Tout savoir sur l’isolation du vide sanitaire

Parmi les travaux d’isolation du sous-sol, l’isolation du vide sanitaire est simple et rapide à mettre en place pour améliorer votre confort thermique. Voici tout ce que vous devez savoir avant d’entamer vos démarches !

En résumé

  • L’isolation du vide sanitaire est une étape essentielle pour préserver la chaleur au sein de votre habitation.
  • Grâce à deux différentes techniques d’isolation, vous supprimez ainsi les potentiels ponts thermiques causés par l’humidité du sol.
  • Tout en améliorant la qualité de vie dans votre maison.
  • Ainsi, vous réalisez jusqu’à 10 % d’économies d’énergie dans votre logement.

Qu’est-ce qu’un vide sanitaire ?

Un vide sanitaire, ou vide ventilé, est l’espace entre le plancher le plus bas de votre maison et le sol. Cet espace est destiné à la bonne ventilation de votre logement. Cependant, s’il n’est pas isolé, il peut être à la source de déperditions de chaleur au sein de votre maison.

Pour cette raison, il est particulièrement recommandé d’isoler votre vide sanitaire et ainsi de limiter les ponts thermiques. En fonction de la hauteur de votre vide sanitaire, la technique d’isolation ne sera pas la même.

Comment isoler un vide sanitaire ?

L’isolation thermique d’un vide sanitaire est une intervention rapide allant de quelques heures, voire une demi-journée pour les chantiers les plus complexes. Pour cela, un professionnel de l’isolation intervient à votre domicile pour mettre en place l’isolant choisi.

Selon la hauteur de votre vide sanitaire, la technique d’isolation ne sera pas la même. Ainsi, deux méthodes s’offrent à vous.

Votre vide sanitaire est accessible : isolation du plancher bas

Si la hauteur de votre vide sanitaire se situe entre 45 cm et 1,80 m (au-delà de cette hauteur, on considère l’espace comme un garage), l’isolation est effectuée par le dessous, soit sur le plafond de ce dernier.

Cette méthode d'isolation est la plus efficace, car elle permet de supprimer les ponts thermiques en recouvrant la totalité du plafond de votre vide sanitaire (sous le plancher bas). De cette façon, votre maison n’est plus en contact avec l’air froid et humide du vide sanitaire.

Plusieurs isolants (naturels, minéraux ou synthétiques) et conditionnements (panneaux, mousse ou rouleaux) sont compatibles avec cette méthode d’isolation. N’hésitez pas à en discuter avec votre installateur afin d’échanger sur les différents détails (épaisseur d’isolation au plafond, type d’isolant, etc.) dans le but de trouver la meilleure solution pour votre habitation.

Le saviez-vous ?

Pour une isolation beaucoup plus efficace, vous avez la possibilité à la fois d’isoler le plafond du sous-sol ainsi que le sol de votre vide sanitaire. Ainsi, plus de ponts thermiques !

Votre vide sanitaire est inaccessible : isolation au sol

Les vides sanitaires dont la hauteur est inférieure à 45 cm ne permettent pas au professionnel d’y intervenir. L’isolation de ce dernier devra obligatoirement être effectuée par un isolant en vrac. Cet isolant se place alors sur le sol de votre vide sanitaire.

Dans ce cas de figure, l’isolation de votre vide ventilé sera donc moins efficace qu’une isolation par le plafond. Cependant, vous profiterez quand même d’un certain confort thermique dans votre intérieur.

isolant vide sanitaire

Quel est le prix pour l’isolation d’un vide sanitaire ?

Le prix de la prestation pour l'isolation de votre vide sanitaire varie en fonction de plusieurs paramètres tels que :

  • l’isolant retenu ;
  • la technique d’isolation appliquée ;
  • la surface à isoler ;
  • ou encore l’accessibilité au chantier.

Pour toutes ces raisons, le prix appliqué par votre installateur peut significativement s’élever. Afin de n’avoir aucune surprise, n’hésitez pas à contacter plusieurs professionnels pour comparer les différents devis et ainsi, bénéficier de la meilleure prestation possible.

Le montant d’une prestation, matériel et pose inclus, se situe entre 30 et 50 €/m2. N’oubliez pas que la plupart des chantiers sont éligibles à des aides et subventions de l’État et diminuent ainsi significativement le prix de votre investissement.

De plus, en isolant votre plancher bas, vous profiterez d’un confort thermique plus important qui se répercutera sur vos factures d’énergie mensuelles.

Une isolation du sous-sol à 1 € ?

Les conditions pour bénéficier de travaux l'isolation du sous-sol à 1 € ne sont plus réunies pour vous permettre de pouvoir isoler votre vide-sanitaire pour cette somme. N’acceptez en aucun cas un devis vous promettant des travaux pour 1 €.

Quelles aides financières pour les travaux d’isolation de vide sanitaire ?

L’isolation d’un vide sanitaire entre dans la catégorie des travaux ayant un impact sur votre consommation énergétique. De cette manière, l’État a mis en place plusieurs aides afin d’encourager les travaux de ce type. Ainsi, pour réduire votre investissement de l’isolation de votre vide sanitaire, vous pouvez prétendre aux aides suivantes :

  • TVA réduite : l’achat de l’isolant et son installation sont soumis à des taux de TVA réduits à 5,5 % ;
  • Certificats d’Économies d'Énergie : suite à la loi Pope en 2005 et sous certaines conditions, vous avez la possibilité de tester votre éligibilité et ainsi prétendre à prime entre 10 et 12 €/m2 jusqu’au 30 juin 2022. Après cette date, la prime retrouve des montants classiques entre 5 à 9 €/m2 selon la zone géographique du logement.

Zoom sur les conditions d’éligibilité aux CEE

Afin de bénéficier des CEE pour financer les travaux d’isolation d’un vide sanitaire, il est nécessaire de remplir les conditions d’éligibilité suivantes :

  • l’habitation est achevée depuis plus de deux ans ;
  • la surface à isoler doit être supérieure à 15 m² ;
  • ne pas avoir déjà bénéficié des CEE pour le même type de travaux ;
  • planchers bas en dessous d’une zone chauffée.

Quel isolant pour un vide sanitaire ?

Les différents types d’isolants

Comme pour tous les travaux d’isolation, vous avez la possibilité de choisir parmi plusieurs matériaux différents. En effet, chacun d’eux présentent des caractéristiques ainsi que des pouvoirs isolants uniques. De cette manière, les isolants sont classés parmi différentes familles :

  • minéraux : fabriqués à partir de matières minérales telles que le sable ou le verre recyclé. Laine de roche, laine de verre ou perlite, ils sont particulièrement reconnus pour être incombustibles ;
  • naturels : issus de matériaux biosourcés, cette alternative écologique permet de profiter d’un isolant durable en ouate de cellulose ou liège par exemple ;
  • synthétiques : produits à partir d’éléments pétrochimiques, les isolants synthétiques présentent le meilleur rapport qualité/prix du marché. Polyuréthane ou polystyrène expansé, ils sont particulièrement populaires pour une isolation de planchers bas.

Ainsi, seul ou à l’aide de votre installateur, vous devez sélectionner l’isolant le plus adapté à votre situation, mais également à votre budget. Ainsi, pour vous éclairer dans votre choix, voici une sélection de matériaux pour l’isolation de votre vide sanitaire :

Matériau

Conditionnement

Technique d'isolation

Prix

(par m2)

Avantage

principal

Polyuréthane

Panneau rigide

Au plafond

15 à 20 €/m2

Grande résistance à l'humidité

Mousse

Au plafond

15 à 20 €/m2

Ne perds pas ses performances au fil des années

Icynene

Mousse

Au plafond

30 à 35 €/m2

Matériau étanche à l'air et perméable à la vapeur

Polystyrène expansé

Panneau rigide

Au plafond

15 à 25 €/m2

Offre de bonnes performances thermiques

Granulés

En vrac

20 à 30 €/m2

Offre une grande résistance au froid et à l'humidité

Laine de roche

Rouleau

Au plafond

15 à 30 €/m2

Offre une grande résistance au froid

Laine de verre

Flocons

En vrac

20 à 35 €/m2

Offre le meilleur rapport qualité/prix

Vermiculite et perlite

Granulés

En vrac

30 à 50 €/m2

Isolant incombustible

Polystyrène extrudé

Panneau rigide

Au plafond

15 à 25 €/m2

Offre la meilleure performance d'isolation

Le saviez-vous ?

Bien que vous ne possédez pas de vide sanitaire, il est possible de procéder à l’isolation du plafond de votre garage, de son sol ou encore des murs intérieurs (ou extérieurs pour l’isolation de sous-sols semi-enterrés).

Comment bien choisir son isolant ?

Comme évoqué précédemment, il existe de nombreux matériaux destinés à l'isolation de votre vide sanitaire. Au moment de votre choix, vous devrez prendre en compte plusieurs éléments pour ainsi déterminer la solution la plus adaptée à votre situation.

  • la configuration de votre maison et la technique d’isolation retenue. Cet élément est la première chose à prendre en compte dans votre démarche ;
  • la résistance ;
  • la conductivité ;
  • l’épaisseur de l’isolation : elle sera plus ou moins importante en fonction du type d’isolant retenu et de son conditionnement, elle est généralement entre 20 et 30 cm.

Bien entendu, n’hésitez pas à échanger avec un professionnel afin de bénéficier de plus de détails.

Quel est l’isolant au meilleur rapport qualité/prix ?

La laine de verre, le polystyrène et le polyuréthane sont les isolants qui offrent les meilleures performances au meilleur prix. Attention, ces différents matériaux ne sont pas obligatoirement compatibles avec la configuration de votre logement.

Pourquoi isoler le vide sanitaire ?

L’isolation d’un vide sanitaire procure plusieurs avantages en assurant un meilleur confort thermique pour votre intérieur.

  • jusqu’à 10 % d’économies d’énergie entraînant une diminution de vos factures de chauffage ;
  • température au sol plus agréable, car l’isolation réduit les pertes de chaleur ;
  • réduction de la présence d’humidité dans le vide sanitaire ;
  • les travaux sont minimes, il suffit de recouvrir le vide sanitaire (plafond ou sol) de l’isolant sélectionné. Il n’est donc pas nécessaire de toucher au revêtement à l’intérieur de la maison ;
  • rapidité d'exécution : l’intervention ne dure pas plus d’une demi-journée.

Malgré le potentiel coût que peut entraîner l’isolation de votre vide sanitaire, vous profiterez d’un réel confort thermique tout en réduisant vos dépenses de chauffage. De cette manière, vous amortissez votre investissement sur le long terme tout en valorisant votre bien.

Foire aux questions

Combien coûte l’isolation d’un vide sanitaire ?

À titre indicatif, le montant des matériaux pour une isolation de votre vide sanitaire se situe entre 15 et 35 €/m2.

Il faut ajouter à cela le prix de la pose par un professionnel pour profiter d’une installation de qualité. De plus, afin de prétendre à certaines aides, la prestation doit être effectuée par un professionnel Reconnu Garant de l'Environnement (RGE).

Attention, les offres d’isolation de plancher bas à 1 € ne sont plus d’actualité, seuls les CEE, la TVA réduite ainsi que l’Éco-prêt à taux zéro sont compatibles avec ce type de travaux. Ainsi, comptez pour la prestation seule entre 15 et 30 €/m2. Le prix de l’isolation de votre vide sanitaire, matériel et pose inclus, se situe entre 30 et 50 €/m2.

À quoi sert un vide sanitaire ?

Avant tout, un vide sanitaire a plusieurs utilités :

  • ventiler votre habitation ;
  • évite les remontées d’humidité dans votre logement ;
  • limite les dégâts que peuvent causer un glissement ou mouvement de terrain.

Grâce à tous ces éléments, le vide sanitaire est donc un avantage dans une habitation, grâce à lui, vous évitez la formation de ponts thermiques qui sont à l’origine des pertes de chaleur de votre intérieur.

Cependant, si cette partie n’est pas suffisamment isolée, vous risquez de vous retrouver face à des problèmes de déperdition de chaleur qui proviennent à 10 % de votre sol. Cela peut créer un réel inconfort dans votre quotidien et vous pousse à augmenter votre chauffage.

Pour bénéficier de meilleurs résultats pour votre intérieur, vous pouvez également procéder à l’isolation des murs d’un sous-sol ou encore de son plancher.

Est-il possible d’isoler un vide sanitaire en rénovation ?

Oui, les travaux d’isolation de votre vide sanitaire sont réalisables autant dans le neuf qu’en rénovation. Cependant, si cela concerne l’isolation au sol d’une maison ancienne, il est important de contrôler l’état de votre espace avant de déposer votre isolant.

En effet, un vide sanitaire est un espace qui est destiné à la préservation de l’étanchéité ainsi que la solidité de votre plancher. Il est possible qu’au cours des années une accumulation d’humidité ait pu s’installer au sein de votre vide sanitaire.

Pour cela, il faut vous assurer de la bonne ventilation de ce dernier afin de conserver ses propriétés. Dans le cas contraire, cette mauvaise aération peut accélérer la détérioration de votre isolant et, de ce fait, altérer ses propriétés isolantes.

Pour toute autre forme de sous-sol (garage hourdis, semi-enterré, etc.) les méthodes d'isolation se ressemblent et offrent un confort thermique identique.

Jade Sebastien

Jade Sebastien

Rédactrice experte solaire et rénovation énergétique

Étudiante en Marketing Digital, Jade est rédactrice chez Hello Watt. Elle est spécialiste des systèmes de chauffage écologiques : panneaux solaires photovoltaïques, pompe à chaleur et poêle à bois !