Choisir l’épaisseur d’un matériau pour l’isolation d’un plafond de sous-sol

Qu’il s’agisse de l’isolation de vos sols par le dessous, de vos combles ou de vos murs, on pense d’abord au choix du matériau. Or, son épaisseur a une place primordiale pour bénéficier d’une isolation performante. Suivez nos conseils !

En résumé

  • Matériau naturel, minéral ou synthétique, mousse projetée ou plaques, ou encore désir d’une isolation thermique et/ou phonique feront varier l’épaisseur d’un matériau.
  • Tous ces paramètres sont à prendre en compte pour isoler efficacement vos planchers bas et atteindre une résistance thermique minimale de 3 m² K/W (voire 3,4 pour les espaces habités).
  • Le polyuréthane et le polystyrène présentent la meilleure performance pour profiter d’une fine couche (à partir de 7 cm).
  • Quant au liège expansé, plus onéreux, il est recommandé pour les milieux humides comme les sous-sols (panneaux de minimum 15 cm d’épaisseur). C’est également un excellent isolant phonique !

Quel matériau choisir pour réaliser l’isolation du plafond de son sous-sol ?

Avant de connaître l’épaisseur d’isolant à adopter en fonction de chaque matériau, on peut se demander quel isolant choisir pour refaire l’isolation du plafond de son sous-sol. Selon la nature de vos travaux et de vos attentes, l’isolant peut différer :

  • vous pouvez isoler votre plafond de sous-sol pour limiter les déperditions thermiques provenant du sol ;
  • et/ou pour insonoriser votre pièce.

Les isolants présentent différentes caractéristiques dans le but de satisfaire tous les projets. En fonction de votre besoin, tournez-vous vers les isolants suivants :

Pour une isolation thermique du sous-sol

Pour une isolation phonique du sous-sol

Polyuréthane

Liège expansé

Polystyrène expansé ou extrudé

Coton recyclé (ou textile recyclé)

Laine de roche

Laine de mouton

Liège expansé

Laine de chanvre

Le saviez-vous ?

L’isolation par le plafond de votre sous-sol peut s’effectuer quelle qu’en soit sa nature. Garage, vide-sanitaire, sous-sol semi-enterré ou cave peuvent bénéficier de ces travaux de rénovation. Cependant, les techniques d’isolation ne seront pas les mêmes en raison du conditionnement du matériau. Par exemple, on privilégiera une projection d’isolant pour les vides-sanitaires et des plaques d’isolant pour les garages.

Vous l’aurez compris, il est important de vous pencher sur les bénéfices (sans oublier les inconvénients) de chaque isolant afin de trouver celui qui sera le plus adapté à votre situation :

  • pour isoler votre plancher bas du froid, le polyuréthane est idéal. Il limite fortement les ponts thermiques provenant du sol. Généralement posé sous la forme de panneaux, il existe également sous la forme de mousse isolante (efficacité semblable à un pare-vapeur) ;
  • l’isolation du sous-sol au polystyrène est aussi très performante, en particulier si la pièce est très humide (il ne peut pas pourrir) ;
  • le liège, lui, permet de concilier isolation phonique et thermique. Notamment pour son aspect écologique, sa durée de vie et parce qu’il ne craint pas les insectes, il constitue le matériau le plus complet. En revanche, il reste aussi l’un des plus onéreux ;
  • enfin, la laine de roche offre de très bonnes performances pour un prix plus abordable.

Quid des isolants naturels ?

S’il s’agit de deux isolants réputés, la laine de verre et la laine de bois ne sont pas adaptés pour les planchers bas. Sensibles à l’eau, ces matériaux risquent de se dégrader plus facilement en raison de l’important taux d’humidité présent dans les sous-sols.

Quelle épaisseur choisir pour l’isolation d’un plafond de sous-sol ?

L’importance de choisir la bonne épaisseur pour l’isolation de ses planchers bas

Dès lors que vous, ou un professionnel, avez choisi votre isolant, il faut se pencher sur ses dimensions. L’épaisseur est un critère très important à prendre en compte pour vos travaux :

  • si elle est trop fine : votre isolation ne sera pas assez performante. Le matériau limitera certes les déperditions de chaleur, mais votre isolation ne sera pas à sa pleine efficacité ;
  • si elle est trop épaisse : votre isolation sera particulièrement coûteuse pour un surplus d’efficacité très faible. Passé une certaine épaisseur, l’isolant ne gagne plus en performance. Son prix, en revanche, continue à grimper.

De plus, celle-ci entre dans les conditions d’éligibilité aux aides à la transition énergétique. Afin que vos travaux soient considérés comme un acte visant à réduire votre consommation d’énergie, les isolants doivent respecter une performance minimale égale à R = 3 m² K/W.

Fin de l'isolation à 1 € pour les sols et planchers

L'État a mis en place de nouvelles aides pour subventionner l'isolation de votre sous-sol. Découvrez si vous pouvez en bénéficier !

Calculer mes aides

L’épaisseur idéale pour l’isolation du plafond de son sous-sol

Qu’il s’agisse d’une rénovation phonique ou thermique, l’épaisseur pour l’isolation d’un sol par le dessous est approximativement similaire. La taille minimum est de 4 cm, or, il est conseillé d’en choisir une plus conséquente pour bénéficier d’une isolation efficace.

Elle prend souvent les mêmes dimensions que pour une isolation du sol. Nous vous avons fait une sélection d’isolant et de leur épaisseur selon leur conditionnement :

Isolant

Conditionnement

Épaisseur

Polyuréthane

Mousse

15 à 20 cm

Panneau

7 à 15 cm

Polystyrène

Panneau

10 à 15 cm

Liège

Vrac

12 à 20 cm

Panneau

12 à 20 cm

Laine de roche

Panneau

11 à 17 cm

Coton recyclé

Panneau

12 à 22 cm

Laine de chanvre

Panneau

10 à 18 cm

Le saviez-vous ?

Si vous ne voulez pas trop abaisser le plafond de votre sous-sol, le polystyrène et surtout le polyuréthane demandent une faible couche pour une très bonne efficacité.

Calculer la performance d’un isolant

Afin de trouver l’épaisseur idéale pour l’isolation de votre plafond, il est nécessaire de connaître sa résistance thermique (notée R et exprimée en m² K/W). De cette manière, vous pourrez comparer les différents matériaux entre eux.

La résistance thermique correspond à l’égalité suivante : R = e/λ. Ainsi, afin de déterminer leur résistance thermique, il vous faut connaître leur épaisseur (e) ainsi que leur conductivité thermique (λ). Cette dernière correspond à la capacité d’un matériau à réguler la chaleur.

Plus le coefficient R est élevé, plus le matériau est isolant. Ainsi, pour isoler efficacement vos planchers bas, ce rapport doit être au minimum égal à R ≥ 3 m² K/W. Cela est indispensable pour entrer dans les conditions émises par la RE 2020.

Choisir l'épaisseur adéquate pour avoir des isolants performants

Comment effectuer l’isolation du plafond de mon sous-sol ?

L’isolation d’un sol par le dessous peut être réalisée de différentes manières, s’adaptant à la nature de votre plafond (hourdis, bois, etc.) :

  • par collage : consiste à coller les panneaux isolants, souvent composés de polystyrène. Méthode réservée aux endroits accessibles pour un professionnel tel un garage ;
  • par projection : méthode utilisée avec le polyuréthane. Elle consiste à projeter la mousse contre le plafond pour supprimer au maximum les ponts thermiques. Approche idéale pour les plafonds voûtés ;
  • par vissage : consiste à clouer vos panneaux isolants. Vous aurez besoin de chevilles à clouer et idéalement d’un pistolet de bricolage adapté.

Si vous êtes bricoleur, vous pouvez effectuer les travaux d’isolation de vos planchers bas sans l’aide d’un professionnel. Toutefois, en faisant appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement), vous pouvez être éligible aux aides à la transition énergétique. Qui plus est, le professionnel vous garantit une isolation du plafond de sous-sol de qualité.

Le saviez-vous ?

Toutes les parois (les combles, les murs et les fenêtres) d’une habitation sont également à l’origine des déperditions de chaleur. N’hésitez pas à en discuter avec un professionnel ! 

Foire aux questions

Quel isolant est le plus performant pour une fine épaisseur ?

Tous les isolants ne possèdent pas les mêmes qualités, certains sont plus efficaces, même avec une épaisseur similaire. Le polyuréthane et le polystyrène ont besoin d’une couche plus fine que les autres isolants. Cette dernière doit être comprise entre 7 et 15 cm pour être suffisamment performante.

Principalement dans le cas où vous auriez le projet d’aménager votre sous-sol (garage, cave, etc.) en pièce à vivre, le choix de votre isolant ne sera pas le même. Si vous ne souhaitez pas perdre en hauteur sous plafond, nous vous conseillons alors de vous tourner vers les matériaux synthétiques.

Quelle épaisseur pour isoler efficacement des planchers bas ?

Tous les matériaux ne nécessitent pas les mêmes dimensions pour être efficace. De manière générale, ces derniers doivent être d’au moins 4 à 6 cm, selon leur nature. Toutefois, l’isolation de vos planchers bas sera meilleure avec une épaisseur généralement comprise entre 9 et 16 cm. Notez que le prix de vos travaux augmentera en même temps que l’épaisseur de votre isolant. 

Quelles sont les aides financières accessibles pour l’isolation de mon sous-sol ?

Pour l’isolation de vos planchers bas, vous pouvez bénéficier (sous conditions d’éligibilité) de la prime CEE (Certificats d’Économie d’Énergie), d’un taux de TVA réduit à 5,5 %, de l’Éco-Prêt à Taux Zéro (Éco-PTZ), des aides locales, ou encore du prêt Avance Rénovation.

Attention, vous devez notamment engager un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour la mise en œuvre de vos travaux. De plus, votre demande doit avoir été effectuée avant le début de ces derniers et votre maison achevée depuis plus de deux ans.

Pourquoi réaliser l’isolation du plafond d’un sous-sol ?

Vos planchers bas sont à l’origine de près de 10 % des déperditions de chaleur de votre maison. En les isolant, vous réalisez des économies sur vos factures de chauffage.

De plus, à l’aide de certains isolants, vous pouvez même compléter l’isolation phonique de votre sous-sol. Idéal lorsque vous avez l’intention de transformer votre garage en pièce habitable. Couplé à une isolation de vos murs, vous maximisez votre confort thermique et phonique dans votre espace, qui se fera ressentir au sein des niveaux supérieurs.

Jade Sebastien

Jade Sebastien

Rédactrice experte solaire et rénovation énergétique

Étudiante en Marketing Digital, Jade est rédactrice chez Hello Watt. Elle est spécialiste des systèmes de chauffage écologiques : panneaux solaires photovoltaïques, pompe à chaleur et poêle à bois !