Comment changer de fournisseur de gaz naturel ?

Depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie, de nombreux fournisseurs de gaz naturel ont vu le jour. Résultat : un choix très vaste pour les particuliers. C’est l’opportunité de choisir celui qui correspond le mieux à vos critères ! On vous explique pourquoi et comment changer de fournisseur de gaz naturel.

En résumé

Changer de fournisseur de gaz peut être nécessaire :

  • en cas de déménagement ;
  • en raison d’un litige avec votre fournisseur actuel ;
  • suite à des modifications de votre mode de vie ou de vos usages ;
  • pour réaliser des économies d’énergie.

Le changement d’offre ou de fournisseur est simple et 100 % gratuit. À moins que vous ne déménagiez, il vous suffit de signer un nouveau contrat de fourniture d’énergie. 

☎️ Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez contacter nos conseillers énergie au 09 75 18 60 60.

Les démarches pour changer de fournisseur de gaz naturel

Selon le baromètre Energie-Info réalisé par le MNE (Médiateur National de l’Energie) et la CRE (Commission de Régulation de l'Énergie) en 2021, 9 Français sur 10 savent maintenant qu’ils peuvent changer de fournisseur d’énergie. Pourtant, des idées reçues sur le marché subsistent et nombre d’entre eux ne savent pas encore comment s’y prendre pour passer chez un autre prestataire !

Incroyable, quand on sait qu’il est désormais plus que facile de quitter Engie (ex GDF Suez) pour la concurrence. Le fournisseur historique se partage désormais le marché de l’énergie avec une longue liste de fournisseurs alternatifs.

Pas convaincu ? Ci-dessous, nous vous expliquons comment procéder simplement et gratuitement à votre changement de fournisseur !

Trouvez l'offre de gaz qu'il vous faut !

Vous pouvez souscrire à un contrat d'énergie moins cher et plus avantageux. Il vous suffit de comparer les offres des fournisseurs de gaz. Faire des économies d'énergie n'a jamais été aussi facile !

Je compare

Comment changer et souscrire un nouveau contrat de gaz ?

Vous le saviez peut-être déjà : en France, les contrats d’énergie ne vous lient pas à votre fournisseur (loi Nome n°2010-1488). En d’autres termes, si vous souhaitez changer de fournisseur de gaz, il vous suffit de souscrire un nouveau contrat auprès du prestataire de votre choix !

Le changement de fournisseur est gratuit, aucune facture de résiliation ne vous sera présentée. En revanche, vous recevrez peut-être une facture de régularisation pour solder votre contrat chez votre précédent fournisseur.

Le saviez-vous ?

Toute démarche de changement de fournisseur est réversible (principe de réversibilité) ! Si vous n’êtes finalement pas satisfait, vous êtes libre de repasser chez votre précédent fournisseur de gaz.

Seule exception : le tarif réglementé du gaz qui prendra fin en 2023. Désormais, il n’est plus disponible à la souscription et résilier cette offre a un caractère définitif.

En cas de déménagement, le changement de fournisseur de gaz est (légèrement) plus délicat car la résiliation et la souscription de votre contrat seront à votre charge. 

Vous devrez, d’une part, résilier votre abonnement actuel en spécifiant sa date de clôture ; d’autre part, souscrire un nouveau contrat de gaz au moins 15 jours avant votre emménagement pour éviter toute coupure.

Si vous vous installez dans une maison neuve et non raccordée au réseau de gaz de GRDF, il faudra prévoir des délais plus longs. Les travaux de raccordement au gaz peuvent en effet nécessiter plusieurs mois.

Quels documents sont nécessaires pour changer de fournisseur de gaz ?

Les documents pour la souscription d’un abonnement

Pour souscrire un abonnement de gaz, il vous suffit de contacter votre fournisseur par téléphone ou par internet (e-mail, formulaire de contact). Une fois en contact avec un conseiller, vous devrez lui indiquer :

  • vos coordonnées (nom, prénom) ;
  • l’adresse du logement concerné par la fourniture d’énergie ;
  • votre numéro PCE (Point de Comptage Estimation), il est composé de 14 chiffres et peut facilement se trouver sur une ancienne facture ;
  • la date à laquelle vous souhaitez que votre contrat soit effectif (prévoyez un délai d’une quinzaine de jours en moyenne) ;
  • éventuellement, l’index de votre compteur, c’est ce qui permettra au fournisseur d’estimer votre consommation pour y baser sa facturation ;
  • vos coordonnées bancaires (RIB) pour le paiement par prélèvement automatique.

Si vous ne changez pas de logement, votre ancien contrat sera résilié automatiquement à la date de prise d’effet du nouveau, ce qui vous évitera des coupures impromptues.

Enfin, si une mise en service est nécessaire, c’est votre nouveau fournisseur qui prendra contact avec GRDF, le gestionnaire de réseau, pour planifier l’ouverture de votre compteur. Celle-ci est à vos frais et vous sera facturée sur votre prochaine facture.

Les documents pour résilier votre ancienne offre en cas de déménagement

Si vous déménagez, votre changement de fournisseur nécessitera un peu plus d’organisation. Pour cela, vous devrez notamment résilier vous-même votre ancien contrat de gaz (ou d’électricité). À cette fin, vous devrez fournir les informations suivantes au service client de votre fournisseur :

  • votre référence client et votre numéro de contrat, que vous trouverez sur votre espace client ou sur votre facture ;
  • votre numéro PCE (Point de Comptage et Estimation) ;
  • l’adresse de votre logement ;
  • la date de clôture de contrat souhaitée ;
  • un index de compteur pour l’établissement de votre facture de régularisation.

Quelles démarches pour les pros ?

En général, les démarches pour changer de fournisseur sont les mêmes que pour un particulier ! Les professionnels peuvent aussi choisir une offre de marché chez le fournisseur qu’ils préfèrent : EDF, Eni ou encore Engie proposent des tarifs compétitifs pour les pros.

Mais attention à bien vérifier vos conditions contractuelles car certains contrats peuvent imposer une durée d’engagement minimum !

Changer de fournisseur d'énergie : les critères pour bien choisir 

Trouver le fournisseur de gaz le moins cher

Faut-il abandonner le tarif réglementé d’Engie et se tourner vers la concurrence ? Vous pouvez choisir de le conserver, mais gardez à l’esprit que :

  • la fin du tarif réglementé de gaz est proche pour les particuliers ! Il sera définitivement supprimé en 2023 ;
  • il existe de nombreuses offres de marché plus compétitives que les tarifs réglementés de vente pour le gaz et l’électricité.

Si vous choisissez de quitter le TRV, nous vous conseillons la souscription d’une offre à prix fixe, le meilleur moyen pour se protéger d’une hausse tarifaire (hors taxes) sur le marché de l’énergie.

Par ailleurs, pour trouver le fournisseur de gaz le moins cher, il existe plusieurs astuces. Dans un premier temps, vous pouvez réaliser une simulation de facture. Celle-ci prendra toutes les spécificités de votre profil de consommation en compte : type de logement, de chauffage ou d’isolation par exemple.

Ensuite, vous pouvez trouver le meilleur fournisseur en utilisant un comparateur de fournisseurs de gaz en ligne. Vous obtiendrez des recommandations personnalisées, utiles pour faire des économies d’énergie !

Le saviez-vous ?

La qualité de l’énergie ne diffère pas d’un fournisseur à un autre ! Enedis, pour l’électricité, et GRDF (ex GDF), pour le gaz, sont les gestionnaires de réseau en France. Ces entreprises se chargent d’approvisionner les Français en énergie de façon équitable sur environ 95 % du territoire.

Ainsi, que vous soyez chez Eni, EDF ou TotalEnergies, le gaz naturel distribué sera le même.

L’importance du service client des fournisseurs de gaz

Le prix est un critère de choix important, mais la qualité de service aussi ! En cas de problème, il est toujours agréable de pouvoir rapidement joindre son fournisseur et d’obtenir une réponse adaptée.

Dans vos recherches, ne négligez donc pas les avis clients sur le fournisseur de votre choix. Ce sont généralement des sources fiables pour trouver des informations sur la qualité du service client des entreprises.

Vous pouvez également prêter attention aux prix reçus par le fournisseur, comme le label “service client de l’année”, ainsi qu’aux différents moyens de contact qu’il propose à ses clients : téléphone, e-mail, courrier, réseaux sociaux, formulaire de contact, espace client en ligne.

Gaz vert : l’écologie au coeur de vos préoccupations

Même si le gaz de ville n’est pas considéré comme une énergie verte, car ses réserves ne sont pas inépuisables, certains fournisseurs commencent à intégrer du biogaz à leur offre de gaz naturel. Ce combustible est issu de la fermentation de matières organiques (ce qu’on appelle méthanisation), il s’agit donc d’une énergie verte et renouvelable

Autre alternative, opter pour un fournisseur qui pratique la compensation carbone ; c’est-à-dire qui propose des offres permettant de compenser les émissions de CO2 entraînées par la consommation de gaz naturel à un endroit, en les réduisant en un autre. L’équilibre défini par le protocole de Kyoto est donc ainsi respecté.

Comprendre les prix avant de changer de fournisseur de gaz

Les caractéristiques de votre abonnement

Pour bien choisir son offre de gaz, il est nécessaire de bien en comprendre ses caractéristiques. Voici les éléments auxquels vous devez prêter attention :

  • le type d’abonnement : vous avez le choix entre une offre au tarif réglementé ou une offre de marché ;
  • la tarification : votre contrat peut proposer des tarifs indexés aux tarifs réglementés, autrement dit qui évoluent en même temps qu’eux, ou un prix bloqué sur une durée déterminée ;
  • la classe de consommation : en fonction de la taille de votre maison ou encore de vos usages, vous n’appartiendrez pas forcément à la même classe de consommation. On distingue le tarif Base (cuisson), B0 (cuisson, eau chaude), B1 (cuisson, eau chaude, chauffage) et B2i, pour les puissances de compteur supérieures à 30 000 kWh (usage professionnel) ;
  • la zone tarifaire : pour finir, votre zone d’habitation influence le prix de votre abonnement et le tarif du kWh qui vous est proposé. Il existe 6 zones tarifaires pour le gaz, la première étant la moins chère et la sixième la plus chère.

Comprendre le prix de sa facture

Vous avez des difficultés à comprendre la composition de votre facture ? Le montant que vous devez régler comprend :

  • le prix de l’abonnement, la part fixe de votre contrat de gaz ;
  • le tarif du kWh, la part variable de votre contrat de gaz ;
  • les diverses taxes et contributions qui s’appliquent sur le marché du gaz.

La composition est sensiblement la même pour un contrat d’électricité.

Quelles sont les taxes affichées sur une facture de gaz ?

Il faudra par ailleurs prendre en compte les taxes applicables sur le gaz. Il en existe deux :

  • la CTA : la Contribution Tarifaire d’Acheminement est une taxe permettant de financer les retraites des personnes relevant du régime de l’industrie des énergies ;
  • la TICGN : la Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel. Collectée par les fournisseurs de gaz, cette taxe est à destination des douanes françaises. Elle ne s’applique cependant que si vous utilisez le gaz comme combustible.

Avant 2016, deux autres taxes étaient en vigueur mais elles ont été supprimées pour être intégrées à la TICGN. Enfin, si l’on parle de taxe, il ne faut pas oublier la TVA, le plus célèbre des impôts :

  • TVA à 5,5 % : elle s’applique à votre abonnement de gaz, ainsi que sur la CTA ;
  • TVA à 20 % : elle s’applique sur votre consommation de gaz, ainsi que sur le TICGN.

N'attendez pas pour faire des économies !

Les tarifs réglementés du gaz naturel disparaîtront le 1er juillet 2023. En attendant vous pouvez déjà trouver un fournisseur moins cher qu'Engie.

Je compare les prix

Vous avez d’autres questions ?

Comment changer de fournisseur de gaz ?

Changer de fournisseur de gaz naturel est plus simple que l’on pourrait le croire. Il vous suffit de contacter le fournisseur de votre choix et de souscrire à l’une de ses offres. Il se chargera de son côté de résilier votre ancien contrat.

En cas de déménagement, ce sera à vous de résilier votre ancien contrat puis de souscrire un nouveau contrat. Pour plus de facilité, nous vous conseillons de réaliser les deux démarches au même moment, environ 15 jours avant de changer d’habitation. C’est le temps moyen nécessaire à la finalisation de vos contrats et à la mise en service d’un compteur !

Quel fournisseur de gaz naturel choisir ?

Aujourd’hui, Engie se partage le marché avec plus de 20 fournisseurs de gaz alternatifs. Certains sont plus chers que le TRV mais d’autres proposent des offres plus compétitives ! Par exemple, vous pourriez choisir une offre à un prix intéressant chez TotalEnergies, Eni, EDF ou Sowee.

Changer de fournisseur de gaz naturel est-il payant ?

Changer de fournisseur de gaz ou d’électricité est une démarche totalement gratuite. Vous pouvez être susceptible de payer une facture de régularisation auprès de votre précédent fournisseur, mais aucune facture de clôture de contrat ne peut vous être adressée. 

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.