Quelles aides financières obtenir pour l’isolation des murs ?

Les travaux d’isolation de vos murs vous permettront assurément de réaliser d’importantes économies sur votre facture de chauffage et éviter les ponts thermiques. Pour vous aider, l’État met à votre disposition des aides, parfois cumulables entre elles.

Liste des aides pour isoler ses murs en 2022

  • MaPrimeRénov’ : tous les foyers, propriétaires bailleurs et copropriétaires d’une résidence principale y sont éligibles ;
  • MaPrimeRénov' Sérénité : une autre aide de l'Anah (Agence nationale de l'habitat) à destination des ménages aux revenus modestes à très modestes. 
  • l’éco-prêt à taux zéro pour financer, sans taux d’intérêts, les travaux de rénovation énergétique de votre domicile ;
  • le dispositif  « Coup de pouce économie d’énergie » délivré aux ménages par les fournisseurs d’énergie ; 
  • le prêt Avance Rénovation : destiné avant tout aux ménages modestes, afin de réduire le reste à charge des travaux après déduction des autres aides ;
  • le chèque énergie à destination des foyers à revenus modestes. Ce chèque peut être valorisé pour les travaux de rénovation énergétique ;
  • les primes CEE (Certificats d’Economie d’Energie) délivrés par les fournisseurs d’énergie pour des travaux réalisés par un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE) ;
  • la baisse de TVA à 5,5 % pour les travaux d’isolation de votre mur ;
  • la réduction d’impôt Denormandie : baisse d’impôt sur le revenu pour les particuliers achetant un bien à rénover ;
  • l'exonération temporaire de la taxe foncière pour les propriétaires effectuant des travaux d’économie d’énergie.

Liste des aides de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (Anah) pour isoler ses murs

MaPrimeRénov’ : qu'est-ce que c’est ?

MaPrimeRénov’ est un dispositif d’aide financière qui a pris la relève le 1er janvier 2020 du Crédit d’Impôt à la Transition Energétique (CITE) et a remplacé également l’aide « Habiter mieux agilité »  de l’ANAH. Vous pouvez en bénéficier pour entreprendre des travaux d'isolation d'un mur (comme l’isolation des murs intérieurs minces, par exemple)

L’aide MaPrimeRénov’, en quelques lignes : 

  • s’adresse aux ménages, propriétaires occupants ou bailleurs et copropriétaires désireux d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique, dont l’isolation des murs par l’intérieur (ITI) ou par l’extérieur (ITE) ;
  • s’applique si vous avez réalisé un devis pour vos travaux d’isolation de mur entamés depuis le 1er octobre 2020 ;
  • est calculée en fonction des revenus du propriétaire et en fonction du gain écologique des travaux entrepris ;
  • est utilisée pour votre résidence principale datant de plus de 2 ans ainsi que pour les parties communes (dans le cadre d’une copropriété) ;
  • est cumulable avec d’autres aides comme le Certificat d’Economie d’Energie (CEE) ;
  • Nécessite des travaux réalisés par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) ;
  • bénéficie d’un taux de TVA réduit à 5,5 % sur les travaux d’isolation.

Pour plus de clarté, l'aide a été divisée en quatre catégories, correspondant chacune a un plafond de ressources annuelles :

  • MaPrimeRénov' Bleu : ménages aux revenus très modestes ;
  • MaPrimeRénov' Jaune : ménages aux revenus modestes ;
  • MaPrimeRénov' Violet : ménages aux revenus intermédiaires ;
  • MaPrimeRénov' Rose : ménages aux revenus élevés.

isolation murs rentable

Isolation des murs : estimez vos aides !

Faites des économies d'énergie et améliorez votre confort grâce aux aides de l'État pour isoler vos murs intérieurs ou extérieurs.

Calculer mes aides

MaPrimeRénov' Sérénité

Dorénavant, vous pouvez aussi tenter d'obtenir MaPrimeRénov' Sérénité de la part de l'Agence nationale de l'habitat (Anah). Ex-"Habiter Mieux Sérénité", cette aide vous permet d'entamer des travaux conséquents de rénovation énergétique dans votre logement. Pour cela, vos travaux doivent permettre de réaliser un gain énergétique d'au moins 35 %. Sachez aussi que le montant de la prime varie en fonction du montant de vos ressources.
Attention, il y a quelques conditions à respecter avant de pouvoir bénéficier de MaPrimeRénov' Sérénité. Entre autres :

Des conditions liées à votre situation

Pour bénéficier de cette aide, vous ne devez pas avoir bénéficié d'un prêt à taux zéro (éco-PTZ) dans les 5 années précédant votre demande de prime. 


Des conditions liées à votre habitation

Votre logement doit avoir au minimum 15 ans, être votre résidence principale et être habité au moins 8 mois dans l'année (sauf obligation professionnelle, cas de force majeure ou raison de santé), soit par le locataire ou la personne avec laquelle il vit, soit par une personne à charge.


Des conditions liées à vos ressources financières annuelles

Vos revenus et ceux de l'ensemble des personnes qui occupent le logement sont pris en compte. Ils ne doivent pas se situer au-dessus d'un plafond de ressources classé en 2 catégories :

  • les revenus modestes ;
  • les revenus très modestes.

Comme nous l'avons vu précédemment, avant que ce programme ne se transforme en MaPrimeRénov' Sérénité, l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitation offrait un dispositif d’aide « Habiter mieux sérénité » à destination des ménages aux revenus modestes ou très modestes. Celui-ci mettait en relation, avec le client, un opérateur-conseil chargé du diagnostic et de l’accompagnement financier du projet. Cette aide ne pouvait être obtenue qu’à certaines conditions :

  • votre résidence principale devait avoir plus de 15 ans d’ancienneté ;
  • les travaux effectués devaient assurer un gain énergétique d’un minimum de 25 % ;
  • un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) devait être en charge de la conduite des travaux. 

« MaPrimeRénov Sérénité » et MaPrimeRénov’ : deux dispositifs calculés en fonction de vos revenus

Les indemnités conférées par ces aides remplacent l'ancienne mouture des aides d’isolation des murs extérieurs à 1 € (ces dernières ont été supprimées, ayant fait les frais de nombreuses arnaques de la part de certaines entreprises).

Pour évaluer le type de dispositif (MaPrimeRénov’ ou « MaPrimeRénov' Sérénité ») et le montant des aides accordés aux ménages, l’ANAH a mis en place différents plafonds de ressources pour distinguer notamment les « revenus modestes » des « revenus très modestes ». 

Plafonds MaPrimeRénov’ Bleu 2022

Nombre de personnes dans le foyer

Plafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France)

Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)

1

jusqu’à 21 123 €

jusqu'à 15 262 €

2

jusqu’à 31 003 €

jusqu’à 22 320 €

3

jusqu’à 37 232 €

jusqu’à 26 844 €

4

jusqu’à 43 472 €

jusqu’à 31 359 €

5

jusqu’à 49 736 €

jusqu’à 35 894 €

Plafonds MaPrimeRénov’ Jaune 2022

Nombre de personne dans le foyer

Plafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France)

Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)

1

jusqu’à 25 714 €

jusqu’à 19 565 €

2

jusqu’à 37 739 €

jusqu’à 28 614 €

3

jusqu’à 45 326 €

jusqu’à 34 411 €

4

jusqu’à 52 925 €

jusqu’à 40 201 €

5

jusqu’à 60 546 €

jusqu’à 46 015 €

par personne supplémentaire

+ 7 613 €

+ 5 797 €

Isoler son mur : quel est le montant des aides ?

MaPrimeRénov’ : une prime forfaitaire personnalisée

L’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat développe avec MaPrimeRénov’ une solution financière différente, calculée selon deux paramètres :

  • votre niveau de ressources ;
  • le gain énergétique accordé par les potentiels travaux.

Cinq profils sont établis pour statuer du montant des indemnités (le cinquième concernant un profil de copropriété) que vous pouvez ainsi percevoir.

Des bonus appréciables

Outre les indemnités évoquées, l’ANAH, par l’intermédiaire de MaPrimeRénov et d’« Habiter mieux sérénité » récompense votre démarche d’isolation de mur avec différents bonus :

  • un bonus sortie de passoire thermique allant jusqu’à 1 500 € pour les bâtiments les plus énergivores : en passant d’une étiquette F ou G à un indice E ou supérieur ;
  • un bonus bâtiment de basse consommation (BBC) : pour encourager l’obtention de l’indice B ou A ;

Les dispositifs  « Coup de pouce économie d’énergie » et Certificats d’Economie d’Energie (CEE)

Des aides délivrées par les fournisseurs d’énergie

Les Certificats d’Economie d’Energie (CEE) et l’aide  « Coup de pouce économie d’énergie » sont deux prestations de conseil et de financement de vos projets d’isolation de mur, délivrées par des fournisseurs d’énergie comme EDF ou encore Total.

Le particulier obtient alors une réduction du montant de ses travaux d’isolation de la part du fournisseur d’énergie : ce dernier en effet obtient une indemnisation de l’État si les travaux de rénovation énergétique sont probants.

Qu’est-ce que le « Coup de pouce économie d’énergie » ?

Le « Coup de pouce économie d’énergie » a été conçu en 2019 pour aider les ménages en situation de précarité énergétique à bénéficier d’une prime pour les travaux de rénovation liés au chauffage ou encore à l’isolation des combles ou de mur : dans ce dernier cas on parle alors du « Coup de pouce isolation ». La réalisation des travaux doit, elle, être confiée à un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Durée limitée !

Le « Coup de pouce économie d’énergie » s'est fini le 31 décembre 2021. Par ailleurs, ce dispositif n’était pas cumulable avec l’aide CEE ainsi que l’offre « Habiter mieux sérénité » de l’Anah.

Les Certificats d’Economie d’Energie (CEE), en quelques mots

Grâce aux Certificats d’Economie d’Energie, propriétaires et locataires peuvent obtenir une aide sur leurs travaux d'isolation des murs pour leur résidence principale comme leur résidence secondaire. Le dispositif offre une large palette de services :

  • conseil sur le type de rénovation à effectuer ;
  • mise en relation avec une entreprise Reconnue Garante de l’Environnement ;
  • un prêt à taux bonifié pour vos travaux d’isolation intérieure ou extérieure des murs ;
  • une prime sous plusieurs formes : une remise sur la facture d’énergie, par exemple.

Financer ses projets d’isolation avec des réductions de TVA, le chèque énergie ou encore des prêts avantageux

Le chèque énergie : une aide nominative à destination des foyers aux « revenus modestes »

Bénéficiant aux ménages disposant de ressources modestes, le chèque énergie a vu son usage s’étendre depuis 2018. Calculé selon le revenu fiscal de référence du ménage, le chèque énergie est ensuite envoyé directement à l’adresse postale du bénéficiaire (il est nominatif).

Le chèque énergie s’applique : 

  • sur la facture d’électricité ou de gaz du logement (vous pouvez directement l’inclure sur votre dossier en ligne) ;
  • sur vos travaux d’isolation de mur, à condition d’avoir recours à un artisan RGE.

Le chèque énergie est une aide très souple et complémentaire pour effectuer vos travaux d’isolation de votre mur : celui-ci se cumule avec l’ensemble des offres recensées dont MaPrimeRénov’.

L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) : une solution efficace pour financer vos travaux d’isolation des murs

Pour entreprendre plus sereinement la rénovation énergétique de votre résidence, l’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) s’impose également comme une solution efficace pour amortir vos dépenses.
Vous pouvez ainsi emprunter à taux zéro d’intérêts dans la limite d’un montant total de 30 000 €.
Les propriétaires occupants ou bailleurs, ainsi que les copropriétés peuvent souscrire à cet emprunt, moyennant un seul Eco-PTZ par logement.

Quelques restrictions s’appliquent sur les modalités d’obtention du prêt :

  • le logement doit être une résidence principale (maison ou appartement) ;
  • celle-ci doit avoir été construite avant le 1er janvier 1990.

Réalisez votre isolation intérieure et extérieure des murs, ou encore isolez votre façade grâce à l'Eco-PTZ.

Iosler ses murs grâce au prêt prêt Avance Rénovation 

Inspiré du prêt Avance Mutation, le prêt Avance rénoavtion (PAR) est réservé aux travaux visant à réduire la consommation d'énergie, comme les travaux d'isolation par exemple. Il est destiné aux propriétaires occupants de logements aux revenus modestes. Il est assorti d'un fonds de garantie visant à encourager les banques à le proposer à ces clients en général exclus de l'accès au crédit.

Ce prêt aide à réduire de façon souvent conséquente le reste à charge après déduction des autres aides (MaPrimeRénov', primes des certificats d'économie d'énergie, aides locales, éco-prêt à taux zéro, TVA à taux réduit de 5,5 %) finançant la rénovation des passoires thermiques, soit les logements classés F ou G au diagnostic de performance énergétique.

Bénéficier de la TVA à 5,5% pour les travaux d’isolation de vos murs

En plus de l’éco-prêt à taux zéro, vous pouvez formuler la demande d’une baisse de la TVA, fixée à 5,5 % dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique. Pour cela, la construction de votre logement doit être achevée depuis au moins 2 ans (pour une résidence principale ou secondaire, maison ou appartement). 

Locataires comme propriétaires (ou propriétaires bailleurs) ainsi que les sociétés civiles immobilières peuvent bénéficier de cette réduction, cumulable avec les dispositifs de l’ANAH, du CEE ou encore du « Coup de pouce économie d’énergie ».

Réduction d’impôt Denormandie : une aide supplémentaire après l’achat de votre bien

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier acheté récemment et que vous désirez entreprendre des travaux de rénovation énergétique à hauteur de 25% du prix du logement acheté, vous pouvez solliciter la réduction d’impôt Denormandie : celle-ci vous permet d’obtenir une réduction de votre impôt sur le revenu.

Profitez de ce dispositif, valable jusqu’au 31 décembre 2022. 

Cette aide est effective uniquement si votre logement fait partie des 222 villes bénéficiaires du programme « Action coeur de ville ».

L’exonération temporaire de la taxe foncière pour vos travaux d'isolation des murs

Enfin, une exonération temporaire, de la taxe foncière (partielle ou totale) peut être accordée par certaines collectivités (la région, le département …) si vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation énergétique à votre domicile. 

Les propriétaires (occupants ou bailleurs) d’un logement éligible suivant peuvent profiter de cette exonération :

  • si le bien est achevé avant le 1er janvier 1989 ;
  • si le bien est achevé avant le 1er janvier 2009 et dispose d’un niveau de performance énergétique supérieur à celui imposé par la législation.

Vous pouvez solliciter l'Agence Nationale pour l'Information sur le Logement afin d’en savoir davantage sur les aides proposées par votre région ou votre commune.

peut-on cumuler les aides pour isoler ses murs ?

Peut-on cumuler les aides pour isoler ses murs ?

Les aides mises à disposition pour vos travaux d’isolation des murs sont parfois cumulables entre elles. Les dispositifs suivants peuvent se cumuler entre eux :

  • MaPrimeRénov’ et le « Coup de pouce économie d’énergie » ;
  • le chèque énergie, l’éco-prêt à taux zéro, la réduction de TVA à 5,5%, l'exonération temporaire de la taxe foncière ou encore la réduction d’impôt Denormandie sont cumulables entre eux et peuvent s’appliquer à toutes les autres aides.

Les aides qui suivent ne sont pas cumulables entre elles :

  • « Habiter mieux sérénité » et MaPrimeRénov’ ;
  • les CEE avec MaPrimeRénov ou « Habiter mieux sérénité » ;
  • le « Coup de pouce économie d’énergie » et « Habiter mieux sérénité ».

Isolation des murs : votre devis gratuit

Hello Watt vous accompagne de A à Z pour isoler vos murs : calcul des aides, devis détaillé et vérification des artisans !

Je demande mon devis

Vous avez des questions sur les aides pour l'isolation de vos murs ?

À qui s’adressent les dispositifs d’aides pour vos travaux d'isolation des murs ?

Les aides pour vos travaux d’isolation des murs sont mises en place par l’État, les fournisseurs d’énergie ou encore par certaines collectivités. Elles s’adressent à des publics différents selon le dispositif en question. Ces aides concernent en général les propriétaires (occupants ou bailleurs), mais elles peuvent également s’étendre aux copropriétés, aux locataires ou encore aux sociétés immobilières.

 Les aides financières concernent-elles à la fois l’isolation intérieure et l’isolation extérieure de vos murs ?

Oui, les dispositifs d’aides affectent à la fois les travaux d’isolation thermique intérieure (ITI) ainsi que les travaux d’isolation thermique extérieure (ITE) de votre logement. Les travaux d'isolation affectant l’épaisseur de vos murs intérieurs ou extérieurs sont pris en compte. Sont également concernés par ces aides les travaux d'isolation phonique de votre domicile. Les travaux de rénovation engagés nécessitent la plupart du temps, en revanche, le recours à un artisan Reconnu Garant de l’Environnement.

Ces aides pour l’isolation des murs sont-elles cumulables entre elles ?

Les nombreuses aides répertoriées dans le cadre de vos travaux d’isolation de mur ne se cumulent pas forcément toutes entre elles. Un tableau spécial du cumul des aides présent sur cet article vous aidera assurément à démêler les différentes compatibilités. Aidez vous également de notre simulateur pour savoir à quelles aides vous pouvez prétendre.

Alexandre François

Alexandre François

Responsable éditorial

Après ses études supérieures, Alexandre rejoint Hello Watt en 2019. En charge du pôle contenu, il est expert des sujets liés au marché de l'électricité et du gaz, au développement de la concurrence et aux fournisseurs.