Comment installer une pompe à chaleur dans une maison ancienne ?

Pour réaliser des économies d’énergie, la rénovation énergétique de votre maison ancienne est essentielle. L’installation d’une pompe à chaleur offre de nombreux avantages en remplacement de votre ancienne chaudière ou pour la compléter.

En resumé

Les pompes à chaleur sont une solution de chauffage écologique. Elles s’adaptent parfaitement à toutes sortes d'habitations afin de réaliser des économies d’énergie. Changer pour une pompe à chaleur est donc accessible à tous en quelques étapes :

  1. Réalisation d’un diagnostic thermique ;
  2. Définir avec précision les besoins de votre logement avec un expert (dimensionnement, Coefficient de Performance COP, rendement, financement…) ;
  3. Sélection du type de pompe à chaleur le plus adapté à vos besoins (aérothermique, géothermique, hydrothermique), généralement en fonction de votre chauffage d’origine ;
  4. Réalisation de plusieurs devis chez différents installateurs de pompe à chaleur certifiés RGE ;
  5. Installation de la pompe à chaleur ;
  6. Post-installation : ne pas négliger les rendez-vous annuels pour l’entretien de votre pompe à chaleur.

Comment installer une pompe à chaleur dans une maison ancienne ?

Pour installer au mieux votre pompe à chaleur (PAC) dans une ancienne maison, il est conseillé de suivre quelques étapes, que nous vous présentons ci-dessous.

Effectuer le diagnostic thermique de sa maison

Avant toute chose, effectuer le diagnostic thermique de votre maison ancienne vous permet de connaître les pertes de chaleurs qui touchent votre habitation. Grâce à ce diagnostic, vous pourrez déterminer les priorités de votre rénovation énergétique : faut-il avant tout isoler, aérer, ou bien chauffer ?

Une pompe à chaleur n’est avantageuse que si l’isolation thermique de votre habitation est opérationnelle. Dans le cas contraire, la consommation de votre pompe à chaleur sera plus élevée, pour un confort thermique limité. Pour être certain qu’une pompe à chaleur est idéale pour votre maison, n’hésitez pas à calculer son COP (ou Coefficient de Performance), qui est la puissance thermique produite par la pompe à chaleur en consommant 1 kWh d’énergie. Ainsi, plus le COP est important, plus la pompe à chaleur est efficace.

Demandez votre devis

Obtenez un devis personnalisé pour installer votre pompe à chaleur.

Obtenir mon devis gratuit

Choisir sa pompe à chaleur pour sa maison ancienne

Une fois votre diagnostic énergétique réalisé, vous pouvez choisir la pompe à chaleur correspondant au mieux à votre maison ! PAC air-air ou PAC air-eau, en complément de votre chaudière ou en solution hybride : les choix sont multiples !

La pompe à chaleur aérothermique

Pour la rénovation d’une maison ancienne, la pompe à chaleur aérothermique est idéale. En effet, elle est moins chère et plus facile à installer dans le cadre d’une rénovation énergétique. L’installation d’une telle PAC dans une vieille maison ne nécessite pas beaucoup de travaux, et présente très peu de contraintes : la PAC aérothermique puise en effet les calories de l’air pour les redistribuer grâce à un système d’air pulsé. 

Il existe deux types de pompes à chaleur aérothermiques : air-air ou air-eau. La première est la plus simple à installer dans une maison ancienne, mais la PAC air-eau s’accordera parfaitement avec un chauffage au sol relié à une chaudière.

Le saviez-vous ?

Les pompes à chaleur aérothermiques (air-air ou air-eau) peuvent également inclure une option dite réversible. En inversant leur fonctionnement, les pompes à chaleur réversibles peuvent rafraîchir votre intérieur lors de vagues de chaleur : c’est une solution deux en un.

La pompe à chaleur en complément d’une chaudière

Vous pouvez également choisir une pompe à chaleur pour compléter votre ancienne chaudière : vous conservez votre chaudière, à laquelle viendra se coupler la pompe à chaleur choisie pour votre maison. 

Si vous ne possédez pas encore de chaudière, vous pouvez faire installer une chaudière d’appoint. Dès lors, vous optez pour un fonctionnement en relève : dès que la pompe à chaleur de votre maison atteint son point de bivalence (la température à partir de laquelle la PAC ne permet plus de chauffer suffisamment), la chaudière se met en marche pour prendre le relais.

Le saviez-vous ?

Notez que votre pompe à chaleur fonctionne également avec d’autres systèmes de chauffage, tels que des radiateurs. Des radiateurs en acier ou en fonte sont recommandés pour un tel usage.

Une pompe à chaleur pour l’eau chaude sanitaire

Une pompe à chaleur dans une maison ancienne peut également être utilisée pour produire de l’eau chaude sanitaire. Il vous suffit pour cela de raccorder votre pompe à chaleur à votre ballon d’eau chaude. 

Pour gagner davantage d’espace, vous pouvez également opter pour une solution duo, rassemblant production d’eau chaude sanitaire et pompe à chaleur pour votre maison. Notez néanmoins qu’une telle utilisation de votre PAC risque d’en diminuer le rendement, car la température de sortie de la pompe à chaleur pour produire de l’eau chaude sanitaire est trop élevée.

Quelles sont les aides pour installer une pompe à chaleur dans une maison ancienne ?

L’installation d’une pompe à chaleur dans votre maison possède toutes les caractéristiques d’une rénovation énergétique. Bonne nouvelle ! Vous pouvez ainsi bénéficier d’un large panel d’aides financières afin d’amortir le prix d’installation de votre pompe à chaleur. Ainsi, vous pouvez faire des économies à moindre coût !

Les aides fournies dans le cadre de la rénovation énergétique

La rénovation énergétique de votre habitation vous donne droit à d’autres aides financières. Retrouvez la liste de ces aides ci-dessous :

  • MaPrimeRenov’ : cette aide remplace le crédit d’impôt (CITE) depuis janvier 2021. Accessible par tous les ménages français, elle est cumulable avec d’autres aides financières. L’installation d’une pompe à chaleur est concernée par cette prime ;
  • un taux de TVA réduit de 5,5% : ce taux de TVA réduit est cumulable avec d’autres aides financières, et s’applique à l’installation d’une pompe à chaleur. Pour pouvoir en bénéficier, il faut toutefois que vous remplissiez les critères pour obtenir l’attestation normale N°1300-SD, qui concerne les travaux liés au remplacement d’un système de chauffage ;
  • un éco-prêt à taux zéro : également appelé Eco PTZ, ce prêt est accessible à tous les propriétaires(occupants, bailleurs, copropriétés) et est lui aussi cumulable avec d’autres aides financières telles que MaPrimeRenov’ et la prime énergie. A noter que ce prêt est destiné aux résidences principales avant travaux uniquement. Le remplacement d’un appareil de chauffage, et donc l’installation d’une pompe à chaleur dans votre maison est concerné par ce prêt à taux zéro ;
  • la prime énergie : cette prime est une aide gouvernementale, délivrée par les fournisseurs d’énergie. Elle fonctionne grâce au système des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

Demandez votre Prime Énergie !

Découvrez le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation énergétique.

Obtenir ma Prime Énergie

L’installation de pompe à chaleur à 1 €

Attention, il n’est désormais plus possible de profiter de l’offre d’installation de pompe à chaleur à 1 €. Cette offre était possible grâce au montant des subventions proposées par le Crédit d'Impôt. Aujourd’hui révolu, il est remplacé par MaPrimeRenov’ qui, en fonction de vos revenus, peut prendre en charge jusqu’à 90 % du montant de vos travaux. Vous l’avez compris, n’acceptez jamais un devis d’installation de pompe à chaleur à 1 €.

Quels sont les avantages et inconvénients d'une pompe à chaleur dans une maison ancienne ?

Avantages d’une pompe à chaleur pour une vieille maison 

Installer une pompe à chaleur dans un logement ancien est à la fois économique et écologique. En effet, cela vous permet de réduire le coût de votre rénovation énergétique, en limitant les travaux nécessaires. Par la suite, la pompe à chaleur vous permettra de réduire votre consommation énergétique par rapport à tout autre système de chauffage électrique. À vous les économies, votre facture s’en trouve réduite de plusieurs euros chaque mois !

De plus, une pompe à chaleur dans une vieille maison permet de chauffer ou de climatiser votre habitation grâce à une énergie renouvelable. Bien que le fluide frigorifique utilisé pour faire fonctionner cette pompe à chaleur contribue à l’effet de serre, les rejets d’une telle installation sont minimes par rapport aux autres méthodes de chauffage.

Inconvénients d’une pompe à chaleur pour une vieille maison

La pompe à chaleur présente toutefois quelques inconvénients : elle ne permet pas toujours de couvrir tous les besoins de chauffage d’une habitation, notamment en cas de pics de froid. Vous devrez dès lors opter pour un système d’appoint vous chauffant par exemple au bois (ou aux granules de bois), à l’électricité, au gaz ou encore au fioul ! Avant de faire installer ce type de chauffage, pensez donc à faire faire un devis, afin d’estimer les coûts finaux.

Zoom sur le chauffage au fioul

Dès juillet 2022, il ne sera plus possible d’acheter de nouvelles chaudières au fioul pour un logement neuf ou ancien. Voici une raison de plus pour se tourner vers une alternative de chauffage durable !

L’un des inconvénients les plus relayés par les ménages faisant usage d’une pompe à chaleur est le bruit qu’elle produit. Pour pallier ce désagrément, choisissez une pompe à chaleur la moins bruyante possible, grâce au large panel de choix présent sur le marché. Vous pouvez également placer l’unité extérieure, servant à pomper l’air, le plus loin possible de votre habitation.

Foire aux questions

Quel est le coût moyen d’une pompe à chaleur ?

Installer une pompe à chaleur dans une maison ancienne entraîne un coût d’investissement non négligeable. La fourchette de prix s’étend ainsi entre 600 et 30 000 € selon le modèle sélectionné et de selon son type (PAC air-air ou PAC air-eau). Le prix de la pompe à chaleur varie également en fonction de la surface à chauffer. Ainsi, le prix d’une PAC aérothermique sera de 60 à 90 € TTC par m² chauffé.

Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur dans une maison ancienne ?

Une pompe à chaleur dans une maison ancienne est économique : cela vous permet de réduire le coût des travaux de rénovation, mais également de diminuer votre consommation énergétique. De plus, la pompe à chaleur est écologique ! Elle utilise en effet une énergie renouvelable pour fonctionner. L’installation d’une PAC dans une vieille maison est enfin très facile, et ne nécessite pas de travaux supplémentaires.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur fonctionne en captant les calories de l’air extérieur, qu’elle transforme ensuite, grâce à un fluide caloporteur, en chaleur. Réversible, elle peut également être utilisée comme climatisation.

Inès Evrain

Inès Evrain

Rédactrice web & SEO

Ayant toujours été passionnée par l'écriture, Inès a rejoint l'équipe d'Hello Watt pour mettre sa plume au service du monde de l'énergie !