Prix de l'installation d'une pompe à chaleur

Quel est le prix de l’installation d’une pompe à chaleur ? Voilà une question que vous vous posez surement si, comme de plus en plus de Français, vous pensez à installer une pompe à chaleur ou à remplacer votre ancienne chaudière. Reposant sur la thermodynamique, les pompes à chaleur captent les calories présentes naturellement dans l’air et les transforment en chaleur avant de les restituer à l’intérieur de la maison. Il s’agit d’un système de production d’énergie renouvelable - ou presque, puisqu’il nécessite une petite quantité d’électricité pour fonctionner. Mais quel est le prix de l’installation d’une pompe à chaleur ? L’investissement est-il rentable ? Quelles sont les aides pour pouvoir alléger le prix d’installation d’une pompe à chaleur ? Voyons cela d’un peu plus près.

💸 Quel est le prix de l’installation d’une pompe à chaleur ?

Les facteurs qui influencent le prix d’une pompe à chaleur

Le prix d’une pompe à chaleur dépend de plusieurs facteurs, à commencer par la technologie sur laquelle elle repose. On distingue en effet plusieurs types de pompe à chaleur :

  • Les pompes à chaleur aérothermiques comme la PAC air / air ou air / eau qui captent l’énergie contenue dans l’air extérieur pour la restituer dans l’air intérieur du logement ou dans le circuit d’eau de chauffage. Il s’agit des installations les moins coûteuses

  • Les pompes à chaleur hydrothermiques comme la PAC eau / eau qui nécessitent une installation plus complexe puisque le système de récupération des calories se situe sous l’eau (dans une nappe phréatique, un lac ou un cours d’eau par exemple). De ce fait les pompes à chaleur eau / eau font partie des installations les plus chères

  • Les pompes à chaleur géothermiques qui, comme leur nom l’indiquent, exploitent l’énergie contenue dans le sol grâce à des capteurs enterrés dans la terre. Elles sont également très onéreuses, en raison notamment, de la complexité de la pose

  • Les pompes à chaleur réversibles, qui peuvent être aérothermiques, hydrothermiques ou géothermiques, dont la particularité est de pouvoir fournir de la chaleur en hiver et du frais en été

Jusqu'à 75% d'économies sur votre facture de chauffage !

Tout ça grâce à l'installation d'une pompe à chaleur ! Demandez vite un devis gratuit à nos experts

Obtenir un devis gratuit

La surface du logement ou le nombre d’unités à installer (si plusieurs unités de diffusion sont installées dans le logement on parle de “multisplit”, dans le cas contraire on parle de “monosplit”) influencent directement le prix de l’installation d’une pompe à chaleur. La performance de la pompe à chaleur (mesurée grâce au COP - coefficient de performance) ou le climat de votre lieu d’habitation ont également des répercussions sur le prix de l’installation d’une pompe à chaleur. Aussi, dans le cas où le logement n’est pas pourvu d’un plancher chauffant, de radiateurs ou de ventilo-convecteurs, il faudra prendre en compte un supplément pour l’installation de ces équipements. Sachez enfin que, logiquement, les pompes à chaleur réversibles sont plus coûteuses que les pompes à chaleur classiques puisqu’elles permettent de produire de l’air chaud ou frais, selon la saison.

200 € en 2 minutes

C’est en moyenne ce que gagnent nos utilisateurs en changeant de fournisseur d’énergie

En savoir plus

Les prix d’une installation de pompe à chaleur aérothermique

Les pompes à chaleur aérothermique et en particulier les PAC air / air, sont les plus répandues. Ces dernières coûtent en moyenne entre 60 € et 90 € / m², pose comprise. Pour une pompe à chaleur air / eau, le prix est un peu plus élevé. Il faut compter entre 70 € et 100 € / m². Les pompes à chaleur air / eau haute température étant plus coûteuses que les pompes à chaleur basse température.

Les prix d’une installation de pompe à chaleur eau / eau dite hydrothermique

Le prix de l’installation d’une pompe à chaleur eau / eau que l’on appelle aussi hydrothermique oscille entre 80 et 185 € / m² pose comprise. Ce type de pompe à chaleur est généralement plus coûteux puisqu’il nécessite une installation plus complexe avec des capteurs particuliers. Les pompes à chaleur à capteurs verticaux sont commercialisées entre 15 000 € et 20 000 € pose comprise et les pompes à chaleur à capteurs horizontaux entre 10 000 et 18 000 €.

Les prix d’une installation de pompe à chaleur géothermique

Enfin, les pompes à chaleur sol / sol ou sol / eau, dites géothermiques, coûtent en moyenne entre 70 € et 100 € / m², pose comprise. Le prix est plus élevé que pour une pompe à chaleur air / air classique car l’installation implique des travaux de forage conséquents. Les capteurs peuvent être installés horizontalement, sur une surface qui peut atteindre 1,5 fois la surface du logement ou verticalement à une profondeur pouvant aller jusqu’à 100 m.

Les prix d’installation d’une pompe à chaleur : récapitulons

Voici un tableau récapitulatif des prix pour l’installation d’une pompe à chaleur. Les tarifs mentionnés ne prennent pas en compte les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour remplacer votre ancienne chaudière ou installer un système de chauffage propre. Nous verrons dans la suite de cet article que ces dernières améliorent considérablement le retour sur investissement des pompes à chaleur.

Type de pompe à chaleur

Prix au m²

Prix pour une surface de 100 m²

PAC air / air

60 à 90 € / m²

6 000 à 9 000 €

PAC air / eau

70 à 100 € / m²

7 000 à 10 000 €

PAC eau / eau

80 à 200 € / m²

8 000 à 20 000 €

PAC sol / sol

70 à 100 € / m²

7 000 à 10 000 €

PAC sol / eau

70 à 100 € / m²

7 000 à 10 000 €

🤑 Prix d’une installation d’une pompe à chaleur : quelles aides ?

Les investissements pour l’installation d’une pompe à chaleur peuvent paraître importants. La bonne nouvelle c’est que le gouvernement a mis en place un système d’aides financières afin de réaliser la rénovation énergétique des bâtiments, un des piliers de la lutte contre le réchauffement climatique. Le secteur résidentiel représente en effet plus de 25 % des émissions de CO2 en France, ce qui en fait un des leviers importants pour satisfaire les objectifs de réduction des gaz à effet de serre.

MaPrimeRénov et le Crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE)

Une des aides principales mises en place par le gouvernement est MaPrimeRénov. Versée sous condition de ressources aux ménages modestes et très modestes, elle permet d’alléger le prix de l’installation d’une pompe à chaleur par exemple. À noter qu’elle sera étendue à tous les ménages au 1 er janvier 2021. Dans certains cas, en cumulant plusieurs aides, les ménages les plus modestes peuvent installer une pompe à chaleur pour 1 € !

Attention toutefois puisque toutes les pompes à chaleur ne sont pas concernées par cette aide. Seules les PAC géothermiques, les PAC air / eau et les PAC destinées à la production d’eau chaude sanitaire peuvent être financées. En ce qui concerne les montants, ils peuvent couvrir une partie non-négligeable des travaux. D’autant plus que MaPrimeRénov est cumulable avec d’autres aides : la TVA réduite, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), la prime “coup de pouce chauffage” ou encore le chèque énergie.

Type de pompe à chaleur

Prime ressources très modestes

Prime ressources modestes

Plafond de dépense éligible TTC

Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique

4 000 €

3 000 €

12 000 €

Pompe à chaleur air / eau

1 200 €

800€

3 500 €

Pompe à chaleur dédiée à la production d'eau chaude sanitaire

1 200 €

800€

1 800 €

Avant d’être étendue à tous les ménages, les foyers souhaitant installer une pompe à chaleur dans leur logement ne répondant pas aux critères de ressources peuvent prétendre au Crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE). Le crédit d’impôt est plafonné à :

  • 2 400 € pour une personne seule

  • 4 800 € pour un couple soumis à imposition commune

Le plafond étant revu à la hausse de 120 € par personne à charge.

Les autres aides pour l’installation d’une pompe à chaleur

MaPrimeRénov n’est pas le seul dispositif dont vous pouvez bénéficier pour faire baisser le prix de l’installation d’une pompe à chaleur. Les autres aides sont :

  • La Prime Coup de pouce “chauffage” qui fait partie du dispositif des Certificats d’Economie d’Energie (CEE)

  • L’éco-prêt à taux zéro remboursable sur 15 ans maximum, d’un montant compris entre 7 000 € et 30 000 €

  • L’aide Habiter Mieux de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) pour les ménages aux ressources modestes et très modestes. Néanmoins, il faut savoir que l’aide de l’ANAH n’est pas cumulable avec MaPrimeRénov.

Sachez également que des aides locales peuvent être versées par certains acteurs locaux (départements, communes, Caisse d’allocations familiales etc).

Prix installation d'une pompe à chaleur

📈 Le retour sur investissement d’une pompe à chaleur

Le calcul du retour sur investissement d’une pompe à chaleur doit prendre en compte le prix de l’installation, les aides dont nous venons de parler mais également la durée de vie de la pompe à chaleur, sa consommation d’énergie, son Coefficient de performance (COP) ou encore le climat de la région dans laquelle vous habitez. Le retour sur investissement d’une pompe à chaleur peut aller de 5 à 15 ans, avec de nettes différences selon la technologie :

  • Une pompe à chaleur air / air est amortie en 10 ans en moyenne

  • Une pompe à chaleur air / eau entre 5 et 10 ans

  • Une pompe à chaleur sol / sol ou sol / eau entre 5 et 10 ans

Ces délais indicatifs partent du principe que l’installation est bien adaptée aux caractéristiques du logement et du climat dans lequel il se situe. Sachez que plus la pompe à chaleur se trouve dans une région où les températures ne sont pas trop extrêmes, meilleur sera le retour sur investissement.

Des économies d'énergie dès aujourd'hui !

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Contactez nos conseillers du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00 (appel non surtaxé) afin de bénéficier d’un accompagnement et de conseils personnalisés sur votre projet de rénovation énergétique. Profitez-en, c’est gratuit !

 

🤔 Vos questions sur le prix d’une installation de pompe à chaleur

💰 Quel est le prix d’une installation de pompe à chaleur en moyenne ?

Pour un logement de 100 m², le prix d’une pompe à chaleur et de son installation peut aller de 5 000 € pour de simples pompes à chaleur air / air à 20 000 € pour des pompes à chaleur eau / eau avec production d’eau chaude sanitaire. Ces tarifs ont de quoi effrayer, néanmoins de nombreuses aides vous permettent de réduire fortement le reste à charge. De plus, sur le long terme, l’installation d’une pompe à chaleur vous permet de faire de belles économies d’énergie et donc d’avoir bon retour sur investissement.

❓ Quelles sont les aides pour installer une pompe à chaleur ?

Plusieurs aides existent pour alléger le prix de l’installation d’une pompe à chaleur :

  • MaPrimeRénov

  • Coup de pouce “chauffage”

  • Eco-prêt à taux zéro

  • TVA réduite à 5,5 %

  • L’aide Habiter mieux de l’ANAH

  • Chèque énergie

Toutes ne sont pas cumulables entre elles, comme par exemple MaPrimeRénov avec les aides de l’ANAH.

🖩 Quels facteurs influencent le prix de l’installation d’une pompe à chaleur ?

Le prix de l’installation d’une pompe à chaleur varie selon la surface du logement à chauffer, le type de pompe à chaleur (air / air, eau / eau, sol / eau) mais aussi la difficulté de la pose. Le Coefficient de performance (COP) de la pompe à chaleur qui mesure son efficacité est également un élément déterminant pour le prix. Néanmoins cela n’est pas toujours le cas, car les pompes à chaleur haute température (installées dans des régions où les hivers sont plus rudes) qui possèdent un COP plus faible sont généralement plus coûteuses que les pompes à chaleur basse température. Les pompes à chaleurs réversibles ou les pompes à chaleur capables de produire de l’eau chaude sanitaire font également augmenter la facture même si les retombées financières sont au rendez-vous sur le long terme.