Comment bien préparer son déménagement dans une autre région ?

Vous avez trouvé un nouveau travail, vous suivez votre conjoint muté, vous divorcez ? Ou peut-être avez-vous simplement envie de changer d’air, de vous mettre au vert ? Retrouvez ici toutes les démarches pour déménager dans une autre région !

En résumé

Anticiper son déménagement dans une autre région de France est la clé pour une installation réussie. Nos meilleurs conseils : planifiez votre organisation, occupez-vous des formalités administratives, choisissez votre mode de déménagement (seul ou à l’aide d’un déménageur ?) et sollicitez les aides disponibles pour en diminuer le montant.

Comment anticiper le changement de région ?

Connaissez-vous bien votre nouvelle région ?

Que vous déménagiez dans une ville telle que Paris, Lyon ou que vous quittiez l’agitation urbaine pour vous installer dans le Cantal, vous sentir bien dans votre nouvel environnement est très important. Connaissez-vous bien votre nouvelle région ? Êtes-vous sûr qu’elle vous conviendra ? 

Si vous déménagez pour des raisons personnelles, il se peut que vous l’ayez choisie parce qu’elle vous plaisait particulièrement et que les prix de l’immobilier étaient adaptés à votre budget. Mais dans le cadre d’un changement de région pour le travail, il peut être opportun de prendre le temps d’apprivoiser votre futur environnement avant le déménagement. Si vous en avez l’occasion, passez-y du temps avant le jour J, visitez votre ville, découvrez ses quartiers, choisissez un logement adapté à vos besoins, à votre budget et dans lequel vous vous sentirez bien. 

Occupez-vous des cartons, on s’occupe de l’énergie

Vous êtes en plein déménagement ? Laissez-nous nous charger de vos contrats d’énergie, vous avez suffisamment à faire avec les cartons…

Je trouve un fournisseur

Planifiez l’organisation de votre déménagement

Un déménagement, surtout dans une autre région, ne s’improvise pas. Le mieux est de le prévoir le plus à l’avance possible afin d’en assurer son bon déroulement, et d’éviter au maximum les contraintes et les frais superflus, comme les chevauchements de loyers par exemple. Pour cela, il peut vous être très utile de fixer la date de déménagement au plus tôt et d’ébaucher un planning avec la check-list des tâches à réaliser avant, pendant et après le déménagement, les contraintes qu’elles engendrent et les délais qu’elles requièrent. En voici un exemple ci-dessous, dont chaque étape est détaillée par la suite :

Anticipez l’emballage des cartons

Quelques semaines avant le déménagement, vous pouvez effectuer un tri dans vos meubles et affaires afin de réduire le poids et le volume à déménager. L’idéal est de commencer à faire les cartons et préparer les meubles au déménagement le plus tôt possible.

Pensez-y

Pour la meilleure organisation possible, pensez à préparer vos cartons pièce par pièce, à inscrire le contenu de chaque carton sur ces derniers et à rajouter une mention “fragile” lorsque c’est nécessaire.

Quelles formalités prendre en charge lors d’un changement de région ?

Qui dit changement de région dit changement d’adresse !

Il est nécessaire de déclarer votre changement d’adresse aux organismes suivants afin de respecter les contraintes légales, de pouvoir continuer à être contacté ou à percevoir vos aides.

Le saviez-vous ?

Le site service-public.fr permet à ses utilisateurs d’effectuer une déclaration de changement de coordonnées auprès de plusieurs organismes et administrations en un seul coup. Plus vous vous y prenez tôt pour déclarer votre changement d’adresse, plus service-public.fr sera en capacité d’en avertir un grand nombre, sans que vous ayez à vous en occuper vous-même au cas par cas. 

Les parties prenantes liées à votre ancien lieu de résidence

Si vous êtes locataire, vous devez dans un premier temps informer le propriétaire de votre logement de votre déménagement dans une autre région de France. N’oubliez pas de tenir compte du délai légal de préavis pour votre logement, qui est de trois mois. Il peut être réduit à un mois, notamment si :

  • vous quittez une “zone tendue” ;
  • vous changez de région pour cause de mutation, de perte d’emploi ou de signature de votre premier contrat de travail. 

Bon à savoir

Il est préférable de prévenir le bailleur de votre ancien lieu de résidence par lettre recommandée avec accusé de réception afin de vous assurer de sa réponse et de fixer avec lui un rendez-vous pour l’état des lieux de sortie.

Si vous êtes propriétaire, informez le syndicat de copropriété. Vous devez également lui demander un arrêté de compte de charges.

Si vous déménagez dans une autre région pour d’autres raisons que le travail, il est important d’en informer votre employeur au plus vite afin de pouvoir respecter votre préavis et d’envisager une rupture à l’amiable.

Enfin, prévenez les établissements scolaires si vous avez des enfants scolarisés. Vous devez également inscrire vos enfants dans des établissements scolaires de votre nouveau lieu de résidence. Si vous pouvez effectuer cette démarche le plus rapidement possible, vos enfants vivront ce changement de région au mieux.

En plein déménagement ? Ne passez pas vos premiers jours dans le noir !

On a peut être pas des gros bras pour porter vos cartons mais on peut vous aider à trouver votre fournisseur d’énergie

Je compare !

Les administrations, services sociaux et organismes de santé

Prévenez tout d’abord la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) de votre changement d’adresse, que vous pouvez déclarer via votre compte. Si vous bénéficiez de l’aide personnelle au logement (APL), vous devez faire une demande d’APL pour votre nouveau logement. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez tout de même faire une simulation de vos droits afin de voir si votre nouveau lieu de résidence vous permettrait de bénéficier d’aides.

Pensez aussi à informer la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) afin que votre dossier soit transféré à la CPAM du nouveau département où vous allez habiter. Vous pouvez déclarer votre changement d’adresse par internet ou par téléphone.

Pensez également à notifier Pôle emploi de votre déménagement, si vous êtes demandeur d’emploi. Il est impératif d’effectuer cette procédure au maximum dans les 3 jours suivant votre déménagement afin que votre dossier soit transféré à l’agence correspondant à votre nouveau lieu de résidence dans les temps.

Il faudra aussi informer le service des impôts. Vous pouvez déclarer votre changement d’adresse en ligne, sur le site impots.gouv.fr, ou par courrier en écrivant au centre des finances publiques dont vous dépendez au 1er janvier de l’année d’imposition.

Enfin, n’oubliez pas de prévenir vos caisses de retraite, votre mutuelle de complémentaire santé et le Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV)

À noter

Afin d’être sûr que tout votre courrier vous parvienne une fois le déménagement effectué, vous pouvez utiliser le service payant de réexpédition du courrier de La Poste. Vos courriers et colis envoyés à votre ancienne adresse seront alors transférés par La Poste vers la nouvelle pendant 6 mois ou 1 an, et ce, même si vous partez vivre sur une île à l’autre bout du monde.

Les assurances et établissements de crédit

Vous devez également prévenir votre assurance véhicule et votre assurance prévoyance du déménagement dans une autre région. Pour ce qui est de l’assurance habitation, vous avez la possibilité de garder la même tout en adaptant votre contrat au nouveau logement, ou de la résilier et d’en souscrire une nouvelle.

Que vous soyez au Crédit Agricole ou ailleurs, pensez également à prévenir votre banque du changement d’adresse, afin que cette dernière vous attribue une agence dans votre nouvelle région.

Les autres organismes à prévenir

Vous devrez aussi prévenir d’autres organismes :

  • la mairie de votre nouvelle ville dans le cas où vous auriez besoin d’un permis de stationnement et pour vous inscrire sur les listes électorales (en ligne, sur place ou par correspondance) ;
  • votre opérateur téléphonique et votre fournisseur internet ;
  • les journaux auxquels vous êtes abonné.

Pensez-y

Une fois installé dans votre nouvelle ville, n’oubliez pas de choisir un nouveau médecin traitant

“Transférez” vos contrats d’énergie vers votre nouveau logement

Souscrivez les contrats de votre futur logement

Au moins 15 jours avant l’emménagement dans votre nouvelle habitation, il vous sera nécessaire de choisir vos fournisseurs d’électricité et de gaz naturel. Si vous êtes satisfait de ceux de votre ancien logement, vous pouvez à nouveau souscrire chez eux.

Si vous souhaitez changer pour une offre moins chère, plus verte ou dotée d’un meilleur service client, notre conseil déménagement est d’utiliser un comparateur de fournisseurs d’énergie. Ce dernier pourra estimer la consommation d’énergie de votre futur logement en fonction de critères comme sa surface et son nombre d’occupants, et vous proposer une sélection d’offres triées sur le volet.

Besoin d’aide ?

☎️ Vous souhaitez déménager tous vos contrats en un seul coup de fil ? Appelez-nous au 09 75 18 60 60 du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 19h00. Nos conseillers sont à l’écoute et seront ravis de vous donner les informations dont vous avez besoin.

Résiliez les contrats de votre ancien logement

Afin que le gaz et l’électricité consommés après votre départ de l’ancien lieu de résidence ne vous soient pas facturés, il est impératif de joindre vos fournisseurs pour résilier vos contrats. Une fois votre demande de résiliation effectuée, vos fournisseurs vous enverront une réponse sous forme de facture de résiliation dans un délai de 4 semaines.

Si les estimations de votre fournisseur d’électricité ont été supérieures à votre consommation réelle, vous serez remboursé des sommes trop perçues. À l'inverse, si elles lui sont inférieures, la facture de résiliation vous indiquera le montant restant à payer. La résiliation de vos contrats ne prendra effet que lorsque vous aurez régularisé votre solde.

Peur de vous retrouver dans le noir à votre crémaillère ?

Souscrivez dès aujourd'hui à un fournisseur d'énergie alternatif, et économisez chaque mois sur votre facture de gaz et d'électricité !

Lumos !

Combien coûte un déménagement dans une autre région ?

Le coût selon le mode de déménagement

Changer de région seul

Souhaitez-vous déménager par vos propres moyens ou faire appel à une entreprise de déménageurs ? Les deux cas de figure offrent des avantages différents. Si vous choisissez de déménager seul, avec l’aide de vos amis, de votre famille, le prix dépendra surtout de la distance à parcourir et du moyen de transport que vous allez utiliser. Si vous êtes amené à louer un camion de déménagement, son tarif variera en moyenne de 50 à 300 €, selon sa taille, la durée de la location, et la formule choisie (location classique ou en aller simple).

Changer de région avec une entreprise de déménageurs professionnels

Si vous souhaitez faire appel aux services d’un déménageur professionnel, plus habitué aux déménagements, le prix du devis dépend de plusieurs paramètres : 

  • le volume à déplacer en m³ ;
  • l’accessibilité de l’ancien comme du nouveau logement ;
  • le type de biens à transporter, leur fragilité, leur poids ;
  • la période : il est moins cher de déménager durant la saison creuse (en hiver), tout en évitant les vacances scolaires et les fins de semaine pour optimiser le budget ;
  • la surface à déménager en m² ;
  • le type d’habitation : maison ou appartement ?
  • la distance à parcourir entre l’ancien et le nouveau logement : pour passer d’une région à l’autre, le nombre de kilomètres peut être élevé ;
  • la formule choisie : économique ou premium ?

Info

Un déménagement de maison à maison pour un volume de 30 m3, à une distance d’environ 500 km coûte en moyenne entre 1 500 et 2 500 €, selon la formule choisie. N’hésitez pas à comparer les offres des déménageurs en demandant des devis.

Des aides financières pour vous accompagner

Dans le cadre de votre changement de région, certains organismes peuvent vous apporter des aides financières selon votre situation, afin de vous accompagner dans votre nouvelle vie. Parmi eux, vous pouvez solliciter :

  • votre mairie, votre département, votre conseil général : ils peuvent selon votre situation vous accorder des aides financières au montant variable afin de  déménager (location d’un camion, facture du déménageur) ou de vous installer (achat du mobilier de première nécessité notamment), grâce au fonds de solidarité pour le logement (FSL) ;
  • votre CAF : si vous avez au moins 3 enfants, votre CAF peut vous accorder une prime de déménagement, d’un montant variable. Vous devez faire votre demande dans les 6 mois qui suivent le changement d’habitation. Par ailleurs, vous pouvez faire une demande d’aide personnalisée au logement (APL) pour votre nouvel habitat auprès de la CAF ;
  • Action Logement propose les aides Mobili-Pass et Agri Mobilité en fonction de votre situation, vous permettant de bénéficier d’un prêt ou d’une subvention pour faciliter votre déménagement ;
  • Pôle emploi vous propose également des aides pour la mobilité d’un montant variable si vous êtes inscrit en tant que demandeur d’emploi ;
  • l’État français : si vous travaillez dans la fonction publique, vous pouvez bénéficier de l’aide à l’installation des personnels de l’État (AIP) en fonction de votre situation ;
  • votre nouvelle entreprise : si vous déménagez pour le travail, sachez que certaines entreprises proposent une prime déménagement à leurs salariés grâce à la convention collective.

Bon déménagement !

Foire aux questions (FAQ)

Je déménage dans une autre région, quel est le prix moyen ?

Si vous déménagez seul, avec l’aide de vos amis, de votre famille, la facture dépendra surtout de la distance à parcourir et du moyen de transport utilisé. Si vous louez un camion, son tarif variera en moyenne de 50 à 300 €, selon sa taille, la durée de la location, et la formule choisie (location classique ou en aller simple). 

Si vous faites appel à une entreprise de déménageurs, un déménagement de maison à maison pour une surface de 30m2, à une distance d’environ 500 km coûte en moyenne entre 1500 et 2500 €, selon la formule choisie.

Je déménage dans une autre région avec un petit budget, comment m’organiser ?

Déménager dans une autre région peut coûter cher. Voici quelques astuces pour réduire votre facture :

  • préparez votre déménagement à l’avance afin de calculer votre budget et d’éviter les complications et les frais supplémentaires ;
  • faites le tri dans vos affaires afin de réduire le volume et le poids de vos cartons ;
  • anticipez les chevauchements de loyer en donnant votre préavis suffisamment à l’avance et en adaptant la date de début du contrat de votre nouveau lieu de résidence ;
  • si vous faites appel à un déménageur, comparez les devis, privilégiez la saison creuse (l’hiver) et évitez les vacances scolaires et les fins de semaine ;
  • faites le déménagement en une seule fois, en choisissant la location en aller simple si vous devez louer un camion.

Comment préparer son déménagement en France d’Outre Mer ?

Les départements et territoires d’Outre Mer faisant partie intégrante de la France, les démarches à entreprendre sont les mêmes que pour un changement de région :

  • déclarer le changement d’adresse aux administrations, services sociaux et organismes de santé (CAF, sécurité sociale, assurance, etc.) ;
  • souscrire votre contrat d’électricité chez EDF, seul fournisseur présent dans les DOM TOM ;
  • faire appel à une entreprise de déménageurs professionnels ou préparer son déménagement par ses propres moyens ;
  • se renseigner sur les spécificités de l’île ou du territoire : son niveau de vie, son histoire, sa culture et ses habitants, afin de respecter les populations locales et de s’intégrer de la meilleure façon.
Eloïse Chanvry

Eloïse Chanvry

Rédactrice experte énergie

Diplômée d'un Master en Management International, Éloïse rejoint Hello Watt en tant que rédactrice. Spécialiste du marché de l'énergie, des sujets d'écologie et du déménagement, elle vous aide à en comprendre tous les tenants et les aboutissants !