Quel chauffage au gaz installer dans son logement ?

Le chauffage au gaz est répandu en France, découvrez les différentes façons de se chauffer grâce à cette énergie.

Réduire votre facture de chauffage au gaz
Introduction

En France, plus d’un tiers de la population se chauffe au gaz. Fiable, confortable et pratique, le chauffage au gaz séduit grâce à ses nombreux avantages. Généralement raccordés au gaz de ville, différents équipements, plus ou moins performants existent sur le marché. Énergie moins …

En France, plus d’un tiers de la population se chauffe au gaz. Fiable, confortable et pratique, le chauffage au gaz séduit grâce à ses nombreux …

En France, plus d’un tiers de la population se chauffe au gaz. Fiable, confortable et pratique, le chauffage au gaz séduit grâce à ses nombreux avantages. Généralement raccordés au gaz de ville, différents équipements, plus ou moins performants existent sur le marché. Énergie moins chère que l’électricité, les appareils au gaz permettent de faire des économies sur vos factures. Le chauffage au gaz représente ainsi un bon choix pour votre habitation. Découvrez pour quel système opter pour chauffer votre maison.

Le chauffage gaz : comment ça marche ?

Le chauffage au gaz représente les installations de chauffage raccordées soit au gaz de ville ou alors au propane (GPL). Les équipements qui permettent de fournir la chaleur au système de chauffage principal sont les chaudières.

Comment fonctionne un chauffage au gaz ?

Pour se chauffer au gaz, il faut installer une chaudière et l’alimenter avec du gaz naturel ou propane. Ce système fonctionne à l’aide d’un brûleur. La combustion du gaz va alors permettre de chauffer l’eau du circuit de chauffage central, pour ensuite alimenter les radiateurs ou le plancher chauffant. Ce procédé est le plus répandu, toutefois, de nouveaux modèles, plus récents, ont un fonctionnement beaucoup plus sophistiqué, comme les chaudières à condensation. Celles-ci, présentent l’avantage de récupérer les fumées issues de la combustion pour tirer profit de leur chaleur. Plus écologiques, ces modèles de chaudière au gaz sont à privilégier aujourd’hui.

Chauffage au gaz : gaz de ville ou propane ?

Le gaz est considéré comme l’énergie fossile la moins polluante du marché. Pour faire fonctionner son système de chauffage, il faut avoir recours au gaz qui sera, selon le mode d'approvisionnement, naturel ou propane. La solution la plus simple est d’être raccordé au réseau de distribution de gaz de ville. En effet, l’utilisation du gaz naturel ne nécessite pas de travaux, peu d’entretien, c’est une énergie moins chère et il n’y a pas de souci d’approvisionnement. En revanche, si vous n’avez pas la chance de bénéficier du réseau gazier, car vous résidez en milieu rural, une autre option s’offre à vous : le gaz propane. Ce dernier doit être stocké dans une citerne, à l’extérieur du logement. Par conséquent, il est indispensable de prévoir un espace suffisant ainsi que des frais d’installation plus importants. Plus polluant, plus cher et présentant davantage de contraintes, le propane répond tout de même de manière efficace au besoin des logements non-raccordables au gaz de ville.

Alliez chauffage et économies d'énergie !

Faites monter la température... et baisser votre facture ! Vous pouvez changer de fournisseur d'énergie pour votre chauffage : jusqu'à 400€ d'économies gagnées par an sur votre facture en changeant de fournisseur.

Quel fournisseur d'énergie ?

Quels sont les différents modèles de chauffage gaz ?

Il existe aujourd’hui de multiples modèles de chauffage au gaz. Ces équipements, indispensables pour vous chauffer et produire votre eau chaude sanitaire, évoluent constamment pour devenir de plus en plus performants. Chauffage central ou d’appoint découvrez tous les modèles disponibles.

Les équipements pour votre système de chauffage gaz

Voici une liste des différentes chaudières au gaz :

  • La chaudière classique : modèle le plus traditionnel et le plus accessible financièrement. Ce type de chaudière chauffe l’eau à haute température, à 90°C, et la redistribue au sein du circuit de chauffage. Elle s’avère être la moins économique et la plus polluante des systèmes de chauffage au gaz.

  • La chaudière à condensation : ce chauffage au gaz est la solution idéale pour allier économies, efficacité et préservation de l’environnement. Ce dispositif récupère l’énergie issue de la vapeur d’eau des gaz de combustion. Cette chaudière à haute performance énergétique présente un rendement supérieur à 100%. Plus coûteuse que ces confrères, elle est néanmoins éligible à de nombreuses aides de l’État.

  • La chaudière à basse température : cet appareil est similaire à un modèle classique, mais chauffe l’eau à 50°C seulement. Plus économique, elle consomme moins d’énergie. En revanche, elle nécessite un réseau et des émetteurs à basse température. Elle se montre être un bon compromis niveau qualité/prix entre le modèle traditionnel et à condensation.

  • La chaudière hybride : équipement complémentaire à une pompe à chaleur, ce type de chaudière garantit la plus grande économie en terme de consommation de gaz. Ainsi, en fonction de la température extérieure, ce modèle intelligent détermine la source de chaleur à utiliser. Cette technologie a un coût et représente un investissement conséquent, mais vite rentabilisé.

Chauffage au gaz en tant que système complémentaire

Par ailleurs, il est possible d’utiliser un chauffage au gaz en tant que chauffage d’appoint et même en chauffage extérieur. Ces appareils sont utilisés en complément du système de chauffage principal. De petites tailles et mobiles, ils permettent de chauffer une pièce peu fréquentée ou peuvent être utiles en intersaison. Très efficaces, ils doivent seulement être raccordés à une bouteille de gaz butane. Ces chauffages d’appoint se déclinent en trois versions distinctes :

  • Le chauffage d’appoint au gaz à catalyse : idéal en intérieur, il diffuse une chaleur douce et homogène. Il fonctionne à basse température sans produire la moindre flamme et donc ne rejette pas de gaz carbonique.

  • Le chauffage d’appoint au gaz à infrarouge : il doit être placé dans une pièce suffisamment ventilée. Il est le système le plus puissant, mais également le plus énergivore. Il faut respecter les normes de sécurité pour éviter les accidents.

  • Le chauffage d’appoint au gaz à infrableu : offrant une flamme bleue, cet appareil est connu pour son esthétisme. La chaleur est quasiment instantanée. Cependant, il peut se montrer dangereux pour les enfants en bas âge.

Comment entretenir son chauffage gaz ?

Entretenir son installation de chauffage au gaz est indispensable pour garantir le bon fonctionnement de l’équipement et la sécurité des habitants. Le gaz est une énergie particulièrement dangereuse, très inflammable et toxique, il est le responsable de nombreux accidents domestiques. Par mesure de précautions, il faut faire contrôler son système de chauffage au gaz par un professionnel qualifié. Ainsi, l’entretien de votre chaudière au gaz, d’une puissance comprise entre 4 kW et 400 kW, est obligatoire une fois par an. Que vous soyez propriétaire ou locataire, cette obligation légale est à votre charge. Le chauffagiste procédera à la vérification de l’équipement ainsi qu’à son nettoyage. Après sa visite, il doit vous remettre une attestation d’entretien, qui faut impérativement conserver pendant 2 ans, pour se faire dédommager en cas d’incident. Le prix d’un entretien de chaudière se situe entre 60€ et 150€. Ce budget est donc à prendre en considération lors de l’achat. Il est généralement conseillé de prendre un contrat d’entretien pour limiter les oublis. De plus, sachez que si vous n’êtes pas raccordé au gaz naturel et que vous possédez un réservoir de stockage, cela induit un entretien supplémentaire. La cuve doit être inspectée tous les 40 mois. L’entretien de son chauffage au gaz peut paraître contraignant, mais il assure la longévité et les performances de votre appareil.

Le chauffage gaz est-il adapté à mes besoins ?

Le chauffage au gaz est plébiscité par rapport aux divers avantages qu’il offre. Néanmoins, il est important de prendre connaissance également de ses points négatifs. Découvrez, les atouts et les limites des équipements de chauffage gaz ci-dessous.

Quels sont les avantages d’un chauffage au gaz ?

Le chauffage au gaz présente de nombreux avantages, qui expliquent son succès auprès de millions de Français, à savoir :

  • Économies : en choisissant les nouveaux modèles de chaudière gaz, avec la technologie de condensation, vous pouvez faire jusqu’à 30% d’économies.

  • Approvisionnement facile et fiable : grâce à une installation souterraine, le réseau de gaz naturel n’est pas dépendant des conditions météorologiques, contrairement à l’électricité. Par conséquent, pas d'inquiétude pour les pannes de gaz, vous resterez au chaud tout l’hiver.

  • Confort thermique : à l’aide du chauffage central, la chaleur est diffusée dans le logement de manière homogène et douce, sans que l’air ne soit asséché. Adapté pour chauffer de grandes surfaces, le chauffage au gaz propose une chaleur instantanée et non tributaire des cycles de chauffe des radiateurs, comme c’est le cas pour le chauffage électrique.

  • Combustible peu polluant : comparé au fioul ou au charbon, le gaz, surtout naturel, a un plus faible impact environnemental.

  • Excellent rendement : les nouvelles chaudières à gaz ont des rendements énergétiques de plus de 100%. Cela signifie qu’elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Utilisant un thermostat ou couplé avec des solutions écologiques, telles que le chauffe-eau solaire, le chauffage au gaz voit ses performances augmentées.

  • Pas de stockage : dans le cas du gaz de ville, il n’y aura pas besoin de réservoir pour stocker le combustible. Les propriétaires d’une chaudière au bois ou au fioul connaissent parfaitement les contraintes liées au stockage. Cela permet un gain de place et limite les frais d’installation et d’entretien.

  • Coût du gaz : moins onéreux que l’électricité, le gaz vous permet de dépenser moins sur le long terme. De plus, vous pouvez choisir votre fournisseur et l’offre la plus intéressante pour vous. Pour cela, rien de plus simple, il suffit d’utiliser notre comparateur en ligne ou d’appeler l’un de nos conseillers énergie au 09 75 18 60 60 (appel non surtaxé) ☎️ du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.

Installer une nouvelle chaudière

Votre nouvelle chaudière à partir d'1 € symbolique grâce aux aides de l'État.

Mon devis gratuit

Quels sont les inconvénients d’un chauffage au gaz ?

Malgré les nombreux point positifs du chauffage au gaz, certains inconvénients sont à prendre en compte lors de son choix, on peut citer :

  • Peu écologique : même si le gaz reste moins polluant que d’autres énergies fossiles, les appareils au gaz rejettent des émissions toxiques. De plus, le gaz est un combustible limité et non-renouvelable.

  • Prix du gaz volatile : les tarifs du gaz varient très souvent. Même si la tendance est aux prix bas, les foyers ne sont pas à l’abri de hausses significatives pour leurs factures. C’est pourquoi il est essentiel d’opter pour une chaudière performante et peu énergivore.

  • L’entretien annuel : les systèmes de chauffage au gaz doivent être contrôlés tous les ans. L’entretien a un prix qu’il ne faut pas négliger.

  • Installation parfois contraignante : si vous n'avez pas la chance d’être raccordé au gaz de ville, l’installation d’une cuve de propane peut être encombrante. Cette solution est moins avantageuse financièrement.

Quel est le prix pour s’équiper d’un chauffage gaz ?

Le prix d’un chauffage au gaz dépend du type de chaudière que vous envisagez d’installer ainsi que le prix du combustible. Investir dans un chauffage au gaz est abordable et s’avère rentable. Par ailleurs, des aides existent pour les modèles les plus performants.

Quel est le coût d’un chauffage au gaz ?

Selon l’équipement, les prix oscillent considérablement. Le coût d’un chauffage au gaz se situe entre 800€ et 10 000€ selon sa puissance et son efficacité. À ce prix, s’ajoute les frais d’installation. Cet investissement est vite rentabilisé, grâce aux économies faites sur le prix du combustible. En effet, l’abonnement au gaz n’est pas très cher et vous pouvez choisir l’offre la plus adaptée à votre situation. Pour bénéficier d’un raccordement au gaz de ville pour vous chauffer, comptez 379,883€ HT, selon GRDF. Pour le gaz propane, prévoyez le coût d’installation de la cuve et l’approvisionnement. La tonne de GPL coûte d’environ 2 000€. Il faut être conscient de sa consommation et de ses besoins pour choisir le dispositif, l’énergie et l’offre qui vous correspond le mieux.

Quelles sont les aides financières pour le chauffage au gaz ?

Le chauffage au gaz est éligible à des subventions lorsqu’il s’agit d’un remplacement d’un appareil ancien, polluant et peu performant, par un équipement plus écologique et efficace. Le gouvernement a mis en place plusieurs aides pour encourager les ménages dans leurs projets de rénovation énergétique. En effet, en installant une chaudière gaz à condensation, vous êtes éligibles à différentes primes :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

  • Ma Prime Rénov’

  • La prime Coup de Pouce Chauffage

  • Les aides de l’Anah

  • L’éco-prêt à taux zéro

  • La TVA à 5,5%

Renseignez-vous sur les conditions d’éligibilité. Ces aides ne sont pas compatibles avec les chaudières gaz standards ou les chauffages d’appoint au gaz. Elles visent plutôt les systèmes à haute performance énergétique, qui vous feront consommer moins. Dans tous les cas, pensez à effectuer plusieurs devis pour comparer les prix.

🗯️ Vous avez des questions ?

🔎 Comment marche le chauffage au gaz ?

Pour se chauffer au gaz, il est nécessaire d’installer une chaudière adaptée et d’être soit raccordé au gaz de ville ou alimenter par une citerne de propane. Ce type de chauffage fonctionne grâce à la combustion du gaz et la chaleur sert ensuite à réchauffer l’eau du circuit de chauffage central. Les progrès techniques ont évolué et les systèmes au gaz sont de plus en plus sophistiqués et performants.

🤔 Quels sont les appareils de chauffage fonctionnant au gaz ?

Le chauffage au gaz comprend divers appareils qui permettent de chauffer votre logement ainsi que de produire l’eau chaude sanitaire, parmi lesquels on retrouve :

  • La chaudière gaz classique

  • La chaudière gaz à condensation

  • La chaudière gaz à basse température

  • La chaudière gaz hybride

Il est également possible d'opter pour un chauffage d’appoint au gaz, pour une utilisation occasionnelle.

💸 Combien coûte un chauffage au gaz ?

Le prix d’un chauffage au gaz dépend de l’appareil de chauffe, de sa puissance ou encore de sa marque. Les chaudières gaz classiques sont les modèles les moins chers, qui se situent entre 800€ et 3 000€. Les équipements les plus performants, eux, coûtent beaucoup plus chers, les montants sont compris entre 1 500€ et 10 000€. Il est important également de prendre en compte le prix du gaz, naturel ou propane.

Amélie

Amélie

Rédactrice web & SEO

Etudiante en communication digitale, Amélie est rédactrice web et SEO chez Hello Watt. Ses sujets de prédilection tournent autour de l’isolation de sa maison, des primes énergie, ainsi que des systèmes de chauffage et de production d’eau chaude.