez-vous ?

Économiques et écologiques, la majorité des chaudières à condensation sont des systèmes à haute performance énergétique. Leur installation peut être partiellement financée par des aides de l’État ; pensez à tester votre éligibilité !

La chaudière hybride

En réalité, la chaudière hybride est composée de deux systèmes de chauffage distincts. Généralement, elle allie la technologie de la chaudière gaz à condensation à celle d’une pompe à chaleur, d’une installation solaire, de systèmes éoliens ou biomasse.

Cette configuration vous évite de consommer du gaz en continu car la chaudière à condensation sert principalement d’appoint. Elle fait office de relais pour chauffer le logement lorsque les températures extérieures sont trop basses, lorsque le besoin en eau chaude est très élevé, ou lorsque les réserves d’énergie renouvelable du système sont épuisées.

La combinaison de deux technologies économiques et écologiques fait de la chaudière hybride un appareil particulièrement performant ! Cependant, son prix d’achat peut être très élevé, ce qui rebute certains particuliers.

Comment choisir sa chaudière au gaz ?

Il n’existe pas de méthode miracle pour choisir sa chaudière au gaz ; cependant, il est possible d’orienter son choix en fonction de certains critères :

  • le prix de la chaudière ; bien sûr, il s’agit là d’un critère non-négligeable, notamment pour les ménages au budget limité ;
  • la surface de votre logement ; plus un logement est grand, plus la chaudière pour le chauffer doit être performante ! Autrement dit, il s’agira de choisir une puissance plus élevée ;
  • le nombre d’occupants dans votre habitation ; plus un foyer est grand, plus les besoins en chauffage et, surtout, en eau chaude, sont importants. Il faut alors adapter la taille de sa chaudière et/ou de son ballon d’eau chaude ;
  • vos usageschauffage, eau chaude sanitaire (ECS) ou les deux ? Choisissez votre chaudière et son mode de fonctionnement en fonction de l’utilisation que vous en ferez ;
  • vos convictions environnementales ; et s’il était possible de se chauffer tout en préservant l’environnement ? Pour être en accord avec vos valeurs, vous pouvez opter pour un appareil hybride ou à haute performance énergétique ;
  • les avis clients ; il peut être intéressant de consulter les avis des clients sur les différentes marques de chaudières (De Dietrich, elm.Leblanc, Saunier Duval, etc.) ou sur le produit que vous souhaitez acquérir.

Quel est le prix d’une chaudière au gaz ?

Comparatif des prix de chaudières au gaz

Le prix d’une chaudière à gaz varie selon de nombreux paramètres, par exemple : sa technologie, sa puissance, ses usages, son mode de fixation, sa marque ou ses options (thermostat, application connectée, etc.). En consultant le tableau comparatif ci-dessous, vous pourrez vous faire une idée des fourchettes de prix pour chaque type de chaudière au gaz :

🔎 Type de chaudière au gaz

💰 Prix

(hors installation)

Chaudière traditionnelle

700 € à 3 000 €

Chaudière basse température

1 000 € à 4 000 €

Chaudière à condensation

1 500 € à 5 000 €

Chaudière hybride

5 000 € à 8 000 €

Les dépenses pour l’installation ou le remplacement d’une chaudière ne s’arrêtent pas là ! Il faut également prévoir le coût de la main-d'œuvre qui s’occupera de sa pose. Là aussi, le prix peut varier selon votre zone géographique, le type de chaudière à installer ou la difficulté des travaux à réaliser. En moyenne, le tarif de la pose est compris entre 500 et 2 000 €.

Enfin, n’oubliez pas le prix de l’entretien annuel de votre chaudière au gaz. Celui-ci est compris entre 80 et 250 € en moyenne, si vous choisissez de souscrire un contrat d’entretien. Pour la prestation unique, comptez environ 120 €.

Les chaudières au gaz sont-elles éligibles aux aides financières ?

Certaines chaudières au gaz sont éligibles aux aides financières du gouvernement, une bonne nouvelle quand on considère l’investissement qu’elles représentent. Ces aides, destinées à encourager les travaux de transition et de rénovation énergétique de votre logement, ne sont attribuées que pour certains travaux.

Dans le cas des chaudières à gaz, seules les chaudières à très haute performance énergétique (THPE) et les chaudières mixtes (ex. système solaire combiné) sont éligibles aux aides des pouvoirs publics.

Attention

Pour que votre dossier de demande soit validé, vous devez faire appel à un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour la réalisation de vos travaux.

En fonction de vos revenus, de votre lieu d’habitation et des caractéristiques de votre logement, vous pourriez bénéficier d’une ou plusieurs des aides suivantes :

  • la prime CEE (Certificats d’Économies d'Énergie) :
  • MaPrimeRénov’, qui remplace le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) et l’aide Habiter Mieux Agilité ;
  • l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;
  • la TVA à taux réduit (5,5 %) ;
  • les aides de certaines collectivités territoriales.

Par ailleurs, si vous en êtes bénéficiaire, vous pouvez également utiliser votre chèque énergie pour financer une partie de vos travaux de rénovation énergétique. Enfin, notez que le dispositif d’aides à un euro a été supprimé. Mais cela ne vous empêchera pas de réduire de beaucoup le prix de votre chaudière !

Installer une nouvelle chaudière

Bénéficiez des aides de l'État pour financer l'installation d'une nouvelle chaudière performante.

Mon devis gratuit

L’installation d’une chaudière au gaz

Comment installer une chaudière au gaz ?

Installer soi-même sa chaudière à gaz ? À moins d’être un expert dans le domaine, l’opération est fortement déconseillée ! Pour installer votre chaudière au gaz, contactez plutôt un Professionnel du Gaz certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) - il s’agit là de l’une des conditions pour bénéficier des aides de l'État.

Pour installer votre système de chauffage, le professionnel procède généralement comme suit :

  1. Il fixe la chaudière au mur ou la positionne à l’endroit prévu à cet effet.
  2. Il la raccorde au réseau de gaz naturel (ou à la cuve de GPL) ainsi qu’à l’eau.
  3. Éventuellement, il raccorde la chaudière au circuit d’évacuation des eaux usées.
  4. Il met le système d’évacuation des fumées en place (cheminée, VMC, ventouse).
  5. Il vérifie les branchements et le fonctionnement général de la chaudière, avant de vous expliquer comment l’utiliser.

Où installer sa chaudière ?

Tout d’abord, sachez qu’il existe deux types de chaudières :

  • les chaudières murales : compactes et adaptées aux petits espaces, elles se fixent au mur ;
  • les chaudières au sol : encombrantes et puissantes, elles nécessitent un espace d’installation suffisant.

Il est plus facile d’installer les chaudières murales dans les pièces principales de la maison, de préférence la cuisine ou la salle de bain pour la proximité avec les arrivées d’eau. Les chaudières au sol, en revanche, nécessitent souvent d’être installées dans des pièces à part comme une buanderie, un sous-sol ou une dépendance.

Comment se déroule l’entretien d’une chaudière au gaz ?

Le déroulement d’un entretien chaudière

L’entretien de votre chaudière au gaz est indispensable si vous souhaitez maintenir ses performances sur la durée et assurer sa longévité. Celui-ci doit être réalisé par un plombier-chauffagiste certifié, qui vous remettra une attestation d’entretien à l’issue de l’intervention.

Lors de la visite de maintenance de votre chaudière, le professionnel conduira plusieurs opérations :

  • le nettoyage du brûleur, du corps de chauffe et de la veilleuse ;
  • la vérification de la pression et du débit du gaz, tout comme la vérification de la température de l’eau et de son débit ;
  • la vérification du système d’évacuation des fumées et de son étanchéité ;
  • la mesure du taux de monoxyde de carbone émis dans et autour de la chaudière ;
  • la vérification et l’optimisation des réglages de l’appareil.

Dans certains cas, la visite d’entretien chaudière comprend également la vidange de l’installation de chauffage et le ramonage de la chaudière, des éléments tout aussi importants.

Souscrire un contrat d’entretien chaudière

Pour faire des économies sur la maintenance de votre chaudière au gaz, rien de tel que la souscription d’un contrat d’entretien chaudière. En fonction du prestataire et de la formule choisie, un abonnement de ce type coûte entre 80 et 250 €. N’hésitez pas à demander des devis et à les comparer pour trouver l’offre la moins chère !

L’entretien d’une chaudière gaz est-il obligatoire ?

Depuis 2009, il est obligatoire d’entretenir toute chaudière au gaz, au fioul ou au bois dont la puissance est de 4 à 400 kW. Cet entretien doit être réalisé par un professionnel habilité à vous remettre un certificat d’entretien chaudière, à conserver 2 ans.

L’oubli ou le refus d’entretenir sa chaudière n’entraîne pas de sanction. Néanmoins, cela peut jouer en votre défaveur en cas de sinistre car votre assureur demandera à voir votre attestation d’entretien comme pièce justificative.

Aussi, si vous êtes locataire de votre logement et ne vous occupez pas de la maintenance de votre chaudière au gaz, il se peut que le propriétaire retienne le coût de l’entretien sur votre dépôt de garantie.

Mon contrat d'entretien chaudière

Confiez l'entretien annuel de votre chaudière à des experts.

Devis gratuit

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une chaudière au gaz ?

Au même titre que la chaudière électrique, au bois ou au fioul, la chaudière au gaz présente des avantages comme des inconvénients ; voici lesquels :

Avantages de la chaudière au gaz

Inconvénients de la chaudière au gaz

✔️ Réputée pour le confort thermique qu'elle procure

✔️ Compatible avec le gaz naturel ou le gaz propane

✔️ Moins chère que les équipements hybrides ou le poêle à granulés

✔️ Peut favoriser les économies d'énergie

✔️ Peut être éligible à des aides financières

❌ Utilisation d'une énergie fossile, peu écologique et émettrice de gaz à effet de serre

❌ Nécessite un entretien annuel

❌ Soumise aux fréquentes variations de prix du gaz naturel et du GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié)

FAQ : vos questions sur la chaudière et le chauffage au gaz

Quelles sont les alternatives à la chaudière au gaz ?

Bien qu’elle présente de nombreux avantages, la chaudière au gaz ne convient pas à tout le monde. À la place, il est possible d’utiliser une chaudière électrique ou, plus écologique, une chaudière à granulés ! Ces chaudières sont commercialisées par de nombreuses marques comme Atlantic, Chappée, De Dietrich ou Saunier Duval.

Par ailleurs, notez que vous pouvez utiliser un chauffage au gaz indépendamment d’un système de chauffage central. Vous pouvez en effet compléter votre système de chauffage actuel par un chauffage d’appoint au gaz, tel qu’un chauffage à catalyse.

Quelles sont les marques de chaudière au gaz ?

De multiples marques françaises et européennes se livrent concurrence sur le marché de la chaudière au gaz, parmi elles vous pouvez trouver les fabricants suivants :

Quelle chaudière au gaz est la meilleure ?

La meilleure chaudière au gaz est, bien évidemment, l’appareil qui correspond le mieux à vos besoins ! Il peut s’agir d’une chaudière murale mais aussi d’une chaudière au sol, couplée ou non à un ballon d’eau chaude.

Selon nous, il est tout de même préférable d’opter pour une chaudière hybride ou à condensation avec ventouse (souvent appelée condens sur les sites spécialisées), des modèles performants, économiques et écologiques.

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.

Pourquoi passer par Hello Watt pour l'installation de votre chaudière ?

C'est simple comme bonjour
C'est simple comme bonjour
Vous remplissez ce formulaire et nous nous occupons du reste : mise en relation, et suivi du contrat !
C'est gratuit de chez gratuit
C'est gratuit de chez gratuit
Notre service de mise en relation avec des chauffagistes minutieusement sélectionnés est 100 % gratuit.
Un service client en France
Un service client en France
Ne passez pas des heures à écouter une musique d'attente pour tomber sur un service client délocalisé.
Obtenir mon devis gratuit

Nous vous aidons à mieux vous chauffer

4,6 1363 avis Google et Facebook
Demander mon devis