Comment bien isoler les murs de son garage ?

Choisir d’effectuer des travaux d’isolation des murs, c’est également s’occuper de l’isolation des murs de son garage. Finissez-en avec les courants d’air glacial et gagnez en confort thermique voire acoustique grâce à l’isolation des murs de votre garage.

Pourquoi isoler les murs de son garage ?

Isoler les murs de son garage comporte de nombreux bénéfices :

  1. Ne plus laisser passer les courants d’air frais.
  2. Arrêter les déperditions énergétiques et la hausse de votre facture de chauffage.
  3. Retrouver un confort acoustique idoine.
  4. Stopper la formation de ponts thermiques.
  5. Chasser l’humidité de votre garage.

Combattre la formation de ponts thermiques et les déperditions d’énergie

Vous ne les soupçonnez pas forcément, mais les courants d’air qui emplissent votre garage proviennent à la fois d’un défaut d’isolation des portes, de la toiture, du plafond, du sol mais également et surtout des murs !

Ne plus laisser votre garage refroidir votre pièce à vivre, voire votre logement tout entier, et mettre un terme à la formations de ponts thermiques (ces zones de déperditions d’énergie) sera salvateur pour le confort thermique de votre maison (ainsi que votre facture de chauffage).

Votre garage est sans aucun doute l’une des seules pièces (avec votre cave) à ne pas être chauffée (et cela est bien normal) : vous pouvez alors vous rendre compte d’autant plus facilement du défaut d’isolation.

Isolation des murs : estimez vos aides !

Faites des économies d'énergie et améliorez votre confort grâce aux aides de l'État pour isoler vos murs intérieurs ou extérieurs.

Calculer mes aides

Assurer une bonne isolation phonique

S’épargner une bonne dose de nuisances sonores provenant de l’extérieur (bruits d’automobiles, cris) comme de l’intérieur de votre garage (où sont peut-être localisés vos équipements, comme le lave-linge) est synonyme d’apaisement pour vos oreilles.

Un tel confort phonique ou acoustique de la pièce ne peut s’obtenir que par l’isolation intérieure ou extérieure des parois de votre garage.

Bon à savoir

Une fois bien isolé, votre garage est à même de supporter toutes vos passions bruyantes (installez-y votre scène musicale !) ainsi que le reste des équipements électroménagers.

Ne pas laisser se propager l’humidité dans votre logement 

Autant d’entrées d’air froid (ou chaud, selon la saison) ne signifie rien de bon en matière de confort thermique, phonique mais également en ce qui concerne l’humidité ambiante de votre maison.

La force des intempéries, les inondations, les fuites d’eau ou les remontées capillaires auront tôt fait de miner la santé de vos murs (et de les faire pourrir), à qui il faudra bientôt porter secours et procéder à de lourds travaux d’assainissement.

Pour vous prémunir d’un excès d’humidité ambiante, une bonne isolation en amont pourra solutionner ce potentiel problème.

Isoler les murs de son garage par l’extérieur

Un procédé efficace mais plus onéreux

Les travaux d’isolation des murs de votre garage par l’extérieur ressemblent au projet d’isolation thermique extérieure (ITE) avec des intérêts similaires :

  • opter pour une isolation plus dense et une meilleure performance énergétique (en fonction de l’épaisseur de l’isolation extérieure notamment) ;
  • préserver la chaleur de votre logement ;
  • ne pas empiéter sur l’espace intérieur de votre garage ;
  • ravaler la façade, par la même occasion et gommer les défauts esthétiques.

Quelques inconvénients sont cependant à noter :

  • les travaux sont plus onéreux ;
  • les murs extérieurs du garages doivent être idéalement accessibles ;
  • un échafaudage peut-être installé le temps des travaux.

Mettre en place une solution d’isolation extérieure des murs du garage

Plusieurs techniques sont plébiscitées dans le cadre d’une rénovation énergétique par l'extérieur des murs de votre garage. Les matériaux isolants utilisés sont alors directement appliqués sur la surface externe du bâtiment. Voici la liste des procédés utilisés :

  1. l’isolation extérieure sous enduit consiste à superposer un enduit sur une couche d’isolant en formes de panneaux (en polystyrène expansé, laine de roche, ou fibre de bois) ;
  2. l’isolation extérieure sous bardage, un revêtement mural qui va épouser l’ossature de votre garage (et de votre maison). Celui-ci est plus délicat à mettre en place si vous possédez une maison mitoyenne.

Attention :

Dans le cas d’une isolation par bardage, pensez à choisir un matériau adapté à l’ossature de votre maison ainsi qu’aux conditions climatiques de votre région (l’entretien d’un bardage en bois peut en être affecté).

L’isolation intérieure des murs de votre garage

Les avantages et inconvénients d’une isolation intérieure des murs

Plus répandue, l’isolation thermique intérieure des murs de votre garage est d’autant plus sollicitée qu’elle comporte les avantages suivants :

  • plus rapide à mettre en place ;
  • préserver la chaleur de votre habitation ;
  • moins onéreuse ;
  • ne pas toucher à la façade de votre maison.

Quelques inconvénients surviennent à l’issu d’une isolation thermique intérieure (ITI) :

  • l’isolation est légèrement moins performante comparé à l’isolation thermique extérieure (ITE) ;
  • les solutions d’isolation intérieure risquent de prendre un peu de place dans votre garage.

Bon à savoir :

Votre garage comporte peut-être un mur creux (un mur en deux couches séparés par un vide), auquel cas une intervention intérieure et extérieure est sollicitée : le vide (ou “coulisse”) est alors remplacé par une couche d’isolant.

Réaliser l’isolation intérieure des murs

Une fois décidé à entreprendre les travaux de rénovation des murs de votre garage par l’intérieur, deux solutions (ou techniques) s’offrent à vous :

  1. coller l’isolant à même le mur : sous forme de plaques de plâtre, de polyuréthane ou de polystyrène, cette solution économique est la moins efficace mais la plus rapide à mettre en place ;
  2. poser un panneau isolant mural sur une ossature métallique (protégé par des plaques de plâtre) ou des tasseaux de bois : plus coûteuse en espace occupé et en temps de travaux, cette technique est aussi la plus performante en matière d’isolation thermique et acoustique.

Attention :

La technique du collage de plaque d’isolant sur la paroi nécessite un mur sec et étanche. Assainissez celui-ci avant d’entreprendre les travaux afin de ne pas isoler un mur déjà humide.

Quel prix pour l’isolation des murs de mon garage ?

Le choix de l’isolant 

Parallèlement au choix de la technique d’isolation des murs de votre garage, vous allez être amenés à sélectionner un type d’isolant répondant aux exigences du projet. L'isolant a, bien entendu, un impact sur le coût de vos travaux.

Comptez en effet en moyenne par pièce (en € / m²) environ 7 € pour la laine de verre, 10 € pour la laine de roche, 18 € pour la fibre de bois, 20 € pour le polystyrène ou encore 20 € pour le polyuréthane.

Cette liste non exhaustive illustre bien les répercussions du montant du devis par rapport au choix de l’isolant.

La technique d’isolation des murs choisie 

Pour un isolement local des murs de votre garage, la solution de l’isolation thermique extérieure (ITE) coûte plus cher qu’une isolation thermique intérieure (ITI). L’ITE voit son prix fluctuer en fonction du type de pose d’isolation : un bardage en pierre peut revenir bien plus cher qu’une isolation par enduit. Même mécanisme pour l’ITI : si vous souhaitez réaliser une isolation sur ossature, celle-ci sera plus coûteuse qu’un simple collage de panneaux.

Information prix :

L’isolation intérieure des murs du garage vous coûtera en moyenne 50 €/m² là où l'isolation extérieure nécessitera un investissement de 100 à 160 €/m².

Isolation des murs : votre devis gratuit

Hello Watt vous accompagne de A à Z pour isoler vos murs : calcul des aides, devis détaillé et vérification des artisans !

Je demande mon devis

Vous avez des questions ?

Comment isoler l’intérieur des murs d’un garage ?

Isoler l’intérieur des murs de son garage requiert la plupart du temps une compétence professionnelle : notamment si vous avez recours à la pose d’un isolant sous ossature métallique. Vous pouvez cependant procéder par vous-même et coller des panneaux isolants sur la surface voulue : la performance de la rénovation énergétique sera moindre (l’épaisseur de l’isolation du mur intérieur peut cependant améliorer celle-ci)

Peut-on bénéficier d’aides financières pour des travaux d’isolation des murs de son garage ?

Vous pouvez obtenir les aides financières de l’État, comme MaPrimeRénov’, « Habiter mieux sérénité » ou encore l’Éco-prêt à taux zéro pour vos travaux d’isolation des murs de votre garage, à condition de solliciter un expert Reconnu Garant de l’Environnement. Ces dispositifs remplacent les anciennes aides d’isolation à 1 €.

Comment isoler les murs de son garage à moindre coût ?

Investir dans un type d’isolation des murs adaptée est important pour réduire le coût des travaux engagés. Choisissez un type d’isolant adéquat, calculez la surface nécessaire au recouvrement et n’hésitez pas à faire diagnostiquer les déperditions énergétiques pour réaliser le bon choix entre isolation thermique extérieure ou intérieure. Si vous disposez de murs peu épais, l’isolant mince peut être une solution pour freiner quelque peu le montant de votre devis.

Alexandre François

Alexandre François

Responsable éditorial

Après ses études supérieures, Alexandre rejoint Hello Watt en 2019. En charge du pôle contenu, il est expert des sujets liés au marché de l'électricité et du gaz, au développement de la concurrence et aux fournisseurs.