Fonctionnement et prix du chauffage au gaz de ville

Vous êtes à la recherche d’une nouvelle solution de chauffage pour votre logement ? Efficace et économique, le chauffage au gaz est peut-être ce qu’il vous faut ! Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur le chauffage au gaz de ville : fonctionnement, budget, avantages et inconvénients.

En résumé

Le chauffage au gaz de ville ne désigne rien d’autre qu’un circuit de chauffage central au gaz naturel, qu’il soit individuel ou collectif.

Pour être chauffé au gaz de ville, vous devez :

  • être équipé d’une chaudière au gaz, telle qu’une chaudière à condensation ;
  • disposer d’émetteurs de chaleur (radiateurs, planchers chauffants) ;
  • souscrire un contrat de gaz naturel au meilleur prix, chez le fournisseur de votre choix.

Le chauffage au gaz de ville, c'est quoi ?

Vous le savez certainement, il existe plusieurs systèmes de chauffage : le chauffage électrique, au fioul, au bois, solaire, la pompe à chaleur (PAC), la géothermie et le chauffage au gaz. Cela fait des années que les Français ont recours au gaz pour se chauffer ! 

En général, les consommateurs doivent faire le choix entre un approvisionnement au propane (un GPL, Gaz de Pétrole Liquéfié) ou au gaz naturel, également appelé gaz de ville. Pour chauffer son logement (appartement, maison) au gaz de ville, il faut que celui-ci soit relié au réseau urbain, sans quoi il sera compliqué d’être approvisionné en gaz et il faudra alors envisager le chauffage au GPL.

Concrètement, comment fonctionne le chauffage au gaz de ville ? Il fonctionne grâce à la combustion du gaz naturel qui prend place dans le corps de chauffe. Celle-ci permet de chauffer l’eau présente dans votre système de chauffage central et, éventuellement, votre eau chaude sanitaire (ECS). À travers ce processus, votre logement atteint rapidement une température confortable et l’air a l’avantage de ne pas être asséché.

Réduire sa facture de gaz en comparant

Comparez gratuitement les offres des fournisseurs alternatifs de gaz pour trouver un contrat d'énergie plus compétitif.

Je compare

Quels sont les avantages et inconvénients du chauffage au gaz de ville ?

Le chauffage au gaz de ville peut-être avantageux à bien des égards mais présente également quelques désavantages. Afin de vous faciliter la recherche d’informations, nous avons réuni pour vous les principaux avantages et inconvénients du chauffage au gaz de ville dans ce tableau :

Avantages

Inconvénients

✔️ Économique, prix d'achat abordable

✔️ Pas d'émission d'odeurs ni de particules fines

✔️ Bon rendement énergétique de la chaudière au gaz naturel

✔️ Pas de besoin de stockage pour le gaz

✔️ Moins polluant que le fioul ou le charbon

❌ Prix volatile du gaz, souvent revu à la hausse

❌ Peu écologique : le gaz est une énergie non-renouvelable et cette ressource est limitée

❌ Un contrôle régulier de vos installations est nécessaire avec le chauffage au gaz

❌ Si vous habitez éloigné de la ville, le raccordement au réseau de gaz de ville est complexe

Malgré des inconvénients peu négligeables, comme l’impact écologique du gaz naturel, le chauffage au gaz de ville représente toutefois un bon investissement : il est économique tout en offrant un excellent rendement et confort thermique.

Des économies de plus en plus relatives…

Après le Covid-19, ce sont les prix de l’énergie qui en ont fait voir de toutes les couleurs aux Français ! Les prix du gaz et de l’électricité ont connu une évolution à la hausse sans précédent. Dans de telles conditions, la chaudière au gaz perd son attrait… Heureusement, il existe des équipements alternatifs comme :

  • la pompe à chaleur (PAC) ;
  • la chaudière biomasse, qu’elle soit à bûches ou à granulés de bois.

Quel budget prévoir pour un chauffage au gaz de ville ?

Pour installer le chauffage au gaz de ville chez vous, plusieurs dépenses s’imposent : achat d’une chaudière, installation, entretien, etc. Zoom sur la composition de votre budget et le prix réel de votre chauffage au gaz de ville.

Quel prix pour un chauffage au gaz de ville ?

Si vous avez prêté attention jusqu’ici, cela ne fait plus de doute pour vous : le chauffage au gaz de ville est relativement économique. Mais alors, qu’en est-il du prix de la chaudière ? Une chaudière peut coûter entre 1 000 € et 20 000 €, en fonction du type d’appareil que vous achetez. 

Pour des chaudières classiques, à basse température ou à condensation, comptez entre 1 000 € et 8 000 €. Pour des chaudières hybrides ou à micro-génération, l’investissement sera plus important : comptez entre 7 000 € et 20 000 €.

Attention ! Le prix de votre chauffage au gaz de ville ne dépend pas que du prix de votre chaudière. En plus, vous devez prendre les frais d’installation en compte, celle-ci étant d’ailleurs plus chère si vous souhaitez coupler un ballon d’eau chaude à votre nouvelle chaudière. Pour une installation en bonne et due forme, vous devrez débourser entre 500 € et 2 000 € en fonction du professionnel, de votre région d’habitation ou de la difficulté de la pose. 

Par ailleurs, les systèmes de chauffage au gaz de ville nécessitent un entretien régulier, les frais s’élevant aux alentours de 120 € par an. Enfin, ne négligez pas le prix du gaz dans vos calculs : il est très volatile et est souvent sujet à des hausses importantes.

prix et aides pour le chauffage au gaz de ville

Chauffage au gaz de ville : aides et primes

Bien qu’il ne soit pas l’élève modèle en termes d’impact écologique, le chauffage au gaz naturel reste parmi les premiers de par ses bonnes performances et ses émissions réduites de CO2. Ainsi, l’État Français soutient les ménages souhaitant acquérir une chaudière au gaz à très haute performance énergétique en leur prodiguant des aides financières

Parmi ces aides, vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’ (une aide de l’ANAH qui remplace le CITE), de l’éco-PTZ (l’éco-prêt à taux zéro), de la TVA à taux réduit de 5,5 % ou des aides de certaines collectivités territoriales. Sous certaines conditions, vous avez également accès au chèque énergie, pensé pour vous aider à régler vos factures d’électricité ou de gaz. 

Envie d’un coup de main ?

Vous ne savez pas encore si vous souhaitez passer au gaz de ville ? Vous souhaitez explorer des alternatives plus vertes au chauffage au gaz ? N’hésitez pas à joindre le 09 75 18 60 60 du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 19h00 (numéro non surtaxé). Des conseillers se tiennent à votre disposition pour répondre à vos questions dans le domaine de l’énergie.

Vous avez encore des questions ?

Comment lire une facture de chauffage au gaz de ville ?

Le gaz, comme pour l’électricité, vous est facturé au kWh. Comment ? Le volume de gaz que vous avez consommé est converti en kWh grâce au “coefficient de conversion”. Ce dernier prend plusieurs paramètres en compte : l’altitude de votre commune, la pression de livraison du gaz naturel et sa composition.

Au coût de votre consommation, qui est variable, s’ajoute celui de votre abonnement d’énergie. Enfin, votre facture comprend les taxes appliquées au gaz naturel (TVA, CTA, etc.)

Quelle différence entre le chauffage au gaz de ville et le chauffage au propane ?

Le gaz de ville est du gaz naturel alors que le propane est un GPL, un gaz de pétrole liquéfié. Néanmoins, ce n’est pas la seule différence entre les deux types de chauffage ! 

Le chauffage au gaz de ville, par exemple, ne nécessite pas que vous stockiez du gaz à proximité de votre logement. En revanche, le GPL est utile si vous ne pouvez pas être relié au réseau, mais aussi pour alimenter un chauffage d’appoint à catalyse ou un chauffage extérieur à l’aide d’une bouteille.

Quelles sont les alternatives au chauffage au gaz de ville ?

Si vous souhaitez vous chauffer au gaz mais que le raccordement au gaz de ville n’est pas envisageable, vous pouvez toujours opter pour un système de chauffe au propane. Dans le cas contraire, les chauffages à l’électricité, au bois ou même solaires sont envisageables.

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.