Quelles sont les aides pour le remplacement d’une chaudière au gaz ?

Vous envisagez d’acheter ou de remplacer votre chaudière à gaz ? Les prix vous ont fait peur ? Rassurez-vous, des solutions d’aide au financement existent ! On vous explique tout ci-dessous.

Les primes de remplacement pour votre chaudière à gaz :

  • vos travaux d’installation doivent être réalisés par un artisan certifié RGE ;
  • vous êtes éligible à la prime CEE, MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité, l’éco-PTZ ou la TVA à taux réduit, aides locales ;
  • certaines primes sont cumulables entre elles ;
  • l’accès à ces subventions peut se faire sous conditions de ressources.

Chaudière au gaz : quelles sont les primes de remplacement existantes ?

En 2022, les particuliers ont la possibilité de déposer des demandes de primes pour la réalisation de certains travaux d’aménagement, d’équipement ou de rénovation. Une bonne nouvelle quand on considère le prix de certains systèmes de chauffage.

Toutefois, l’accès à ces aides est conditionné ! Généralement, elles nécessitent l’intervention d’un artisan certifié RGE, Reconnu Garant de l’Environnement. En plus de cela, chacune présente des conditions d’accès et de subvention spécifiques ; nous les détaillons ci-dessous.

Installer une nouvelle chaudière

Bénéficiez des aides de l'État pour financer l'installation d'une nouvelle chaudière performante.

Mon devis gratuit

La prime à la conversion

La prime à la conversion, autrement appelée “Coup de Pouce Chauffage”, est spécialement destinée aux consommateurs souhaitant remplacer une chaudière au fioul ou une vieille chaudière au gaz de ville

Tous les ménages peuvent bénéficier de cette aide, bien que son montant soit calculé proportionnellement aux revenus. La prime à la conversion est cumulable avec l’éco-PTZ et la TVA à taux réduit.

Bon à savoir

La prime “Coup de Pouce Chauffage” fait partie d’un dispositif d’aide de rénovation plus complet : le dispositif CEE (Certificats d’Économies d’Énergie). 

Notez que vous pouvez également obtenir une prime CEE pour remplacer votre chaudière. En revanche, la prime CEE et la prime Coup de Pouce bonifiée ne sont pas cumulables entre elles.

Les aides de l’Anah

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide créée par l’Anah en 2020. Elle est destinée aux logements occupés/loués à titre de résidence principale et dont la construction est achevée depuis plus de 15 ans. En plus de financer l’acquisition d’une chaudière au gaz à haute performance, cette prime permet également de financer l’installation d’une pompe à chaleur (PAC) hybride, ou encore de systèmes de chauffages au bois (poêles à bois, chaudières biomasse).

Les montants attribués aux particuliers varient en fonction de leur situation financière. MaPrimeRénov’ prévoit en effet 4 catégories de subvention :

  • MaPrimeRénov’ Bleu, pour les ménages les plus modestes ;
  • MaPrimeRénov’ Jaune, pour les ménages jugés modestes ;
  • MaPrimeRénov’ Violet, pour les foyers aux revenus intermédiaires ;
  • MaPrimeRénov’ Rose, pour les ménages les plus aisés.

Notez que les plafonds de ressources sont également calculés en fonction de votre région d’habitation, ils sont plus élevés en Île-de-France.

Attention

Même si vous y êtes éligible, les aides de l’Anah ne sont pas cumulables entre elles. Vous pourrez toutefois financer les travaux de votre logement en les cumulant avec les primes CEE, la TVA à taux réduit ou l’éco-PTZ.

MaPrimeRénov’ Sérénité

MaPrimeRénov’ Sérénité est une seconde aide à la rénovation énergétique proposée par l’Anah. Elle s’adresse aux propriétaires occupants et concerne les chantiers permettant d’augmenter la performance énergétique de votre logement d’au moins 35 %.

Le financement, proportionnel au prix de vos travaux, est attribué aux foyers à ressources modestes et très modestes :

  • 35 % du montant total des travaux pour les foyers à ressources modestes (dans la limite de 10 500 €) ;
  • 50 % du montant total des travaux pour les foyers à ressources très modestes (dans la limite de 15 000 €).

Le saviez-vous ?

En plus de l’aide, il est possible d’obtenir des bonus :

  1. le bonus sortie de passoire thermique, pour les logements à étiquette énergétique F ou G et dont le classement atteint E (ou plu) après réalisation des travaux ;
  2. le bonus bâtiment basse consommation, pour les logements à étiquette énergétique A ou B (après travaux).

aide remplacement chaudiere

L’éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro n’est pas une prime énergie à proprement parler. Il s’agit d’un prêt bancaire dont le taux d’intérêt est nul ! Là encore, la chaudière doit se trouver dans une habitation occupée en tant que résidence principale et dont la construction a été achevée il y a plus de 2 ans.

L’éco-PTZ est attribué sans conditions de ressources et vous permet d’emprunter, pour vos travaux d’installation d’équipements :

  • jusqu’à 15 000 € pour un travaux ;
  • jusqu’à 25 000 € pour la réalisation de deux travaux ;
  • jusqu’à 30 000 € pour la réalisation de plus de deux travaux.

Quant à la durée de remboursement du prêt, elle peut s’étendre jusqu’à 15 ans.

À noter

Il existe désormais une alternative à l’éco-PTZ : le Prêt Avance Rénovation. Il peut vous permettre d’obtenir entre 3 500 € et 30 000 € auprès de banques comme le Crédit Mutuel et La Banque Postale.

La capital emprunté auprès des banques est remboursé “in fine” au moment de la vente du logement ou lors de sa succession.

La TVA à taux réduit

Dans le cadre d’un remplacement de chaudière gaz, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduit sur le montant de son installation. Le taux de la TVA passe alors de 20 % à 5,5 % ! Cette aide est, elle aussi, accessible à tous les ménages sans conditions de ressources.

Mais attention : pour qu’un tel taux soit appliqué, l’équipement doit être acheté et posé par un professionnel. Dans le cas contraire, le taux habituel de 20 % est appliqué.

Le saviez-vous ?

Le taux appliqué dans les territoires d’Outre-Mer n’est pas le même. Si vous logez là-bas, vous profiterez d’un taux réduit de 2,1 % !

Le chèque énergie

Les foyers français les plus modestes reçoivent automatiquement un chèque énergie, un dispositif pouvant les aider à régler une partie de leurs factures d’énergie et dont le montant peut atteindre jusqu’à 277 €. Le chèque énergie peut toutefois servir à financer des projets de rénovation énergétique, auquel cas il doit être converti en “chèque travaux”.

Le chèque énergie est cumulable avec la majorité des primes énergie, et il est également possible de cumuler des chèques sur une durée maximale de 3 ans.

Les aides des collectivités locales

En plus de toutes ces aides gouvernementales, vous pourriez bénéficier d’aides de la part de votre commune, votre département ou votre région. Les programmes proposés varient d’un territoire à l’autre, il est donc préférable de se renseigner directement auprès de la collectivité concernée.

À titre d’exemple, l’exonération partielle ou totale de la taxe foncière est l’une des mesures les plus fréquemment proposée en cas de travaux de rénovation énergétique.

Demandez conseil !

Si vous avez un doute sur vos travaux de rénovation ou les aides auxquelles vous êtes éligible, vous pouvez demander son avis à l’un de nos conseillers rénovation en composant le 09 78 46 70 64, de 9h à 19h, du lundi au vendredi (appel et service gratuits).

Quelles aides ont été supprimées en 2022 ?

Le CITE

Au moment de vos recherches sur les primes énergie, vous avez découvert l’existence du CITE pour votre installation de chauffage central ? Il s’agit là d’une aide qui n’est plus proposée. Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique a été remplacé par une autre prime à laquelle vous êtes éligible : MaPrimeRénov’.

Les aides à 1 €

Ces dernières années, les fraudes liées aux offres de travaux ou d’installations de chaudière à un euro se sont multipliées. Les abus prenaient souvent la forme de chantiers non déclarés et de travaux bâclés, voire abandonnés. 

Résultat des courses ? Les ménages concernés par ces abus ont amèrement constaté un effet inverse à leurs attentes : une multiplication de leurs frais plutôt que de belles économies d’énergie sur leur chauffage individuel ou collectif...

Conscient du danger de ces offres, le gouvernement a donc décidé d’y mettre fin, en espérant ainsi éviter les effets d’aubaine. Autrement dit, il n’est désormais plus possible de financer sa chaudière à gaz avec un euro. Toutefois, en cumulant plusieurs primes, il reste possible de subventionner une grosse partie des travaux !

Habiter Mieux Sérénité

En 2022, l’aide Habiter Mieux Sérénité a fait peau neuve ! Cette aide de l’Anah est désormais devenue “MaPrimeRénov’ Sérénité”. Cette subvention était destinée aux foyers modestes et très modestes, comme c’est toujours le cas aujourd’hui.

aide remplacement chaudiere carte bancaire

Quelles chaudières au gaz sont éligibles aux primes de remplacement ?

Tous les types de chaudières au gaz ne sont pas éligibles aux primes de remplacement ; et n’y comptez pas non plus pour votre tout nouveau chauffage d’appoint

Seule l’installation d’une chaudière gaz à haute ou très haute performance énergétique (THPE) est financée par les pouvoirs publics. Il s’agit là d’un modèle dont l’efficacité énergétique (ETAS) est supérieure ou égale à 92 %. Les chaudières hybrides et à condensation tombent généralement dans cette catégorie car leur mode de fonctionnement les rend très performantes.

Mais rassurez-vous, votre choix d’appareil n’est que partiellement limité ! Libre à vous de choisir la marque de votre chaudière, son mode de fixation (murale ou au sol) et son combustible (gaz naturel ou gaz propane).

Le saviez-vous ?

Qu’il s’agisse d’un modèle standard ou au rendement exceptionnel, toutes les chaudières au gaz, au bois et au fioul doivent subir un entretien annuel. Celui-ci a été rendu obligatoire pour limiter les risques d’accidents domestiques.

Pourquoi l’État met-il en place des aides pour remplacer sa chaudière au gaz ?

La Transition Énergétique est un sujet de discussion récurrent en France : elle est devenue plus que nécessaire pour lutter contre le réchauffement climatique ! Or, le chauffage est un système pouvant émettre de nombreuses émissions de CO2, surtout s’il est mal entretenu ou de technologie ancienne.

Cependant, les chaudières performantes comptent souvent parmi les équipements les plus onéreux, ce qui peut constituer un frein à leur remplacement pour de nombreux foyers français. C’est avec cela en tête que les pouvoirs publics ont souhaité mettre des aides en place, dans le but d’encourager les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Par ailleurs, notez qu’utiliser des équipements moins énergivores ne profitera pas qu’à la planète. Vous bénéficierez aussi grandement de leurs avantages en réalisant des économies d’énergie ! 

Par exemple, pour un remplacement par une chaudière à haute performance, les économies se feront à hauteur de 15 % à 30 %, mais ce pourcentage peut être bien plus élevé avec d’autres systèmes de chauffage. Un atout non-négligeable quand on considère les dernières évolutions des prix du gaz !

Installer une nouvelle chaudière

Bénéficiez des aides de l'État pour financer l'installation d'une nouvelle chaudière performante.

Mon devis gratuit

FAQ : vos questions sur les aides au remplacement de chaudière 

Pourquoi remplacer sa chaudière au gaz ?

Dans un souci d’accompagnement des Français dans leurs démarches de transition énergétique, le gouvernement a mis en place des primes de remplacement de chaudière. Il s’agit là essentiellement de basculer vers des appareils performants et bas carbone. Sachant cela, plusieurs raisons pourraient vous pousser à changer de chaudière :

  • un changement de combustible. Le fioul est la troisième énergie de chauffage la plus utilisée en France. Cependant, de son extraction jusqu’à sa combustion, le fioul domestique rejette 466 kg de CO2/MWh, contre 222 kg pour le chauffage au gaz de réseau ;
  • une chaudière ancienne, polluante et peu économique ;
  • un appareil défectueux ou en panne. Pour éviter de vous retrouver dans cette situation, pensez à effectuer l’entretien régulier de votre chaudière au gaz, de même que le ramonage de ses conduits.

Toutes les chaudières au gaz sont-elles éligibles aux aides ?

Non ! Seules les chaudières à haute performance énergétique sont éligibles. Celles-ci ont un mode de fonctionnement plus moderne qui les rend plus écologiques et moins énergivores. Il s’agit par exemple des chaudières gaz à condensation ou des chaudières hybrides.

Est-il possible de cumuler les primes de remplacement chaudière ?

Oui ! De cette manière, les ménages peuvent bénéficier d’un appui financier solide avec un reste à charge particulièrement faible. Les primes de remplacement sont généralement cumulables avec l’éco-prêt à taux zéro (ou Éco-PTZ), la TVA à 5,5 % ainsi que le chèque énergie.

Notez toutefois que certaines aides financières sont plutôt destinées à des foyers dont les revenus sont modestes, voire très modestes.

Comment économiser avec une chaudière au gaz ? 

Même en étant équipé d’une chaudière gaz à très haute performance, il reste possible de faire face à des factures un peu trop élevées. Pour vous assurer davantage d’économies, vous pouvez :

  • comparer les devis de plusieurs artisans avant de réaliser ses travaux d’installation, pour trouver un modèle de chaudière performant mais au bon rapport qualité/prix ;
  • engager des travaux d’isolation dans votre logement, pour lesquels vous pourrez aussi bénéficier de subventions ;
  • baisser la température de votre chauffage d’1°C, comme le préconise l’ADEME ;
  • adopter des éco-gestes : couvrir vos casseroles, fermer vos volets le soir, privilégier les douches aux bains, etc.
Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.