Quel est le prix d'une pompe à chaleur air-air ?

La pompe à chaleur air-air est l'un des modèles de PAC les plus répandus. Facile à installer, elle permet de diminuer sensiblement sa facture d’électricité tout en assurant le confort thermique d’un logement. Mais quel est le prix d’une pompe à chaleur air-air ?

En résumé : 

  • Le prix moyen d’une pompe a chaleur air-air est de 3 600 euros. Il est compris dans une fourchette située entre 1 500 et 8 500 euros.
  • Pour estimer le prix d’une PAC air-air, le plus important est de prendre en compte la superficie à chauffer. Par exemple, on estime que pour 80 m², il faut compter entre 4 800 € et 7 200 €.
  • En plus de ce facteur, le prix va dépendre d’un certain nombre de critères, comme de la puissance de la PAC, du nombre de personnes vivant dans le logement, de la taille de l’installation ou de la réversibilité de l’appareil
  • Ce coût important peut être allégé grâce aux aides financières à l’installation d’une PAC air-air, allouées aux particuliers qui changent de système de chauffage pour une solution plus écologique.
  • Pensez à bien entretenir votre PAC air-air : vous bénéficierez de toutes ses qualités de façon optimale et vous prolongerez sa durée de vie. 

Pompe à chaleur air-air : quel prix et quels coûts de fonctionnement ?

Les prix d’une pompe à chaleur air-air

En règle générale, le prix d’une pompe à chaleur air-air, pose comprise, se situe entre 60 € et 90 €/m², soit entre 7 200 € et 10 800 €  pour une maison de 120 m².

Ce prix sera plus élevé pour les pompes à chaleur air-air réversibles, aussi appelées climatisations réversibles. Comptez alors un prix moyen de 100 €/m² pour ce modèle de PAC, qui permet de chauffer les logements l’hiver et de les climatiser l’été.

Le prix pourra également être plus élevé en fonction du système choisi. Par exemple, une PAC air-air gainable demandera de plus lourds travaux, ce qui fera nécessairement grimper le prix de la pose.

Ce prix vous paraît exorbitant ? Pas de panique, grâce à leur grande efficacité thermique, les PAC sont généralement rentabilisées en moins de 10 ans. Cet excellent rendement s’accompagne par ailleurs d’aides financières à l’installation d’une PAC air-air, qui permettent de réduire leur prix de départ.

De plus, il faut savoir que les pompes à chaleur air-air sont parmi les moins chères du marché, notamment car elles impliquent des travaux moins conséquents que les pompes à chaleur géothermiques ou hydrothermiques.

Prix d’une PAC selon son type et la superficie du logement

Surface à chauffer

Pompe à chaleur air-air

Pompe à chaleur air-air réversible

80 m²

Entre 4 800 € et 7 200 €

8 000 €

120 m²

Entre 7 200 € et 10 800 €

12 000 €

175 m²

Entre 10 500 € et 15 750 €

17 500 €

Notez que ces prix sont indicatifs et susceptibles de changer en fonction de nombreux facteurs. Pour connaître en détail le prix d’une installation, vous devrez faire une demande de devis auprès de l’artisan de votre choix.

Vos factures de chauffage sont trop chères ?

Installez une PAC air-air pour réduire votre consommation d’énergie et profiter du confort thermique idéal !

Obtenir mon devis gratuit

fonctionnement pompe a chaleur air air

Bon à savoir :

Les pompes à chaleur air-air sont modulables, en fonction de vos besoins en chauffage ou climatisation. Vous pouvez alors choisir d’installer une ou plusieurs unités intérieures (appelées splits) dans votre maison, et même de compléter votre installation dans le temps.

Chaque split est relié à une seule unité extérieure et peut être placé dans la pièce de votre choix. Avec une seule unité intérieure, on parle de système mono-split, sinon, il s’agira d’un équipement multi-split.

Le coût de fonctionnement d’une pompe à chaleur air-air

Le prix d’achat d’une pompe à chaleur air-air n’est pas le seul élément à prendre en compte : il faut également s’intéresser à son coût de fonctionnement.

Tout l’intérêt d’une pompe à chaleur est de produire plus d’énergie qu’il ne lui en faut pour fonctionner. Par ailleurs, si les pompes à chaleur air-air ont besoin d’électricité, elles ont aussi recours à de l’énergie renouvelable gratuite, récupérée dans l’air ambiant. Leur coût de fonctionnement est par conséquent très faible.

C’est le coefficient de performance (COP) qui sert à mesurer le rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée par une pompe à chaleur. Par exemple, une PAC au COP de 3 produit 3 kWh pour 1 kWh d’électricité consommée.

Cette faible consommation a pour effet de faire baisser la consommation d’énergie des logements qui décident d’installer une PAC air-air en remplacement d’un chauffage électrique classique par exemple.

Cependant, là encore, des disparités peuvent exister en fonction des situations. Par exemple, il faut savoir que plus l’écart de température entre l’extérieur et l’intérieur du logement est important, plus la pompe à chaleur consomme d’électricité.

Bon à savoir :

Les performances énergétiques d’une PAC air-air perdent 30 % d’efficacité dès -7 °C.

Lorsque les températures descendent régulièrement en dessous de 0 °C en hiver, il peut donc être utile de compléter votre système avec un chauffage d’appoint. Cela implique néanmoins une diminution de l’efficacité thermique de l’installation. 

De plus, le prix d’un appareil air-air, associé à un chauffage d’appoint, sera nécessairement plus élevé. En prenant en compte tous ces éléments, on considère que pour fonctionner, une pompe à chaleur air-air coûte entre 2,3 € et 3,7 € par m² et par an.

Prix de l'entretien d’une pompe à chaleur air-air

Au prix d’une pompe à chaleur air-air et au coût de fonctionnement, il faut ajouter le prix de l’entretien. L’entretien de votre équipement doit obligatoirement être effectué tous les deux ans. Un entretien régulier permet d’éviter les dysfonctionnements de la PAC, mais également d’augmenter sa durée de vie. 

Parce qu’elles contiennent un fluide frigorigène, une substance à fort effet de serre (même si le dernier en date, le fluide R32 est moins polluant que ses prédécesseurs), les PAC doivent être régulièrement contrôlées par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). C’est au propriétaire d’en assumer le coût. 

Il existe deux solutions pour faire entretenir sa pompe à chaleur air-air :

  1. réaliser l’entretien obligatoire de manière ponctuelle. Le prix de l’intervention oscille alors autour de 150 €, tout modèle confondu ;
  2. souscrire un contrat d’entretien auprès d’un professionnel RGE. Ce genre de contrat comprend l’entretien obligatoire de votre appareil, mais peut également inclure des interventions rapides en cas de panne. Il faut alors compter entre 200 et 300 euros par an.

Quels sont les avantages d’une PAC ?

Avant de mettre en place votre projet, vous devez vous demander quels seront les avantages à investir dans un tel équipement, les voici :

  • facilité de mise en place ;
  • appareil économique et écologique, qui fonctionne à l’aide de calories présentes dans l’air, une énergie gratuite ;
  • un coefficient de performance élevé : produit 3 kWh d’électricité pour votre chauffage et n’en consomme qu’1 kWh (dans le cas d’un COP équivalent à 3) ;
  • réversible, il assure votre confort thermique en été (climatisation) comme en hiver (chauffage) ;
  • éligible aux aides financières à la rénovation énergétique.

Quelques modèles de PAC air-air et leurs prix 

Daikin - EMURA 

Esthétique et design, la pompe à chaleur air-air Emura de la marque Daikin comprend une unité intérieure murale, une télécommande et un groupe extérieur. Elle est dotée de la technologie Bluevolution, qui garantit des performances optimales, un impact environnemental quasiment neutre et une consommation d’énergie faible. Disponible en 3 couleurs (mat, argent et noire), elle est disponible à partir de 2 800 euros TTC. 

Mitsubishi - MSZ-HR murale 

La pompe à chaleur air-air MSZ-HR de Mitsubishi est murale et possède un faible niveau sonore (21 dB(A)). Vous pouvez lui adjoindre une télécommande filaire ou Bluetooth tactile, ainsi qu’une interface Wifi. Elle coûte environ 3 000 euros. 

Panasonic - ETHEREA Z / diffuseur mural

Avec un design élégant, la PAC air-air Etherea Z de Panasonic est extrêmement silencieuse (seulement 19 dB(A)). Dotée d’une technologie qui purifie l’air par ionisation (technologie nanoe™), elle optimise sa consommation électrique (technologie ECONAVI).

À savoir que l’Etherea Z a été récompensée par deux fois par l’iF Product Design Award sur différents critères : l'esthétique, les fonctionnalités et l'impact environnemental de la PAC. Son prix est de 3 500 euros environ. 

prix pompe a chaleur air air

Quels sont les facteurs qui influencent le prix d’une pompe à chaleur air-air ?

Pour comprendre ce qui influence le prix du devis d’une pompe à chaleur air-air, il faut prendre en compte les différents cas de figure susceptibles de se présenter. En fonction de la taille du logement, du climat dans lequel il est situé et de l’état de son isolation, il peut y avoir plusieurs configurations. Le prix d’une pompe à chaleur air-air dépend donc de plusieurs facteurs :

  • la puissance de la pompe à chaleur : logiquement, plus une pompe à chaleur est puissante, plus elle coûte cher ;
  • le nombre de splits à l’intérieur du logement : en monosplit, une pompe à chaleur ne comporte qu’un seul module de chauffage. En multisplit, la pompe à chaleur est constituée de plusieurs unités de ventilation intérieures. Le prix d’une PAC air-air multisplit est logiquement plus élevé ;
  • la taille de l’installation et du dispositif de chauffage : le prix d'une pompe à chaleur air-air est plus élevé quand sa taille augmente ;
  • la surface à chauffer, à calculer en m² et m3 : plus celle-ci est grande, plus le prix grimpe ;
  • la qualité de l’isolation du logement : une habitation moins bien isolée nécessitera une pompe à chaleur air-air plus puissante, équipée d’un chauffage d’appoint pour prendre le relai lorsque les températures baissent. Il peut donc être pertinent, selon la situation, de penser à la rénovation énergétique afin de limiter les pertes de chaleur et faire baisser ses factures de chauffage ;
  • la réversibilité de l’installation : le prix d’une pompe à chaleur air-air réversible est plus important. Cette dernière est capable de produire de la chaleur en hiver et de l’air froid en été ;
  • et n’oublions pas le coût de la main d'œuvre pour la réalisation des travaux nécessaires à la mise en service de votre équipement.

Il faut donc retenir qu’il existe plusieurs types de pompes à chaleur air-air. Chacune d’entre elles comporte des caractéristiques qui correspondent à des situations particulières. Chaque installation doit être pensée en fonction du climat, de l’isolation de votre maison, de sa surface ou encore du nombre d’habitants qui l’occupent. Bien évidemment, selon les cas, le prix d’une pompe à chaleur air-air sera plus ou moins élevé. Le prix augmentera également si vous souhaitez coupler votre système à un ballon thermodynamique, pour produire l’eau chaude sanitaire de votre foyer par exemple.

Enfin, et pour tirer le meilleur rapport qualité/prix, nous vous conseillons de comparer au minimum 3 devis, de différents artisans, pour la réalisation de votre projet. Il est aussi important de contacter des professionnels disposant de la mention RGE pour entrer dans les conditions d’éligibilité aux aides financières à la rénovation énergétique.

Envie de faire des économies d’énergie ?

Vous pouvez commencer par changer de fournisseur d’énergie ! En passant par notre comparateur, vous pouvez repérer en quelques secondes les offres les plus intéressantes du marché et souscrire immédiatement.

Vous hésitez entre plusieurs fournisseurs d’énergie ? Nos experts sauront vous conseiller au 09 75 18 60 60 (appel non surtaxé) du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 19h00. Ils répondent à vos questions et vous accompagnent gratuitement dans toutes les démarches liées à votre contrat d’énergie.

Quelles sont les aides disponibles pour faire baisser le prix d’une PAC air-air ?

Pour alléger le prix d’une pompe à chaleur air-air, il est possible de bénéficier d’aides financières. En effet, afin d’accélérer la transition énergétique du pays, le gouvernement a mis en place des dispositifs visant à encourager et accompagner les Français dans la rénovation énergétique de leur logement. 

Figurant parmi les systèmes de chauffage les moins énergivores, la pompe à chaleur permet d’être éligible à quelques aides. Cependant, il faut savoir qu’une PAC air-air est moins écologique que les autres types de pompes à chaleur. Par conséquent, toutes les aides disponibles ne s’appliquent pas à ce modèle de PAC, qui peut alors rester assez cher. Les aides disponibles à l’achat d’une PAC air-air sont donc les suivantes : les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) : cette prime est versée par les fournisseurs d’énergie (que l’on appelle “obligés”) pour aider les ménages à réaliser des économies d’énergie. Les pompes à chaleur air-air sont éligibles à ce dispositif et peuvent faire l’objet d’une aide entre 30 ou 900 euros en fonction entre autres du type de logement, de sa zone géographique ou encore de l’entreprise qui verse la prime ;

À noter que ce type de pompe à chaleur n’est pas concerné par l’aide publique MaPrimeRenov’. Seules les pompes à chaleur géothermiques et air-eau y sont éligibles.

Quelle est la rentabilité d’une pompe à chaleur air-air ?

En prenant en compte les aides ainsi que les coûts de fonctionnement, le retour sur investissement moyen d’une pompe à chaleur air-air dépasse rarement les 10 ans

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-air ?

Pour mieux comprendre ce qui influence son prix, il est nécessaire de s’intéresser au fonctionnement d’une PAC air-air. Toutes les pompes à chaleur air-air fonctionnent selon le même principe. Il s’agit de capter les calories de l’air extérieur afin de produire de la chaleur :

  • au contact de l’air ambiant, le fluide frigorigène de la pompe à chaleur augmente le niveau de sa température en s’évaporant ; 
  • en passant par un compresseur, le fluide frigorigène monte en pression ce qui a pour effet d’élever encore plus sa température ;
  • il suffit alors de transmettre cette chaleur au circuit de chauffage qui se charge, via le split, de souffler l’air chaud dans l’habitation.

Si l’on en croit les avis sur les PAC air-air, ce mode de chauffage est globalement très apprécié, car il permet de produire plus d’énergie qu’il n'en consomme. En atteste leur Coefficient de Performance (COP) élevé. Pour maximiser l’efficacité énergétique de son logement, l’Ademe préconise d’ailleurs de choisir une pompe à chaleur ayant un COP supérieur ou égal à 3.

De plus, il est recommandé d’adapter le modèle de votre PAC à votre système de chauffage central actuel. Pour cette raison, un système air-air est recommandé si votre intérieur ne dispose pas de circuit de distribution d’eau chaude. Cela vous évite de réaliser des travaux conséquents, et limite de la même manière le temps d’installation. Ce type d’équipement s’adapte parfaitement aux logements équipés de chauffage électrique. Logiquement, le prix d’une PAC air-air avec un COP élevé sera plus conséquent. 

Enfin, dans de nombreux cas, on parle de "climatisation réversible” pour désigner les pompes à chaleur air-air. Pourquoi ? Car en inversant le sens du cycle thermodynamique, beaucoup d’installations peuvent produire de l’air frais en été et jouer le rôle de climatiseur.

Maitrisez votre consommation d'énergie

Grâce à l'application d'Hello Watt, consultez vos données de consommation afin de savoir par où commencer pour réduire vos factures !

Je commence

Bon à savoir :

Les pompes à chaleur air-air, à l’inverse des PAC air-eau, n’assurent pas la production d’eau chaude sanitaire (ECS). Pour une fourniture en eau chaude sanitaire, il faudra coupler votre système à un chauffe-eau thermodynamique.

Enfin, sachez que le niveau sonore d’une pompe à chaleur air-air est relativement élevé. En effet, les PAC sont des appareils qui, bien que performants, sont assez bruyants. 

Il faudra donc bien penser à installer l'appareil assez loin de vos pièces de vie mais également de celles de vos voisins ! 

Si vraiment, le bruit de votre pompe à chaleur est trop important, il existe des solutions permettant de réduire le niveau sonore. Citons-en quelques-uns :

  • écrans phoniques ;
  • plots antivibratiles (ou plots anti-vibrations) afin de désolidariser l’appareil du bâtiment et de freiner la transmission de vibrations. 

Autre solution, pensez à bien placer le module, en évitant notamment les recoins et la façade des murs. Cela aurait un effet “caisse de résonance" et amplifierait le bruit de votre PAC. 

FAQ sur le prix d’une pompe a chaleur air air

Quel est le prix d’une pompe à chaleur air-air ?

On estime que le prix moyen d’une pompe a chaleur air air est de 3 600 euros environ, et se situe dans une fourchette de prix comprise entre 1 500 et 8 500 euros. 

À l’achat et à la pose, le prix d’une pompe à chaleur air-air oscille entre 60 et 90 euros par m². Pour les pompes à chaleur air-air réversibles, qui permettent de produire de l’air chaud en hiver et de l’air frais en été, le prix est plus élevé. Comptez environ 100 euros par m².

Qu’est-ce qui détermine le prix d’une pompe à chaleur air-air ?

Le prix d’une pompe à chaleur air-air varie en fonction de nombreux facteurs. La fourchette de 60 € à 90 €/m² donne une indication fiable, mais n’englobe pas la totalité des cas de figure. Retenons que le prix d’une PAC air-air varie selon :

  • la surface du logement à chauffer et le nombre de pièces ;
  • le diagnostic de performance énergétique de votre maison ;
  • le climat de la zone géographique dans laquelle est situé le logement.

Les pompes à chaleur ayant le meilleur Coefficient de Performance (COP) sont les plus coûteuses. Néanmoins, elles permettent de faire de belles économies d’énergie sur le long terme.

Bien entendu, la marque et la technologie de votre pompe à chaleur feront aussi varier son prix. Par exemple, les pompes à chaleur haut de gamme, comme celles vendues par Daikin, coûteront plus cher que celles commercialisées par Atlantic, une marque plus abordable. Les PAC équipées de la technologie Inverter (meilleure maîtrise de la consommation électrique de l’appareil) coûteront également plus cher, mais permettent de plus grandes économies d’énergie sur le long terme.

Quel est le prix des autres types de pompe à chaleur ?

Le prix d’une pompe à chaleur air-air est moins élevé que celui des autres modèles de PAC. Le prix d’une PAC air-eau ou sol-eau est de l’ordre de 70 € à 100 €/m². Celui d’une PAC eau-eau est compris entre 80 € et 185 €/m².

Camille Grau

Camille Grau

Rédactrice experte énergie

Après un Master en Rédaction Professionnelle, Camille rejoint Hello Watt en 2022. Sensible aux sujets écologiques, elle vous aide à vous tourner vers une consommation responsable qui fait du bien au portefeuille et à la planète !