Tout savoir sur l'installation d'une pompe à chaleur

Installation pompe à chaleur : qu’est-ce que le crédit d’impôt ?

Vous avez décidé de réaliser des travaux de rénovation énergétique, et plus particulièrement, de procéder à l’installation d’une pompe à chaleur dans votre domicile ? Alors, vous êtes très probablement éligible au CITE, au Crédit d’Impôt sur la Transition …

Vous avez décidé de réaliser des travaux de rénovation énergétique, et plus particulièrement, de procéder à l’installation …

Vous avez décidé de réaliser des travaux de rénovation énergétique, et plus particulièrement, de procéder à l’installation d’une pompe à chaleur dans votre domicile ? Alors, vous êtes très probablement éligible au CITE, au Crédit d’Impôt sur la Transition Énergétique. Ce crédit d’impôt fonctionne selon des critères particuliers et suivant un barème de revenus qui lui est spécifique. Nous vous expliquons le fonctionnement de cette aide dans le cas de l’installation d’une pompe à chaleur et les conditions requises pour en bénéficier.

Le crédit d’impôt sur la transition énergétique pour les pompes à chaleur

Qu’est-ce que le CITE pour l’installation d’une pompe à chaleur ?

Le Crédit d'Impot s'appelle désormais "Ma Prime Rénov" 

Pour en savoir plus sur ce qui change réellement pour la nouvelle aide de l'Etat depuis début 2020, rendez-vous sur notre article dédié : ma prime renov. Notez que le CITE est prolongé jusqu'au 31 décembre 2020 pour les ménages non éligibles à la prime jusqu'à sa suppression définitive en janvier 2021.

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, le CITE, est créé en 2014 afin d’inciter à réaliser des travaux de rénovation énergétique à son domicile. Ce dispositif est une aide à l’achat et à la réalisation de travaux, pour toute personne qui souhaite améliorer les performances énergétiques de son logement. Par exemple, pour l’installation d’une pompe à chaleur réversible, qui est un système de chauffage à énergie renouvelable, il est possible de bénéficier de l’aide du CITE. Les conditions d’éligibilité du CITE sont liées aux ressources du foyer et aux types de travaux prévus. 

Jusqu'à 75% d'économies sur votre facture de chauffage !

Tout ça grâce à l'installation d'une pompe à chaleur ! Demandez vite un devis gratuit à nos experts

Obtenir un devis gratuit

Installation pompe à chaleur : qui peut bénéficier du CITE ?

Le CITE est une aide de l'État relativement large concernant les bénéficiaires : que vous soyez propriétaire, bailleur, locataire ou copropriété, vous pouvez recevoir le CITE quand les travaux sont réalisés dans votre logement principal. C’est essentiellement le critère des revenus du foyer qui détermine si vous avez droit au CITE et le montant auquel vous pouvez aspirer. Le type de travaux que vous souhaitez réaliser est le second critère important : par exemple, la consommation d’une pompe à chaleur est très écologique, son installation est donc éligible au CITE. Sachez toutefois que le CITE est peu à peu remplacé par Ma Prime Rénov’ de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). Les foyers modestes et très modestes, ne sont plus concernés par le CITE depuis 2020, mais peuvent recevoir Ma Prime Rénov' à la place.

Les démarches pour obtenir le Crédit d’impôt pour l’installation de votre pompe à chaleur

Critères d’éligibilité pour bénéficier du crédit d’impôt

Plus précisément, les conditions d’éligibilité au CITE concernant l’installation d’une pompe à chaleur sont :

  • L’installation d’une pompe à chaleur autre que air/air ;
  • Les conditions de revenus ;
  • Les travaux réalisés par un professionnel qualifié RGE ;
  • Les travaux destinés au logement principal.

Les conditions de revenus sont liées à un barème précis, disponible sur le site du gouvernement, dont on ne doit pas dépasser le plafond ni être en dessous. Si les revenus sont inférieurs au barème, vous êtes concernés par Ma Prime Rénov’ de l’ANAH. Il est également possible de prétendre à la pompe à chaleur à 1 € si vous avez de faibles ressources. Les calculs pour recevoir le CITE sont également liés à vos parts de quotient familial : par exemple, une personne seule (quotient 1) ne doit pas dépasser 25 000 € de revenu fiscal de référence. Mais il faut savoir que le Crédit d’impôt ne peut pas dépasser 75 % des dépenses liées aux travaux.

Installation pompe à chaleur : quel est le montant du crédit d’impôt ? 

Installer une pompe à chaleur chez soi a un coût financier relativement important. Les aides de l’État interviennent pour proposer des solutions de financement dont les montants varient selon vos conditions de revenus, le nouveau modèle de chauffage choisi et la composition de votre foyer. Le prix de l’installation d’une pompe à chaleur est élevé pour les foyers modestes. Le CITE est une aide non-négligeable dont les montants sont généralement compris entre 2 400 € pour une personne seule et 4 800 € pour un couple. Le plafond est majoré de 120 € de plus par personne à charge. Concernant l’installation d’une pompe à chaleur : pour une pompe à chaleur géothermique, le montant est calculé à 4 000 € en moyenne ; pour une pompe à chaleur air/eau, il est à 2 000 € environ ; et pour une pompe à chaleur destinée à la production d’eau chaude des sanitaires, environ 400 €.

Nos conseillers sont là pour vous répondre !

Pour toute question relative à l’installation de votre pompe à chaleur ou à l’obtention du Crédit d’impôt, n’hésitez pas à contacter un de nos conseillers au 09 75 18 60 60 (appel non-surtaxé), du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.

 

Vous avez des questions ?

Quelle est la différence entre le CITE et Ma Prime Rénov’ ?

Le CITE est peu à peu remplacé par l’aide de l’ANAH, Ma Prime Rénov’. Depuis janvier 2020, les foyers disposant de peu de revenus, qui sont considérés comme modestes, voire très modestes, ne sont plus concernés par le CITE, mais par Ma Prime Rénov’.

Peut-on cumuler le Crédit d’impôt avec d’autres aides de l’État ?

Oui, il est possible de cumuler le CITE avec d’autres aides de l’Etat, notamment l’Éco prêt à taux zéro (Éco PTZ). Il est possible de cumuler le CITE avec la TVA à 5,5 % également, mais évidemment, le Crédit d’impôt n’est pas cumulable avec Ma Prime Rénov’.

Comment savoir si mes conditions de revenus sont éligibles au CITE ?

Pour savoir si vous remplissez les conditions de revenus pour bénéficier du CITE, vous pouvez vous rendre sur le site du Service Public, qui explique en détail le barème et les conditions d’éligibilité du Crédit d’impôt.