Tout savoir sur les prix du gaz en 2020 : tarifs actualisés

Les prix du gaz naturel évoluent régulièrement à la hausse comme à la baisse et il devient rapidement difficile de s’y retrouver. D’autant plus qu’il existe de nombreux critères à prendre en compte dans le calcul des prix du gaz qui échappent souvent aux consommateurs. Avec …

Les prix du gaz naturel évoluent régulièrement à la hausse comme à la baisse et il devient rapidement difficile de s’y retrouver. …

Les prix du gaz naturel évoluent régulièrement à la hausse comme à la baisse et il devient rapidement difficile de s’y retrouver. D’autant plus qu’il existe de nombreux critères à prendre en compte dans le calcul des prix du gaz qui échappent souvent aux consommateurs. Avec l’ouverture à la concurrence, les clients ont devant eux un large choix d’offres de gaz naturel qui affichent des tarifs plus ou moins attractifs selon les fournisseurs. Découvrez notre guide des prix du gaz 2020 pour vous aider à comprendre les tarifs du gaz naturel en France.

Prix du gaz 2020

Quel est le prix du gaz naturel au tarif réglementé chez Engie ?

En France le prix de l’énergie est encore réglementé par les pouvoirs publics. Pour connaître le prix du gaz, il faut se tourner vers Engie, l’ex-fournisseur historique de gaz naturel qui publie chaque mois le montant du tarif de vente réglementé sur un site spécifique. Comme pour l’électricité le montant d’une facture de gaz naturel se découpe en deux parties :

  • l’abonnement gaz en euros qui est la part fixe payée tous les mois par le client ;

  • le prix du kWh de gaz exprimé en centime d’euro qui correspond à votre consommation de gaz.

Le barème des prix du gaz de ville évolue ensuite en fonction de votre commune et de votre usage du gaz :

Tarif souscrit Consommation annuelle Usage correspondant
Base Inférieure à 1 000 kWh Cuisson
B0 Entre 1 000 et 6 000 kWh Cuisson + eau chaude
B1 Entre 6 000 et 30 000 kWh Chauffage
B2i Supérieure à 300 000 kWh Petite chaufferie collective

Grille Tarifaire Gaz

Mise à jour le

Les tarifs du gaz dépendent de chaque commune, vous trouverez ci-dessous les prix correspondant à Paris.

Abonnement
€ TTC /mois
Tarif
€ TTC /kWh
Consommation.
kWh/an
Engie Engie
0 -
1 000
9,00 € 0,0703 €
1 000 -
6 000
9,00 € 0,0703 €
6 000 -
300 000
20,78 € 0,0473 €

N'attendez pas pour faire des économies !

Les tarifs réglementés du gaz naturel disparaîtront le 1er juillet 2023. En attendant vous pouvez déjà trouver un fournisseur moins cher qu'Engie.

Je compare les prix

Le prix du gaz naturel chez les fournisseurs alternatifs

Outre le tarif de vente réglementé, il existe de nombreuses offres de gaz naturel proposées par des fournisseurs alternatifs. Pour les désigner, on parle d’offres de marché. Le prix est fixé librement par les fournisseurs en fonction de leurs coûts de fonctionnement.

Prix du gaz chez les principaux fournisseurs de gaz

Plusieurs fournisseurs proposent des offres moins chères que les tarifs réglementés du gaz. C’est souvent le prix du kWh qui est le plus compétitif. Pour les foyers qui ont une grosse consommation de gaz pour leur chauffage par exemple les économies annuelles peuvent s'élever à plusieurs centaines d’euros. Voici les principales offres indexées sur le tarif réglementé.

Fournisseur

Offre de gaz

Prix de l'abonnement annuel

Prix du kWh

Engie - Gaz naturel au tarif réglementé

249,36€

0,0473€

Total Direct Energie - Online Gaz

250,20€

0,0436€

Vattenfall - Gaz Eco

250,20€

0,0436€

Butagaz - Gaz 1 an Indexé *

210,48€

0,0432€

Total Direct Energie - Verte Gaz

250,20€

0,0465€

Note : Tarifs du gaz TTC au tarif B1 pour une consommation annuelle comprise entre 6 000 et 30 000 kWh.*Pour Butagaz le tarif affiché correspond à une consommation annuelle comprise entre 6000 et 11000 kWh. Les tarifs du gaz dépendent de chaque commune, vous trouverez ci-dessus les prix correspondant à Paris.

Tarifs du gaz naturel pour une offre à prix fixe

Vous trouverez dans le tableau ci-dessous les principales offres de gaz naturel à prix fixe. Cela signifie que le prix de la molécule de gaz (soit celui de vos consommations en kilowattheure) reste le même pendant toute la durée du contrat à partir du jour de la souscription hors évolution des taxes.

Fournisseur

Offre de gaz

Prix de l'abonnement annuel

Prix du kWh

Vattenfall - Gaz Fixe 36 mois

250,20€

0,0436€

Butagaz - Gaz 2 ans Fixe *

210,48€

0,0490€

Eni - Astucio Eco Gaz 3 ans

276,85€

0,0466€

Note : Prix du gaz TTC au tarif B1 pour une consommation annuelle comprise entre 6 000 et 30 000 kWh.*Pour Butagaz les prix correspondent à une consommation annuelle comprise entre 6000 et 11000 kWh. Les prix du gaz diffèrent en fonction des communes, les prix présentés correspondent à Paris.

Vous payez encore votre gaz au tarif réglementé ?

Economisez en changeant de fournisseur !

J'économise !

Vers quel fournisseur de gaz se tourner pour obtenir un meilleur prix ?

Avec une vingtaine de fournisseurs, la liste des fournisseurs de gaz est plutôt longue. Bien sûr tous ne proposent pas la même remise sur les prix du gaz naturel. Certains ne proposent pas de réduction mais choisissent de bloquer le prix du gaz pendant un certain temps. Voici notre tableau récapitulatif pour vous y retrouver.

Fournisseur

Offre de gaz

Remise sur le prix HT du kWh

Évolution des tarifs

Total Direct Energie Online Gaz

-10%

Suit le tarif réglementé à la hausse comme à la baisse

Vattenfall Gaz Fixe 36 mois

-10%

Prix du gaz bloqué pendant 3 ans

Butagaz Gaz 2 ans Fixe

-10%

Prix du gaz bloqué sur 2 ans

Eni Astucio Eco Gaz

Pas de remise

Prix du gaz fixe pendant 3 ans

Évolue à la baisse uniquement jusqu'à -7%

Changer de fournisseur de gaz pour baisser sa facture

Depuis 2007, le marché de l’énergie (électricité et gaz naturel) est ouvert à la concurrence. Il est donc possible de trouver d’autres offres de gaz moins chères que le tarif réglementé d’Engie. C’est d’autant plus possible qu’il est devenu très simple de changer de fournisseur d’électricité ou de gaz :

  • changer de fournisseur demande à peine quelques minutes ;

  • toute la procédure est gratuite et sans engagement ;

  • elle ne nécessite pas de coupure de gaz ;

  • il n’est pas nécessaire de changer de compteur de gaz.

S'informer sur les prix du gaz

Saviez-vous que les tarifs du gaz étaient différents selon les communes ? Vous pouvez comparer les tarifs gratuitement en ligne ou contacter un conseiller au 09 75 18 60 60 ☎️ du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00 (service et appel gratuit).

Estimation d’une facture de gaz naturel pour un ménage type

Le montant d’une facture de gaz naturel varie en fonction de plusieurs critères tels que la superficie du logement, son isolation ou le nombre de ses occupants. Cependant le prix du gaz reste le facteur déterminant dans l'évaluation du montant de sa facture. Vous trouverez ci-dessous plusieurs estimations réalisées en fonction du profil de différents foyers.

 

Cuisson + eau chaude

Chauffage

Taille du logement

40m²

70m²

100m²

40m²

70m²

100m²

Nombre d'occupants

1-2

2-3

3-4

1-2

2-3

3-4

Total Direct Energie - Online Gaz

297€

382€

449€

317€

473€

605€

Butagaz - Gaz 1 an Indexé

307€

396€

466€

328€

491€

607€

ENGIE - Tarif Réglementé

315€

408€

482€

336€

508€

634€

EDF - Avantage Gaz

340€

438€

516€

362€

543€

688€

Note : Estimations basées sur le Comparateur Hello Watt. Prix en euros TTC pour une facture annuelle de gaz naturel.

Explication des prix du gaz naturel : coûts et taxes

Le coût de la matière première n’est pas le seul élément à prendre en compte dans le calcul des prix du gaz. Au final cet élément n’est pas le plus important. Voyez plutôt.

Comme vous pouvez le contacter dans le graphique ci-dessus, près de 40 % du montant de votre facture est lié au coût de fourniture, autrement dit aux achats de gaz sur les marchés mondiaux. Celui-ci dépend donc en grande partie de facteurs externes tels que la demande mondiale en énergie ou la géopolitique. La majorité du gaz naturel acheté par les distributeurs français provient de Norvège. Suivent ensuite la Russie, l’Algérie et les Pays-Bas.

Viennent ensuite des coûts structurels liés à la distribution, au transport ou au stockage du gaz. Ces derniers sont strictement encadrés par la CRE qui veille à ce qu’aucun fournisseur ne soit avantagé.

Enfin, on retrouve les taxes sur le gaz naturel qui sont au nombre de trois :

  • La Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN) compte pour 11 % du prix du gaz. Cette taxe est plus complexe puisqu’elle regroupe plusieurs choses. Elle est prélevée par les douanes, la France ne produisant pas de gaz naturel il faut l’importer. Depuis le 1er janvier 2017 elle touche aussi le biométhane.

  • La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA). Une taxe sur le transport du gaz. Elle représente 3 % du prix du gaz.

  • La TVA est une taxe qui touche presque tous les produits en France, le gaz compris. C’est elle qui pèse le plus lourd parmi les taxes de votre facture (14 %). Notez qu’elle est appliquée sur la CTA et sur le total de votre consommation en gaz.

Vous payez encore votre gaz au tarif réglementé ?

Economisez en changeant de fournisseur !

J'économise !

Comment les prix du gaz naturel sont-ils fixés ?

Qui fixe les prix du gaz en France ?

Historiquement les prix du gaz sont fixés par l’État et proposés sous contrat par Engie (anciennement GDF puis GDF Suez) à travers son offre de gaz au tarif réglementé. Une offre plus chère la concurrence mais qui est encore le contrat de fourniture de gaz de millions de Français. Une autorité indépendante créée en 2000, la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), est quant à elle chargée de surveiller le marché de l’énergie et de veiller au bon déroulement de la concurrence. Elle fait aussi office d’intermédiaire en cas de litiges entre des particuliers et des acteurs du marché.

Tarifs réglementés sur le gaz : à quoi ça sert ?

Le tarif réglementé de vente du gaz naturel (TRV), commercialisé jusqu’en novembre 2019 par Engie fait encore aujourd’hui valeur de référence pour les prix du gaz. D’après les chiffres de la Commission de Régulation de l’Énergie, à la fin de l’année 2019, 37 % des sites résidentiels étaient encore au tarif de référence. Ce sont donc aujourd’hui un peu moins de 4 millions de clients qui paient leur gaz plus cher qu’ils ne le devraient.

Son montant est fixé par l’État. Il est révisé tous les ans au 1er juillet par le Ministère de l’Économie et des finances en concertation avec celui de l’Écologie. Si les tarifs sont révisés une fois par an par la CRE, les fournisseurs eux, demandent au maximum une fois par mois une révision de leurs grilles tarifaires en faisant appliquer leur formule tarifaire. Dans ce cas, ils saisissent la Commissions au moins 20 jours avant l'application de la modification. À noter que le Premier ministre dispose d'un droit de veto sur les prix demandés.

Fin des tarifs réglementés du gaz Engie : quelle conséquence sur les prix ?

La suppression des tarifs réglementés du gaz a été approuvée par le Conseil d’État. Il confirme ainsi une demande au niveau européen qui vise à supprimer progressivement les réglementations des prix du gaz dans les pays où elles ont encore court. Ceci dans le but de parfaire les conditions de la libre concurrence et une meilleure harmonisation à l’échelle européenne. Pour les consommateurs il y a plusieurs dates clés à retenir :

  • 20 novembre 2019 : arrêt de commercialisation du TRV par Engie ;

  • 1er juillet 2023 : disparition des contrats de gaz naturel réglementé.

Si vous êtes encore titulaire d’un contrat Engie au TRV au moment de leur disparition, vous ne subirez pas de coupure de gaz. Votre contrat sera automatiquement transféré vers une autre offre de gaz. Néanmoins, il faut bien avoir conscience que les prix du gaz réglementés sont plus élevés que la concurrence. Il est donc bien plus intéressant de souscrire à une offre de marché moins chère.

Alexandre

Alexandre

Marketing digital

Après des études d'histoire et de géographie Alexandre s'oriente vers le monde de l'énergie. Il rejoint Hello Watt en 2019 où il s’occupe des offres d'électricité et de gaz. Il rédige également des contenus sur le marché de l'énergie.