Pompe à chaleur air-eau : prix, coûts de fonctionnement et aides

Notre sélection de pompes à chaleur air-eau
Atlantic Alféa Excellia Duo A.I - Chauffage et ECS
Atlantic
Chauffage + ECS
Matériel + pose à partir de
14 411 €
Atlantic Alfea Extensa Duo A.I - Chauffage et eau chaude sanitaire
Atlantic
Chauffage + ECS
Matériel + pose à partir de
11 500 €
Altherma 3 H HT W - Chauffage seul
Daikin
Chauffage seul
Matériel + pose à partir de
12 940 €
Altherma 3 H HT W - Chauffage seul
Daikin
Chauffage seul
Matériel + pose à partir de
12 940 €
Daikin Altherma 3R - Chauffage seul
Daikin
Chauffage seul
Matériel + pose à partir de
10 000 €
Ecodan Power Inverter Silence - Chauffage seul
Mitsubishi
Chauffage seul
Matériel + pose à partir de
11 341 €
Mitsubishi Ecodan Zubadan R32 Duo - Chauffage et ECS
Mitsubishi
Chauffage + ECS
Matériel + pose à partir de
14 098 €
Aquarea T-CAP Génération H - Chauffage seul
Panasonic
Chauffage seul
Matériel + pose à partir de
11 637 €

Les pompes à chaleur air-eau (PAC air-eau) sont réputées pour leur grande efficacité énergétique, qui surpasse celle des autres moyens de chauffage. Pour cette raison et avec la volonté qu’a le gouvernement d’encourager les particuliers à la transition énergétique, les PAC air-eau deviennent de plus en plus courantes dans les foyers français.

En résumé :

  • On estime que pour une pompe à chaleur et son installation, il faut compter en moyenne entre 7 000 € et 15 000 € TTC. Cet investissement est toutefois récompensé par plusieurs avantages, car la PAC air-eau est économe en énergie, écologique et permet de réaliser de belles économies sur le long terme.
  • Plusieurs éléments peuvent influencer le tarif de votre PAC air-eau : la puissance de l’équipement, les fonctionnalités de votre pompe à chaleur air-eau (production d’eau chaude sanitaire, par exemple) ou le type de PAC air-eau (monobloc ou bibloc).
  • Ce coût élevé est cependant rapidement rentabilisé, comme en témoignent les avis sur la PAC air-eau. Cette rentabilité s’explique notamment par les primes et subventions disponibles à l’achat de cette solution de chauffage écologique.

Quel est le prix d’une pompe à chaleur air-eau ?

Le prix à l’achat d’une PAC air-eau

En moyenne, le tarif d’une pompe à chaleur air-eau se situe entre 7 000 € et 15 000 € TTC à l’achat. Face à un tel coût, il est important de bien connaître son projet, afin d’investir dans un appareil au plus proche de ses besoins de chauffage.

N’hésitez donc pas à faire appel à un professionnel pour un devis, afin qu’il puisse effectuer une étude thermique de votre maison et qu’il vous conseille au mieux sur le choix de votre PAC, notamment sur son dimensionnement de puissance.

Malgré cet investissement de départ élevé, les pompes à chaleur air-eau sont très vite rentables. Leur coût de fonctionnement est par exemple bien plus bas que celui d’une chaudière électrique, gaz ou fioul, ce qui permet de réaliser de grandes économies dans le temps.

À noter également que les PAC les plus chères sont parfois plus vite rentabilisées que les PAC d’entrée de gamme ! Cela s’explique par leurs meilleures performances énergétiques.

Heureusement, en plus de cette rentabilité élevée, de nombreuses aides financières de l'État permettent de faire baisser d’autant plus le prix d’une pompe à chaleur air-eau. Ces aides sont allouées pour aider à financer tous types de travaux, dès lors qu’ils entrent dans le cadre d’une rénovation énergétique.

Prix d’une PAC air-eau : exemples de coûts selon les modèles

Nous l’avons vu : plusieurs éléments font varier le prix d’une pompe à chaleur. Parmi eux, la puissance de l’appareil, la superficie à chauffer, la présence d’un ballon d’eau chaude sanitaire ou non, l’étiquette énergétique de l’appareil… Mais aussi sa marque !

Afin de vous aider dans le choix de cette dernière et pour vous donner une idée concrète des prix pratiqués sur le marché, voici un tableau comparatif pour certains des modèles de pompes à chaleur air-eau disponibles en 2022 :

Exemples de prix d’une PAC air-eau par modèles et marques

Marque

Modèle de la PAC

Caractéristiques

Prix TTC en € (fourniture + pose) à partir de

Daikin

Altherma 3R

- Plage de puissance : 4 - 6 - 8 kW

- Chauffage + ECS (180 L ou 230 L)

- Étiquettes énergétique : jusqu’à A+++ en chauffage et

jusqu’à A+ en ECS

13 543,95 €

Daikin

Altherma 3H

- Plage de puissance : 11 - 14 - 16 kW

- Chauffage + ECS (180 L ou 230 L)

- Étiquettes énergétique : jusqu’à A+++ en chauffage et

jusqu’à A en ECS

15 446,38 €

Panasonic

Aquarea T-CAP GENERATION H BIBLOC

- Plage de puissance : 9 - 12 - 16 kW

- Chauffage seul

- Étiquette énergétique : jusqu’à A++ en chauffage

11 636,73 €

Panasonic

Aquarea T-CAP GENERATION H All in One

- Plage de puissance : 9 - 12 - 16 kW

- Chauffage + ECS (185 L)

- Étiquettes énergétique : jusqu’à A++ en chauffage et jusqu'à A en ECS

13 368,22 €

Mitsubishi

Ecodan Power Inverter Silence

- Plage de puissance : 8 - 10 -12 kW

- Chauffage seul

- Étiquette énergétique : jusqu'à A++

11 567,54 €

Mitsubishi

Ecodan Duo Power Inverter Silence

- Plage de puissance : 8 - 10 -12 kW

- Chauffage + ECS (170 L, 200 L ou 300 L)

- Étiquettes énergétique : jusqu'à A++ en chauffe et A+ en ECS

13,346.51 €

Mitsubishi

Ecodan Hydrobox Silence Zubadan

- Plage de puissance : 8 - 10 - 12 - 14 kW

- Chauffage seul

- Étiquette énergétique : jusqu'à A++

12,439.72 €

Mitsubishi

Ecodan Hydrobox Duo Silence Zubadan R32

- Plage de puissance : 8 - 10 - 12 - 14 kW

- Chauffage + ECS (170 L, 200 L ou 300 L)

- Étiquettes énergétique : jusqu'à A++ en chauffage et A en ECS

13,843.08 €

*Prix pour une PAC d’une puissance 8 kW, hors options et accessoires.

Si l’investissement dans une pompe à chaleur est important, il est bon de rappeler que le très faible coût de fonctionnement de ces appareils permet de réaliser de grandes économies sur le long terme et de rentabiliser cet achat. En comparaison d’une chaudière fioul ou électrique, ce sont en effet des centaines d’euros économisés sur sa facture de chauffage !

Le prix d’une PAC air-eau est-il le même suivant la superficie du logement ?

Pour parler du coût d’une PAC air-eau, il est primordial de prendre en compte la superficie de votre logement. En effet, la superficie à chauffer va jouer un rôle essentiel dans le coût de votre pompe à chaleur air-eau. Plus votre maison sera grande, plus vos besoins en chauffage seront importants et plus votre équipement devra être puissant.

PAC air-eau : prix en fonction de la superficie du logement 

Superficie du logement

Prix de la PAC air-eau

60 m²

entre 3 150 € et 6 400 €

80 m²

entre 4 200 € et 8 550 €

100 m²

entre 5 250 € et 10 660 €

120 m²

entre 6 300 € et 12 800 €

Le saviez-vous ?

Pour connaître le prix de votre projet dans le détail, le mieux reste de demander un devis à un professionnel. Celui-ci vous indiquera l’ensemble des coûts à prévoir et vous permettra d’anticiper vos dépenses sur le long terme.

Il est d’ailleurs conseillé de réaliser au moins 3 demandes de devis auprès d’entreprises différentes afin de profiter d’une installation au meilleur rapport qualité/prix. Rassurez-vous : les devis sont gratuits et sans engagement !

prix pac air eau aides

Prix de la pompe à chaleur air-eau : quels sont les coûts annexes ?

Au-delà du prix de l’appareil, certains frais supplémentaires sont inhérents à l’achat d’une pompe à chaleur air-eau. Découvrons-les ensemble !

Combien coûte l’installation d’une pompe à chaleur air-eau ? 

Les PAC contenant plus de 5 litres de liquide frigorigène (soit la grande majorité des pompes à chaleur air-eau) doivent obligatoirement être installées par un artisan qualifié.

Le prix d’installation d’une pompe à chaleur air-eau va augmenter en fonction de la configuration de votre logement, la pose étant toujours plus ou moins facile en fonction de l’emplacement choisi.

De plus, les PAC air-eau doivent être reliées au système de tuyaux de chauffage de votre maison, ce qui demande une certaine expertise en plomberie. Car si l’installation d’une PAC de type air-eau ne demande pas de lourds travaux, elle doit tout de même être reliée au réseau électrique et aux émetteurs de chaleur (radiateurs basse température ou plancher chauffant). De même, si vous souhaitez une PAC air-eau qui produit l’eau chaude sanitaire (ECS) de votre maison, celle-ci devra être reliée à votre chauffe-eau.

Il est estimé que le coût d’installation représente entre 10 % et 15 % du prix d’une pompe à chaleur. Pour avoir droit aux aides financières, vous devrez, en plus de choisir un installateur professionnel, choisir un installateur certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Ces installateurs sont en effet reconnus par l’État comme spécialisés dans la pose d’équipements écologiques. La certification RGE donne donc accès à des artisans en mesure de répondre à toutes vos questions et de vous donner une multitude de conseils

Zoom sur le fluide frigorigène 

C’est grâce au fluide frigorigène que fonctionne une PAC. Ce liquide vecteur de chaleur est capable de capter et restituer les calories, en passant de l’état liquide à gazeux.

Quel est le coût d’entretien d’une PAC air-eau ? 

Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe deux types de maintenance pour votre PAC air-eau : 

  1. la vérification annuelle obligatoire, réalisée par un professionnel ;
  2. l’entretien quotidien.

L’entretien annuel obligatoire d’une PAC air-eau

Selon le type de PAC air-eau installé chez vous, vous devrez faire intervenir un professionnel 1 à 2 fois par an. Il vérifiera le bon fonctionnement de votre pompe à chaleur, ainsi que l’absence de fuites de fluide frigorigène, qui pourraient être dangereuses pour l’environnement.

Pour cette vérification, on estime qu’il faut compter entre 100 € et 300 €. Ce prix pourra augmenter dans le cas où il serait nécessaire de changer certaines pièces de votre équipement.

Pour réaliser des économies, il est également possible de souscrire un contrat de maintenance annuel pour votre appareil. Ce contrat coûte 300 euros en moyenne, et comprend l’entretien obligatoire ainsi qu’un service d’interventions rapides en cas de panne. 

L’entretien quotidien d’une PAC air-eau

En plus de la vérification annuelle, il est aussi important de nettoyer quotidiennement votre solution de chauffage. Vous pouvez par exemple dépoussiérer la ventilation de l’unité extérieure de votre système. L’entretien quotidien permettra à votre pompe à chaleur de maintenir ses bonnes performances et de conserver sa longévité

C’est aussi en nettoyant régulièrement votre système de chauffage que vous pourrez détecter un problème avec votre PAC air-eau. Une détection rapide permet d’assurer des réparations à moindre coût.

Quelles aides financières pour faire baisser le prix d’une pompe à chaleur air-eau ?

Dans le cadre de la transition énergétique de la France, le gouvernement octroie de nombreuses aides financières à l’installation d’une PAC air-eau, afin de permettre aux particuliers de se doter de moyens de chauffage économes en énergie.

  1. la prime énergie, ou prime CEE, allouée par les fournisseurs d’énergie sur le principe du pollueur/payeur ;
  2. la prime coup de pouce Chauffage (ou prime à la conversion d’une vieille chaudière type gaz ou fioul), qui est une prime CEE bonifiée pour encourager les ménages à changer de solution de chauffage pour des modèles plus écologiques (chaudière bois, PAC, poêle à bois…) ;
  3. une TVA réduite à 5,5 %, au lieu des 20 % habituellement appliqués ;
  4. un éco-prêt à taux 0 % (éco-PTZ) : il permet d’emprunter jusqu’à 30 000 € sur 15 ans, sans aucun frais à rembourser car ceux-ci sont pris en charge par l’État ;
  5. MaPrimeRénov’ (MPR) et MaPrimeRénov’ Sérénité : elles remplacent l’ancien crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE). Pour l’installation d’une PAC air-eau, cette aide peut s’élever à 4 000 € pour les foyers les plus modestes ;
  6. des aides de collectivités territoriales : elles dépendent de votre région et sont consultables en mairie ou sur le site de l’ANIL. Par exemple, la ville de Brest propose le dispositif Tinergie ;
  7. enfin, un chèque énergie. Ce dernier permet en effet de payer les factures d'énergie de la maison mais peut également être utilisé dans le cadre d’une action de rénovation énergétique. Attribué sous conditions de ressources, son montant dépend de votre revenu fiscal de référence (RFR) et de votre consommation. Il varie de 48 € à 277 € par an. Valable durant 1 an, il peutêtre utilisé jusqu’au 31 mars suivant l’année d’obtention. 

Encore du nouveau pour les aides à la rénovation énergétique !

Certaines de ces aides peuvent être cumulées. Dans le meilleur des cas, c’est jusqu’à 90 % de votre projet de rénovation énergétique qui peut être financé par l’État !

Sachez par ailleurs que depuis novembre 2022, MaPrimeRénov’ est cumulable avec l’éco-PTZ. Ce nouvel éco-prêt à taux zéro voit d’ailleurs ses modalités remaniées par rapport à celui qui existait jusqu'alors. En effet, il peut financer jusqu’à 30 000 euros de travaux (et non pas 50 000 euros comme l’ancien) et est seulement destiné aux ménages qui bénéficient déjà de MaPrimeRénov’. Pour le reste, il est accordé sans conditions de ressources. 

Le but de ce nouvel éco-PTZ inscrit dans le dispositif MPR ? D'encourager les ménages les plus modestes à entamer des travaux de rénovation énergétique. 

Vous pouvez consulter votre éligibilité à ces aides : 

  • sur le site du gouvernement, pour les aides de l’État ;
  • sur le site de votre mairie, pour les aides des collectivités territoriales ;
  • en appelant les conseillers en rénovation énergétique d’Hello Watt en composant le 09 78 46 70 64 (service gratuit et sans engagement).

Gare aux arnaques !

Depuis 2020, l’offre pompe à chaleur à 1 € a été supprimée. Il n’est donc plus possible d’en profiter en 2022, car un reste à charge obligatoire de 10 % est désormais imposé par l’État.

Prenez garde, car toute offre de ce type vous réservera une installation de mauvaise qualité, impliquant très souvent des frais de réparation importants ou le besoin de changer de système de chauffage.

Quels sont les facteurs qui influencent le prix d’une pompe à chaleur air-eau ?

Le rendement de la pompe à chaleur

Le premier de ces facteurs est bien sûr la puissance de l’appareil. Plus la pompe à chaleur air-eau sera efficace, plus elle sera économe en énergie et donc rentable, mais plus la somme de départ sera importante.

Pour savoir de quelle puissance a besoin votre maison, il faut vous référer :

  • la superficie que doit chauffer la pompe à chaleur ;
  • l’état de l’isolation de votre logement (plus l’isolation est mauvaise, plus la PAC doit être puissante) ;
  • le nombre de personnes vivant dans la maison ;
  • vos besoins en eau chaude sanitaire (si la PAC produit de l’ECS) ;
  • votre zone climatique (les températures de votre région jouent sur les besoins en chauffage).

La puissance d’une PAC est indiquée grâce à son coefficient de performance (COP). Exprimé en kWh, il indique le rapport entre l’énergie consommée et l’énergie produite par l’appareil, soit son rendement. Une PAC au COP de 3 indique que, pour 1 kWh utilisé par la PAC air-eau, 3 kWh d’énergie sont produits et transmis à l’eau de vos radiateurs.

Cette efficacité énergétique impressionnante permet de pouvoir diviser sa facture d’électricité par 3 dans les meilleurs cas, et notamment en remplacement d’une vieille chaudière électrique, au gaz ou au fioul. 

Le modèle de PAC air-eau

Il existe deux types de pompes à chaleur air-eau, les monoblocs et les bi-blocs (ou PAC air-eau split).

Une PAC air-eau split comporte 2 unités : l’une en extérieur, qui capte les calories de l’air, et l’autre en intérieur, qui comprend le module hydraulique du système. C’est ce modèle de PAC air-eau qui permet notamment la production d’eau chaude sanitaire (ECS) d’un logement.

Ces dernières sont les plus efficientes et les plus économes en énergie, elles sont donc plus rentables, mais, à nouveau, elles sont plus chères.

L’ajout d’options pour votre PAC air-eau

Les fonctionnalités de l’appareil vont aussi fortement influencer le tarif de la pompe à chaleur air-eau. Si les modèles les plus simples doivent être réglés à la main, les PAC air-eau les plus sophistiquées sont paramétrables à distance et peuvent faire partie d’un système de domotique (maison intelligente). 

Ces options feront nécessairement grimper le prix de votre appareil. De la même manière, une PAC qui produit l’ECS de la maison sera aussi plus chère.

Ce qui fait varier le prix d’une pompe à chaleur air-eau : le récap 

Voici l’ensemble des éléments qui peuvent avoir une influence sur le prix de votre pompe à chaleur air-eau : 

  • la puissance de l’appareil : plus la pompe à chaleur air-eau est puissante, plus elle est chère. Vous pouvez mesurer la puissance d’une PAC air-eau grâce au Coefficient de performance (COP) ;
  • les fonctionnalités de la pompe à chaleur air-eau ;
  • le type de PAC air-eau que vous choisissez : une PAC bibloc coûtera plus cher qu’une pompe à chaleur monobloc. 

Le fonctionnement d’une pompe a chaleur air-eau

Il est maintenant intéressant d’analyser le moyen de fonctionnement des PAC air-eau, qui les rend si économes en énergie. En effet, toutes les pompes à chaleur fonctionnent sur un principe très simple : l’appareil ne produit pas de la chaleur en soi, comme c’est le cas des radiateurs électriques, mais va en récupérer dans l’eau, le sol et dans notre cas, dans l’air. 

Une pompe à chaleur air-eau est ainsi composée de 4 parties distinctes pour pouvoir fonctionner : 

  • une unité extérieure composée d’un maillage de tuyaux dans lequel passe un liquide frigorigène qui va récolter l’énergie contenue dans l’air ;
  • un compresseur, afin de mettre sous pression le fluide pour qu’il puisse transmettre son énergie ; 
  • une unité intérieure, ou le fluide va venir chauffer l’eau qui sera ensuite utilisée dans des radiateurs basse température et des planchers chauffants ; 
  • un détendeur, afin de remettre le fluide à sa pression initiale pour pouvoir recommencer le cycle.

Une PAC air-eau ou air-air pour mon logement ? 

Finalement, vous hésitez entre une pompe à chaleur air-eau ou air-air pour votre maison ? Voici leurs principales différences :

  • la pompe à chaleur air-eau, contrairement à celle air-air, fait office de chauffage central. Elle diffuse la chaleur dans le circuit de chauffage et cette chaleur sera ensuite transmise au logement via des radiateurs ou un plancher chauffant ; 
  • niveau production d’eau chaude sanitaire : ne comptez pas sur la PAC air-air ! Seule la PAC air-eau peut se charger de produire de l’ECS ;
  • la PAC air-eau vient se greffer sur un système de chauffage existant. Elle est donc plus simple à installer ;
  • la PAC air-air peut se charger de la climatisation. Elle est en effet réversible, ce qui implique qu’elle peut à la fois s’occuper de la climatisation en été et de son rafraîchissement en hiver ;
  • niveau prix, la pompe à chaleur air-air est un peu plus onéreuse ;
  • enfin, la PAC air-eau est éligible à bien plus d’aides que la PAC air-air. 

FAQ sur la pompe à chaleur air eau et son prix

Prix pompe a chaleur air eau : comment choisir son modèle ? 

Quel que soit son modèle, il convient de choisir sa pompe à chaleur en fonction des besoins de son logement. Vous devrez donc adapter votre appareil à la puissance demandée par votre habitation.

La meilleure pompe à chaleur air-eau pour votre maison va dépendre de la taille et de l’isolation de celle-ci. Plus votre logement sera grand, plus votre PAC air-eau devra être puissante et plus son prix sera élevé.

Afin de ne pas vous tromper lorsque vous choisirez votre modèle de PAC et l’installateur, nous vous conseillons de demander plusieurs devis auprès d’entreprises différentes. Un minimum de trois devis est recommandé pour bien appréhender le montant final des travaux. 

En combien de temps une pompe à chaleur air-eau est-elle rentable ? 

Si le tarif d’une pompe à chaleur air-eau est assez élevé, son rendement énergétique est si important que l’appareil est rentabilisé en une moyenne de 6 ans. Cela dépendra bien sûr de son prix d’achat et de ses performances.

Pour une bonne rentabilité, mieux vaut installer la PAC dans un logement doté d’une bonne isolation. Autrement, votre chauffage devra consommer plus d’énergie pour fournir une température convenable à votre maison.

De plus, dans le cadre de la transition énergétique, de nombreuses aides de l’État sont disponibles pour financer l’installation d’une PAC air-eau ou tout autre projet de travaux de rénovation énergétique. La PAC air-eau présente en effet des avantages écologiques : elle consomme une très faible quantité d’électricité (énergie majoritairement décarbonée en France) et puise dans de l’énergie renouvelable (l’air).

Prix pompe a chaleur air eau : quel est le modèle de pompe à chaleur air-eau le moins cher ? 

Parmi les différentes pompes à chaleur, les moins chères seront les moins puissantes, en monobloc et avec le moins de fonctionnalités, vendues autour de 7 000 €. Notez cependant que certains modèles plus puissants ont un meilleur rendement et sont donc rentabilisés plus vite malgré un investissement de départ plus conséquent !

Camille Grau

Camille Grau

Rédactrice experte énergie

Après un Master en Rédaction Professionnelle, Camille rejoint Hello Watt en 2022. Sensible aux sujets écologiques, elle vous aide à vous tourner vers une consommation responsable qui fait du bien au portefeuille et à la planète !