Chaudière à condensation : prix, fonctionnement et installation

Découvrez la chaudière à condensation, une chaudière à haute performance énergétique.

Besoin d'un devis pour l'installation de votre chaudière ?

Besoin d'un devis pour l'installation de votre chaudière ?
Obtenir un devis
Introduction

À la recherche d’une chaudière économique et écologique ? La chaudière à condensation est le modèle qu’il vous faut. Elle utilise une technologie récente qui vous permettra de faire jusqu’à 30% d’économie d’énergie. Utilisant du fioul, du gaz ou du bois, les …

À la recherche d’une chaudière économique et écologique ? La chaudière à condensation est le modèle qu’il vous faut. Elle …

À la recherche d’une chaudière économique et écologique ? La chaudière à condensation est le modèle qu’il vous faut. Elle utilise une technologie récente qui vous permettra de faire jusqu’à 30% d’économie d’énergie. Utilisant du fioul, du gaz ou du bois, les performances de ces systèmes sont exceptionnelles. Envie d’en savoir plus sur ce type de chauffage ingénieux ? Découvrez les secrets de la chaudière à condensation, son fonctionnement, son prix et ses caractéristiques dans cet article.

La chaudière à condensation : un système performant

Parmi les différents modèles de chaudières comme la chaudière électrique, La chaudière à condensation, également appelée chaudière à haute performance énergétique, permet d’alléger vos factures de chauffage et participe à protéger l’environnement. Mais comment fonctionne-t-elle ? Et surtout, comment fait-elle pour afficher un rendement si élevé ? Explications ci-dessous.

La chaudière à condensation : comment ça marche ?

De manière générale, la chaudière à condensation fonctionne de la même manière qu’une chaudière traditionnelle : elle brûle un combustible. Néanmoins, son système est optimisé au maximum pour exploiter les pertes thermiques habituelles. En effet, au lieu de rejeter les fumées issues de la combustion dans l’atmosphère, la chaudière à condensation récupère ces fumées pour tirer profit de leur énergie. Ces dernières sont refroidies pour récupérer le plus de calories possibles et elles sont ensuite transformées en vapeur d’eau. Ce processus de condensation dégage de la chaleur, appelée “chaleur latente”. Celle-ci va préchauffer l’eau de retour des radiateurs. Ainsi, moins d’énergie est nécessaire lors de la combustion. Ce système révolutionnaire permet d’économiser entre 15% et 20% de combustible. De plus, elle rejette beaucoup moins d’émissions toxiques dans l’air par rapport aux chaudières classiques ou à basse température. Par ailleurs, la chaudière à condensation, comme la plupart des systèmes de chauffage, est une chaudière mixte. Cela signifie qu’elle peut vous approvisionner en chauffage et en eau chaude sanitaire.

Dans cette vidéo, découvrez en plus sur le fonctionnement d’une chaudière à condensation et les multiples avantages qu’elle offre.

Les performances énergétiques de la chaudière à condensation

La technologie de condensation offre un rendement exceptionnel à ces modèles de chaudière, car la chaleur produite est quasiment restituée en totalité de façon utile. Les chaudières à condensation possèdent le meilleur rendement du marché. En effet, celui-ci se situe entre 100% et 110% selon les modèles. Il s’agit du rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée. Ainsi, comme ces appareils consomment moins qu’ils ne restituent, ils sont par conséquent, très performants. Une chaudière à condensation est considérée comme performante lorsque son ETAS (Efficacité Énergétique Saisonnière) est supérieur à 92%. Pour juger de l’efficacité d’un équipement, il faut également s’intéresser à sa puissance. Elle varie généralement entre 5 kW et 25 kW selon la taille du logement.

Installer votre chaudière, c'est pas sorcier !

Envie d'installer ou de remplacer une chaudière, pour faire plus d'économies ? Demandez un devis gratuit en quelques clics !

Je demande un devis gratuit

Quelle chaudière à condensation choisir ?

Une chaudière à condensation peut utiliser trois énergies différentes : le fioul, le gaz et le bois. Votre choix doit se faire en fonction de vos besoins et contraintes, mais également en prenant en compte :

  • la surface à chauffer

  • le niveau de température souhaité dans l’habitation

  • l’espace dont vous disposez

  • votre budget

  • le souhait d’avoir un système qui produit l’eau chaude sanitaire

La chaudière à condensation au gaz

La chaudière à condensation au gaz est le modèle le plus répandu en France. Elle séduit par son rapport qualité/prix avantageux. Ce type de chaudière peut être installé dans la majorité des habitations et relativement simplement. L’arrivée du gaz peut se faire via un raccordement au réseau de distribution de gaz ou par une citerne de gaz propane. Il est souvent recommandé d’avoir recours à ce système de chauffage lorsqu’on est relié au gaz de ville (gaz naturel). En effet, la chaudière gaz à condensation présente un rendement énergétique très élevé pour un prix abordable. Elle s’avère être une solution économique et écologique à l’usage.

La chaudière à condensation au fioul

La chaudière fioul à condensation est le modèle à privilégier si l’on désire se chauffer au fioul. Elle permet de chauffer efficacement de grandes surfaces et affiche un rendement de plus de 100%. Son installation n’est pas plus compliqué qu’un modèle au gaz. Toutefois, il faudra prévoir l’emplacement pour la cuve de stockage du combustible. Ce point peut être un véritable frein lorsque l’on habite en ville, par exemple. Ce système est le modèle le plus performant et économique des chaudières au fioul, mais reste tout de même polluant. En effet, utilisant une énergie fossile pour fonctionner, cet équipement rejette tout de même des émissions de gaz. De plus, à partir de 2022, que ce soit une chaudière au fioul à condensation ou non, il sera interdit d’en installer une dans une maison neuve et de la remplacer si celle-ci tombe en panne. Malgré son efficacité, la chaudière au fioul n’est pas forcément un choix judicieux.

La chaudière granulés à condensation

La chaudière à granulés à condensation, aussi nommée chaudière à pellet, fonctionne sur le même principe qu’une chaudière gaz ou fioul à condensation. En revanche, elle est plus écologique, car elle a l’avantage d’utiliser une source d’énergie renouvelable : le bois. Cet appareil présente un rendement énergétique similaire à ses confrères, supérieur à 100%. La chaudière à granulés à condensation est très onéreuse. Néanmoins, l’investissement est vite rentabilisé, avec les nombreuses économies réalisables. En effet, le bois est un combustible beaucoup moins coûteux que les énergies fossiles. Par ailleurs, il est nécessaire de disposer d’un espace suffisant pour la chaudière et parfois même le silo qui l’accompagne. Soucieux de l’environnement, ce type de chaudière est fait pour vous.

Comment installer et entretenir une chaudière à condensation ?

Afin d’obtenir un rendement optimal, l’installation de sa chaudière à condensation doit être faite par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ces appareils peuvent être installés très facilement dans un logement neuf, aussi bien qu’en rénovation. Les raccordements sont identiques et ne nécessitent aucune modification de vos équipements en place. Par ailleurs, ce type de chauffage ne déroge pas à la règle et nécessite un entretien annuel.

Avez-vous entretenu votre chaudière cette année ?

Obtenez des devis de professionnels chauffagistes en quelques clics ! En demandant ce devis, économisez 20€ sur le prix de votre entretien !

Je demande un devis

L’installation de sa chaudière à condensation

Une chaudière à condensation est aussi facile à installer qu’une chaudière traditionnelle. Il faut seulement être équipé d’un circuit de chauffage central, que ce soit des radiateurs ou un plancher chauffant. Il est important de penser à l’évacuation des fumées. Cette évacuation peut se faire par le biais d’un conduit de cheminée, déjà présent ou à installer. Sinon, vous pouvez avoir recours au système à ventouse. Plus efficace et pratique, ce dispositif est raccordé à l’extérieur pour évacuer les émissions de gaz. En fonction de votre situation, choisissez le système qui vous convient le mieux. En outre, il faudra prévoir un conduit d’écoulement vers les eaux usées, pour les résidus issus de la condensation.

Les différentes étapes de l’installation d’une chaudière à condensation

Le technicien va procéder alors en plusieurs étapes pour installer votre chaudière à condensation :

  • Désembouage : rénovation de l’installation, préparation du chantier

  • Installation du conduit de fumée

  • Installation et fixation de la chaudière

  • Mise en place de la sonde extérieure

  • Raccordements hydrauliques

  • Raccordement au gaz

  • Pose des évacuations des condensats

  • Pose du détecteur de monoxyde de carbone

  • Raccordement du pot à boues

  • Purge des radiateurs

  • Protection de l’installation

  • Mise en route

L’entretien de sa chaudière à condensation

Pratiquement toutes les chaudières, quel que soit leur mode de fonctionnement, sont soumises à un entretien obligatoire une fois par an. Notons que ce contrôle annuel doit être réalisé par un professionnel. Il vérifiera le rendement de votre chaudière, l’état des pièces, des circuits et du système d’évacuation des fumées. Cette visite annuelle est indispensable pour garantir le bon fonctionnement de votre appareil ainsi que votre sécurité. De plus, une chaudière à condensation bien entretenue a une durée de vie moyenne de 15 à 20 ans. Par ailleurs, des gestes simples peuvent également assurer la longévité de votre équipement, comme le réglage de la température, purger les radiateurs ou encore remettre de l’eau dans la chaudière. Ainsi, cette obligation légale n’est pas à prendre à la légère et doit être prise en compte dans son budget.

À savoir !

Suite à l’entretien de votre chaudière à condensation, le chauffagiste doit vous remettre une attestation d’entretien, que vous devez garder précieusement. Cette dernière vous servira en cas d’incident pour être éventuellement dédommagés.

Où installer votre chaudière à condensation ?

Maintenant que vous savez comment se passe l’installation de votre chaudière à condensation, il est important de vous demander où installer votre chaudière. Pour deux raisons :

  • Votre sécurité

  • Pour vous garantir le bon fonctionnement de l’appareil

Dans quelles pièces installer une chaudière à condensation ?

La chaudière à condensation s’installe généralement dans la cave, au grenier, dans une buanderie ou parfois même dans la cuisine. Dans tous les cas, les chaudières ont besoin d’un espace ventilé.

Quels critères pour choisir l’emplacement de votre chaudière à condensation ?

Pour être sûr d’installer votre chaudière à condensation au bon endroit, il faut penser à ces différents points :

  • la pièce doit faire au moins 2,3 mètres de hauteur

  • la pièce doit être ventilée et assez grande, au minimum 8 m3 est nécessaire

  • si vous optez pour une chaudière murale, installez-là sur une cloison légère, en raison du poids de l’installation

  • prenez en compte le mode d’évacuation des gaz de combustion

  • prenez en compte les pièces qui seront alimentées par la chaudière. Par exemple, plus la chaudière est éloignée de la cuisine et de la salle de bains, plus le risque de perdre en confort augmente.

A noter

Si l’installation de la chaudière doit se faire loin de la cuisine, il est possible de mettre en place un boiler séparé pour préserver un confort optimal.

Pourquoi choisir une chaudière à condensation ?

Rendement optimal, économies d’énergie et d'argent, la chaudière à condensation possède bien des atouts. Néanmoins, vous n’êtes pas sans savoir que tout appareil possède ses limites. Par conséquent, il est important de prendre connaissance des points positifs et négatifs de ce système avant de se décider.

Les avantages d’une chaudière à condensation

La chaudière à condensation, quel que soit son énergie, présente de nombreux avantages, parmi lesquels on peut citer :

  • Écologique : utilisant moins de combustible qu’une chaudière classique, la chaudière à condensation émet moins de gaz à effet de serre et est donc moins polluante.

  • Économique : plus efficace que la plupart des modes de chauffage, la chaudière à condensation vous permet de faire jusqu’à 30% d’économies sur vos factures.

  • Performant : ce type de chaudière possède le rendement énergétique le plus élevé sur le marché. Il se situe généralement entre 100% et 110%.

  • Installation facile et peu encombrante : installer une chaudière à condensation est aussi simple qu’installer une chaudière standard. De plus, ce sont des équipements qui sont généralement assez compacts.

  • Longue durée de vie : avec un entretien régulier, la chaudière à condensation peut durer jusqu’à 20 ans.

  • Multi-fonctions : elle peut à la fois chauffer votre maison et votre eau chaude sanitaire.

  • Adaptabilité : la chaudière à condensation peut être installée dans tous les logements et s’adapte parfaitement en remplacement de votre vieille chaudière au fioul trop énergivore.

  • Éligible aux aides : contrairement aux chaudières fioul à condensation, les modèles au gaz bénéficient de nombreuses subventions pour encourager les particuliers à adopter un système de chauffage plus respectueux de l’environnement.

Les inconvénients d’une chaudière à condensation

Bien que le choix d’une chaudière à condensation soit recommandé par de nombreux experts, ce dispositif a ses limites, à savoir :

  • Émissions de fumées toxiques : malgré que les chaudières à condensation soient moins polluantes que d’autres modèles, elles fonctionnent tout de même avec des énergies non-renouvelables.

  • Espace de stockage : pour une chaudière gaz à condensation, si vous n’êtes pas relié au gaz de ville, il faudra opter pour le gaz propane, avec la nécessité d’installer une citerne de stockage. De plus, les chaudières fioul à condensation ont également besoin d’un réservoir. Enfin, les chaudières à granulés à condensation nécessitent parfois un silo.

  • Entretien annuel : un contrôle doit être effectué chaque année par un professionnel. Cet entretien a un coût, mais il est primordial si vous voulez anticiper et éviter les pannes.

Quel est le prix d'une chaudière à condensation ?

Le prix d’achat d’une chaudière à condensation est plus élevé que celui d’une chaudière classique. Son prix varie en fonction de sa puissance, de ses performances, son type (murale ou au sol) ou encore du combustible. Cependant, des aides financières existent pour soutenir les particuliers dans leurs travaux de rénovation énergétique.

Combien coûte une chaudière à condensation ?

Voici une fourchette des prix des différents modèles de chaudière à condensation :

Type de chaudière à condensation

Prix minimum

Prix maximum

Chaudière gaz à condensation

2 000 €

7 000 €

Chaudière fioul à condensation

3 000 €

8 000€

Chaudière à granulés à condensation

8 000 €

20 000€

Ainsi, les prix des chaudières à condensation oscillent entre 2 000€ et 20 000€. Ces montants sont justifiés par le fait que les modèles à condensation sont plus sophistiqués, plus performants et plus économiques. La chaudière gaz à condensation est un choix intéressant, présentant un bon rapport qualité/prix. Toutefois, il ne faut pas oublier les frais de pose qui se situe entre 500€ et 3 000€ selon le matériel et le professionnel. Il est conseillé de réaliser plusieurs devis pour comparer les prix.

Existe-t-il des aides financières pour l’achat d’une chaudière à condensation ?

Pour soutenir les Français dans leur transition énergétique, l’Etat a mis en place de nombreuses primes et aides. Elles vous permettent de financer une partie de vos travaux, afin de pouvoir changer ou investir dans un type de chauffage efficace et écologique. Pour l’achat d’une chaudière gaz à condensation et à granulés vous pouvez avoir accès à :

  • Ma Prime Rénov’

  • Prime Coup de Pouce

  • Le crédit d’impôt (CITE)

  • Les aides de l’Anah

  • L’éco-prêt à taux zéro

  • La TVA à 5,5%

Attention, la chaudière fioul à condensation n’est plus éligible aux aides, sauf si elle remplace une ancienne chaudière, et ce, jusqu’en 2022.

💭 Vous avez d’autres questions ?

🤔 Comment fonctionne une chaudière à condensation ?

Le fonctionnement de base d’une chaudière à condensation est identique à celui d’une chaudière classique : elle brûle un combustible. Toutefois, grâce à un système optimisé, elle peut récupérer les fumées issues de la combustion pour tirer profit de leur chaleur. Cette dernière est utilisée pour chauffer l’eau du circuit de chauffage central. Ce procédé permet d’économiser entre 15% à 20% de combustible.

🧐 Quel type de chaudière à condensation choisir ?

La chaudière à condensation se décline en trois modèles distincts :

  • La chaudière gaz à condensation

  • La chaudière fioul à condensation

  • La chaudière à granulés à condensation

Le gaz et le fioul sont des énergies fossiles, non-renouvelables, alors que les granulés utilisent une énergie verte, le bois. Pour choisir le modèle adapté à vos besoins, il faut être conscient de sa consommation et des caractéristiques des différentes chaudières à condensation.

💳 Quel est le prix d’une chaudière à condensation ?

Le prix d’une chaudière à condensation varie selon plusieurs facteurs. Les tarifs sont généralement compris entre 2 000€ et 20 000€ selon les modèles. Ces équipements sont coûteux, mais présente de nombreux avantages à l’usage. De plus, il existe de nombreuses aides financières pour amortir le coût d’achat de votre appareil.

🔝 Quelle est la meilleure marque de chaudière à condensation ?

Il est difficile de définir la meilleure marque de chaudière à condensation. Celle qui conviendra le mieux à vos besoins et contraintes sera la plus adaptée pour vous. Néanmoins, certaines marques se distinguent, à savoir :

  • Saunier Duval

  • Frisquet

  • De dietrich

  • ELM Leblanc

  • Chaffoteaux

Amélie

Amélie

Rédactrice web & SEO

Etudiante en communication digitale, Amélie est rédactrice web et SEO chez Hello Watt. Ses sujets de prédilection tournent autour de l’isolation de sa maison, des primes énergie, ainsi que des systèmes de chauffage et de production d’eau chaude.