Isolation des murs extérieurs : quelle épaisseur d’isolant choisir ?

Entreprendre des travaux d’isolation des murs est une démarche essentielle pour éviter d’habiter un logement énergivore. Choisir l’épaisseur de l’isolant pour isoler vos murs extérieurs est une étape cruciale pour mener à bien votre rénovation énergétique.

En résumé :

  1. Votre isolant doit d’abord disposer d’une bonne résistance thermique (R) pour résister au froid et à la chaleur : cette résistance thermique est exprimée en m2.K/W (littéralement “mètre carré kelvin par watt”).
  2. La conductivité thermique (lambda ƛ) de l’isolant doit être minimale pour que l’isolant soit efficace.
  3. La Réglementation Thermique de 2012 (RT2012) impose une résistance thermique (R) égale ou supérieure à 3,7 m².K/W pour vous permettre de bénéficier d’aides financières.

L’isolant : le matériau qui va améliorer votre confort thermique

Le bon choix de l’épaisseur de l’isolant a un impact positif sur votre isolation thermique extérieure (ITE) :

  • choisissez une épaisseur adaptée au matériau employé ;
  • améliorez la résistance thermique du matériau grâce à l’épaisseur adéquat ;
  • bénéficiez d’un habitant conforme à la Réglementation Thermique de 2012 ;
  • obtenez les aides financières nécessaires pour vos travaux de rénovation énergétique ;
  • combattez les ponts thermiques et évitez les pertes de chaleur ;
  • optez pour l’isolation extérieure sous enduit ou sous bardage pour mener à bien votre projet ;
  • redonnez vie à la façade de votre logement.

Calculer l’épaisseur de son isolation : quelques notions

Un ensemble de paramètres va conditionner la bonne épaisseur du matériau isolant employé dans vos futurs travaux d'isolation thermique extérieure (ITE).

Si vous souhaitez calculer l’épaisseur d’isolant adaptée à votre ITE, retenez la formule suivante :

épaisseur (en cm) = 100 x R x ƛ.

Avoir une épaisseur d’isolant conforme à la Réglementation Thermique de 2012

Selon le matériau utilisé en tant qu’isolant, l’épaisseur souhaitée n’est pas la même. Ce tableau comparatif devrait vous aider à faire le bon choix.

Isolant

Épaisseur minimale

Conductivité thermique lambda λ

Polystyrène expansé (PSE)

11,84 cm pour le PSE gris

 

14,06 cm pour le PSE blanc

0,032 W/m.K pour le PSE gris

 

0,038 W/m.K pour le PSE blanc

Panneaux de polyuréthane

10,36 cm

0,028 W/m.K

Panneaux de polyisocyanurate (PIR)

8,51 cm

0,023 W/m.K

Laine de roche

12,95 cm

0,035 W/m.K

Laine de verre

12,21 cm

0,033 W/m.K

Panneaux de liège

14,8 cm

0,040 W/(m.K)

Fibre de bois rigide

14,43 cm

0,039 W/m.K

Mousse résolique

8,14 cm

0,022 W/m.K

Notes

vous pouvez dépasser cette épaisseur pour accéder à une résistance thermique (R) égale ou supérieure à 5 m².K/W. Anticipez les futures évolutions de la Réglementation Thermique en adoptant cette démarche.

Isolation des murs : estimez vos aides !

Faites des économies d'énergie et améliorez votre confort grâce aux aides de l'État pour isoler vos murs intérieurs ou extérieurs.

Calculer mes aides

Les conditions climatiques influencent le choix de l’isolant

Cela peut paraître trivial, néanmoins le climat de la région où vous avez élu domicile a une influence directe sur le choix de votre isolant :

  • privilégiez des matières ignifuges (résistantes au feu) telles la laine de roche ou la laine de verre si vous habitez dans une région sensible aux incendies ;
  • Le polyuréthane, le polystyrène extrudé ou encore la fibre de verre sont adaptés dans les régions humides, grâce à leurs propriétés hygroscopiques (qui absorbent l’humidité de l’air).

Quel est l'impact de l'épaisseur de l'isolant sur son prix ?

Une demande d’épaisseur plus grand grande que pour une rénovation intérieure

Contrairement aux travaux d’isolation thermique intérieure des murs (ITI), l’isolation de la façade ou plus généralement l’isolation thermique extérieure des murs (ITE) exige une épaisseur d’isolant supplémentaire.

L’espace investi par la/les couche(s) d’isolant ne sont pas perdus au sein de votre espace de vie. De plus, l'ITE affiche de meilleures performances en matière de gain énergétique : les déperditions de chaleur ou autres ponts thermiques sont plus facilement gommés.

Attention

En dépit d’un impact énergétique positif plus conséquent, l’ITE est une démarche plus onéreuse que l’isolation des murs minces, ou encore l’ITI (au sens général).

Un coût qui varie en fonction des techniques d’ITE employées

Le prix de l’épaisseur de l’isolant requis pour vos murs extérieurs est également influencé par la technique d’isolation extérieure employée, selon que vous choisissiez :

  • l’isolation sous enduit (en pose collée ou en pose calée-chevillée) ;
  • l’isolation sous bardage.

Outre le type d’isolant adapté à l’une ou l’autre de ses techniques, l’épaisseur de celui-ci dépend également du support sur lequel il est fixé : une large ossature (pour la technique du bardage, par exemple) peut nécessiter davantage d’épaisseur d’isolant (et inversement).

Des aides disponibles moyennant un respect de la RT 2012

Bonne nouvelle : vous pouvez prétendre aux aides financières de l’État pour entreprendre vos travaux d’isolation thermique extérieure de vos murs, et donc, investir dans une épaisseur d’isolant adéquat. Ces aides remplacent les anciens dispositifs d’isolation des murs extérieurs à 1 €.

Ces aides sont néanmoins soumises à l'impératif suivant : vos travaux doivent être conformes à la Réglementation Thermique de 2012 (cf. résistance thermique (R) exigée par la RT 2012).

Ayez recours à un spécialiste

Vos travaux d’isolation thermique extérieure ne sauraient faire l’économie d’un spécialiste. Profitez des services d’un artisan Reconnu Garant de l’Environnement pour bénéficier des dispositifs d’aides.

Isolation des murs : votre devis gratuit

Hello Watt vous accompagne de A à Z pour isoler vos murs : calcul des aides, devis détaillé et vérification des artisans !

Je demande mon devis

Vous avez des questions ?

Quelle épaisseur d’isolant choisir pour l’isolation des murs extérieurs ?

Il n’y a pas de standard quant à l’épaisseur de l’isolant à choisir. Selon le matériau employé, vous pouvez utiliser une épaisseur minimale allant approximativement de 8 à 14 cm. Augmentez cette épaisseur si vous souhaitez renforcer la résistance thermique de l’isolant. Faîtes le bilan du coût de l’isolation de vos murs grâce au simulateur.

Quel est le meilleur matériau isolant pour votre isolation des murs extérieurs ?

Le choix de l’épaisseur du matériau isolant pour l’isolation extérieure de vos murs dépend grandement de la technique de pose employée (comme pour le choix de l’épaisseur pour l’isolation intérieure des murs), ainsi que des conditions climatiques de la région où se trouve votre domicile.

L’épaisseur de l’isolant des murs extérieurs peut-il diminuer les nuisances sonores ?

Si vous avez trouvé la bonne épaisseur d’isolant pour optimiser votre confort thermique, il est possible que le confort acoustique soit également amélioré par les performances de votre isolation thermique extérieure des murs. Mais l’isolation phonique mérite un diagnostic spécifique et des dispositifs particuliers : l’isolation thermique peut ne pas suffire.

Alexandre François

Alexandre François

Responsable éditorial

Après ses études supérieures, Alexandre rejoint Hello Watt en 2019. En charge du pôle contenu, il est expert des sujets liés au marché de l'électricité et du gaz, au développement de la concurrence et aux fournisseurs.