Pourquoi effectuer une isolation du sol de sa maison ?

Entre économies sur la facture d'énergie et protection contre les nuisances sonores, isoler le sol de sa maison est un passage quasiment obligé. Méthodes, prix, aides, on vous dit tout !

En résumé : 

  • Les avantages d’une isolation du sol de votre maison : amélioration du confort thermique et acoustique, économies sur la facture d’énergie, et…
  • 2 techniques pour isoler le plancher de sa maison : par-dessus et par-dessous.
  • En moyenne, il faut compter entre 20 et 30 euros par mètre carré : c’est nettement moins que pour l’isolation des autres structures (murs,, toiture par exemple). 

Isolation du sol de votre maison : quels sont les avantages thermiques ?

En maison, il est fréquent de recourir à une isolation du sol, et cela pour diverses raisons. Au rez-de-chaussée comme à l’étage, il est important de bien protéger votre sol. 

Cette solution vous permet de réaliser des économies sur votre facture de chauffage et de bénéficier d’un meilleur confort thermique. Sachez cependant que généralement, on isole surtout les surfaces ayant une zone non chauffée en-dessous (les aides ne sont de toute façon pas disponibles autrement).   

De plus, vous ne pouvez plus bénéficier des offres d’isolation du sol à 1 euro, qui ont été supprimées en raison de professionnels peu scrupuleux. 

Isoler le sol de sa maison pour lutter contre les déperditions thermiques 

Si votre maison n’a pas été construite ces dernières années, elle aura bien besoin de se refaire une beauté. Améliorer l’isolation de votre logement permet de réduire votre consommation d’énergie, et principalement de chauffage. À fortiori, les déperditions thermiques provenant du sol sont bien plus importantes en maison qu’en appartement.

En termes de pourcentage, on estime qu’un sol mal isolé engendre 10 % des pertes énergétiques du logement. Par ailleurs, améliorer la performance thermique de votre sol limite fortement l’accumulation d’humidité au sein de vos pièces.

Isolation du sol de sa maison pour donner un coup de frais à son plancher !

En procédant à ces travaux, vous bénéficiez aussi d’un revêtement neuf. Carrelage, moquette, stratifié, ou pourquoi pas du marbre ? C’est à vous de choisir ! Ces travaux sont même l’occasion d’installer un plancher chauffant dans votre maison. 

Bon à savoir :

Le plancher chauffant est à l'heure actuelle l’un des meilleurs modes de diffusion de la chaleur dans une habitation. Lorsqu’il fonctionne à l’eau, il se révèle également être une des solutions les plus économiques car il fonctionne à basse température.

À la différence du radiateur qui diffuse de façon localisée la chaleur, le plancher chauffant est un émetteur « réparti ». Intégré au sol de la maison, il chauffe l’ensemble des pièces de façon homogène.

isolation maison aides

Isolation phonique du sol de sa maison : un moyen de protection contre les nuisances sonores 

Lorsqu’il est question d’isoler le plancher de sa maison, on parle souvent de protéger son logement du froid ou de la chaleur, autrement dit on parle d’isolation thermique. 

Or l’isolation phonique du sol a également son utilité au sein de votre maison et elle s’envisage différemment de l’isolation thermique. 

Cette dernière est à privilégier au rez-de-chaussée alors qu’une protection contre le bruit est davantage à envisager sur les niveaux supérieurs du logement. Vous voulez dormir mais entendez la télévision bourdonner à l’étage d’en dessous ?  Vous pouvez isoler le sol de l’étage pour réduire les bruits d’impact et les bruits aériens (télévision, voix…) provenant du niveau inférieur. 

Isoler le sol de votre maison : quels sont les inconvénients ?

Il existe malheureusement quelques inconvénients à l’isolation du sol de votre maison. Les voici ci-dessous.

Casser le revêtement : une nécessité lorsqu'on veut isoler le sol de sa maison 

Si vous ne possédez ni vide-sanitaire, ni sous-sol, alors vous devez en passer par cette étape. Or, casser votre revêtement, cela implique nécessairement des travaux de démolition. Aussi, des rénovations supplémentaires peuvent être à prévoir. Selon l’épaisseur de votre isolant et la méthode d’isolation choisie (par-dessus, par-dessous ou à l’intérieur même de la structure du plancher), votre sol risque d’être surélevé. Enfin, la mise à niveau des portes et des plinthes peut être nécessaire. 

Une immobilisation obligatoire de la superficie à isoler 

Il faut noter que toute la zone concernée par l’opération devra être immobilisée. Les portes devront être enlevées et, selon la nature des travaux, il peut être nécessaire de les raccourcir une fois l’installation effectuée.

Isolation du sol de sa maison : un coût important 

Le prix des travaux d’isolation des planchers peut par ailleurs se révéler conséquent et varie en fonction du type d’isolant et des frais d’installation. En moyenne, il faut compter entre 20 et 30 euros par mètre carré. 

Un budget de 2 000 euros minimum est à prévoir dans le cas de l’isolation d’une pièce chauffée peu accessible. Pour ce qui concerne l’isolation des planchers bas sur terre-plein ou vide sanitaire, la prix est généralement compris entre 3 000 et 5 000 euros.

Pour info :

Le plancher chauffant est à l'heure actuelle l’un des meilleurs modes de diffusion de la chaleur dans une habitation. Lorsqu’il fonctionne à l’eau, il se révèle également être une des solutions les plus économiques car il fonctionne à basse température.

À la différence du radiateur qui diffuse de façon localisée la chaleur, le plancher chauffant est un émetteur « réparti ». Intégré au sol de la maison, il chauffe l’ensemble des pièces de façon homogène.

Isolation du sol de sa maison : tableau récapitulatif des avantages et inconvénients 

Avantages

Inconvénients

Réduire considérablement les nuisances sonores du voisinage

Coût d'achat assez élevé

Permet de faire du bruit sans gêner

Nécessite des travaux d'installation importants

Réalisable et efficace en appartement comme en maison (ancienne ou neuve)

Nécessite les services d'un professionnel

L'occasion de changer son sol et bénéficier d'un revêtement neuf

Peut engendrer des travaux supplémentaires

Profiter des travaux pour installer un plancher chauffant

Condamne les pièces concernées durant la période de pose

Double emploi : permet aussi de consolider son isolation thermique

/

Aides financières accessibles pour ce genre de travaux

/

Comme alternative intéressante, l’isolation du plafond peut aussi offrir une bonne protection acoustique contre les bruits aériens. Or elle est inefficace contre les bruits d’impact. Si l’isolation phonique du sol en appartement est davantage sollicitée, elle peut prendre toute son importance au sein de la maison.

isolation sol maison prix

Comment effectuer l’isolation du sol de votre maison ?

Pour empêcher les pont thermiques passant par le sol de votre maison, deux solutions s’offrent à vous :

L’isolation du sol par le dessous 

Elle consiste à isoler le plafond du vide sanitaire ou du sous-sol. L’isolation par le dessous est intéressante car elle ne nécessite pas de casser le sol de votre logement. Cette rénovation peut être réalisée avec un isolant rigide ou semi-rigide, mais aussi grâce à une chape flottante.

La technique de l’isolation par le dessous consiste simplement à fixer le matériau aides

lant sur la face intérieure du plancher (un isolant souple peut être utilisé). 

Ainsi, même si le plancher s’avère irrégulier, l’isolant peut s’adapter à sa forme. Pour pouvoir utiliser un isolant rigide, il faut que la forme de votre plancher soit plane. Dans tous les cas, la pose des panneaux isolants doit se faire de manière continue. 

Astuce !

Afin d’éviter les ponts thermiques, une bonne solution est d’isoler également les appuis du plancher ainsi que les murs d’angles.

L’isolation du sol par le dessus 

L’isolation par le dessus consiste à casser votre revêtement et à poser votre isolant sur votre sol. Il est recommandé d’installer une chape flottante entre l’isolant et le revêtement.

Cette méthode est plus simple, même si elle vous impose des travaux de démolition de votre sol. Si vous êtes bricoleur, vous pouvez effectuer ces travaux vous-même. 

Mais il reste vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour vous garantir un rendu de qualité. Sans compter que ces rénovations sont éligibles à des aides de l’État lorsque vous engagez les services d’un professionnel RGE.

Pour info :

Le vide sanitaire représente l'espace vide entre le sol de votre maison et le sol naturel. Si votre habitat en est doté , vous devez opter pour une isolation par le dessous. Sinon, une isolation par le dessus est conseillée.  

Combien coûte l’isolation du sol de votre maison ?

Le prix de ces rénovations reste abordable. L’isolation du sol ne possède pas un prix fixe. Son coût dépend du matériau isolant choisi ainsi que de son épaisseur. Une isolation du sol par le dessous ne coûtera pas le même prix que celle par le dessus. 

Quant aux tarifs du professionnel, ses prix varient entre 30 € et 50 € par heure. Si vous préférez réaliser vos rénovations vous-même, le prix d’une isolation du sol va de 20 € à 60 € par m².

FAQ sur l’isolation du sol de sa maison  

Quel matériau isolant choisir pour l’isolant du sol de votre maison ?

Pour l’isolation thermique de votre sol, l’isolant choisi doit avoir de bonnes qualités thermiques. Qu’il s’agisse de l’isolation du sol de votre garage, de votre chambre ou de votre salon, les isolants adaptés sont :

  • la laine de verre ;
  • la laine de roche ;
  • le liège ;
  • la laine de chanvre ;
  • la ouate de cellulose ;
  • le polyuréthane ;
  • le polystyrène expansé ou extrudé ;

Sachez que tous ces isolants ne possèdent pas le même prix.

Quels sont les aides accessibles pour l’isolation du sol de votre maison ?

Lorsque vous réalisez l’isolation thermique du sol de votre maison, certaines aides financières vous sont accessibles. Vous êtes éligible à la TVA à 5,5 %, à l'Éco-Prêt à Taux Zéro, aux primes CEE (Prime Énergie), aux aides locales des collectivités territoriales ainsi qu’au prêt Avance Rénovation ?

Notez que ces aides sont accessibles sous certaines conditions. Votre logement doit avoir été construit il y a plus de 2 ans et vous devez avoir fait votre demande d’aide avant le début de vos travaux. De plus, vous ne devez pas avoir déjà fait une demande de prime CEE pour vos travaux.  

De plus, les planchers bas ne doivent pas être au-dessus d’une zone chauffée et la surface doit être supérieure à 15 m². 

Aussi, le professionnel chargé de vos rénovations doit être certifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

Quels sont les travaux pour une isolation phonique du sol en maison ?

Pour l’isolation phonique du sol, vous n’êtes pas forcé de casser votre revêtement pour appliquer votre isolant. Toutefois, votre sol se trouvera surélevé d’une petite dizaine de centimètres

Il est aussi conseillé d’utiliser le stratifié comme revêtement. Ce dernier possède lui-même des qualités anti-bruit. La moquette épaisse peut aussi réduire les bruits d’impact.

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.