Quel est le prix du gaz en France ?

Le prix du gaz évolue tous les mois en France. Le pays n’étant pas producteur, 100 % de notre consommation de gaz naturel est importée. Depuis l’ouverture du marché de l’énergie et la fin du tarif réglementé, les consommateurs peuvent choisir où prendre leur contrat de gaz. Engie, EDF, Eni, TotalEnergies et tous les autres fournisseurs alternatifs proposent des offres parfois très attractives avec des remises sur le prix du kWh ou des prix bloqués pendant plusieurs années.

Guerre en Ukraine : le prix du gaz en hausse ?

Suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le prix du gaz européen a atteint un nouveau record sur les marchés à 345 € le mégawattheure, soit une augmentation de 60 % ! La Russie fournit 40 % des importations de gaz de l'Union Européenne.

Le point sur le prix du gaz en septembre 2022

  • Les prix du gaz sont bloqués depuis le 1er novembre 2021 jusqu'à la fin de l’année 2022 grâce au "bouclier tarifaire" mis en place par le gouvernement. Ce bouclier devrait être maintenu en 2023 et limiter la hausse des prix du gaz à +15 %.
  • Le prix du gaz pour le chauffage est fixé à 0,0880 € TTC par kWh (tarif B1 et B2i, en zone 2).
  • Le prix du gaz pour l’eau chaude et la cuisson est fixé à 0,1121 € TTC par kWh (tarif Base et B0).
  • Le prix de l'électricité a quant à lui augmenté de 4 % en février 2022.
  • Pour se protéger contre la hausse des prix du gaz, la moitié des foyers ont déjà choisi un contrat à prix bloqué. Il est possible d'en trouver en comparant les fournisseurs d'énergie en ligne.

Quel est le prix du gaz naturel au tarif réglementé chez Engie ?

Grille Tarifaire Gaz naturel au tarif réglementé

Mise à jour le

Les tarifs du gaz dépendent de chaque commune, vous trouverez ci-dessous les prix correspondant à Paris.

Abonnement
€ TTC /mois
Tarif
€ TTC /kWh
Consommation.
kWh/an
Engie Engie
0 -
1 000
8,51 € 0,1121 €
1 000 -
6 000
8,51 € 0,1121 €
6 000 -
300 000
20,81 € 0,088 €

Prix du gaz : stop aux augmentations !

Comparez les prix des fournisseurs de gaz pour trouver une offre moins chère ou à prix bloqué.

Comparer les prix

La fin des tarifs réglementés de vente du gaz

Les tarifs réglementés du gaz naturel ne sont plus commercialisés depuis novembre 2019. Ils servent encore de barème de référence pour le prix du gaz chez de nombreux fournisseurs.

La disparition des tarifs réglementés du gaz est prévue pour le 30 juin 2023. Si vous êtes encore au tarif réglementé, vous avez donc, comme près de 4 millions de consommateurs, jusqu’à cette date pour trouver une nouvelle offre de gaz.

Comment lire la grille des prix du gaz ?

Les prix du gaz ne sont pas toujours évidents à déchiffrer. Sachez que comme pour l’électricité, le montant d’une facture de gaz naturel se découpe en deux parties :

  • l’abonnement en euros qui est la part fixe payée tous les mois par le client ;
  • le prix du kilowattheure (kWh) exprimé en centime d’euro qui correspond à votre consommation de gaz.

Mais ce n’est pas du tout, le prix du gaz dépend aussi de la zone tarifaire dans laquelle se situe votre logement ainsi que de votre consommation annuelle moyenne.

Les classes de consommation du gaz (Base, BO, B1…)

La consommation annuelle d’un logement en gaz détermine aussi son prix du kWh. C’est le système des classes de consommation. Il en existe quatre pour le secteur résidentiel qui sont détaillées dans le tableau ci-dessous.

Classe de consommation

Usage correspondant

Consommation annuelle en kWh

Base

Cuisson

Inférieure à 1 000

B0

Cuisson + eau chaude

Entre 1 000 et 6 000

B1

Chauffage

Entre 6 000 et 30 000

B2i

Petite chaufferie collective

Supérieure à 30 000 (et jusqu'à 300 000)

Un logement avec une consommation en gaz faible (classe Base ou B0) paiera un prix du kWh plus élevé qu’un ménage chauffé au gaz (B1 ou B2i). En revanche, le prix de l’abonnement est moins élevé pour les logements qui ont une consommation plus importante.

Les zones tarifaires du gaz

Saviez-vous que le prix du gaz était différent selon les communes ? Le territoire est ainsi divisé en 6 zones tarifaires. Les zones de gaz servent à prendre en compte les difficultés d’approvisionnement liées à l’éloignement de certaines communes du réseau de distribution.

  • Zone 1 : Lyon, Nantes, Marseille, Lille, Laval, Tours...
  • Zone 2 : Paris, Rennes, Caen, Limoges, Toulon...
  • Zone 3 : Nice, Perpignan, Chartres...
  • Zone 4 : Gap, Paimpol, Bourseul...
  • Zone 5 : Aurillac, Pornic, Albertville...
  • Zone 6 : Maroilles, Villeroy, Beaumont...

Plus votre commune est proche des principaux axes de transport, plus le prix du gaz est faible. À l’inverse, si vous vous situez en zone reculée, le prix du gaz sera plus élevé.

Bon à savoir

La majeure partie des logements en France sont en zone 2.

Comparatif du prix du gaz chez les fournisseurs alternatifs

Outre le tarif de vente réglementé, il existe de nombreuses offres de gaz naturel proposées par des fournisseurs alternatifs. Pour les désigner, on parle d’offres de marché. Leur prix est fixé librement par les fournisseurs en fonction de leurs coûts de fonctionnement.

Les fournisseurs de gaz à prix bloqué

Lorsque le prix du gaz augmente, il est intelligent de se diriger vers une offre à prix fixe. Cela permet de ne pas subir de hausse du kilowattheure et/ou de l’abonnement, en dehors des augmentations de taxes, pendant une durée allant de 1 à 4 ans.

Fournisseur

Offre

Évolution tarifaire

Abonnement

(en € TTC/mois)

Prix du kWh

(en € TTC)

TotalEnergies

Verte Fixe gaz

Fixe 1 an

19,47 €

0,1735 €

ekWateur

Gaz renouvelable (option prix fixe)

Fixe 1 an

Prix sur devis

Prix sur devis

Sowee

Offre gaz

Fixe 3 ans

29,51 €

0,2344 €

EDF

Avantage Gaz

Fixe 4 ans

21,48 €

0,1271 €

EDF

Avantage Gaz Durable

Fixe 4 ans

21,48 €

0,1305 €

Les offres de gaz avec un prix du kWh indexé

Si le prix du gaz à tendance à baisser ou que vous souhaitez faire des économies immédiates, il est plus intéressant de souscrire à une offre à prix indexé aux tarifs réglementés. Avec un contrat indexé, votre tarif évolue proportionnellement aux TRV.

Fournisseur

Offre

Abonnement

(en € TTC/mois)

Prix du kWh

(en € TTC)

Engie

Gaz naturel au tarif réglementé

(Plus commercialisé)

20,81 €

0,0880 €

Vattenfall

Gaz Eco Plus

22,81 €

0,0840 €

Eni

Indexée Eco Gaz

22,77 €

0,0880 €

TotalEnergies

Essentielle gaz

20,81 €

0,0844 €

Engie

Gaz Tranquillité

20,82 €

0,0880 €

Happ-e

Gaz happ-e

20,82 €

0,0880 €

EDF

Avantage gaz optimisé

26,70 €

0,0880 €

ilek

Mon producteur local de gaz vert

26,05 €

0,2005 €

Mega Energie

Flexy Gaz

25,06 €

0,2076 €

ekWateur

Gaz renouvelable (indexé SPOT)

Prix sur devis

Prix sur devis

Vous payez encore votre gaz au tarif réglementé ?

Economisez en changeant de fournisseur !

J'économise !

Comment changer de fournisseur de gaz ?

Vous avez trouvé un meilleur fournisseur de gaz et souhaitez changer de contrat ? Le changement de fournisseur de gaz ou d’électricité est une procédure simple et rapide :

  • elle est 100 % gratuite ;
  • elle s’effectue à distance, en ligne ou par téléphone ;
  • aucune coupure de gaz n’est requise ;
  • votre nouveau fournisseur s’occupe de résilier l’ancien.

Besoin d'aide ?

Que vous souhaitez comparer les offres de gaz ou souscrire un contrat moins cher, nos conseillers sont disponibles gratuitement au 09 75 18 60 60 ☎️ du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 19h00.

Comment les prix du gaz sont-ils fixés ?

Qui fixe les prix du gaz naturel ?

Historiquement les prix du gaz sont fixés par l’État et proposés par Engie (anciennement GDF puis GDF Suez) à travers son offre de gaz au tarif réglementé.

Une autorité indépendante créée en 2000, la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), est quant à elle chargée de surveiller le marché de l’énergie et de veiller au bon déroulement de la concurrence. Elle fait aussi office d’intermédiaire en cas de litiges entre des particuliers et des acteurs du marché.

Comment le prix du gaz est-il calculé ?

Comment les prix du gaz sont-ils fixés ?

Le coût de la matière première n’est pas le seul élément à prendre en compte dans le calcul des prix du gaz. Près de 40 % du montant de votre facture est en fait lié au coût de fourniture ou d’approvisionnement, autrement dit aux achats de gaz sur les marchés mondiaux. Celui-ci dépend donc en grande partie de facteurs externes tels que la demande mondiale en énergie ou la géopolitique. 

Bon à savoir

La majorité du gaz naturel acheté par les distributeurs français provient de Norvège. Suivent ensuite la Russie, l’Algérie et les Pays-Bas.

Viennent ensuite des coûts structurels liés à la distribution, au transport ou au stockage du gaz. Ces derniers sont strictement encadrés par la CRE qui veille à ce qu’aucun fournisseur ne soit avantagé. 

Enfin, on retrouve les taxes sur le gaz naturel qui sont au nombre de trois :

  1. La TVA est une taxe qui touche presque tous les produits et services, le gaz compris. C’est elle qui pèse le plus lourd puisqu’elle représente 14 % de votre facture de gaz. Elle est appliquée sur la CTA ainsi que sur votre consommation totale.
  2. La Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN) compte pour 11 % du prix du gaz. Cette taxe est plus complexe puisqu’elle regroupe plusieurs choses. Elle est prélevée par les douanes, la France ne produisant pas de gaz naturel il faut l’importer. Depuis le 1er janvier 2017 elle touche aussi le biométhane.
  3. La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) est une taxe sur le transport du gaz. Elle ne représente que 3 % du coût global.

Qu’est-ce que le tarif réglementé de vente du gaz ?

Le tarif réglementé de vente du gaz naturel (TRV gaz), est un contrat de gaz commercialisé jusqu’en novembre 2019 par Engie (ex GDF-Suez). Son prix était fixé par l’État et évoluait chaque mois après avis de la Commission de régulation de l’énergie afin de couvrir les coûts d'approvisionnement des fournisseurs de gaz. 

À l’instar du tarif réglementé de l’électricité, le TRV gaz a longtemps été la seule offre de gaz disponible sur le marché. Malgré sa disparition programmée pour 2023, près de 4 millions de clients sont encore au tarif réglementé.

FAQ : vos questions sur les prix du gaz

Comment évolue le prix du gaz ?

Le prix du kWh est en forte augmentation depuis plusieurs mois. À la suite d’une hausse de 12,6 % en octobre 2021, le gouvernement français a gelé le prix du gaz. Cette évolution des tarifs du gaz est liée à plusieurs facteurs :

  • une forte demande mondiale en lien avec la reprise économique post-Covid ;
  • des conditions climatiques défavorables aux énergies renouvelables ont provoqué une utilisation plus importante des énergies fossiles pour produire de l’électricité ;
  • des tensions géopolitiques entre la Russie, l’Ukraine et les États-Unis ;
  • une baisse des livraisons de gaz russe et un retardement de l’entrée en service du gazoduc Nord Stream 2.

Quel est le prix d’un kWh de gaz en 2022 ?

Le prix du kWh de gaz naturel en 2022 est fixé à 0,0880 € TTC au tarif B1 (Chauffage), 0,1121 € TTC au tarif B0 (eau-chaude) et 0,1121 € TTC pour le tarif Base (cuisson), en zone tarifaire 2.

De nombreux fournisseurs alternatifs proposent des remises sur le prix du kilowattheure . Pour faire des économies, la meilleure chose à faire reste donc de comparer les tarifs.

Quel est le prix d’un m3 de gaz ?

Le prix du gaz naturel est généralement facturé au kilowattheure. Pourtant, votre compteur compteur de gaz indique la consommation en mètres cubes (m³). 

Cette différence vient du fait que les fournisseurs procèdent à une conversion de votre consommation de gaz des kWh au m³. Ils utilisent pour cela un coefficient de conversion qui est déterminé selon votre commune en fonction de plusieurs paramètres.

L’altitude joue un rôle sur la pression du gaz qui voit son pouvoir calorifique diminuer. 

Enfin, il existe deux types de gaz naturel en France. Le gaz de type B à bas pouvoir calorifique est utilisé uniquement dans le Nord du pays. Le gaz de type H à haut pouvoir calorifique est quant à lui utilisé sur le reste du territoire.

Quel est le prix du gaz propane en citerne ?

Le propane est un gaz liquéfié qui peut être utilisé pour le chauffage dans les logements qui ne sont pas raccordés au réseau de distribution du gaz de ville. Un contrat doit être passé avec un fournisseur de propane pour le remplissage de la citerne de gaz qui est raccordée à votre chaudière. 

Le propane est vendu à la tonne. Son prix peut varier du simple au double selon les distributeurs, votre contrat et son ancienneté. En moyenne, le prix d’une tonne de gaz propane pour un nouveau client est de 1800 € TTC. Il est recommandé de bien comparer les tarifs avant de demander un devis.

Quel est le prix moyen d’une bouteille de gaz ?

En France, le prix moyen d’une bouteille de gaz butane ou propane de 13 kg est de 35 €. Ce tarif correspond à une moyenne, le prix ne sera pas le même selon le lieu d’achat (supermarché, station service, magasin de bricolage...) et la quantité de gaz souhaitée.

Notez aussi qu’il faut aussi prendre en compte le prix de la consigne de la bouteille lors du premier achat.

Alexandre François

Alexandre François

Responsable éditorial

Après ses études supérieures, Alexandre rejoint Hello Watt en 2019. En charge du pôle contenu, il est expert des sujets liés au marché de l'électricité et du gaz, au développement de la concurrence et aux fournisseurs.