Extension de maison : quel est le prix d'un agrandissement ?

Vous rêvez d’ajouter quelques m² supplémentaires à votre maison ? Bonne idée ! Mais sachez que le prix d’une extension de maison peut varier du simple au double selon la technique et les matériaux choisis.

En résumé :

  • Plusieurs types d’extension de maison existent : véranda, construction de garage (extensions horizontales), surélévation (extension verticale), aménagement de pièces inutilisées (combles, garage), extension en parpaing, en béton ou en briques (extension traditionnelle), ou encore extension en bois.
  • Les prix varient suivant le type et la superficie de l'extension et les matériaux utilisés. Une extension traditionnelle en dur (parpaing, béton, briques) de 20 m² coûte entre 20 000 et 50 000 , tandis que le même type d’extension coûtera entre 40 000 € et 80 000 € pour une superficie de 40 m².

Extension de sa maison: quels sont les coûts ?

Il est quasiment impossible de donner un prix exact pour les travaux d'agrandissement d'une maison sans analyser préalablement les caractéristiques de chaque projet. Aussi, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour estimer le budget nécessaire.

Néanmoins, vous pouvez tout de même estimer les coûts à partir des coûts moyens des extensions de maison du marché.

Les informations obtenues peuvent vous donner des informations sur les tarifs d'une extension maison. Sans attendre, retrouvez ci-dessous les différents prix par superficie. 

À chaque taille d'extension, son prix 

L'extension de 20 m²

L’extension de 20 m² est l’extension de maison standard et la plus couramment réalisée. Avec une superficie ni trop petite ni trop grande, vous ferez l'acquisition d’une belle pièce à vivre supplémentaire.

  • prix pour une extension traditionnelle : entre 20 000 et 50 000 ;
  • prix pour une extension véranda : entre 18 000 et 60 000 € ;
  • prix pour une extension bois : entre 18 500 et 65 000 € ;
  • prix pour l’aménagement de combles : entre 16 000 et 30 000 €.

L'extension de 30 m²

À partir de 30 m², vous bénéficiez d’une extension de taille relativement grande, qui vous permettra d’aménager une pièce de vie très confortable d’un point de vue surface.

  • prix pour une extension traditionnelle : entre 30 000 et 60 000 € ;
  • prix pour une extension véranda : entre 28 000 et 75 000 € ;
  • prix pour une extension bois : entre 27 750 et 75 000 € ;
  • prix pour l’aménagement de combles : entre 24 000 et 48 000 €.

L'extension de 40 m²

Avec une extension de 40 m², vous aurez un très beau volume qui vous permettra d’acquérir une belle pièce à vivre complémentaire (en plus d’augmenter considérablement la plus-value de votre logement bien sûr !). Toutefois, ces projets importants d’agrandissement restent plus rares et sont généralement intégrés à une maison en elle-même déjà conséquente. Voici les prix pour un agrandissement de maison de ce type :

  • prix pour une extension traditionnelle : entre 40 000 € et 80 000 € ;
  • prix pour une extension véranda : entre 40 000 et 90 000 € ;
  • prix pour une extension bois : entre 37 000 et 90 000 € ;
  • prix pour l’aménagement de combles : entre 32 000 et 64 000 €.

Bon à savoir :

Pensez à bien isoler votre extension afin d’éviter les déperditions énergétiques et une facture d’énergie trop salée ! Pour cela, passez par un artisan RGE afin de pouvoir bénéficier des aides à la rénovation (comme le prêt Avance Rénovation, un nouveau prêt de 2022, accompagnant le dispositif France Rénov’, tout comme les Accompagnateurs Rénov’). Par ailleurs, si votre extension est ancienne et souffre de déperditions thermiques, l’ADEME recommande de faire réaliser un audit énergétique ou un bilan thermique  par une entreprise du bâtiment afin de déceler les failles de votre logement.  

extension maison

Les coûts annexes

Attention à ne pas reproduire l'erreur de nombreuses personnes ! C’est-à-dire ne pas prendre en considération le prix des travaux annexes découlant de la construction d’une extension. Et pourtant, ils représentent un véritable coût dont le montant peut s’avérer élevé !

Ainsi, suivant le type de pièce que vous souhaitez faire de votre extension, vous devrez sans doute prévoir des travaux liés aux raccordements électriques ou encore à l’évacuation des eaux usées. Or, ces prix vont évidemment faire augmenter le prix final de votre facture.

De la même manière, vous devrez dans la plupart des cas prévoir des travaux de maçonnerie (entre autres pose de murs et/ou de murets et de revêtements de sols) et d’aménagement intérieur (sol et peinture).  

Vous en savez maintenant davantage sur les différents éléments à prendre en compte pour définir le prix de l’extension de votre logement. 

Il faut bien sûr garder à l’esprit que les fourchettes de prix précédentes sont des estimations qui prennent en compte de nombreux prestataires sur le marché et de nombreuses options qui peuvent faire varier les prix du simple au double. Seule une étude poussée de votre projet pourra vous donner une idée réelle du prix de vos travaux. 

Bon à savoir :

Sur le marché de l’extension, il existe un grand nombre de solutions. Or, toutes ces solutions ne se valent pas en termes de qualité, d’isolation et d’esthétisme.

Aussi, nous vous conseillons de vous faire faire un devis auprès de 2 ou 3 prestataires différents. 

Gardez également en tête qu’il vaut mieux investir sur un produit plus qualitatif et bien isolé qui sera un peu plus cher à l’achat mais beaucoup plus rentable sur le long terme.

Extension de votre maison : quels sont vos besoins ?

La première étape est de définir vos besoins avant d’essayer d’estimer le montant de votre projet. C'est une étape incontournable, qui guidera le budget de votre projet d’extension de maison et vous permettra d’arbitrer entre plusieurs solutions et prix proposés. 

Les questions préalables à vous poser

Vous avez envie d’ajouter par nécessité ou simplement par confort une nouvelle pièce ? Voici une liste de quelques questions qui feront la spécificité de votre agrandissement et que vous devez vous poser : 

  • à quel endroit souhaitez-vous installer votre extension de maison ? ; 
  • de quelle superficie supplémentaire avez-vous besoin (une extension maison de 15 m², 20,30,40...) ? ; 
  • quel aspect aura-t-elle (matériaux, couleurs, formes…) ? ;
  • quelle utilisation souhaitez-vous faire de votre extension ? Quelles sont les contraintes de votre terrain

Pour info :

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui saura vous expliquer les étapes de vos travaux. 

Quel type d'extension de votre maison souhaitez-vous ?

En plus d’une définition de vos besoins à propos de votre future extension de maison, il faudra identifier le type d’extension que vous désirez faire construire : souhaitez-vous réaliser un agrandissement de votre maison avec une véranda ou une surélévation ? Pensez aussi que suivant le type de votre logement (maison ancienne, résidence secondaire, maison BBC…) vous n’aurez sans doute besoin du même type d'extension. 

Il existe différents types d’extensions, qui ont chacune un coût différent. Voici les solutions d'agrandissement les plus courantes :  

L’extension classique en béton ou en parpaing

C’est l'extension traditionnelle par excellence ! En béton ou en parpaing, ce type d’agrandissement est durable et solide même s’il n’est pas toujours le plus esthétique.

L’extension maison en bois

L'extension en bois est une solution très esthétique et naturellement bien isolée. En plus, le bois est tendance !

L’extension de maison grâce à une véranda

Ce type d’extension (extension horizontale) est parfait si vous voulez une pièce à vivre supplémentaire lumineuse. La véranda peut être construite en aluminium, en PVC, en fer forgé ou encore en bois. Ces prix vont notamment varier en fonction du type de matériau choisi.

La construction d’un garage

Autre type d’extension horizontale, la construction d’un garage ! Si vous n’en avez pas déjà un, c’est un agrandissement tout à fait standard qui vous permettra de mettre votre voiture et vos outils à l’abri des intempéries (et des voleurs). Pratique !

Bon à savoir :

Si votre terrain est en pente, vous pouvez envisager une extension horizontale sur pilotis. Vous devrez faire appel à des professionnels spécialisés dans ce type d'extension et ce projet nécessite une étude préalable du terrain pour une construction solide et durable.

La surélévation de maison

La surélévation (extension verticale) est un projet ambitieux qui peut s’avérer assez onéreux et complexe à mettre en place techniquement. Cependant, elle peut donner un très beau rendu.

L’aménagement des combles, du garage ou du sous-sol 

L’aménagement des combles, du garage ou du sous-sol sont des solutions d'extension maison peu chères et pratiques pour agrandir votre logement sans avoir à modifier le volume de votre maison.

L’extension non attenante

Si les contraintes de votre terrain sont trop importantes et que vous ne pouvez pas envisager les précédentes solutions, pensez à la construction d'une annexe non attenante. Se situant un peu à l’écart du reste de la maison, elle implique un usage spécifique des lieux (par exemple : bureau, salle de sport, atelier). 

Vous pouvez également en faire une location saisonnière ou annuelle.

Boîte à questions sur le prix d’une extension d’une maison 

Quel est le prix d’une extension de ma maison ?

Le prix d’une extension de sa maison est très variable suivant le type d’agrandissement et les matériaux choisis. Ainsi, une extension véranda de 20 m2 coûte entre 18 000 et 60 000 € tandis que pour la même superficie, une extension coûtera entre 16 000 et 30 000 €.

Quel type d’extension puis-je faire pour ma maison ?

Vous avez le choix entre plusieurs types d'agrandissement et de matériaux possibles : véranda, construction de garage, surélévation, extension traditionnelle, ou même l’utilisation de pièces non habitées comme le garage ou les combles. Vous pouvez enfin faire construire une extension non attenante (à l’écart du reste de la maison) telle qu’un atelier, un bureau ou encore un logement indépendant que vous pourrez mettre en location. 

Quels types de matériaux utiliser pour construire mon extension ?

Vous pouvez utiliser plusieurs matériaux pour envisager l'extension de votre maison : 

  • le bois : non seulement très isolant (idéal si vous ne voulez pas que votre extension ne se transforme en passoire thermique) mais aussi esthétique et tendance !
  • le béton, la brique ou le parpaing : souvent utilisés pour les agrandissements standards, ce sont des matériaux pérennes et solides ;
  • l’aluminium, le PVC : souvent utilisés pour les vérandas, ces matériaux laissent passer la lumière à flots. idéal lorsqu'on veut aménager des pièces dotées d’une grande luminosité ! 
  • le fer forgé : utilisé surtout pour des aménagements extérieurs (tels une véranda). 
Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.