Quel est le prix d'une pompe à chaleur air-air ?

La pompe à chaleur air-air est l'un des modèles les plus répandus. Facile à installer, elle permet de diminuer sensiblement sa facture d’électricité tout en assurant son confort thermique. Mais quel est le prix d’une pompe à chaleur air-air ?

En résumé

Pour calculer le prix d’une PAC air-air, le plus important est de prendre en compte la superficie à chauffer, par exemple on estime que pour 80 m², il faut compter entre 4 800 et 7 200 €. En plus de cela, le prix va dépendre d’un certain nombre de critères parmi lesquels : 

  • la puissance de la PAC ;
  • le nombre de personnes à l’intérieur du logement ;
  • la taille de l’installation ;
  • la réversibilité de l’appareil

Si cela représente un coût trop important, vous pouvez déposer une demande d’aide financière pour changer de système de chauffage.

Prix d'une PAC air-air et coûts de fonctionnement

Les prix d’une pompe à chaleur air-air

En règle générale, le prix d’une pompe à chaleur air-air, pose comprise, se situe entre 60 et 90 €/m², soit entre 7 200 et 10 800 €  pour une maison de 120 m²

Ce prix vous paraît exorbitant ? Pas de panique, grâce à leur grande efficacité thermique, les PAC sont généralement rentabilisées en moins de 10 ans. 

De plus, il faut savoir que les pompes à chaleur air-air sont parmi les moins chères du marché. Elles nécessitent des travaux moins conséquents que pour une pompe à chaleur géothermique ou hydrothermique. Enfin, les modèles réversibles - aussi appelés climatisations réversibles - coûtent plus cher. Le prix d’une pompe à chaleur air-air de ce type dépasse les 100 euros par m².

Surface à chauffer

Pompe à chaleur air-air

Pompe à chaleur air-air réversible

80 m²

Entre 4 800 et 7 200 €

8 000 €

120 m²

Entre 7 200 et 10 800 €

12 000 €

175 m²

Entre 10 500 et 15 750 €

17 500 €

Demandez votre devis

Obtenez un devis personnalisé pour installer votre pompe à chaleur.

Obtenir mon devis gratuit

Le saviez-vous ?

En fonction du besoin en chauffage de votre maison, vous avez la possibilité de vous procurer une ou plusieurs unités intérieures. Appelées split, ces unités fonctionnent sur la même unité extérieure dans le but de les placer au sein de différents espaces de votre intérieur. Lorsque que vous installez une PAC avec une seule unité intérieure, on parle de système mono-split, sinon, il s’agira d’un équipement multi-split

Le coût de fonctionnement d’une pompe à chaleur air-air

Le prix d’une pompe à chaleur air-air n’est pas le seul élément à prendre en compte. Il faut également s’intéresser à son coût de fonctionnement. Tout l’intérêt d’une pompe à chaleur est de produire plus d’énergie qu’il ne lui en faut pour fonctionner. 

Cela a pour effet de baisser la consommation d’énergie par rapport à un chauffage électrique classique. Cependant, là encore, des disparités peuvent exister en fonction des situations. Il faut savoir que plus l’écart de température entre l’extérieur et l’intérieur du logement est important, plus la pompe à chaleur consomme d’électricité.

Lorsque les températures descendent régulièrement en dessous de 0°C en hiver, il peut donc être utile de compléter l’installation avec un chauffage d’appoint. Cela implique néanmoins une diminution de l’efficacité thermique de l’installation. 

De plus, le prix d’une d’un appareil air-air, associé à un chauffage d’appoint, sera nécessairement plus élevé. En prenant en compte tous ces éléments, on considère que pour fonctionner, une pompe à chaleur air-air coûte entre 2,3 € et 3,7 €/m²/an.

Prix de l'entretien d’une pompe à chaleur air-air

Au prix d’une pompe à chaleur air-air et au coût de fonctionnement, il faut ajouter le prix de l’entretien. L’entretien de votre équipement doit obligatoirement être effectué tous les deux ans.

Parce qu’elles contiennent un fluide frigorigène (une substance à fort effet de serre), les PAC doivent être régulièrement contrôlées par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) agréé. C’est au propriétaire d’en assumer le coût. 

Il existe deux solutions pour faire entretenir sa pompe à chaleur air-air :

  • réaliser l’entretien obligatoire de manière ponctuelle. Le prix de l’intervention oscille autour de 150 €, tout modèle confondu ;
  • souscrire un contrat d’entretien auprès d’un professionnel RGE. Ce genre de contrat comprend l’entretien obligatoire de votre appareil, mais peut également inclure l’intervention rapide en cas de panne. Il faut alors compter entre 200 et 300 euros.

Quels sont les avantages d’une PAC ?

Avant d’investir dans votre projet, vous devez vous demander quels seront les avantages à investir dans un tel équipement, les voici :

  • facilité de mise en place ;
  • appareil économique et écologique, fonctionne à l’aide de calories présentes dans l’air, une énergie “gratuite”;
  • un coefficient de performance élevé, consomme 1 kWh d’électricité pour en restaurer jusqu’à 3 kWh pour votre chauffage ;
  • réversible, il assure votre confort thermique en été (climatisation) comme en hiver (chauffage) ;
  • éligible aux aides financières à la rénovation énergétique ;
  • et bien d’autres encore !

Qu’est-ce qui influence le prix d’une pompe à chaleur air-air ?

Pour comprendre ce qui influence le prix du devis d’une pompe à chaleur air-air, il faut prendre en compte les différents cas de figure qui peuvent se présenter. En fonction de la taille du logement, du climat dans lequel il est situé et de l’isolation, il peut y avoir plusieurs types d’installation. Le prix d’une pompe à chaleur air-air dépend donc de plusieurs facteurs :

  • la puissance de la pompe à chaleur : logiquement, plus une pompe à chaleur est puissante, plus elle coûte cher ;
  • le nombre de modules à l’intérieur du logement : en monobloc, une pompe à chaleur ne comporte qu’un seul module de chauffage. En multibloc ou multisplit, la pompe à chaleur est constituée de plusieurs unités de ventilation. Le prix d’une PAC air-air multisplit est logiquement plus élevé ;
  • la taille de l’installation et du dispositif de chauffage : le prix d'une pompe à chaleur air-air est plus élevé quand la taille de l'installation augmente ;
  • la surface à chauffer : plus celle-ci est grande, plus le prix grimpe ;
  • la qualité de l’isolation du logement : une habitation moins bien isolée nécessitera une pompe à chaleur air-air plus puissante, équipée d’un chauffage d’appoint pour prendre le relai lorsque les températures baissent ;
  • la réversibilité de l’installation : le prix d’une pompe à chaleur air-air réversible est plus important. Cette dernière est capable de produire de la chaleur en hiver et de l’air froid en été ;
  • et n’oublions pas le coût de la main d'œuvre pour la réalisation des travaux nécessaires à la mise en service de votre équipement.

Il faut donc retenir qu’il existe plusieurs types de pompes à chaleur air-air. Chacune d’entre elles comporte des caractéristiques qui correspondent à des situations particulières. Chaque installation doit être pensée en fonction du climat, de l’isolation du de votre maison, de sa surface ou encore du nombre d’habitants qui l’occupent. Bien évidemment, selon les cas, le prix d’une pompe à chaleur air-air sera plus ou moins élevé.

Enfin, et pour tirer le meilleur rapport qualité/prix, nous vous conseillons de comparer au minimum 3 devis, de différents artisans, pour la réalisation de votre projet. De plus, contactez des professionnels disposant de la mention RGE pour entrer dans l’une des conditions d’éligibilité aux aides financières à la rénovation énergétique.

Envie de faire des économies d’énergie ?

Commencez déjà par changer de fournisseur ! En passant par notre comparateur, vous pouvez repérer en quelques secondes les offres les plus intéressantes du marché et souscrire immédiatement. 

Vous hésitez à changer de fournisseur d’énergie ? Contactez nos experts au 09 75 18 60 60 (appel non surtaxé) du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 19h00. Ils répondent à vos questions et vous accompagnent dans toutes les démarches liées à votre contrat d’énergie. 

Les aides financières pour l'installation d'une pompe à chaleur air-air

Les aides pour l’installation d’une pompe à chaleur air-air

Pour alléger le prix d’une pompe à chaleur air-air, il est possible de bénéficier d’aides. Pour accélérer la transition énergétique du pays, le

Pour alléger le prix d’une pompe à chaleur air-air, il est possible de bénéficier d’aides financières. Pour accélérer la transition énergétique du pays, le gouvernement a mis en place des dispositifs afin d’encourager les Français à effectuer la rénovation énergétique de leur logement. 

Figurant parmi les systèmes de chauffage les plus propres, la pompe à chaleur permet d’être éligible à quelques aides. Cependant, il faut savoir qu’une PAC air-air est moins écologique que les autres types de pompes à chaleur et que son prix est assez conséquent. Les aides disponibles sont donc les suivantes :

  • Certificats d’Economies d’Energie (CEE) : cette prime est versée par les fournisseurs d’énergie (que l’on appelle “obligés”) pour aider les ménages à réaliser des économies d’énergie. Les pompes à chaleur air-air sont éligibles à ce dispositif et peuvent faire l’objet d’une aide entre 30 ou 900 euros en fonction entre autres de l’ampleur des travaux et du type de logement ;
  • des aides de collectivités locales et territoriales : c’est notamment le cas à Paris où vous pouvez bénéficier du programme “Aides à l'amélioration de l'habitat'' du CASVP. Le montant de cette aide va dépendre de vos revenus et des travaux que vous souhaitez faire.

À noter que ce type de pompe à chaleur n’est pas concerné par Ma Prime Renov’. Seules les pompes à chaleur géothermiques et air-eau y sont éligibles.

Rentabilité d’une pompe à chaleur air-air

En prenant en compte les aides ainsi que les coûts de fonctionnement, le retour sur investissement moyen d’une pompe à chaleur air-air dépasse rarement les 10 ans

Fonctionnement d'une pompe à chaleur air-air

Pour mieux comprendre ce qui influence le prix d’une PAC air air, il est nécessaire de s’intéresser à son fonctionnement. Toutes les pompes à chaleur air-air fonctionnent selon le même principe. Il s’agit de capter les calories de l’air extérieur afin de produire de la chaleur :

  • au contact de l’air ambiant, le fluide frigorigène de la pompe à chaleur augmente en température en s’évaporant ; 
  • en passant par un compresseur, le fluide frigorigène monte en pression ce qui a pour effet d’élever encore plus sa température ;
  • il suffit alors de transmettre cette chaleur au circuit de chauffage qui se charge, via des ventilateurs, d’insuffler l’air dans l’habitation.

Les pompes à chaleur sont globalement très appréciées, car elles permettent de produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment. En atteste leur Coefficient de Performance (COP) élevé, qui mesure le rapport énergie produite / énergie consommée. Pour maximiser l’efficacité énergétique de son logement, l’Ademe préconise de choisir une pompe à chaleur ayant un COP supérieur ou égal à 3.

De plus, il est recommandé d’adapter le modèle de votre PAC à votre chauffage central actuel. Pour cette raison un système air-air est recommandé si votre intérieur ne dispose pas de circuit de distribution d’eau chaude. Cela vous évite de réaliser des travaux conséquents, et limite de la même manière, le temps d’installation. Ce type d’équipement s’adapte parfaitement à un chauffage électrique.

Logiquement, le prix d’une PAC air-air avec un COP élevé sera plus conséquent. Enfin, dans de nombreux cas, on parle de "climatisation réversible” pour désigner les pompes à chaleur air-air. Pourquoi ? En inversant le sens du cycle thermodynamique, beaucoup d’installations peuvent produire de l’air frais en été et jouer le rôle de climatiseur.

Maitrisez votre consommation d'énergie

Grâce au Coach Conso d'Hello Watt, consultez vos données de consommation pour savoir par où commencer pour réduire vos factures

Je commence

FAQ : vos questions sur le prix d’une pompe à chaleur air-air

Quel est le prix d’une pompe à chaleur air-air ?

Le prix d’une pompe à chaleur air-air oscille entre 60 et 90 euros par m². Pour les pompes à chaleur air-air réversibles, qui permettent de produire de l’air chaud en hiver et de l’air frais en été, le prix est plus élevé. Comptez environ 100 euros par m².

Qu’est-ce qui détermine le prix d’une pompe à chaleur air-air ?

Le prix d’une pompe à chaleur air-air varie en fonction de nombreux facteurs. La fourchette de 60 € à 90 €/m² donne une indication fiable mais n’englobe pas la totalité des cas de figure. Retenons que le prix d’une PAC air-air varie selon :

  • la surface du logement à chauffer et le nombre de pièces ;
  • le diagnostic de performance énergétique de votre maison ;
  • le climat de la zone géographique dans laquelle est situé le logement.

Les pompes à chaleur ayant le meilleur Coefficient de Performance (COP) sont les plus coûteuses. Néanmoins, elles permettent de faire de belles économies d’énergie.

Quel est le prix des autres types de pompe à chaleur ?

Le prix d’une pompe à chaleur air-air est moins élevé que celui des autres types de PAC. Une PAC air eau ou sol eau est de l’ordre de 70 € à 100 €/m². Celui d’une PAC eau-eau est compris entre 80 € et 185 €/m².

Maxime Oueslati

Maxime Oueslati

Rédacteur expert énergie

Étudiant en Marketing Digital, Maxime a rejoint la team Hello Watt en tant que rédacteur. Expert sur les sujets liés au marché de l'énergie et à l'écologie, il vous aidera à mieux consommer et à faire des économies sur vos factures énergétiques.