Isolation des murs intérieurs : quelle épaisseur d'isolant choisir ?

L'épaisseur du matériau pour isoler ses murs intérieurs a des conséquences sur le prix, sa qualité isolante et l'espace du foyer. Découvrez quelle épaisseur choisir pour l'isolation de vos murs.

Choisir la bonne épaisseur d’isolant pour ses murs intérieurs : on récapitule

  • L’épaisseur de l’isolant est un critère important à ne surtout pas négliger lorsqu’on souhaite utiliser la technique de l’isolation des murs par l’intérieur. C’est de lui dont va dépendre la qualité de votre isolation phonique et thermique
  • L’épaisseur de l’isolant va avoir des conséquences sur le prix final de la rénovation de votre mur mais diverses aides sont cependant accessibles pour vos travaux.
  • L’épaisseur va influer sur la qualité de l’isolation ainsi que sur la perte d'espace dans votre maison. Elle aura aussi une incidence sur la formation de ponts thermiques.
  • Les matériaux fins ou épais ont chacun leurs propres avantages et inconvénients selon leur type. Fins, vous perdrez moins de surface habitable. Épais, votre isolation sera plus performante
  • L’épaisseur idéale d’un matériau se situe généralement entre 12 cm et 18 cm. Elle est également étroitement associée à la résistance thermique R de l’isolant ainsi qu’à sa conductivité thermique (notée λ).

L'importance de choisir la bonne épaisseur pour l'isolation des murs intérieurs

Qu’il s’agisse d’une isolation des combles, de vos murs par l’intérieur ou par l’extérieur, vous devez vous demander quelle épaisseur choisir pour votre isolant. Des matériaux fins ou épais ne vont pas avoir les mêmes avantages

Lors d’une isolation des murs intérieurs, ce choix est d’autant plus important, car il va directement impacter la surface habitable de vos pièces. Plusieurs autres éléments sont amenés à varier. Le type d’épaisseur de l’isolant influence :

  • la performance de votre isolation, et donc son efficacité ;
  • le prix de l’isolant. Plus le matériau est épais, plus le coût sera élevé ;
  • la surface perdue dans votre logement.

Il est évident que selon votre habitat, votre besoin et selon vos envies, l’épaisseur d’isolant pour vos murs intérieurs est amenée à changer. Alors, comment savoir quelle taille choisir ?

Isolation des murs : estimez vos aides !

Faites des économies d'énergie et améliorez votre confort grâce aux aides de l'État pour isoler vos murs intérieurs ou extérieurs.

Calculer mes aides

Epaisseur de l’isolant en fonction du matériau

Une épaisseur élevée offre une haute résistance thermique 

Pour l’isolation intérieur de votre mur, l’épaisseur idéale d’un matériau se situe généralement entre 12 cm et 18 cm. L’épaisseur est étroitement associée à la résistance thermique R de l’isolant. Plus la valeur R est élevée, plus le matériau est performant. De même, plus le matériau est épais, plus R est important. 

Une efficacité d’isolation différente selon la conductivité thermique 

L’efficacité de votre isolant résulte de la conductivité thermique (notée λ) . Plus cette dernière est élevée, plus le matériau que vous avez choisi sera isolant et in fine, plus l’isolation de votre foyer sera élevée.

Matériau isolant

Épaisseur pour R = 3,75 m².K/W

(efficacité moyenne)

Épaisseur pour R = 5 m².K/W

(efficacité élevée)

Laine de verre

120 mm

160 mm

Laine de roche

125 mm

160 mm

Laine de bois

140 mm

180 mm

Coton recyclé

150 mm

200 mm

Chanvre

150 mm

200 mm

Ouate de cellulose

150 mm

200 mm

Liège

150 mm

200 mm

Laine de mouton

140 mm

190 mm

Polystyrène

120 mm

160 mm

Polyuréthane en panneaux

80 mm

110 mm

Polyuréthane en mousse

100 mm

130 mm

Mousse phénolique

75 mm

110 mm

Note : l’épaisseur indiquée prend en fonction de la conductivité thermique moyenne de l’isolant. Il s’agit donc d’une approximation.

Bon à savoir :

Notez que deux matériaux coupés à la même épaisseur peuvent avoir une efficacité différente suivant la conductivité thermique de l’isolant. Pour une isolation des combles perdus ou des rampants, la résistance thermique moyenne R est de 7 m².K/W. Lorsque vous entreprenez une isolation des murs intérieurs de votre maison, une résistance thermique comprise entre 3,75 m².K/W et 5 m².K/W est suffisante.

Quelle épaisseur utiliser pour l'isolation des murs intérieurs ?

L’isolation des murs intérieurs ne nécessite pas une très large épaisseur de matériau. Mais selon votre besoin, elle peut varier. Pour résumer simplement, plus votre isolant est épais : 

  • plus il est efficace ; 
  • plus il coûte cher ;
  • plus il vous fait perdre de l’espace. 

Une épaisseur pour bénéficier d’une isolation des murs intérieurs très performante 

Plus l’épaisseur de l’isolant est importante, plus sa performance est élevée

Pour profiter d’une isolation très performante, opter pour une épaisseur de matériau plus large que la moyenne est conseillée. Vous pouvez choisir une résistance thermique R égale à 5 m².K/W (voir le tableau ci-dessus). Notez que le choix de l’isolant est aussi un critère important. Tous ne possèdent pas la même conductivité thermique, jouant sur l’efficacité du matériau.

La conductivité thermique λ, preuve du pouvoir isolant du matériau 

La conductivité thermique représente la capacité qu’a le matériau à conduire les calories. Plus clairement, elle correspond au pouvoir isolant du matériau. Un isolant à faible conductivité thermique possède une forte efficacité pour une épaisseur plus fine. 

Si vous souhaitez optimiser la place de votre habitat, choisissez un isolant à faible conductivité thermique. Les isolants synthétiques sont un excellent type de matériaux alternatifs.

Une épaisseur pour bénéficier d’une isolation des murs intérieurs pas chère 

Si votre logement vous protège déjà correctement des nuisances extérieures (chaleur, froid, bruit), alors une fine épaisseur vous sera davantage recommandée. Vos travaux seront moins coûteux et vous gagnerez de l’espace. 

Pour une isolation peu coûteuse, vous pouvez viser une épaisseur ayant une résistance thermique de 3,75 m².K/W. Pensez aussi à vous orienter vers des matériaux isolants peu coûteux comme la laine de verre ou la laine de roche.

Isolation des murs : votre devis gratuit

Hello Watt vous accompagne de A à Z pour isoler vos murs : calcul des aides, devis détaillé et vérification des artisans !

Je demande mon devis

Une épaisseur pour optimiser l’espace de son habitat 

Votre logement est petit et vous ne voulez pas perdre de l’espace ? S’il vous est possible de recourir à une isolation des murs par l’extérieur, cette possibilité est fortement proposée par les professionnels et vous procure une isolation de qualité. Par ailleurs, le doublage de votre mur intérieur en placo procure également une très bonne isolation thermique. 

Si vous souhaitez rester sur une isolation par l’intérieur, orientez-vous vers des isolants à forte conductivité thermique comme le polystyrène ou le polyuréthane. Ces derniers ont la qualité d’être très performants pour une épaisseur moindre. 

Il vous est aussi possible de choisir un isolant mince, à l’épaisseur très fine. Son épaisseur varie entre 10 mm et 30 mm. Sachez que ce type d’isolant est davantage utilisé en complément d’un autre isolant.

Vous avez la fibre écolo ? Il vous est également possible de choisir un isolant végétal tel que la fibre de bois ou encore le liège. 

Bon à savoir :

Si vous faites le choix d’un isolant végétal, il faudra cependant vous assurer que les panneaux d’isolant ne seront pas en contact avec de l’eau. En effet, ce type d’isolants peut se dégrader au contact d’une retenue d’eau et engendrer des moisissures puis du pourrissement

Lors de la mise en œuvre de cet isolant naturel, il faudra donc bien penser à installer une membrane hygro-régulante adaptée à l’isolant choisi afin que les transferts de vapeur d’eau puissent se faire de façon plus durable dans le temps : pare-vapeur en hiver mais autorisant le flux de vapeur vers l’intérieur en été.

Vous avez des questions ?

Quelle épaisseur d’isolant choisir pour ses murs intérieurs ?

L’épaisseur adaptée pour l’isolation d’un mur intérieur varie entre 12 cm et 18 cm. Selon le matériau, elle peut être plus fine ou plus épaisse. Si vous souhaitez bénéficier d’une isolation très performante pour votre maison, choisissez une forte épaisseur. Si vous préférez ne pas trop dépenser, alors une épaisseur plus fine vous est recommandée.

Quel est le meilleur matériau pour isoler ses murs intérieurs ?

Pour optimiser l’espace de son logement, les isolants synthétiques comme le polystyrène ou le polyuréthane sont les plus conseillés. Ces matériaux sont fins et limitent grandement les déperditions énergétiques. 

Une isolation à la laine de verre ou à la laine de roche sera très efficace pour un prix très accessible. Si vous souhaitez isoler un mur en pierre, les isolants végétaux tels que le liège ou la laine de bois sont les plus adaptés.

L’isolant mince est-il adapté à une l’isolation des murs intérieurs ?

Aussi appelés “multicouches”, les isolants minces possèdent une épaisseur très fine comprise entre 10 mm et 30 mm (l’épaisseur moyenne d’un matériau pour l’isolation d’un mur intérieur est normalement de 140 mm). Ils sont très faciles à poser contre les murs intérieurs et vous permettent d’optimiser la place de votre logement. 

Toutefois, les isolants minces restent une solution d’appoint. Pour renforcer efficacement l’isolation d’un mur intérieur, utilisez plutôt un matériau isolant classique.

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.