Isolation du plancher de sous-sol : prix, fonctionnement, installation

Vous souhaitez créer une pièce à vivre dans votre sous-sol ? En complément d’une isolation du sol de votre logement, vous pouvez renforcer l’isolation du sous-sol en isolant son plancher. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

En résumé

  • l’isolation thermique des planchers d’un sous-sol est recommandée dans le cas d’un projet d’aménagement d’une pièce de vie ;
  • privilégiez des matériaux synthétiques, plus résistants à l’humidité, très présente dans les sous-sols ;
  • comptez entre 20 et 50 €/m² pour réaliser l’isolation du plancher d’un sous-sol.

Qu’est-que l’isolation thermique du plancher d’un sous-sol ?

Tout d’abord, par isolation du plancher en sous-sol, on parle d’isolation thermique par le haut. En effet, grâce à cette technique, vous placez votre isolant sur le plancher de votre sous-sol. Ainsi, ce dernier doit être accessible et destiné à une utilisation en pièce à vivre. Si cela ne reflète pas votre projet, tournez-vous vers une isolation des planchers bas.

Zoom sur l’isolation des planchers bas

Afin de gagner quelques degrés au sein des niveaux supérieurs de votre maison, il est vivement recommandé d’isoler vos sous-sols non chauffés (cave, vide sanitaire, garage en hourdis, etc.) via leur plafond. Technique beaucoup plus abordable financièrement, vous réaliserez jusqu’à 10 % d’économies d’énergie.

Vous avez également la possibilité de compléter l’isolation de votre sous-sol en isolant vos murs (voire votre plafond) afin de pouvoir transformer votre sous-sol en zone habitable. Enfin, ces travaux sont réalisables, qu’il s’agisse d’un projet de construction ou d’une rénovation.

Pourquoi et quand isoler le plancher de mon sous-sol ?

Il faut savoir que votre habitation est sujette à laisser échapper de la chaleur via les murs, les toits ou les sols mal isolés. C’est pour ces raisons que l’isolation de vos sols vous permet de réaliser des économies d’énergie en supprimant les ponts thermiques, et de cette manière, de réduire vos factures énergétiques.

Isoler le plancher de vos sous-sols est principalement recommandé dans les cas où vous souhaitez créer une pièce à vivre chauffée. De plus, il vous sera conseillé de procéder à l’isolation de l’ensemble des parois (murs et plafond) pour un confort thermique et phonique maximal. Attention, ne négligez pas la ventilation pour préserver une bonne qualité de l’air.

Isolation du plancher d’un sous-sol : les étapes avant installation

Réaliser la meilleure isolation du plancher d’un sous-sol requiert un travail préparatoire. Ces étapes sont importantes pour vous garantir une isolation pérenne du sous-sol. 

Contrôler l’humidité de son sol

Garage, cave, sous-sol semi-enterré ou encore vide sanitaire, si votre sous-sol n’a pas été rénové, cet espace s’avère généralement très humide. De ce fait, lorsque vous envisagez de refaire l’isolation de votre sous-sol, vous devez impérativement contrôler le taux d’humidité de votre pièce.

À savoir, si le taux d’humidité de votre sous-sol est supérieur à 70 %, il vous faudra rénover votre espace avant de commencer les travaux d’isolation. Pour cela, contactez un professionnel et demandez un diagnostic d'humidité. Ce dernier permet de traiter votre espace et ainsi, diminuer la présence d’humidité dans votre sous-sol.

Ce diagnostic d’humidité n’est pas obligatoire pour poursuivre les étapes de votre projet d’isolation. Cependant, une pièce très humide n’est pas très accueillante si vous souhaitez la rendre habitable.

En effet, sans cette intervention et ce traitement, votre isolant risque de se détériorer rapidement, principalement dans le cas d’une isolation des murs du sous-sol. Ces derniers sont sujets aux infiltrations d’eau provoquées par les remontées capillaires (phénomène faisant remonter l’humidité des sols par les murs).

Opter pour le bon isolant thermique

Comme évoqué précédemment, le taux d’humidité dans ce compartiment de maison est très élevé. C’est pourquoi, comme pour les murs, il est important de choisir un isolant imputrescible (qui ne pourrit pas). Les matériaux adaptés à une isolation du plancher efficace sont les suivants :

  • le liège expansé, reconnu pour ses performances phoniques ;
  • le polystyrène extrudé ou expansé, très résistant et durable ;
  • les panneaux de polyuréthane, qui présentent une excellente conductivité thermique ;
  • la laine de roche, excellent isolant contre le froid.

Notez que tous les isolants ne sont pas facturés au même prix. Le liège est celui qui présente les meilleures performances, mais s’avère aussi très coûteux. Quant au polyuréthane et au polystyrène, ce ne sont pas des matériaux écologiques.

Alors, quels sont les points importants à considérer dans la sélection d’un isolant ?

  • nature de l’habitation ;
  • type de surface à isoler ;
  • performance de l’isolant (résistance thermique notée R), en lien direct avec son épaisseur et sa conductivité thermique ;
  • type d’isolant (minéral, naturel ou synthétique) ;
  • les performances acoustiques.

Le saviez-vous ?

Il est déconseillé de se tourner vers des isolants naturels très sensibles à l’humidité comme la laine de bois. Ils seront plutôt recommandés dans les cas d’isolation par le dessous (plafond du sous-sol).

Votre choix doit porter sur plusieurs caractéristiques et s’accorder avec les contraintes que présentent vos sous-sols. Si vous avez le moindre doute, contactez un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qui saura vous conseiller sur la solution la plus adaptée à votre situation.

Isoler le plancher en sous-sol : comment se déroule l’installation ?

Dans l’idéal, il vous sera toujours conseillé de contacter un professionnel pour réaliser l’isolation de vos sous-sols. Un professionnel est à même de réaliser vos rénovations en faisant les bons choix, et en vous assurant une isolation efficace et durable.

Si vous souhaitez réaliser l’isolation du plancher de votre sous-sol par vous-même, la suite est pour vous. Cependant, si vous ne faites pas appel à un installateur RGE, vous économiserez certes les coûts de la main d'œuvre, mais vous ne pourrez pas prétendre aux différentes aides disponibles pour vos travaux de rénovation énergétique.

Quel budget pour l'isolation du sol ?

L'isolation du plafond d'un sous-sol coûte en moyenne 20 à 30 €/m². Il est possible de réduire ce montant grâce aux aides de l'État.

Simuler son devis gratuitement

Couper votre isolant à la bonne épaisseur

Lors de la pose de votre matériau, l'épaisseur de l’isolant doit être conforme à certaines réglementations. En effet, l’épaisseur de votre matériau ne doit pas être choisie au hasard. Afin de vous assurer un confort thermique optimal, il est important qu’il respecte une résistance thermique (notée R) minimale de R = 3.

Zoom sur la résistance thermique

La résistance thermique d’un matériau exprime le rapport entre l’épaisseur de l’isolant et sa conductivité thermique. De cette manière, plus le résultat est élevé, plus votre isolant est performant (résistance au froid et à la chaleur).

Ainsi, tous les matériaux ne présentent pas les mêmes propriétés isolantes. Par exemple, les plaques d’isolant représentent la solution la plus simple à mettre en place.

Il est donc important de découper son isolant aux bonnes dimensions. Vous l’avez compris, ces dernières varient en fonction de chaque isolant. L’épaisseur idéale pour l’isolation d’un plancher de sous-sol est comprise entre :

Matériau

Épaisseur

Liège

12 à 20 cm

Polystyrène

10 à 15 cm

Polyuréthane

7 à 12 cm

Laine de roche

11 à 17 cm

L’épaisseur pour isoler votre sol sera approximativement la même que celle retenue dans le cas d’une isolation du plafond de sous-sol. Notez que l’efficacité d’une isolation augmente selon l’épaisseur choisie.

Réaliser la pose de l’isolant

Pour ce type d’isolation au sol, on parle d’isolation par le dessus. Son approche est simple, elle consiste à poser le matériau sur le sol brut existant de la pièce. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à le recouvrir du revêtement de votre choix. Il peut s’agir de carrelage, de stratifié ou de parquet.

Veillez à bien nettoyer le sol avant d’appliquer votre isolant. Aussi, plusieurs recommandations peuvent être à considérer pour améliorer la performance d’isolation du plancher du sous-sol de votre maison :

  • déposez du sable entre le sol et l’isolant afin d’éviter de potentielles fissures du matériau ;
  • placez un pare-vapeur (film de polyéthylène) entre l’isolant et le revêtement pour améliorer l’étanchéité de votre sol.

Vous pouvez également appliquer une chape flottante en complément de votre isolant thermique pour renforcer l’efficacité de l'isolation. Notez toutefois qu’en sous-sol, cette option n’est pas indispensable

isolation d'un sous-sol aménagé

Isoler un plancher de sous-sol : montant et aides

Profiter d’une isolation performante de son logement est assez onéreux. Pour refaire le plancher de votre sous-sol, vous devez compter entre 20 et 40 €/m². Cette estimation est large et varie en fonction :

  • de l’isolant choisi ;
  • de l’épaisseur du matériau ;
  • du coût de la main-d’œuvre ;
  • de la surface à isoler.

Pour vous donner un ordre d’idée, les panneaux de polystyrène vous seront facturés en moyenne entre 20 et 50 €/m². Cependant, en faisant appel à un professionnel RGE, vous pouvez être éligible à des aides et profiter d’un reste à charge moins conséquent. Qui plus est, ces travaux représentent un investissement à long terme qui vous permet de réaliser des économies d’énergie.

Quelles sont les aides à l’isolation des planchers d’un sous-sol ?

  • Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) ;
  • TVA réduite à 5,5 % ;
  • l’Éco-Prêt à Taux Zéro (éco-PTZ) ;
  • aides locales.

Dans tous les cas, réalisez plusieurs devis auprès de professionnels RGE afin de bénéficier du meilleur prix. 

Foire aux questions

Les services d’un artisan sont-ils nécessaires pour l’isolation de ma cave ?

Un professionnel vous assure la réalisation de travaux de qualité. En choisissant les services d’un artisan, vos rénovations sont conformes aux normes énergétiques françaises. Ainsi, vous pouvez avoir accès à des aides pour financer l’isolation de vos sous-sols. Cela dit, rien ne vous oblige à faire appel à un professionnel. Vous pouvez effectuer les travaux vous-même si vous le souhaitez.

Quelles sont les aides possibles pour l’isolation du plancher d’un sous-sol ?

Si votre logement est achevé depuis 2 ans minimum et que vous contactez un professionnel RGE pour réaliser vos rénovations, vous pouvez prétendre aux soutiens financiers suivants :

  • les CEE, introduits depuis la loi POPE ;
  • la TVA à taux réduit ;
  • les aides locales des collectivités territoriales ;
  • l'Éco-Prêt à Taux Zéro (Éco-PTZ).

Cependant, il n’est désormais plus possible de prétendre à des travaux d’isolation du sous-sol à 1 €. En effet, les conditions ne sont plus réunies pour bénéficier d’une isolation pour 1 € symbolique.

Comment isoler le plancher d’une cave ?

Pour l’isolation du sol d’une cave, que ce soit pour une maison ancienne ou en construction, vous devez suivre les consignes suivantes :

  1. retirez le revêtement actuel (s’il y en a un) ;
  2. posez votre matériau isolant sur votre sol (généralement sous forme de panneaux) ;
  3. ajoutez un pare-vapeur pour maximiser l’étanchéité ;
  4. recouvrez-le d’un revêtement neuf de votre choix.
Jade Sebastien

Jade Sebastien

Rédactrice experte solaire et rénovation énergétique

Étudiante en Marketing Digital, Jade est rédactrice chez Hello Watt. Elle est spécialiste des systèmes de chauffage écologiques : panneaux solaires photovoltaïques, pompe à chaleur et poêle à bois !