Le coefficient de conversion du gaz : convertir les m3 en kWh

Nous sommes habitués à voir sur notre compteur de gaz le volume qui a été consommé en mètre cube, pourtant les contrats et factures de gaz affichent une consommation en kWh. Pourquoi trouve-t-on des unités de mesure différentes ? Qu’est-ce que le coefficient de conversion du gaz et pourquoi …

Nous sommes habitués à voir sur notre compteur de gaz le volume qui a été consommé en mètre cube, pourtant les contrats et factures de gaz

Nous sommes habitués à voir sur notre compteur de gaz le volume qui a été consommé en mètre cube, pourtant les contrats et factures de gaz affichent une consommation en kWh. Pourquoi trouve-t-on des unités de mesure différentes ? Qu’est-ce que le coefficient de conversion du gaz et pourquoi change-t-il régulièrement sur vos factures ? Comment faire la conversion m3 de gaz en kWh ? On vous explique.

Compteur de gaz

Conversion des m3 de gaz en kWh : le coefficient de conversion du gaz

Le coefficient de conversion du gaz est ce qui permet de passer des m3 au kWh, donc d’une consommation en volume à une consommation énergétique. Le calcul est simple :

Quantité d’énergie consommée en kWh = (consommation en m3 de gaz) x (coefficient de conversion)

Les mètres cube de gaz sont affichés sur votre compteur. Quant au coefficient de conversion, vous pouvez l’obtenir de deux façons :

  • La première est en ligne sur le site de GRDF. C’est en effet le gestionnaire du réseau de gaz naturel qui fixe sa valeur.

  • La deuxième possibilité est votre facture de gaz, où on le trouve généralement en bas, au dos.

Ainsi, les coefficients de conversion des cinq métropoles les plus peuplées en France sont les suivants (au 29 juillet 2020).

 

Métropoles

Coefficient de conversion moyen

Coefficient de conversion min

Coefficient de conversion max

Paris

11,03

11,02

11,05

Lyon

11,05

10,99

11,5

Marseille

11,4

11

12

Aix-en-Provence

11,36

11

12

Toulouse

11,34

11

12

 

Pour la métropole de Bordeaux, le coefficient de conversion est disponible auprès de votre gestionnaire de réseau, Régaz Bordeaux.

A y regarder de plus près, le coefficient varie d’une facture à l’autre, de celle de votre voisin à la vôtre, et d’un jour à l’autre. Mais alors pourquoi ?

Conversion des m3 de gaz en kWh : le calcul pour passer d’une unité à une autre

Qui calcule la conversion des m3 de gaz en kWh ?

Ce sont les gestionnaires de réseau de distribution qui chaque jour fixent l’équivalence, en déterminant la valeur du coefficient de conversion. Ces acteurs sont GRDF, le réseau de gaz naturel de Strasbourg (R-GDS), REGAZ à Bordeaux et Gaz-Electricité de Grenoble. Pour cela, ils s’appuient sur les données transmises par les gestionnaires du réseau de transport du gaz, à savoir GRTGaz et Teréga.

Calcul du coefficient de conversion des m3 de gaz en kWh

Comme nous l’avons vu, le coefficient de conversion du gaz permet de définir la quantité d’énergie qui se trouve dans un mètre cube de gaz. Ce coefficient se calcule en tenant compte des paramètres suivants.

  • L’altitude. C’est une variable fixe et connue.

  • La pression. C’est aussi une variable fixe et connue car elle dépend de l’altitude de votre commune, ainsi que de votre consommation (faible ou importante).

  • La teneur en azote du gaz naturel en revanche est une variable aléatoire de l’équation. En effet, la densité varie constamment dans le temps. Elle est très souvent mesurée, parfois quotidiennement, sur plusieurs points du réseau français. C’est pourquoi le territoire est composé de différentes zones géographiques de distribution du gaz.

La formule exacte du coefficient de conversion des m3 de gaz en kWh n’a jamais été communiquée par GRDF, néanmoins vous connaissez maintenant quelques-unes de ses variables et nous vous les détaillons davantage dans le paragraphe suivant. De plus, bien que la teneur en azote soit une variable aléatoire, le coefficient de conversion ne fluctue pas de façon importante d’un jour à l’autre. Sur un an, il ne varie que de 3% autour de sa moyenne - à moins qu’il y ait d’importants changements qui perturbent le marché du gaz.

Coefficient de conversion des m3 de gaz en kWh : définition

Le coefficient de conversion des m3 de gaz en kWh est la moyenne des valeurs journalières du premier au dernier jour d’une facture.

Conversion des m3 de gaz en kWh : est-ce que je paie plus que mon voisin ?

Nous allons vous expliquer pourquoi vous ne payez pas plus cher votre facture de gaz naturel par rapport à votre voisin, sur le simple argument du coefficient de conversion des m3 de gaz en kWh.

Tout d’abord, ce sont les gestionnaires du réseau qui calculent ce coefficient, et non votre fournisseur.

Prenons deux maisons, une à Lille alimentée en gaz B, l’autre à Chamonix alimentée en gaz H. Elles paient leurs factures en même temps, leurs appareils électroménagers sont les mêmes et fonctionnent en même temps. En fin de mois la différence sur leurs factures sera moindre grâce au coefficient de conversion des m3 de gaz en kWh.

En effet, le coefficient permet d’ajuster les factures de tous les ménages français, afin qu’il n’y ait pas d’inégalités lors du paiement.

Les différences qui existent sont les suivantes :

  • La première raison est l’existence de zones tarifaires gaz.

  • La seconde raison est votre abonnement qui n’est pas identique à celui de votre voisin. Ainsi, vous ne payez pas le même prix pour un kWh de gaz.

  • Enfin, le taux de conversion affiché est différent car il s’agit de la moyenne de toutes les valeurs journalières de la période du premier jour au dernier jour de votre facture. Votre voisin n’étant pas prélevé le même jour que vous, il y a donc une différence entre vos coefficients de conversion.

Comparez pour réduire votre facture de gaz

En comparant les offres des fournisseurs de gaz, vous pouvez trouver un contrat d'énergie moins cher et plus avantageux. De quoi faire des économies d'énergie facilement !

Je compare

Trois paramètres à prendre en compte pour la conversion des m3 de gaz en kWh

La conversion des m3 de gaz en kWh n’est pas fixe dans le temps car elle varie quotidiennement. Ce changement s’explique par le coefficient de conversion. C’est lui qui évolue tous les jours, et ce pour trois raisons.

1/ Conversion des m3 de gaz en kWh : la provenance du gaz

Sur le territoire français, tous les ménages ne sont pas alimentés par le même type de gaz. En effet, certains reçoivent du gaz en provenance de Russie, d’autres en provenance d’Algérie, de pays de la Péninsule Arabique, ou d’autres régions encore. Or, chaque mètre cube de ces différents gaz ne contient pas la même quantité d’énergie. Cela est notamment dû à leur teneur en azote. Les gaz qui en possèdent le plus sont appelés gaz pauvres, les autres sont nommés gaz riches. En France, on distingue deux gaz naturels :

  • Le gaz B. Il a une forte teneur en azote, c’est ainsi un gaz pauvre. Il provient des Pays-Bas et alimente les Hauts de France ainsi que la région rouennaise. Cela est cependant en train de changer, le pays nordique ayant fermé un de ses sites de production, les ménages sont ou vont être alimentés en gaz H d’ici 2029.

  • Le gaz H. Il a une teneur plus faible en azote, il est donc plus riche. Il provient essentiellement de la Mer du Nord, de Russie et d’Algérie. Il alimente actuellement tout le reste du pays.

Pour comprendre la différence entre ces deux gaz, prenons une maison et chauffons-la. En le faisant avec du gaz B, on remarque qu’il faut une quantité plus élevée de ce gaz que si on la chauffe avec du gaz H. Nous avons vu que plus le gaz est pauvre, moins il a d’énergie ; ainsi, il faut des quantités élevées et du temps pour chauffer la maison au gaz B. Conséquence : plus le gaz est pauvre, plus le coefficient de conversion est faible :

  • Pour le gaz B, il oscille entre 9,2 et 10,1 kWh pour un mètre cube, au niveau de la mer.

  • Pour le gaz H, sa valeur est comprise entre 10,3 et 12,4 kWh par mètre cube, au niveau de la mer.

Usine à gaz

2/ Conversion des m3 de gaz en kWh : l’altitude de la commune

Ci-dessus, nous avons spécifié l’altitude des coefficients de conversion car ils n’ont pas la même valeur selon que vous soyez à la montagne ou à la mer. En effet, plus on monte, plus la pression atmosphérique diminue, donc plus le gaz perd en densité. Ceci signifie qu’au niveau de la mer (par exemple Marseille), le gaz contient plus d’énergie qu’en montagne (par exemple Chamonix). On estime qu’à 1000 mètres d’altitude le gaz naturel a 10% d’énergie en moins par rapport au gaz à l’altitude zéro, donc la mer.

Conséquence : plus on monte, plus le coefficient de conversion diminue ; celui de Chamonix est donc plus faible que celui de Marseille.

3/ Conversion des m3 de gaz en kWh : la pression de livraison

Le troisième facteur qui influence le coefficient de conversion qui s’applique à votre facture est le débit de pression lors de la livraison du gaz. Jusqu’ici, les coefficients de conversion donnés sont ceux de particuliers, ou professionnels, avec une faible consommation en gaz naturel. Il peut s’agir d’un chauffage individuel par exemple. Ceux qui consomment du gaz H sont alimentés par une pression de 20 mbar, ceux recevant du gaz B en ont une de 25 mbar.

Les clients qui consomment plus de gaz ont quant à eux une livraison avec une pression de 300 mbar. En font partie les consommateurs avec un chauffage collectif ou une consommation professionnelle importante. Le coefficient de conversion est alors le suivant : 13 kWh pour ceux recevant du gaz B et de 14,5 kWh pour le gaz H.

Ainsi, plus la pression de livraison est élevée, plus le coefficient l’est aussi.

Conversion des m3 de gaz en kWh dans les plus grandes métropoles françaises

Le tableau ci-dessous donne les différents coefficients de conversion des plus grandes métropoles françaises (au 29 juillet 2020).

Calcul de votre consommation de gaz des m3 en kWh

Votre consommation de gaz en kWh = (consommation de gaz en m3) x (coefficient de conversion).

 

Métropoles

Coefficient de conversion moyen

Coefficient de conversion min

Coefficient de conversion max

Brest

11,36

10,99

12

Clermont-Ferrand

10,83

10,66

11,07

Dijon

10,73

10,05

11,07

Metz

10,99

10,67

11,5

Montpellier

11,29

11

12

Nancy

10,94

10,65

11,5

Nantes

11,31

10,99

12

Nice

11,4

11

12

Orléans

11,09

11

11,5

Rennes

11,26

11

12

Rouen - gaz B

9,28

9,25

9,33

Rouen - gaz H

11,04

10,91

11,5

Saint-Etienne

10,56

10

11,09

Toulon

11,37

11

12

Tours

11,17

11

12

 

Pour les métropoles de Grenoble et Strasbourg, nous vous recommandons de vous référer auprès de votre entreprise locale de distribution, respectivement GreenAlp et R-GDS.

Les différentes unités de mesure pour convertir les m3 de gaz en kWh

Les mesures qui composent l’équation de l’énergie que vous avez consommée, dans laquelle se trouve le coefficient de conversion, sont le wattheure, et les mètres cube.

Le wattheure dans la conversion des m3 de gaz en kWh

Cette unité de mesure permet d’exprimer l’énergie consommée par un appareil d’une puissance d’un watt, sur une durée d’une heure. On parle de kWh pour les appareils d’une puissance de 1000 watts qui fonctionnent pendant une heure. Cette unité est donc utilisée dans le domaine électrique et exprime une consommation d’énergie, soit le flux énergétique.

Le m3 ou le BCM dans la conversion des m3 de gaz en kWh

Ces deux unités ont la même utilité : elles servent à calculer le volume qu’occupe un élément, comme le gaz. Ainsi, votre compteur affiche le volume de gaz qui est passé dans vos canalisations et que vous avez consommé dans votre chaudière ou cuisine. Quant au BCM, il est surtout utilisé sur les marchés internationaux. Cette mesure sert à quantifier les grands volumes de gaz comme les réserves internationales. Le BCM est exprimé en joule par l’Agence Internationale de l'Énergie, soit l’unité de l’énergie selon le système international.

Si votre facture varie encore trop selon vous, il est probablement temps de changer de fournisseur. Vous pouvez appeler nos conseillers énergie au 09 75 18 60 60 (appel non surtaxé), du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.

🙋 Vous avez des questions ?

❓ Qu’est-ce que le coefficient de conversion du gaz ?

Le coefficient de conversion des m3 de gaz en kWh est la moyenne des valeurs journalières du premier au dernier jour d’une facture. Il ne dépend pas du prix du kWh.

🕵️ Où trouver votre coefficient de conversion de gaz ?

Le coefficient de conversion se trouve au dos de votre facture de gaz, en bas ou directement sur le site de GrDF.

🧮 Comment convertir les m3 de gaz en kWh?

Le coefficient de conversion se compose de l’altitude de votre commune, la pression du gaz à la livraison et de la provenance du gaz que vous recevez. On les retrouve dans la formule : nombre de kWh = nombre de m3 x coefficient de conversion.

Tristan

Tristan

Marketing digital

Étudiant en école de commerce, Tristan est rédacteur web et SEO chez Hello Watt. Après une spécialisation en marché européen de l’énergie il décide de se tourner vers les sujets autour de l'énergie. Ses sujets d’écriture varient entre l’isolation de la maison, la transition écologique ainsi que les sujets liés à l’énergie solaire.