Notre sélection de pompes à chaleur réversibles
Pompe à chaleur air/eau Mitsubishi Ecodan Zubadan Silence Duo - Chauffage et eau chaude sanitaire
Mitsubishi
Chauffage + ECS
Matériel + pose à partir de
15 599 €
Pompe à chaleur air/eau Hitachi Yutaki S Combi 2.0 - Chauffage et eau chaude sanitaire
Hitachi
Chauffage + ECS
Matériel + pose à partir de
13 151 €
Pompe à chaleur air/air Mural Design MSZ-EF
Mitsubishi
Réversible
Matériel + pose à partir de
3 459 €
Pompe à chaleur air/eau Altherma 3 H - Chauffage et eau chaude sanitaire
Daikin
Chauffage + ECS
Matériel + pose à partir de
15 446 €
Pompe à chaleur air/air Perfera Murale
Daikin
Réversible
Matériel + pose à partir de
3 348 €

L’installation d’une pompe à chaleur réversible est la meilleure solution pour le chauffage et le rafraîchissement de votre intérieur. Système air-air ou air-eau, une pompe à chaleur réversible vous fait réaliser des économies d'énergie. On vous informe sur leur fonctionnement, leur prix et sur les différents systèmes existants !

L’essentiel sur la pompe à chaleur réversible

Une pompe à chaleur réversible peut à la fois assurer le chauffage et la climatisation de votre intérieur. Appareil deux-en-un, elle peut être de type air-eau ou air-air et apporte divers avantages :

  • assurer votre confort thermique été comme hiver ;
  • son installation nécessite un investissement conséquent, mais qui est voué à être rentabilisé sur le long terme et grâce aux subventions disponibles ;
  • se tourner vers une production à base d’énergies renouvelables et agir pour l’environnement.

Côté devis, comptez 2 000 à 15 000 € pour un modèle air-air et 8 000 à 16 000 € pour un modèle air-eau. Des aides à la rénovation énergétique (MaPrimeRénov’, prime CEE, TVA réduite…) permettent de réduire ce prix.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur réversible ?

Les pompes à chaleur (PAC) sont des systèmes de chauffage et de rafraîchissement économiques, que l’on considère comme utilisant une source d’énergie renouvelable. Elles sont utilisées pour chauffer une habitation et peuvent, lorsqu’elles sont réversibles, la rafraîchir également.

Selon leur type, elles utilisent les calories présentes naturellement dans l’air, l’eau ou le sol pour apporter de la chaleur ou du froid sous forme d’eau ou d’air chaud dans votre logement. L’énergie récupérée est donc en partie gratuite, en plus d’être renouvelable !

La majorité des pompes à chaleur réversibles sont dites aérothermiques, c’est-à-dire qu’elles puisent leur énergie dans l’air. Une PAC aérothermique est composée de deux modules :

  1. un groupe extérieur (placé au soleil et à l'abri du vent) ;
  2. une ou plusieurs unités intérieures (qui varient selon la nature de la PAC : radiateur, plancher chauffant ou encore ventilo-convecteur – ou split – mural ou au sol).

Cette solution écologique assure ainsi un confort thermique tout au long de l’année, car elle est principalement appréciée pour son système innovant deux-en-un, qui permet aussi bien de réchauffer que de refroidir son intérieur.

Comment fonctionne une pompe à chaleur réversible ?

La pompe à chaleur réversible fonctionne selon un cycle thermodynamique. Sur le même principe qu’un réfrigérateur, le circuit frigorifique d’une PAC se compose de quatre éléments principaux : l’évaporateur, le compresseur, le condenseur et le détendeur.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur réversible en mode chauffage

  1. Le groupe extérieur absorbe les calories présentes dans l’air extérieur via l’évaporateur contenant un fluide frigorigène. Le fluide à basse pression est évaporé pour passer à l’état gazeux avant d’être dirigé vers le compresseur ;
  2. dans le compresseur, le gaz est comprimé pour élever sa température. Il est ensuite évacué vers le condenseur ;
  3. dans le condenseur (situé dans l’unité intérieure), le gaz retrouve son état liquide après avoir libéré les calories qu’il contenait au circuit de chauffage. La chaleur est ainsi diffusée dans l’habitation via de l’air soufflé par les climatiseurs muraux ou de l’eau contenue dans un émetteur de chauffage ;
  4. le fluide passe ensuite par le détendeur, qui abaisse sa pression pour qu’il puisse de nouveau absorber l’énergie présente dans l’air extérieur et commencer un nouveau cycle frigorifique.

Le saviez-vous ?

Il est possible de coupler une PAC à des panneaux solaires pour une production de chaleur encore plus économique et écologique !

Fonctionnement d’une pompe à chaleur réversible en mode climatisation

Le mode climatiseur d’une pompe à chaleur réversible est quant à lui obtenu en inversant ce même cycle, grâce à la présence d’une vanne d’inversion. Aussi appelée vanne 4 voies, elle inverse les rôles du condenseur et de l’évaporateur.

Les calories d’air chaud sont ainsi puisées dans l’air de la maison ou de l’appartement pour être évacuées vers l’extérieur et rafraîchir les pièces du logement. Dans un même temps, des calories puisées en extérieur subissent un refroidissement pour être diffusées dans la maison.

L’inversion du cycle permet à cet équipement de chauffer et de climatiser votre logement en fonction du besoin. C’est pour cela que l’on parle d’appareil réversible.

Présence de fluide frigorigène = entretien obligatoire !

Pour s’assurer de l’étanchéité de leurs liaisons frigorifiques, mais aussi pour allonger leur durée de vie, les pompes à chaleur doivent obligatoirement être entretenues par un professionnel, tous les deux ans au moins.

Cette maintenance coûte environ 150 €/entretien ou 200 à 300 €/an pour la souscription d’un contrat d’entretien annuel, qui comprend aussi des déplacements rapides en cas de panne.

Schéma : fonctionnement d'une PAC réversible en mode chauffage et climatisation

Quels sont les différents types de pompes à chaleur réversibles ?

Il existe deux modèles de pompes à chaleur réversibles, étant toutes deux des PAC aérothermiques : celles de type air-air et celles de type air-eau.

La PAC réversible air-air

Très souvent appelé climatisation réversible, ce modèle permet de chauffer et de climatiser votre logement au cours des saisons. Il s’agit de la pompe à chaleur réversible la plus couramment installée en France.

Elles sont dites air-air, car la chaleur produite par l’équipement est redistribuée dans l’habitation via l’unité intérieure sous la forme d’air chauffé (mode chauffage) ou rafraîchi (mode clim). Ainsi, ce type de PAC ne peut pas prendre en charge la production d’eau chaude sanitaire (ECS).

L’unité intérieure peut-être :

  • intégrée dans le faux plafond (on parle alors de clim gainable) ;
  • installée en bas d’un mur comme un radiateur (climatiseur ou split console) ;
  • accrochée au mur en hauteur (climatiseur ou split mural).

Avec une PAC air-air, il est possible d’équiper une seule pièce (on parle alors de système mono-split) ou plusieurs pièces (système dit multi-split).

La PAC réversible air-eau

Dans le cas des pompes à chaleur air-eau, l’énergie est redistribuée dans l’habitation sous forme d’eau chaude (ou froide pour l’option rafraîchissement). La PAC peut ainsi être basse température ou haute température : cela fait varier la température d’eau de chauffage transmise aux émetteurs de chaleur. Le choix est donc à adapter en fonction des émetteurs en place dans le logement.

L’unité intérieure joue cette fois-ci le rôle de l’intermédiaire. Elle transmet la chaleur aux émetteurs présents dans la maison (radiateurs ou plancher chauffant/rafraîchissant).

Contrairement à la PAC air-air, le modèle air-eau peut également assurer la production d’ECS. Le module intérieur transmet alors aussi la chaleur produite au système de stockage de l’eau chaude sanitaire. 

Le saviez-vous ?

Dans le cas d’une rénovation, il est parfois possible de remplacer votre vieille chaudière  par une PAC air-eau sans avoir à changer vos radiateurs.

Vous pouvez également choisir une PAC hybride et y coupler une chaudière gaz pour un fonctionnement encore plus économique.

Pompe à chaleur réversible : quel prix ? Quelles aides ?

Quel prix pour une PAC réversible ?

Pose comprise, le prix d’une pompe à chaleur réversible s’élève de 2 000 à 15 000 € pour un modèle air-air et de 8 000 à 16 000 € pour un modèle air-eau. Notez que ces tarifs sont purement informatifs. Les montants varient selon la configuration de pose et les modèles, mais aussi selon :

  • le coefficient de performance SCOP : indice classé de G à A+++ (de la pire à la meilleure performance). Il éclaire sur l’efficacité énergétique saisonnière de la PAC en mode chauffage ;
  • le coefficient d’efficacité frigorifique SEER : à l’image du SCOP, il permet de déterminer l’efficacité frigorifique (en mode refroidissement) ;
  • la difficulté d’installation et donc le besoin en main-d'œuvre ;
  • les options intégrées : thermostat, possibilité de contrôler l’appareil à distance, purificateur d’air, protection pour le groupe extérieur…. ;
  • la puissance de l’équipement, à choisir selon la surface à chauffer/climatiser (la puissance est calculée en kWh) ;
  • la marque de la pompe à chaleur : Mitsubishi, Hitachi, Daikin, Panasonic… la liste est longue !

Notre conseil

N’hésitez pas à demander plusieurs devis auprès d’installateurs de pompes à chaleur professionnels afin de les comparer et de trouver l’offre au plus proche de vos besoins et au meilleur rapport qualité/prix

Par ailleurs, le prix ne pouvant être le même pour chauffer 100 m² et 50 m², va varier selon la superficie du logement. Main-d’œuvre comprise, il s’élève ainsi en moyenne à :

Surface à chauffer/rafraîchir

Devis moyen pour une PAC réversible air-air

Devis moyen pour une PAC réversible air-eau

120 m²

4 100 à 8 500 €

6 800 à 11 000 €

200 m²

5 000 à 10 000 €

7 000 à 13 000 €

Vous souhaitez installer une pompe à chaleur ?

Calculez le montant de vos aides et obtenez un devis gratuit en 2 minutes.

Installer une pompe à chaleur

Quelles sont les aides à l’installation d’une pompe à chaleur réversible ?

Si le Crédit d’Impôt pour la Transition Écologique (CITE) ou les offres de pompe à chaleur pour 1 euro n’existent plus en 2024, d’autres subventions demeurent pour soutenir les particuliers dans leurs projets de travaux de rénovation. Méfiez-vous néanmoins des arnaques à la pompe à chaleur, qui fleurissent sur le marché !

Pour installer une pompe à chaleur réversible aérothermique, vous pouvez ainsi prétendre :

  • à MaPrimeRenov’ : une aide à la rénovation énergétique, dégressive selon vos revenus ;
  • aux primes CEE (Certificats d'Économie d'Énergie) : les fournisseurs d’énergie subventionnent les travaux d’économie d’énergie des particuliers pour récupérer des CEE. Le montant varie selon des travaux effectués ;
  • à l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : l’État propose aux propriétaires d’emprunter jusqu’à 50 000 € pour des travaux de rénovation énergétique, sans frais à rembourser ;
  • au prêt Avance rénovation (PAR) : un prêt à taux fixe de 2 % ;
  • à une TVA à taux réduit passant des 20 % habituels à 5,5 % pour l’achat et la pose du matériel.

Les conditions d’éligibilité varient selon l’aide, mais toutes rendent obligatoire de choisir un artisan professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Reconnus par l’État, ces installateurs vous garantissent une installation qualitative et rentable.

Attention

La plupart de ces dispositifs ne fonctionnent qu’à l’installation d’une PAC réversible air-eau. Les systèmes air-air sont en effet moins écologiques et ne sont éligibles, pour cette raison, qu’à la TVA à taux réduit (10 %) et aux primes CEE.

Ils entrent aussi dans le parcours accompagné de MaPrimeRénov’ pour les rénovations énergétiques d’ampleur depuis le 1ᵉʳ janvier 2024. Des aides locales peuvent également exister selon la commune.

Installer une PAC, c'est rentable !

Quels avantages et inconvénients pour une pompe à chaleur réversible ?

Récapitulatif des avantages et des inconvénients

Avantages

Inconvénients

Confort thermique optimal grâce au circuit double de l'appareil

Modèle plus cher à l'achat qu'une version seulement destinée au chauffage

Excellent rendement, qui favorise les économies d'énergie

Rendement diminué par grand froid selon la marque (-30 % dès - 5 °C)

Solution plus écologique

Sa réversibilité implique un fonctionnement annuel : perte partielle de son intérêt écologique

Éligible aux aides financières

Aides financières uniquement accessibles pour le modèle air-eau (la clim réversible donne seulement droit à la prime CEE)

Travaux simples et rapides, surtout pour remplacer une chaudière

Parfois bruyante

Les avantages d’une PAC réversible

Un confort thermique toute saison grâce à une PAC réversible

La réversibilité d’une pompe à chaleur permet d’assurer à la fois les fonctions de chauffage et de climatisation, à partir d’un unique système. Votre confort thermique est donc garanti quelle que soit la saison !

D’ailleurs, certains modèles de PAC air-eau permettent aussi de produire l’eau chaude sanitaire (ECS) de votre logement pour une solution 3-en-1.

Une solution énergétiquement efficiente

On explique la faible consommation d’une pompe à chaleur par son excellent rendement.  On le mesure à l’aide du Coefficient de Performance (COP), qui indique le ratio entre l’énergie utilisée et celle produite par l’équipement.

Par exemple, un COP de 4 indique que 4 kWh seront produits en n’en consommant qu’un seul. Ainsi, plus le COP est élevé, plus la pompe à chaleur est performante, bien que la consommation dépende aussi de la surface à chauffer. Le coût de l’investissement peut être important, mais le rendement sur le long terme est très intéressant.

Astuce

Pour profiter d’une PAC haute performance, l’ADEME conseille les COP supérieurs à 3. Aussi, sachez que les appareils avec technologie Inverter bénéficient d'un meilleur rendement.

Optimiser sa consommation d’énergie

Les modèles réversibles actuels sont majoritairement pilotables à distance, à l’aide d’une application sur smartphone ou tablette. Depuis cette interface, vous pouvez contrôler, visualiser et programmer son fonctionnement afin d’optimiser votre consommation énergétique (baisse de la température lors de vos absences, programmation du climatiseur l’après-midi…).

Pour encore plus de flexibilité, certains équipements haut de gamme sont également compatibles avec des solutions domotiques et pilotables à la voix via un assistant vocal.

Tado° sans-fil : le thermostat connecté pour contrôler facilement son chauffage 250 €

Réduire son impact écologique

Pour fonctionner, une PAC réversible puise dans le réseau électrique, mais à très faible dose, en plus de produire davantage d’énergie qu’elle n’en consomme.

En transformant les calories présentes naturellement dans l’air, elle produit de l’énergie à partir d’une ressource renouvelable et gratuite. De plus, le rendement énergétique étant positif, l’impact sur l’environnement est d’autant plus faible comparé aux systèmes de chauffage traditionnels.

Installer une PAC en maison ancienne pour remplacer une vieille chaudière gaz, fioul ou même électrique permet donc de réduire l’impact environnemental de l’habitation.

Les inconvénients d’une PAC réversible

Un prix d’achat élevé

Les systèmes réversibles sont généralement plus onéreux que leurs versions seulement destinées au chauffage. En effet, le circuit inversé du matériel implique une technologie plus avancée et cet aspect se répercute sur le prix de l’appareil.

Par ailleurs, si les modèles air-eau sont éligibles à une multitude d’aides financières, ce n’est pas le cas des PAC air-air, trop souvent installées au sein des logements pour leur fonction de climatiseur. Elles ne sont donc éligibles qu’à la prime CEE et leur prix d’achat peut rester assez élevé.

Un rendement diminué par grand froid

En mode chauffage, les pompes à chaleur aérothermiques sont réputées pour perdre de leur efficacité par grand froid. De fait, elles peuvent perdre jusqu’à 30 % de leur rendement dès -5 °C.

Notez, en revanche, que cet inconvénient dépend grandement de la marque et du modèle. De nombreux fabricants, comme Mitsubishi, Panasonic, Atlantic ou encore Hitachi commercialisent aujourd’hui des appareils résistants aux températures extrêmes, fonctionnant parfois jusqu’à -25 °C.

Toutefois, si votre matériel ne résiste pas aux pics de froid, alors vous devrez investir dans une solution d’appoint (poêle à bois, chauffage d’appoint électrique…) pour assurer votre confort thermique. Privilégiez les dispositifs basse consommation pour ne pas voir votre facture exploser !

Un fonctionnement à l’année

La réversibilité d’une pompe à chaleur implique un fonctionnement annuel, à l’inverse d’une solution classique qui ne marche que l’hiver, pour chauffer un logement. Ainsi, ce type d’équipement est considéré comme moins écologique, car plus énergivore sur la durée.

Une solution de chauffage bruyante

Les unités extérieures peuvent être bruyantes, voire provoquer des nuisances sonores pour vous ou votre voisinage.

Rassurez-vous cependant, car les fabricants proposent aujourd’hui des solutions de plus en plus silencieuses. Avec une marque haut de gamme comme Daikin, Mitsubishi ou encore Saunier Duval, vous pourrez même ne plus remarquer la présence de la PAC !

PAC réversible : unité extérieure

FAQ : Vos questions sur la pompe à chaleur réversible

Quelle différence entre un climatiseur et une pompe à chaleur réversible ?

Grâce à son système deux-en-un, la pompe à chaleur permet de chauffer votre logement en hiver et de le rafraîchir en été. Selon vos besoins en froid, vous avez la possibilité d’opter pour un autre système, toutefois moins écologique : la climatisation.

En termes de performances, la clim joue sur le refroidissement des pièces, tandis que les PAC rafraîchissent le logement. Elle est ainsi plus économique et écologique, car elle fonctionne à partir d’énergies renouvelables.

Sachez cependant que le coût d’achat et d’installation d’une pompe à chaleur peut être élevé, malgré un bon retour sur investissement. Bien que moins cher, le climatiseur électrique est par ailleurs un appareil énergivore, finalement plus coûteux en fonctionnement.

Pourquoi installer une pompe à chaleur réversible ?

Cet équipement vous fait bénéficier de plusieurs avantages, tels qu’une double fonctionnalité en un seul appareil offrant une performance thermique hiver comme été ou un impact environnemental limité, idéal pour réduire le CO2 produit pour le chauffage des habitations.

Il permet par ailleurs de réaliser d’importantes économies d’énergie grâce à l’utilisation de ressources naturelles inépuisables et gratuites et nécessite peu de travaux d’adaptation pour son l’installation. Il est en effet souvent compatible avec les équipements déjà présents dans l’habitation, comme une vieille chaudière ou un plancher chauffant.

Quels sont les inconvénients d’une pompe à chaleur réversible ?

L’installation d’une pompe à chaleur est encadrée par la loi, notamment en raison de potentielles nuisances sonores. Aussi, dans certaines régions, la capacité de chauffage de votre équipement ne sera pas suffisante et il sera nécessaire d’utiliser un chauffage d'appoint.

Sachez également qu’elle risque de ne pas avoir d’impact si elle est installée dans une maison mal isolée. Dans ce cas, il est recommandé de commencer par des travaux d’isolation pour supprimer les déperditions thermiques et optimiser le fonctionnement de la PAC. Une visite technique sera effectuée en amont pour bien dimensionner la pompe à chaleur (connaître la puissance nécessaire).

Camille Grau
Camille Grau

Rédactrice experte rénovation énergétique

Camille rejoint Hello Watt après un Master en Rédaction Professionnelle. Sensible aux sujets écologiques, elle vous aide à vous tourner vers une consommation responsable qui fait du bien au portefeuille et à la planète !