Quel est le prix du chauffage au gaz ?

En souscrivant un contrat de gaz naturel, vous pouvez produire de l’eau chaude mais aussi chauffer votre maison en hiver. Vous avez peur de payer trop cher ? Découvrez le prix du chauffage au gaz cette année ainsi que quelques astuces pour optimiser votre consommation.

En résumé :

En France, le chauffage est l’un des principaux postes de dépense énergétique pour un ménage. Le prix de votre consommation en kWh varie en fonction de la taille de votre logement, de la qualité de son isolation ou bien de son nombre d’occupants.

Mais ce n’est pas tout ! Le choix de votre fournisseur et votre zone tarifaire influencent également le montant de votre facture. Pour trouver la meilleure offre, n’hésitez pas à :

  1. contacter nos conseillers énergie au 09 75 18 60 60 (service et appel gratuits) ;
  2. comparer les fournisseurs de gaz naturel ;
  3. simuler votre facture pour faire un maximum d’économies.

Estimer le prix du gaz pour le chauffage de son logement 

Le gaz de ville est l’une des principales sources d’énergie utilisée en France. Elle est très pratique pour les logements raccordés au réseau de gaz de ville de GRDF et sert à de multiples usages (cuisson, eau chaude sanitaire, chauffage). 

Que vous soyez approvisionné en biogaz ou en gaz traditionnel, vos factures ont probablement tendance à grimper en hiver. Afin de faire des économies, vous devez être capable d’estimer le prix du chauffage au gaz pour votre foyer et d’adopter des mesures adaptées pour optimiser la consommation de votre chaudière

Quelle consommation de gaz pour quel logement ?

La consommation de gaz naturel peut beaucoup varier d’un logement à un autre, et cela en fonction de plusieurs éléments :

  • la surface du logement ;
  • la qualité de l’isolation (sols, murs, combles, fenêtres) et le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) de l’habitation ;
  • le nombre de personnes vivant dans le logement ;
  • la performance énergétique des équipements fonctionnant au gaz ;
  • l’entretien de la chaudière et des équipements fonctionnant au gaz ;
  • les habitudes de consommation et les usages des habitants (cuisson, chauffage, eau chaude sanitaire).

En prenant ces critères en compte, il est possible de faire une estimation de la consommation moyenne de gaz naturel en euros et en kWh pour différents logements. Prenons l’exemple d’habitations utilisant le gaz pour le chauffage individuel, la cuisson et l’eau chaude :

Taille du logement

Nombre d'habitants

Consommation annuelle en kWh

Budget chauffage annuel en € (TTC)

30 m²

1

4 000

Entre 500 et 600 €

50 m²

2

7 000

Entre 800 et 1 000 €

70 m²

3

9 950

Entre 1 000 et 1 300 €

100 m²

4

13 400

Entre 1 400 et 1 600 €

120 m²

5

16 000

Entre 1 650 et 1 900 €

Estimations réalisées à l’aide du comparateur Hello Watt en septembre 2022 pour la commune de Paris (zone tarifaire 2).

Attention

Le prix du gaz n’est pas le même partout en France ! Le territoire est découpé en 6 zones tarifaires, la première étant celle où se trouve le gaz le plus bon marché. Ces disparités s’expliquent notamment par les difficultés d’approvisionnement que les gestionnaires de distribution peuvent rencontrer sur certains territoires.

Afin de connaître le prix exact de votre chauffage au gaz, pensez à bien déterminer votre zone tarifaire !

Quelle consommation de gaz pour quels usages ?

Si vous utilisez le gaz de ville pour vous chauffer, votre compteur affichera un volume en m³ bien plus important que si vous utilisez le combustible uniquement pour la cuisson. Convertie en kWh, votre consommation sera donc plus élevée pour le chauffage que pour la cuisson, et vous ne paierez pas votre facture au même prix !

Comparons les usages en prenant l’exemple d’une famille de 4 personnes dans un logement de 90 m² :

Usages

Consommation annuelle en kWh

Budget chauffage annuel en € (TTC)

Cuisson

730

Entre 100 et 200 €

Cuisson et eau chaude

5 300

Entre 700 et 800 €

Cuisson, eau chaude, chauffage

12 630

Entre 1 300 et 1 550 €

Estimations réalisées à l’aide du comparateur Hello Watt en septembre 2022 pour la commune de Paris (zone tarifaire 2).

Vous êtes un professionnel ?

Il est probable que votre consommation annuelle dépasse largement les 12 000 kWh ! C’est pour cela que les fournisseurs ont développé des offres et des tarifs spécialement adaptés à vos besoins.

Le doute n’est plus permis : même si cette énergie est plus bon marché que l’électricité, le chauffage au gaz peut vite coûter cher ! Il convient donc de trouver des parades pour réaliser un maximum d’économies sur sa facture.

Maitrisez votre consommation d'énergie

Grâce à l'application d'Hello Watt, consultez vos données de consommation afin de savoir par où commencer pour réduire vos factures !

Je commence

Quel est le prix moyen du gaz en 2022 ?

Le tarif du kWh de gaz en 2022

Vous l’avez certainement compris, il n’existe pas un prix unique du gaz au m², au m³ ou au kWh ! Celui-ci dépend de plusieurs facteurs et, notamment, des prix pratiqués par votre fournisseur :

Fournisseur

Prix moyen du gaz au kWh

totalenergies

TotalEnergies

0,1915 €

engie

Engie

0,2112 €

ohm energie

Ohm Energie

0,1646 €

vattenfall

Vattenfall

0,1658 €

ilek

ilek

0,1740 €

ekwateur

ekWateur

0,1814 €

Moyenne de prix au 1er septembre 2022 pour une puissance de compteur de 6 kVA.

Quels sont les critères qui font varier le prix du chauffage au gaz ?

Le prix du gaz au m² ou au kWh varie principalement en fonction de deux critères :

  • votre plage de consommation ;
  • votre lieu de résidence.

Votre plage de consommation

Il existe quatre plages de consommation pour les particuliers, qui renvoient à l’usage qu’ils font de leur gaz (cuisson, eau chaude, chauffage) :

  • Base : pour toute consommation annuelle inférieure à 1 000 kWh par an. Généralement, seuls les foyers utilisant le gaz pour la cuisson font partie de cette catégorie ;
  • B0 : pour une consommation annuelle comprise entre 1 000 et 6 000 kWh. Les ménages présentant une telle consommation utilisent généralement le gaz pour la cuisson et l’eau chaude ;
  • B1 : si vous vous chauffez au gaz, il y a fort à parier que vous vous situiez dans cette plage, qui comprend toutes les consommations annuelles comprises entre 6 000 et 30 000 kWh ;
  • B2i : cette plage concerne les consommateurs utilisant plus de 30 000 kWh de gaz par an, il s’agit le plus souvent de copropriétés.

Votre lieu de résidence

Le prix du gaz naturel (et donc de votre chauffage) varie également selon votre lieu de résidence. Tout simplement parce que le coût d’acheminement du gaz naturel n’est pas le même d’une région à l’autre !

Ainsi, une maison située près d’un entrepôt de stockage ou d’un axe routier, et située en zone 1, paiera moins cher qu’une habitation isolée, située en zone 6. En moyenne, on constate une différence de 5 % au niveau des tarifs, selon la région d’habitation des usagers.

prix du chauffage au gaz radiateur

Comment faire baisser le prix du chauffage au gaz ?

Optimiser sa consommation d’énergie

Pour payer votre chauffage au gaz moins cher, la première étape est d’optimiser votre consommation d’énergie. Pour cela, vous pouvez appliquer quelques-uns des conseils suivants (liste non-exhaustive) :

  • investir dans l’isolation de vos sols, murs, combles et fenêtres ;
  • choisir une chaudière plus performante
  • préférer l’utilisation d’un chauffage d’appoint à catalyse dans les pièces rarement utilisées (chambre d’ami, buanderie, garage, etc.), plutôt qu’un radiateur relié à votre chaudière ;
  • baisser la température de votre chauffage d’1°C pour réaliser des économies d’énergie conséquentes ;
  • utiliser des thermostats connectés et programmables pour mieux réguler la température de vos radiateur ;
  • ne pas négliger l’entretien obligatoire de votre chaudière au gaz (et de votre installation de chauffage central), afin d’assurer la qualité de ses performances et sa longévité ;
  • fermer vos volets en hiver dans le but de limiter les déperditions de chaleur ;
  • utiliser une application de suivi de consommation comme le Coach Conso, pour obtenir des recommandations personnalisées et vous comparer à des maisons similaires ;
  • souscrire un abonnement à prix bloqué plutôt que de choisir une offre indexée aux TRV, les tarifs historiques du gaz et de l’électricité.

Le saviez-vous ?

C’est la fin des tarifs réglementés du gaz. Il n’est déjà plus possible d’y souscrire et ils seront définitivement supprimés en juin 2023.

Changer de fournisseur de gaz naturel

Si vous trouvez que votre facture est toujours trop salée, vous pouvez aussi décider de changer de fournisseur. La démarche est 100 % gratuite et n’entraîne pas de frais de résiliation. En d’autres termes, rien de plus simple !

Pour trouver le meilleur fournisseur de gaz, vous pouvez :

  • comparer les fournisseurs de gaz de ville sur les critères de votre choix (prix du kWh, tarif de l’abonnement, qualité de services proposés) ;
  • simuler une facture chez le prestataire de votre préférence : Engie ou un concurrent comme EDF, Vattenfall, Eni et TotalEnergies par exemple ;
  • consulter les avis des consommateurs sur des sites tels que Trustpilot ou Google Avis.

Ensuite, vous n’aurez qu’à contacter le service client du fournisseur et souscrire à l’une de ses offres.

Vos questions sur le prix du chauffage au gaz

Le chauffage au gaz est-il plus cher que le chauffage électrique ?

Le chauffage électrique est particulièrement énergivore ; sans compter que les tarifs réglementés de l’électricité sont plus chers que ceux du gaz ! Le coût du chauffage au gaz est donc moins élevé que celui de l’électricité.

Le type de chaudière influence-t-il le coût du chauffage au gaz ?

Oui ! La chaudière traditionnelle a besoin de plus d’énergie pour fonctionner qu’une chaudière basse température ou à condensation. Nous vous conseillons donc de faire une demande de devis auprès d’un chauffagiste pour l’installation d’une chaudière au gaz plus performante (ou d’un autre système de chauffage) ; elle favorisera les économies d’énergie et fera diminuer le prix moyen de votre chauffage. 

En plus, notez qu’il existe des aides de l’État pour le remplacement de chaudières peu économiques et écologiques !

Pourquoi le prix du chauffage au gaz a-t-il augmenté ?

Vous avez peut-être observé une hausse du montant de vos factures d’énergie. Cela est lié aux évolutions récentes sur le marché et à la flambée des prix de l’énergie (électricité, gaz, fioul et pétrole). 

Pour éviter que le chauffage au gaz ne vous coûte encore plus cher, le gouvernement a d’ailleurs décidé de baisser certaines taxes et de geler les tarifs de la molécule jusqu’en juin 2022.

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.