Isolation du sous-sol au polystyrène : quels sont les avantages ?

Le polystyrène offre de très bonnes performances thermiques pour l’isolation de vos sols par le dessous. Celui-ci possède de nombreux avantages, notamment sa facilité d’installation. Découvrez-les tous !

En résumé

  • Isoler votre sous-sol au polystyrène vous procure divers avantages.
  • Facile à installer, résistant à l’humidité et bon marché, prévoyez un budget situé entre 15 et 50 m² (hors prix de la main d'œuvre).
  • Réduisez le coût de vos travaux de rénovation en testant votre éligibilité aux différentes aides financières.

Pourquoi choisir l’isolation du sous-sol au polystyrène ?

L’isolation au polystyrène en résumé

Produit de choix pour l’isolation de vos planchers bas, le polystyrène est un matériau reconnu pour ses propriétés isolantes. Afin de vous éclairer dans votre démarche, voici un tableau récapitulatif sur les avantages et les inconvénients d’une isolation au polystyrène :

Avantages

Inconvénients

Très bon pouvoir isolant

(fine couche suffisante)

N'est pas adapté à une isolation phonique

Peu coûteux

Issu de ressources polluantes

Facile à poser

(sous forme de mousse ou de panneaux)

Craint les rongeurs

Résistant à l'humidité

(ne peut pas pourrir)

N'est pas adapté aux bâtiments anciens

Très efficace pour l'hiver

Mauvaise isolation contre la chaleur

Longue durée de vie

Non-recyclable

Éligible aux aides financières à la rénovation énergétique

Particulièrement inflammable

Émet des vapeurs toxiques en cas d'incendie

Les avantages du polystyrène

Qu’il s’agisse d’une cave, d’un plafond de garage ou d’un vide-sanitaire, la réalisation de l’isolation de votre sous-sol peut réduire jusqu’à 10 % les déperditions thermiques d’un bâtiment. Une isolation au polystyrène vous apporte de nombreux avantages :

  • grâce à son fort pouvoir isolant, il limite fortement l’entrée du froid par les sous-sols, permettant de conserver la chaleur à l’intérieur et au sein des niveaux supérieurs ;
  • c’est un matériau imputrescible (qui ne peut pas pourrir), et, en conséquence, une solution particulièrement efficace pour réaliser vos travaux de rénovation. En effet, en raison du fort taux d’humidité présent dans les sous-sols, il est préférable de privilégier un isolant imperméable ;
  • les panneaux se fixent facilement au plafond, les travaux durent moins d’une demi-journée ;
  • sa durée de vie est largement supérieure à 50 ans (voire plus selon les marques).

De plus, l’isolation des planchers bas au polystyrène vous rend éligible à des aides financières, mises en place pour les travaux de rénovation énergétique !

Fin de l'isolation à 1 € pour les sols et planchers

L'État a mis en place de nouvelles aides pour subventionner l'isolation de votre sous-sol. Découvrez si vous pouvez en bénéficier !

Calculer mes aides

Les inconvénients de l’isolation des planchers bas au polystyrène

Avant de vous lancer dans votre projet d’isolation du sol de votre maison par le dessous, il est nécessaire de vous pencher également sur les inconvénients du polystyrène :

  • ce matériau n’offre aucune isolation phonique, critère incompatible dans le cas où vous souhaitez aménager une pièce à vivre dans votre garage ou dans votre cave ;
  • il n’empêche pas la chaleur d’entrer en été, mais pour ce type d’isolation, il ne s’agit pas de l’inconvénient le plus impactant ;
  • vous devez également savoir que ce matériau appartient à la famille des isolants synthétiques. Il est, de ce fait, issu de matières premières non renouvelables. Si vous souhaitez vous tourner vers une option plus respectueuse de l’environnement, préférez le liège ou la laine de bois ;
  • de plus, le polystyrène n’est pas le matériau idéal pour une isolation à destination des maisons anciennes ;
  • enfin, sa forte imperméabilité empêche au mur et/ou au plafond de respirer, pouvant, dans certains cas, causer des fissures dans la bâtisse.

Polystyrène expansé et extrudé : quelle différence ?

Il existe deux types de polystyrènes adaptés aux travaux d’isolation : le polystyrène expansé (PSE) et le polystyrène extrudé (XPS). Mais quelle est la différence ?

  • le polystyrène expansé est l’isolant le plus proposé. Sa légèreté le rend aussi plus facile à manier et à installer. Notez que le PSE peut avoir différentes couleurs : le polystyrène gris révèle de meilleures performances thermiques que le blanc, de 10 % à 20 % ;
  • le polystyrène extrudé possède une meilleure résistance à la compression, il est donc davantage adapté aux milieux humides. Aussi, ses performances thermiques sont plus importantes. Pour se protéger des températures très basses, le XPS est une meilleure solution. Notez en revanche que ce dernier est plus coûteux que le polystyrène expansé.

On retrouve ces deux matériaux sous forme de plaques ou encore sous forme de mousse pour réaliser l’isolation de vos murs et plafonds de sous-sol. Ils demeurent tous deux de très bons isolants contre le froid.

Quel est le prix d’une isolation du sous-sol au polystyrène ?

Les tarifs du polystyrène varient entre 15 € et 50 €/m² à l’achat. Le prix de vos rénovations dépend fortement :

  • de la nature des travaux (isolation des planchers bas et/ou des murs) ;
  • de l’isolant choisi (PSE ou XPS). Par exemple, le prix du polystyrène expansé est moins élevé que celui du polystyrène extrudé ;
  • de l’épaisseur de l’isolant, plus elle est importante, plus les prix grimpent ;
  • de l’accessibilité au chantier ;
  • du montant de la main d'œuvre facturée.

Pour une isolation complète, murs et plafond, protéger votre sous-sol coûte généralement entre 20 et 60 €/m2 (prix de la main d'œuvre exclu). Plafond en hourdis, cave, sous-sol semi-enterré ou encore vide-sanitaire sont compatibles avec une isolation au polystyrène.

Si vous faites appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour réaliser vos travaux d’isolation, vous pouvez être éligible à des aides réduisant le coût de vos travaux.

 

Isolation des murs d'un sous-sol

Isolation du plafond d'un sous-sol

MaPrimeRenov'

✔️

Prime CEE

✔️

✔️

TVA réduite à 5,5 %

✔️

✔️

Éco-prêt à taux zéro

✔️

✔️

Prêt Avance Rénovation

✔️

✔️

Aides locales

✔️

✔️

Attention !

N’acceptez plus d’offre vous promettant des travaux d’isolation à 1 €. Les conditions d’éligibilité et les taux des primes Coup de Pouce Isolation, mis en place par la loi POPE, qui permettaient un reste à charge aussi bas, ont baissé progressivement depuis 2021. Aujourd’hui, d’autres aides financières sont à votre portée pour vous accompagner dans votre projet.

Alors n’attendez plus pour vous lancer dans des travaux d’isolation et augmentez votre confort thermique au sein de votre sous-sol et de vos pièces du niveau supérieur. De plus, ils vous permettent de réduire votre consommation de chauffage. Pour ce projet, le polystyrène représente le meilleur rapport qualité/prix.

plaque de polystyrène pour isolation des planchers bas

Quelles sont les techniques pour isoler un plafond au polystyrène ?

Comme pour les différents isolants présents sur le marché, il existe plusieurs méthodes pour fixer votre isolant sur le plafond de votre sous-sol :

  • par collage (ou fixation) : l’isolant, sous forme de panneau, est collé ou fixé à l’aide de chevilles au plafond. Attention aux plafonds en hourdis, placez le panneau perpendiculairement aux poutrelles et fixez-les uniquement au niveau des hourdis (ne pas percer les poutrelles) ;
  • par projection : sous forme de mousse isolante, le polystyrène est projeté sur le plafond, il a l’avantage de se glisser dans les plus petits interstices pour ainsi supprimer plus efficacement les ponts thermiques ;
  • par plafond suspendu (ou faux plafond) : généralement posé sous une dalle de béton, il permet de masquer les tuyaux présents dans votre garage. Cette structure additionnelle vient se fixer sous le plafond d'origine de votre sous-sol. Cette méthode consiste à placer des panneaux d’isolant au-dessus de rails, qui seront par la suite recouverts d’une couche de finition (plâtre, bois, placoplatre, etc.) afin de s’apparenter à un plafond classique. Méthode plus onéreuse, elle est recommandée pour les sous-sols ayant une hauteur sous-plafond conséquente.

Concernant les panneaux, prévoyez un minimum de 10 cm d’épaisseur (et jusqu’à 15 cm pour une isolation plus efficace) pour les deux types de polystyrène.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez également choisir l’option du polystyrène pour réaliser l’isolation des combles, de la toiture et des murs de votre logement.

Quelles sont les alternatives à l’isolation des planchers bas au polystyrène ?

Pour de nombreuses raisons, il est possible que vous ne soyez pas convaincus par la réalisation de travaux de rénovation de votre isolation au polystyrène. C’est pourquoi nous vous proposons des alternatives répondant à vos besoins :

  • les isolants minéraux comme la laine de verre et la laine de roche sont particulièrement reconnus pour leurs performances phoniques et thermiques. Ces deux options vous offrent un excellent rapport qualité/prix. Cependant, il faut prendre en compte leur sensibilité à l’eau, incompatible avec un sous-sol humide ;
  • les isolants naturels, ou bio-sourcés, issus de matières premières d’origine végétale, offrent d’excellentes performances thermiques. Particulièrement appréciés pour la réalisation de l’isolation des combles, ils se présentent comme une alternative de choix pour vos sous-sols. Ouate de cellulose, laine de bois ou encore laine de chanvre, les possibilités sont multiples ;
  • le liège (isolant naturel) reste la solution la plus prisée pour isoler vos planchers bas. En effet, ce matériau se singularise des autres isolants naturels grâce à divers avantages similaires au polystyrène. Cependant, son prix est légèrement plus élevé que ce dernier ;
  • le polyuréthane, autre matériau synthétique, ressemble fortement au polystyrène. Sous la forme de mousse ou de panneau, il présente un fort pouvoir isolant, prévoir à partir de 8 cm d’épaisseur. Idéal pour limiter la perte de hauteur sous plafond.

Foire aux questions

Les services d’un professionnel sont-ils nécessaires pour l’isolation du sous-sol au polystyrène ?

Non, vous pouvez effectuer les travaux par vous-même, le polystyrène est un isolant facile à poser. Pour une isolation du sous-sol, la présence d’un artisan n’est pas obligatoire. Cependant, pour vous assurer de la qualité de l’isolation et de profiter des aides financières à la rénovation énergétique, il est recommandé de faire appel à un artisan qualifié.

Faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) vous garantit une isolation efficace et vous rend éligible aux aides de l’État. Notez que votre logement doit avoir une ancienneté d’au moins 2 ans.

Comment isoler un plafond sous-sol au polystyrène ?

L’isolation du sous-sol au polystyrène consiste à fixer votre plaque d’isolant contre le plafond de votre pièce. Plusieurs méthodes sont à votre disposition. La méthode la plus utilisée et la plus simple à mettre en place est d’appliquer vos plaques de polystyrène par collage/fixage.

Pour cela, il vous suffit de coller/clouer votre isolant sur la surface en question. Dans tous les cas, vous réaliserez jusqu’à 10 % d’économies d’énergie.

Quelle épaisseur de polystyrène faut-il pour isoler le plafond de son sous-sol ?

Pour bénéficier d’une bonne isolation, les bonnes dimensions varient entre 10 cm et 15 cm. Notez que l’épaisseur pour l’isolation du plafond de son sous-sol est un critère déterminant : plus l’épaisseur sera importante, plus votre isolation sera performante et coûteuse.

Cependant, il ne faut pas dépasser un certain seuil, après celui-ci, les centimètres supplémentaires sont superflus. Un professionnel RGE saura vous conseiller sur l’épaisseur la plus adaptée à votre situation et à votre projet.

Jade Sebastien

Jade Sebastien

Rédactrice experte solaire et rénovation énergétique

Étudiante en Marketing Digital, Jade est rédactrice chez Hello Watt. Elle est spécialiste des systèmes de chauffage écologiques : panneaux solaires photovoltaïques, pompe à chaleur et poêle à bois !