Tout savoir sur l'isolation du sol

Quelles solutions pour l'isolation thermique d'un sol existant ?

Après la construction ou l’achat d’une nouvelle maison, on se rend parfois compte un peu tard que l’isolation fait défaut. Pas de panique ! Il est tout à fait possible d’effectuer l’isolation thermique d’un sol existant. En fonction du type de logement, il existe différentes solutions pour …

Après la construction ou l’achat d’une nouvelle maison, on se rend parfois compte un peu tard que l’isolation fait défaut. Pas de panique ! Il …

Après la construction ou l’achat d’une nouvelle maison, on se rend parfois compte un peu tard que l’isolation fait défaut. Pas de panique ! Il est tout à fait possible d’effectuer l’isolation thermique d’un sol existant. En fonction du type de logement, il existe différentes solutions pour isoler son sol et améliorer son confort en intérieur.

🏘️ Isoler un sol existant sur vide sanitaire

Si votre logement possède un vide sanitaire ou une cave, nous vous conseillons l’isolation par le dessous. Cette méthode d’isolation thermique est facile à mettre en oeuvre et vous évitera de démolir ou démonter le revêtement de votre sol. C’est probablement la technique d’isolation du sol de la maison la plus simple et à prix abordable.

Comment ça marche ? Pour isoler votre sol par le dessous, il vous faudra accéder à l’espace sous l’habitation et y fixer votre matériau isolant. Autrement dit : cela reviendrait à isoler le plafond de votre cave ou de votre vide-sanitaire. Si votre maison possède un sous-sol avec une faible hauteur sous plafond, nous vous conseillons de choisir des isolants suffisamment fins pour ne pas trop la réduire (on le sait bien, se déplacer plié en deux ce n’est pas très agréable).

Isolez vos combles pour 1 €

Êtes-vous éligible au programme d’isolation des combles à 1 € ? Découvrez le dès maintenant

Je teste mon éligibilité

🏡 Isoler le sol existant d'une maison en terre-plein

Procéder à l’isolation thermique d’un sol en terre-plein est (un poil) plus complexe. Cependant, rien n’est impossible ! Plusieurs solutions s’offrent à vous lors d’une rénovation de votre sol :

  • Démolir le sol afin d’accéder à la dalle qui se situe sous la maison. Une fois la dalle découverte, vous pourrez poser un isolant puis une chape flottante. Vous pouvez également opter pour la pose d’une chape isolante thermique si votre sol n’est pas trop humide.
  • Dans certains cas, il vous est possible de retirer le revêtement pour isoler le sol. C’est ce que vous pouvez faire si vous avez un sol en parquet, par exemple. En général, le parquet est posé sur des éléments de charpente similaires à des poutres. Nous vous conseillons de remplir ces espaces vides à l’aide d’isolants en vrac (ouate de cellulose, chanvre) puis de reposer votre revêtement. Cette méthode a l’avantage de ne pas ou presque pas rehausser votre sol intérieur.
  • Enfin, il est parfois nécessaire de créer un sur-plancher. En effet, certains revêtements comme le plancher cloué ou le carrelage s’enlèvent difficilement. Il vous faudra donc poser votre isolant directement sur le revêtement initial puis poser un second revêtement au-dessus de l’isolant. Cette technique a le désavantage de surélever le sol et d’entraîner d’autres ajustements : rehausser les plinthes et les portes, adapter les escaliers à la nouvelle hauteur... Pour cette raison, nous vous conseillons de ne choisir cette solution d’isolation thermique qu’en dernier recours.

Dans le cas d’une isolation du sol par le dessus, surtout si vous surélevez votre plancher, il est primordial de choisir des matériaux isolants de faible épaisseur.

🌡️ Quels sont les critères pour choisir l’isolant thermique de son sol ?

Maison ancienne, maison neuve, même rengaine ? Eh non ! Une fois la méthode d’isolation du sol déterminée, il convient de choisir votre matériau isolant avec sagesse.

Dans un premier temps, l’âge de votre logement joue un rôle important. On s’accorde à dire que les matériaux synthétiques comme le polystyrène ou le polyuréthane sont plus adaptés à l’isolation d’habitations neuves. Au contraire, pour les maisons anciennes, on privilégiera des matériaux végétaux et minéraux comme le liège ou la laine de roche.

Nous vous conseillons aussi de faire attention à l’épaisseur de l’isolant que vous choisissez. Celle-ci ne joue pas un rôle très important dans le cadre d’une isolation par le dessous mais vous évitera certainement de mauvaises surprises dans le cas d’une isolation par le dessus. Si vous isolez le sol de votre maison par le dessus, il est préférable d’opter pour des matériaux de faible épaisseur. Les isolants tels que le liège, les laines minérales ou le bois se prêtent bien à ce type de travaux d’isolation du sol.

💰 Quel budget prévoir pour l'isolation d'un sol déjà existant ?

Le prix de l’isolation thermique d’un sol déjà existant varie d’abord en fonction de l’isolant choisi. Si l’isolation du sol au polyuréthane est plus efficace, elle est aussi plus coûteuse qu’une isolation du sol avec des plaques de polystyrène. La technique d’isolation fait également varier le coût global de l’opération. La création d’un sur-plancher nécessitera par exemple des frais supplémentaires. Le prix des isolants est variable et peut s’étendre de 5€ à 70€ le m²

Au prix du matériel s’ajoute également le prix de la pose et de la main d’oeuvre si vous choisissez de vous faire assister par des professionnels. En général, il faut compter entre 30€ et 50€ de l’heure pour ce type de service. Ce n’est pas un secret : employer des professionnels augmentera le coût de vos travaux. Si vous n’avez pas d’expérience dans la rénovation et l’isolation des sols, nous vous recommandons néanmoins de solliciter de l’aide. 

Enfin, sachez qu’il est possible de recevoir un coup de pouce supplémentaire si vous engagez un spécialiste certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et effectuez vos travaux dans un logement construit il y a plus de deux ans. Sous ces conditions, vous êtes notamment éligible à la TVA à 5,5%, au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), aux primes CEE (Prime Énergie) et à l'Éco-Prêt à Taux Zéro (Eco-PTZ).

Surtout, n’oubliez pas : isoler un sol déjà existant vous permettra de faire des économies d’énergie plus tard. C’est un investissement utile ! 

 

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez alléger davantage votre facture d’énergie, n’hésitez pas à faire un tour sur notre Si vous souhaitez alléger davantage votre facture d’énergie, n’hésitez pas à faire un tour sur notre comparateur en ligne.​​ ​Nos conseillers se feront également un plaisir de vous conseiller. Vous pouvez les joindre au 09 75 18 60 60 (appel non-surtaxé), du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.

 

Avec tous ces nouveaux outils en main, on espère que débuter l’isolation thermique de vos sols déjà existants ne sera plus qu’un jeu d’enfant !

💭 Vous avez des questions ?

Pourquoi isoler mon sol ?

L’isolation du sol vise avant tout à éviter les déperditions de chaleur dans votre habitation et, ainsi, à améliorer votre confort. Elle fait aussi du bien à vos factures d’électricité puisqu’elle réduira les besoins en chauffage de votre maison. Tout bénef !

Ma maison a des étages : dois-je isoler les sols des étages supérieurs ?

Si vous en avez les moyens, foncez ! En général, l’isolation des planchers supérieurs est d’ordre phonique puisqu’elle évite trop de résonance à l’intérieur avant tout. Elle peut aussi avoir un intérêt pour votre confort thermique, notamment dans les cas où la chaleur de vos étages supérieurs fuirait vers les étages inférieurs.

Sur quels critères choisir les matériaux pour l’isolation thermique de mon sol ?

Au moment de choisir votre isolant, nous vous conseillons de faire attention à sa résistance et sa conductivité. La résistance vous garantit la suppression des échanges thermiques entre deux milieux. La conductivité, quant à elle, vous indique la capacité de votre isolant à reconduire la chaleur. Idéalement, choisissez un isolant avec une haute résistance et une faible conductivité.

Madeleine

Madeleine

Rédactrice web & SEO

Etudiante en Management International, Madeleine est ravie de conseillers les consommateurs autour de l'énergie en tant que rédactrice web & SEO chez Hello Watt.