Comment améliorer le confort thermique de son logement ?

Trop chaud en été, trop froid en hiver…votre maison souffre sans aucun doute de problèmes thermiques. Mais par quels travaux de rénovation commencer ? On vous dit tout dans cet article !

En résumé

  • un mauvais confort thermique provient le plus souvent d’une mauvaise isolation thermique ;
  • afin de contrer ce problème, des solutions existent comme celle de se lancer dans des travaux de gros œuvre : isolation des structures, changement de système de chauffage ou des dormants de fenêtres par exemple. Ces modifications majeures vous permettent généralement de retrouver un confort thermique satisfaisant ! ;
  • selon l’ADEME, les petits gestes comptent également beaucoup : aérer ses pièces à vivre, nettoyer régulièrement ses radiateurs ou même…porter un pull en hiver !

Quels sont les petits gestes qui peuvent améliorer votre confort thermique ?

Des gestes au quotidien

Vous pouvez mettre en place plusieurs petits gestes pour améliorer votre confort intérieur. Pensez d’abord à aérer quotidiennement chaque pièce de votre logement 10 minutes le matin et 10 minutes le soir, afin de renouveler l’air ambiant.

En faisant cela, vous contribuez à réduire l'humidité ambiante dans votre maison ainsi que la présence de substances polluantes et nocives pour votre santé.

Veillez d’autre part à ce que l’isolation thermique et les systèmes de ventilation et de chauffage soient adaptés à la taille du logement ainsi qu’aux conditions climatiques de votre zone géographique. 

Des astuces à appliquer durant l’hiver

Quelques astuces peuvent vous permettre d’obtenir une température confortable sans augmenter votre consommation d’énergie.

Pensez à l’entretien régulier de vos équipements de chauffage

Faites appel à votre chauffagiste pour contrôler votre chaudière une fois par an et nettoyez vos radiateurs avant de les remettre en route à l’automne :

  • s’ils sont à eau chaude, purgez-les une fois par an ;
  • ils sont électriques ? Vous pouvez toujours les dépoussiérer à l’aide d’un chiffon ou d’un aspirateur (c’est valable aussi pour les radiateurs fonctionnant à l’eau chaude) ;

Pour info :

Effectués de manière régulière, ces petits gestes vous permettront d’augmenter l’efficacité de vos radiateurs et vous garantiront un intérieur mieux chauffé.

Assurez-vous également que les espaces autour de vos radiateurs sont bien dégagés. S’ils se trouvent derrière des rideaux ou des meubles, cela entrave la circulation et la diffusion de la chaleur dans la pièce. Pensez aussi à vérifier l’état des joints de vos fenêtres et des portes.

Enfin, votre habitat retient mieux la chaleur s’il est bien isolé. Des joints en bon état permettent d’éviter les déperditions de chaleur.

Pensez à utiliser les volets

Les fenêtres peuvent faire partie des points faibles de votre isolation, notamment dans les logements anciens qui n’ont souvent qu’un simple vitrage. Pensez bien à fermer vos volets avant la tombée de la nuit afin de conserver la chaleur.

C’est le moment de porter un pull !

Une autre astuce toute simple : être couvert ! Avant même d’augmenter la température de votre maison, vous devez d’abord vous habillez chaudement. 

Alors, exit le t-shirt en plein mois de janvier et bonjour le pull ! Si cela n’est pas suffisant, alors vous pouvez augmenter le chauffage dans un deuxième temps.

Des astuces à appliquer durant l’été

Fermez les volets

Lorsqu’il fait chaud, les volets sont un rempart efficace contre l’air brûlant de l’extérieur.

Aérez à la nuit tombée

Une fois la nuit tombée, n’oubliez pas d’ouvrir grand vos fenêtres et profitez de l’air frais pour rafraîchir votre intérieur. Cela va permettre de bien ventiler votre appartement ou votre maison.

Installez un ventilateur

Pour bien ventiler l’air de votre logement lors des fortes chaleurs, vous pouvez installer un ventilateur au plafond ou dans votre pièce, ou encore un brasseur d’air sur pied ou mural. 

Vous pouvez également mettre un linge humide devant vos fenêtres pour rafraîchir vos pièces.

Quels sont les grands travaux à effectuer pour améliorer le confort thermique de votre logement ?

Améliorer l’isolation de ses murs

Il est indispensable que l’isolation de vos murs soit optimale afin que la température ambiante de votre pièce reste stable. 

Il existe plusieurs grands types d’isolations, notamment l’ITE (isolation thermique par l’extérieur) et l’ITI (isolation thermique par l’intérieur). 

Plusieurs types de matériaux isolants peuvent être utilisés : synthétiques, minéraux ou naturels notamment. Vous devez choisir votre isolant en fonction des prix et des avantages et inconvénients de chaque matériau. 

Par exemple, les matériaux synthétiques comme le polyuréthane sont très résistants au temps mais les matériaux naturels tels la fibre de coco ont un meilleur impact sur l’environnement. 

Dans tous les cas, il faut que l’isolant en question soit :

  1. uniforme pour faciliter la pause ;
  2. suffisamment épais pour une résistance thermique optimale mais assez fins dans le cadre d’une ITI (pour ne pas réduire l’espace habitable) ;
  3. résistant à la vapeur d’eau pour pallier à l’humidité. 

Isolation des murs : estimez vos aides !

Faites des économies d'énergie et améliorez votre confort grâce aux aides de l'État pour isoler vos murs intérieurs ou extérieurs.

Calculer mes aides

Vérifier l’isolation de sa toiture pour les combles 

Vérifier que l’isolation de la toiture soit bien réalisée est également important.Sachez qu’une mauvaise isolation de votre toit peut engendrer une augmentation jusqu’à 30 % de votre facture d’énergie par an. 

Concernant les combles aménageables, on parle d’isolation sous rampants. En fonction de votre type de logement (neuf ou ancien) il est conseillé de faire appel à un expert qui saura vous conseiller le meilleur type d'isolation, y compris si vous disposez de combles perdus.

Isoler ses combles perdus

Il est souvent nécessaire d’isoler ses combles perdus si vous faites face à des déperditions thermiques. De plus, c’est une solution économique qui fera baisser votre facture d’énergie.

Bon à savoir : 

Avant d’effectuer les travaux, il faut bien vous rendre compte du type de charpente et de la pente de cette dernière. Il faut également bien se renseigner afin d’être en adéquation avec les règles en vigueur.

Isolez vos combles au meilleur prix !

Gagnez en confort en été comme en hiver en isolant vos combles ! Profitez des aides de l'État pour financer vos travaux.

Estimer le prix de mes travaux

Fenêtres : remplacer le simple par du double ou triple vitrage

Dans le but de pallier à cet inconfort thermique, il est fortement conseillé de mettre en place du double vitrage sur toutes vos ouvertures. Le double vitrage empêche en grande partie l’air de passer en freinant les fuites d’air. Votre logement arrive donc à maintenir une température quasiment constante avec une excellente isolation acoustique.

Chauffage : utiliser un chauffe-eau thermodynamique ou un chauffage à inertie 

S’il y a bien un équipement essentiel à votre confort thermique, c’est bien le système de chauffage !

Vous pouvez mettre en place un chauffe-eau thermodynamique, une solution économique tant du point de vue énergétique que financier. 

La pompe à chaleur (PAC) se trouve en effet à l’intérieur de votre maison, contrairement à un chauffe-eau classique, ce qui permet d’utiliser directement l’air ambiant et ce, de façon perpétuelle.

Deuxième solution pour optimiser votre confort thermique à l’aide de votre dispositif de chauffage : le chauffage à inertie. Le point fort majeur du chauffage à inertie réside dans le fait qu’il diffuse la chaleur de façon plus douce et plus lente dans le temps. 

Il contient un système interne où la chaleur est retenue et diffusée tout le long de la journée. Comme tout appareil, ce type de chauffage dépend des caractéristiques de votre habitation.

N’hésitez pas non plus à comparer les fournisseurs d'énergie et adopter les bons gestes au quotidien pour faire des économies sur votre facture d’électricité.

Bon à savoir :

C’est un professionnel qualifié RGE qui réalise les travaux. Nous vous conseillons fortement de choisir un professionnel RGE afin de pouvoir obtenir par la suite des aides à la rénovation.

Baissez la température... et vos factures !

Saviez-vous qu'il était possible d'économiser jusqu'à 400 € par an en changeant simplement de fournisseur d'énergie ?

Je compare les offres

Pour info :

Pour un diagnostic précis, n’hésitez pas à faire réaliser un diagnostic thermique par des experts. 

Pour plus de détails, vous pouvez appeler nos conseillers rénovation au : 09 78 46 70 64.

Pourquoi est-ce important d’améliorer votre confort thermique ?

Optimiser une source de confort

Une température ambiante qui est soit trop chaude, soit trop fraîche, une humidité relative qui stagne dans votre intérieur…Pas de doute, votre logement a besoin d’une bonne rénovation énergétique, c’est certain ! 

Quelle est la première étape ? Avant toute chose, il faut faire un audit énergétique (ou un bilan thermique) qui vous permettra de savoir si vous devez mieux isoler votre maison, remplacer votre système de chauffage ou votre ventilation. 

Vous pourrez ensuite vous occuper de votre projet de rénovation et de son prix (regardez notamment les prix au m2 pour vous rendre compte du coût total). 

Il est donc primordial de limiter la déperdition de chaleur en améliorant le confort thermique de votre habitation. 

Bon à savoir :

Selon le Baromètre QUALITEL, 58 % des Français se plaignent d’avoir parfois ou souvent trop chaud dans leur logement. Cela peut être dû à des équipements peu performants et à une habitation mal isolée.

Réaliser des économies d’énergie 

Dans une maison, les déperditions de chaleur ont lieu pour 30 % d’entre elles, au niveau de la toiture. Les murs, les fenêtres et les planchers bas sont quant à eux respectivement responsables de 25, 15 et 10 % d’entre elles. 

L’isolation efficace d’une maison permet de réduire le montant de la facture d’énergie. En effet, ces travaux de rénovation permettent d’améliorer le confort thermique du logement tout en réduisant l’usage du système de chauffage de 20 %.

De plus, des températures correctement régulées au sein du domicile permettent d’utiliser le système de chauffage d’une manière optimale selon les besoins des habitants. La consommation d’énergie peut ainsi être diminuée de 20 %.

Qui peut réaliser vos travaux de rénovation énergétique ?

Il faut vous tourner vers un professionnel qualifié et en particulier vers un artisan RGE. Ce dernier, en plus de gérer le chantier, vous donnera de précieux conseils sur les travaux mais également sur les avantages et l’importance de la rénovation énergétique. 

En effet, la rénovation de sa maison est une idée économique et intelligente. Vous pouvez par exemple rénover votre logement pour augmenter sa valeur marchande, (cela concerne tout type de logements : résidence principale, résidence secondaire, voire maison ancienne) dans une perspective d’éventuelle revente. 

Vous pouvez également prévoir une rénovation pour une extension de votre maison d’origine si vous avez des projets d'agrandissement de votre bien. 

De plus, des appareils plus performants ou une isolation efficace entraîneront des factures d’énergie réduites, et donc des économies conséquentes !

Enfin, vous pouvez aller jusqu’à faire de votre logement une maison BBC (Bâtiment Basse Consommation). Ce type de bâtiment rejette peu de gaz à effet de serre et utilise des équipements non polluants. 

Il peut également vous donner des précisions sur les étapes de la rénovation.

Trouver un artisan RGE avec FranceRénov’

France Rénov est le guichet unique d’informations prévu par la loi Climat et Résilience et destiné à simplifier les démarches liées à la rénovation globale des logements français. 

Mis en oeuvre début 2022, il permettra aux particuliers d’accéder via une plateforme en ligne, à :

  • un simulateur d’aides à la rénovation énergétique ;
  • une liste d’artisans certifiés RGE (reconnus garants de l’environnement) ;
  • 450 agences réparties dans toute la France ;
  • être accompagné par un Accompagnateur Rénov’ tout le long de votre projet de rénovation. 

Mais au fait, qu’appelle-t-on le confort thermique ?

Quels sont les éléments qui influent sur la température ?

Chacun d’entre nous ressent différemment la température dans une pièce. Certains vont avoir trop froid, d’autres trop chaud, pour d’autres encore, la température sera idéale. 

Il n’existe donc pas de confort thermique universel, mais il est possible de se rapprocher d’une ambiance de chaleur convenant globalement à tous les occupants d’un même lieu. 

Ce sont ces trois modes de transmission de la chaleur qui vont influer sur la température :

  1. la conduction : les échanges de chaleur entre des corps et des objets distincts. Ce mode de transmission est spécifique aux solides, et la transmission s’effectue du chaud vers le froid. Un matériau isolant est évidemment un mauvais conducteur ;
  2. le rayonnement : un échange de chaleur sans contact, qui s’effectue comme son nom l’indique par l’intermédiaire de rayons électromagnétiques tels que ceux du soleil et les infrarouges émis par la majeure partie des êtres vivants ;
  3. la convection : ce mode de transfert concerne exclusivement les fluides et non les solides (tels que l’air, les liquides et les gaz), qui se déplacent. Ce transport de matières est à la source du transfert de chaleur.

Comment mesurer son confort thermique ?

Des indicateurs précis permettent de mesurer le confort thermique d’un logement. On parle notamment d’Indice de Vote Moyen Prévisible (PMV ou Predictible Mean Vote). Voici les mesures suivantes :

  • une valeur de PMV de zéro exprime une sensation de confort thermique optimale ;
  • une valeur de PMV négative signifie que la température est plus basse que la température idéale ;
  • réciproquement, une valeur positive signale qu’elle est plus élevée

Indice de Vote Moyen Prévisible

température

3

Chaud

2

Tiède

1

Légèrement tiède

0

Neutre

-1

Légèrement frais

-2

Frais

Vous avez d’autres questions sur l’amélioration de votre confort thermique ?

Quelles grandes transformations puis-je effectuer afin d'améliorer mon confort thermique ?

Il existe diverses façons d'améliorer son confort thermique. Vous pouvez miser sur des travaux de gros œuvre en améliorant l’isolation de vos structures (murs, combles, sols…), votre équipement de chauffage, de ventilation ou les dormants de vos fenêtres (remplacement de simple pour du double voire triple vitrage).

Quels petits gestes puis-je mettre en œuvre au quotidien ?

Vous pouvez également miser sur des améliorations plus légères telles que le nettoyage de vos radiateurs, fermer ou ouvrir les volets (suivant la saison) ou même changer de vêtement !

Pourquoi améliorer le confort thermique de mon logement ?

Vous êtes gelé en hiver et surchauffé en été et ce, à l'intérieur même de votre maison ? L’air ambiant peut s’avérer humide, quoi que vous fassiez pour l’assécher ? Cela ne fait aucun doute, votre confort thermique est minimal et vous pouvez l’améliorer. 

Améliorer votre confort thermique vous permettra de non seulement faire des économies d’énergie mais également de vous sentir plus à l'aise au quotidien dans votre intérieur.

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.