Vous songez à installer une pompe à chaleur (PAC) en appartement pour faire des économies d’énergie, mais craignez de ne pas y être autorisé ? On fait le point sur les prérequis qui régissent la pose d’une PAC en immeuble !

En résumé :

Si les prérequis ne sont pas les mêmes que pour installer une PAC en maison, il reste tout à fait possible d’équiper son appartement d’une pompe à chaleur. Pour cela, vous devrez :

  1. choisir entre une PAC air-eau ou air-air ;
  2. faire une déclaration préalable des travaux auprès de votre mairie ;
  3. obtenir l’accord de votre copropriété avant l’installation du système ;
  4. veiller au placement de l’unité extérieure pour limiter le bruit et éviter les conflits de voisinage.

Pour une installation dans les normes, réussie et silencieuse, confiez votre projet à un installateur professionnel.

Faut-il une autorisation pour installer une pompe à chaleur dans un appartement ?

Les pompes à chaleur qui permettent de chauffer un appartement sont celles de type aérothermique, c’est-à-dire air-eau ou air-air.

Économes en énergie, elles pompent les calories naturellement présentes dans l’air par le biais d’une unité de ventilation. Placée en extérieur, cette unité implique :

  1. de faire une déclaration préalable des travaux auprès de votre mairie, pour des raisons d’urbanisme ;
  2. d’obtenir l’accord du reste de l’immeuble, du fait du niveau sonore et de l’impact visuel du système pour vos voisins.

Puis-je installer une PAC en tant que locataire ?

Si vous êtes locataire, vous devrez obtenir l’accord de votre propriétaire, qui devra lui-même obtenir celui de la copropriété

La déclaration préalable en mairie

Avant leur réalisation, il est essentiel de déclarer les travaux prévus pour installer la pompe à chaleur auprès de votre mairie. Cette déclaration permet de s’assurer de respecter la réglementation, notamment en termes d’urbanisme, car l’unité extérieure modifiera la façade de l’immeuble.

En règle générale, l’autorisation vous parviendra après quelques semaines, mais le délai peut être prolongé si votre logement se situe dans une zone protégée. Sachez d’ailleurs que votre demande pourra être déboutée par l’architecte des Bâtiments de France afin de préserver la vue d’un bâtiment classé par exemple.

Vous souhaitez installer une pompe à chaleur ?

Calculez le montant de vos aides et obtenez un devis gratuit en 2 minutes.

Installer une pompe à chaleur

L’accord de la copropriété

Les appartements font généralement partie d’une copropriété. À ce titre, vous devrez obtenir l’accord des copropriétaires avant d’installer une pompe à chaleur dans l’immeuble.

Cela fait suite à la modification de la façade (ou du balcon), mais aussi au bruit émis lorsque la PAC est en marche. Vous devrez donc justifier des caractéristiques de la pompe à chaleur (dimension, niveau sonore, durée des travaux prévus, etc.).

Le règlement de certains immeubles indique même l’interdiction d’installer une PAC. Pensez à vérifier le vôtre avant d’effectuer votre demande !

Pour info :

Il existe des pompes à chaleur sans unité extérieure, qui peuvent être installées sans déclaration des travaux puisqu’elles ne modifient pas la façade extérieure et ne produisent pas de bruit en dehors du logement.

La consommation de la PAC est cependant plus élevée que celle d’un modèle bibloc et diminue donc les économies générées par la pompe à chaleur.

choisir la PAC pour son appartement

Quelle pompe à chaleur installer dans un appartement ?

Pour un appartement, il faudra choisir entre une PAC air-eau ou une PAC air-air. En effet, les solutions géothermiques (sol-eau ou eau-eau) requièrent de disposer d’un terrain pour y installer des capteurs par forage, ce qui est impossible pour les appartements.

Rafraîchir son logement avec une PAC

Les PAC air-eau et air-air peuvent toutes deux être des pompes à chaleur réversibles, c’est-à-dire capables d’inverser leur cycle de fonctionnement pour rafraîchir un logement.

On parle souvent de climatisation réversible, notamment pour la PAC air-air, dont les unités intérieures, dites “splits”, agissent comme celles d’un climatiseur.

Au-delà de cette caractéristique commune et bien qu’elles soient toutes deux aérothermiques, ces solutions présentent des différences non négligeables, que nous avons regroupé dans le tableau suivant :

PAC air-eau

PAC air-air

Réchauffe le circuit d'eau de chauffage et distribue la chaleur via des radiateurs ou un plancher chauffant

Souffle directement l'air chaud ou froid dans la pièce via le split

Pour remplacer une chaudière gaz, fioul ou électrique

Pour remplacer des radiateurs électriques ou un plancher chauffant électrique

Permet de produire de l'eau chaude sanitaire (ECS) en plus du chauffage

Ne peut pas produire d'ECS, mais fonctionne mieux comme climatisation

Prix plus élevé, mais mieux subventionné

PAC la moins chère, mais moins subventionnée

Bénéficie de toutes les aides à la rénovation énergétique

Seulement éligible à la prime CEE et une TVA réduite à 10 % sur son installation

Conserve mieux sa performance par températures négatives

Peu adaptée aux températures négatives (perte de rendement)

Ainsi, pour remplacer une chaudière ou tout autre chauffage hydraulique, la PAC air-eau sera plus adaptée. À titre d’information, sachez que le modèle basse température, associé à un plancher chauffant, sera d’autant plus économique, mais qu’un système haute température permettra de conserver un réseau de radiateurs existants en rénovation.

De son côté, la PAC air-air est idéale pour remplacer un chauffage électrique et réaliser des économies d’énergie tout en participant à la transition énergétique !

Vous pourrez également choisir une pompe à chaleur hybride pour une utilisation en appartement. Ce double équipement associe en effet la technologie de la pompe à chaleur air-eau à celle de la chaudière gaz à condensation, pour fonctionner plus économiquement.

Quelle puissance pour ma PAC ?

En appartement ou en maison, le dimensionnement d’une pompe à chaleur doit être élaboré suite à l’étude thermique du logement. Réalisée par un professionnel, l’étude thermique doit prendre en compte l’état d’isolation de l’habitation, sa surface, sa localisation, le nombre d’habitants et leurs besoins en chauffage, en climatisation et en eau chaude sanitaire (ECS).

L’isolation thermique est particulièrement importante dans le choix de la puissance, car une mauvaise isolation laisse s’échapper la chaleur, ce qui résulte en une hausse des factures de chauffage si ce dernier n’est pas correctement dimensionné.

prix pompe a chaleur en appartement

Quel prix pour installer une pompe à chaleur en appartement ?

Côté devis, comptez un coût entre :

  • 90 et 130 €/m² pour faire installer une PAC air-eau en appartement, soit 9 000 à 13 000 € pour 100 m² par exemple ;
  • 60 et 90 €/m² pour faire installer une PAC air-air en appartement, soit 6 000 à 9 000 € pour 100 m².

La pompe à chaleur vous intéresse ?

Simulez gratuitement le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour équiper votre logement d'une PAC air-air.

Je demande mon devis gratuit

Les éléments qui font varier le devis

Le prix d’installation d’une pompe à chaleur dépend, entre autres, de :

  • la technologie choisie (air-eau, air-air, hybride, réversible, avec ECS ou sans…) ;
  • la puissance de la PAC ;
  • son efficacité énergétique, mesurée par son COP (Coefficient de Performance) ;
  • la surface à chauffer (120 m², 200 m² ?) et, pour un appareil air-air, le nombre de pièces à équiper d’un split ;
  • la marque du matériel (Daikin, Mitsubishi, Hitachi, Panasonic…) ;
  • l’ajout d’accessoires ou de fonctionnalités (connectivité, thermostat, ballon tampon…).

Sachez par ailleurs que l’installateur d’une pompe à chaleur est libre de fixer ses tarifs. Ainsi, pour un projet au plus proche de votre budget, nous vous recommandons de réaliser plusieurs demandes de devis afin de comparer les offres et de choisir celle au meilleur rapport qualité/prix

Pour info :

En appartement ou en maison, l’entretien des pompes à chaleur est obligatoire. Devant être réalisé au moins tous les deux ans par un professionnel, il permet d’allonger la durée de vie de la PAC et de maintenir sa performance énergétique sur la durée.

Quelles sont les aides pour réduire le devis ?

Les aides accordées par l’État pour installer une pompe à chaleur dans un appartement dépendent du modèle choisi. On récapitule ci-dessous :

Aide

PAC air-eau

PAC air-air

MaPrimeRénov' (remplace le CITE)

✔️

MaPrimeRénov' Sérénité

✔️

Prime CEE

✔️

✔️

Prime Coup de Pouce Chauffage

✔️

TVA à taux réduit

✔️

(5,5 % sur l'achat et la pose)

✔️

(10 % sur la pose uniquement)

Éco prêt à taux zéro (éco-PTZ)

✔️

Prêt Avance Rénovation (PAR)

✔️

Aides locales éventuelles

✔️

✔️

Les critères d’éligibilité varient d’une aide financière à l’autre, mais toutes exigent que la PAC soit installée par un installateur certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Attention aux arnaques !

Bien que cumulables pour certaines, ces aides ne permettent plus de bénéficier d’une pompe à chaleur pour 1 € en 2024. Aujourd’hui, un reste à charge d’au moins 10 % doit figurer sur le devis pour tous travaux de rénovation énergétique. Si un artisan vous promet le contraire, c'est une arnaque !

FAQ sur la pompe à chaleur en appartement

Ai-je le droit d’installer une PAC dans un appartement ?

Absolument ! En revanche, avant d’installer une PAC dans un appartement, vous êtes dans l’obligation :

  • de déclarer les travaux à votre mairie avant l’installation ;
  • d’obtenir l’accord de la copropriété avant la réalisation du projet.

Où installer sa pompe à chaleur pour une pose en appartement ?

En immeuble, pour respecter son voisinage, il est important de réfléchir au positionnement de la pompe à chaleur dès les prémices de son projet. En effet, l’emplacement devra être précisé pour obtenir l’accord de la copropriété, notamment pour des raisons d’urbanisme et de bruit.

Par exemple, l’unité ne doit pas être fixée au mur, sur la façade du bâtiment, car cette disposition favorise les vibrations, ce qui peut vous gêner ou embêter votre voisinage.

Il faut donc privilégier une installation au sol, sur un balcon, voire un toit plat. Seul prérequis : respecter les conditions de la copropriété et éviter de placer l’unité extérieure au niveau des fenêtres de vos voisins.

Comment diminuer le bruit de ma pompe à chaleur en appartement ?

Puisqu’elles récupèrent leur énergie dans l’air ambiant, les PAC aérothermiques disposent d’une unité extérieure, dont le fonctionnement peut causer des nuisances sonores s’il est mal installé. 

À ce titre, faites appel à un installateur professionnel pour votre projet, de préférence labellisé RGE pour une installation silencieuse et éligible aux aides de l’État.

Veillez par exemple à ce qu’il installe la PAC sur une dale de béton coulée et qu’il l’équipe de plots antivibratiles. Voyez également pour équiper l’appareil de solutions pour réduire l’émission du bruit, comme une protection pour PAC type caisson anti-bruit ou cloison anti-bruit.

Par ailleurs, pour limiter le bruit de la pompe à chaleur sur toute sa durée de vie, pensez à bien réaliser son entretien, au moins une fois tous les deux ans.

Camille Grau
Camille Grau

Rédactrice experte rénovation énergétique

Camille rejoint Hello Watt après un Master en Rédaction Professionnelle. Sensible aux sujets écologiques, elle vous aide à vous tourner vers une consommation responsable qui fait du bien au portefeuille et à la planète !