Tout savoir sur la pompe à chaleur air-eau

Découvrez la pompe à chaleur air-eau, un moyen de chauffage économe et bon pour la planète !

Testez votre éligibilité aux aides pour installer une pompe à chaleur
Introduction

La pompe à chaleur est la nouvelle solution de chauffage à la mode. Efficaces, pratiques et même parfois réversibles, ces appareils ont de nombreux avantages. Parmi elles, les pompes à chaleur air-eau se taillent une belle part du marché. Quelles sont les raisons de ce succès ?

Ce qu'il faut savoir sur la pompe à chaleur air-eau

  • Le fonctionnement diffère selon le modèle de la pompe à chaleur. En règle générale, on peut dire que la PAC air-eau fonctionne ainsi : 

    1. grâce aux calories récupérées, le fluide frigorigène passe à l’état gazeux et se réchauffe ;
    2. le fluide frigorigène passe dans le compresseur qui le fait monter en pression, ce procédé augmente la température du fluide ;
    3. le fluide passe maintenant dans un échangeur thermique, cela lui permet d’être en contact avec le circuit d’eau de chauffage et donc d’alimenter les radiateurs, le ventilo-convecteur ou encore le plancher chauffant ;
    4. afin de baisser la pression, le fluide passe dans un détenteur et repasse à l’état liquide ;
    5. le fluide est prêt pour un nouveau cycle.
  • Pour une pompe à chaleur air-eau, le prix dépend de ses fonctionnalités : mode de diffusion, nombre d'unités ou encore niveau de performance. On estime que pour une pompe à chaleur monobloc, il faut compter entre 5 400 € et 11 000 €. Une PAC bibloc coûte en moyenne entre 7 000 € et 15 000 €. Enfin, pour une pompe à chaleur air-eau couplée au système d’eau chaude sanitaire, il faut compter entre 9 500 € et 19 000 €.

  • La pompe à chaleur air-eau est un système de chauffage éco-responsable, cela le rend éligible à plusieurs aides : 

    • les primes CEE ;
    • MaPrimeRénov’ ;
    • l’éco-prêt à taux zéro, qui permet d’emprunter 15 000 € pour une action de travaux (hors sur les parois vitrées) ;
    • la TVA à taux réduit (5,5 %) ;
    • les aides des collectivités territoriales.
  • Si vous choisissez une pompe à chaleur air-eau, vous aurez le choix entre plusieurs modes de diffusion de la chaleur parmi lesquels : 

    • des radiateurs classiques
    • un plancher chauffant ;
    • un ventilo-convecteur marchant à l’eau.

    C’est à vous de choisir, en concertation avec votre artisan, quel mode de diffusion est le plus adapté à vos attentes et à vos besoins.

Testez votre éligibilité aux aides pour installer une pompe à chaleur
Notre sélection de pompes à chaleur air-eau
Atlantic Alféa Excellia Duo A.I - Chauffage et ECS
Atlantic
Chauffage + ECS
Matériel + pose à partir de
14 411 €
Atlantic Alfea Extensa Duo A.I - Chauffage et eau chaude sanitaire
Atlantic
Chauffage + ECS
Matériel + pose à partir de
11 500 €
Altherma 3 H HT W - Chauffage seul
Daikin
Chauffage seul
Matériel + pose à partir de
12 940 €
Altherma 3 H HT W - Chauffage seul
Daikin
Chauffage seul
Matériel + pose à partir de
12 940 €
Daikin Altherma 3R - Chauffage seul
Daikin
Chauffage seul
Matériel + pose à partir de
10 000 €
Ecodan Power Inverter Silence - Chauffage seul
Mitsubishi
Chauffage seul
Matériel + pose à partir de
11 341 €
Mitsubishi Ecodan Zubadan R32 Duo - Chauffage et ECS
Mitsubishi
Chauffage + ECS
Matériel + pose à partir de
14 098 €
Aquarea T-CAP Génération H - Chauffage seul
Panasonic
Chauffage seul
Matériel + pose à partir de
11 637 €

En résumé :

La pompe à chaleur (PAC) air-eau est de plus en plus présente dans les foyers français. Pour cause, les PAC air-eau sont un mode de chauffage écoresponsable. De plus, il y a quelques avantages à choisir ce type de PAC. 

  • Il existe de nombreuses aides financières à l’achat et l’installation d’une PAC air-eau.
  • La pompe à chaleur air-eau est une solution de chauffage plus respectueuse de l’environnement, qui permet de réaliser des économies d’énergie et produit le chauffage parfait pour une température agréable !
  • Cet équipement bénéficie d’un faible coût d’amortissement, car on estime qu’il faut peu de temps pour rentabiliser l’achat de sa PAC air-eau.

La pompe à chaleur air-eau : qu’est-ce que c’est ?

La pompe à chaleur air-eau est une solution de chauffage très intéressante qui possède une double fonction : 

  1. la production de chauffage ;
  2. la production d’eau chaude sanitaire (ECS). 

Elle est composée d’une unité extérieure chargée de capter les calories présentes dans l’air extérieur ainsi que d’une unité intérieure. C’est cette unité intérieure qui va réinjecter l'énergie dans le réseau de chauffage et d’eau chaude de l’habitation. La chaleur sera ensuite transmise via des émetteurs de chaleur type radiateurs ou plancher chauffant. 

Appareil à la fois écologique et économique, le coût de fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau est peu élevé et son installation est idéale en rénovation comme en construction neuve. 

Bon à savoir :

Si vous souhaitez un dispositif qui s’occupe à la fois de chauffer votre logement en hiver, mais également de le rafraîchir durant la saison estivale, sachez qu’il existe des PAC air-air qui peuvent produire du chaud ou du froid en fonction de la saison. 

fonctionnement pompe a chaleur air-eau

Le fonctionnement général des pompes à chaleur

Les pompes à chaleur ne consomment que très peu d’énergie, puisqu’elles vont récupérer les calories là où il y en a déjà. C’est pour ça qu’elles sont si économes en énergie ! Les PAC utilisent les calories naturellement présentes dans l’air à l'extérieur de votre domicile pour les redistribuer à l’intérieur de celui-ci. Pour cela, les pompes à chaleur utilisent un liquide frigorigène, capable de capter et restituer les calories en passant de l’état liquide à gazeux. C’est le même que dans un frigo ! Ce fluide caloporteur va passer dans les 4 composants du système d’une PAC : 

  • la zone froide, c’est-à-dire l’extérieur de votre logement, où le liquide va capter de la chaleur. L'énergie de l’air extérieur va transformer le liquide, dont le point d’ébullition est à -5 °C, en gaz froid ; 
  • le compresseur, qui va comprimer le gaz. Cette opération va mettre le gaz sous pression et le chauffer ;
  • la zone chaude, à l'intérieur de votre logement. Ici le gaz chaud va être mis en contact avec de l’air ou de l’eau (selon les émetteurs de chaleur de votre maison) pour leur transmettre son énergie. Le gaz sous pression va perdre de la chaleur et retourner petit à petit à l’état liquide ; 
  • le détendeur, la dernière étape du circuit avant le début d’un nouveau cycle. Celui-ci va permettre de retirer la pression du fluide frigorigène afin de pouvoir l’envoyer dans la zone froide. 

La pompe à chaleur vous intéresse ?

Simulez gratuitement le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour équiper votre logement d'une PAC air-air.

Je demande mon devis gratuit

Le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau 

Les pompes à chaleur peuvent redistribuer l’énergie prise à l’extérieur via de l’air ou de l’eau. Vous l’aurez compris, pour les pompes à chaleur air-eau, c’est à cette dernière qu’est confiée la mission de chauffer votre maison. 

Les PAC air-eau permettent donc d’utiliser des radiateurs à eau (radiateurs basse température) ou encore un plancher chauffant basse température. C’est pour cette raison que ce modèle de pompe à chaleur est régulièrement choisi en cas de rénovation de logement, en remplacement d’une vieille chaudière électrique, au gaz ou au fioul par exemple.

En fonction de la puissance de votre pompe à chaleur, la température de l’eau est comprise entre 35 °C et 55 °C. Seuls les modèles les plus puissants peuvent vous alimenter en eau chaude sanitaire ou ECS. 

Il existe aussi des pompes à chaleur air-eau à double bloc (ou pompe à chaleur air-eau split) : l’unité extérieure est reliée par une liaison de liquide frigorigène à une unité intérieure, aussi appelée split. C’est la PAC air-eau split qui permet de produire de l’ECS. Ces modèles sont plus onéreux, mais plus efficaces. 

Cependant, comme pour toutes les PAC, les performances des pompes à chaleur air-eau peuvent être moins bonnes en dessous de -5 °C. De manière générale pour les PAC, plus la température est basse, moins les performances sont bonnes. Il faudra alors choisir votre pompe à chaleur en conséquence si vous habitez dans une région froide, parmi les modèles hauts de gamme, pouvant performer même à une température extrême.

Le saviez-vous ?

Les modèles standards de pompe à chaleur peuvent perdre jusqu’à 30 % de leur rendement dès - 7 °C ! Un chauffage d'appoint est donc à prévoir si vous habitez dans une région froide et que votre logement est équipé de ce type d’appareil.

Pompes à chaleur air-eau : quels sont les avantages et inconvénients ?

Les avantages de la pompe à chaleur air-eau 

Les pompes à chaleur air-eau sont très prisées. Et pour cause ! Comparées aux autres moyens de chauffage (radiateurs électriques, chaudière au gaz…), elles possèdent de nombreux avantages :

  • leur rendement extraordinaire : les pompes à chaleur ont un coefficient de performance (COP) tel qu’elles peuvent être rentabilisées en 6 ans pour les foyers les plus modestes, notamment grâce aux aides financières disponibles ;
  • en remplacement d’une chaudière, vous évitez les lourds travaux : vous n’avez pas besoin de modifier votre circuit de distribution d’eau chaude ;
  • la PAC air-eau produit l’eau chaude sanitaire (ECS) d’une maison, ce qui n’est pas le cas par exemple de la PAC air-air, qui nécessite un dispositif d’appoint pour remplir cette fonction ;
  • les pompes à chaleur fonctionnent à l’électricité, mais n’ont besoin que d’une faible quantité pour produire davantage d’énergie. Elles utilisent également de l’énergie renouvelable, présente naturellement dans l’air ambiant. Par ailleurs, l’électricité est une énergie majoritairement décarbonée ;
  • l’installation d’une PAC air-eau permet d’être éligible à de nombreuses aides pour améliorer la performance énergétique de votre maison.

En somme, la pompe à chaleur air-eau est un dispositif de chauffage idéal en termes d’économies d’énergie et de performances. Vous êtes à la recherche du meilleur appareil pour votre confort thermique ? Vous êtes au bon endroit ! 

Un excellent rendement :

L’excellent rendement et la faible consommation des PAC air-eau permet de réaliser de belles économies. Vous pouvez ainsi aller jusqu’à diviser vos factures de chauffage par 3, en remplacement d’une vieille chaudière électrique, au gaz ou au fioul par exemple, qui consomment bien davantage ! 

À noter que l'installation d'une chaudière fioul est désormais interdite depuis juillet 2022. Un point en plus en faveur de la pompe à chaleur air-eau !

Les inconvénients de la pompe à chaleur air-eau

Cependant, comme tous les moyens de chauffage, les pompes à chaleur air-eau ont, elles aussi, leurs défauts : 

  • l’unité extérieure d’une PAC peut être assez bruyante, notamment pour les modèles d’entrée de gamme. Les marques commercialement néanmoins des systèmes de plus en plus silencieux
  • l'obligation de passer par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour avoir droit aux primes ;
  • un chauffage d’appoint est parfois nécessaire au cœur de l’hiver pour les régions les plus froides ; 
  • comme tous les moyens de chauffage, les pompes à chaleur air-eau ne sont réellement efficaces que si l’isolation de votre logement est bonne ; 
  • les modèles les plus puissants, bien que peu gourmands en énergie au long terme, nécessitent une plus grande puissance électrique dans certains cycles de fonctionnement.

pompe a chaleur air-eau

Quel est le prix d’une pompe à chaleur air-eau ?

Pour combien puis-je acheter une PAC air-eau ?

On estime qu’en moyenne, pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur air-eau, il faut compter entre 7 000  € et 16 000 € TTC. Plusieurs éléments vont permettre de déterminer le tarif d’une PAC air-eau, parmi lesquels : 

  • la superficie que doit chauffer la pompe à chaleur ;
  • vos besoins en eau chaude sanitaire
  • la zone climatique de votre logement ;
  • la gamme de PAC choisie et sa marque ;
  • votre budget

En effet, en fonction de votre budget, vous pourrez trouver des PAC air-eau à des prix différents : 

PAC air-eau : fourchette de prix selon les budgets 

Budget

Prix de la PAC air-eau

Petit budget

entre 7 000 € et 10 000 €

Budget moyen

entre 10 000 € et 13 000 €

Gros budget

entre 13 000 € et 16 000 €

Comme vous pouvez le voir, acheter une PAC air-eau représente un investissement important. C’est pour cela qu’il peut s’avérer utile de regarder les avis des consommateurs sur ce type d’équipement. Cela permet en effet de se faire une petite idée de la qualité de l’appareil avant son acquisition.  

Pourquoi demander des devis avant l’achat d’une PAC air-eau ?

Demander un devis permet d’avoir une vue d’ensemble des coûts à prévoir pour l’achat et l’installation d’un système de chauffage. Réaliser plusieurs demandes de devis permet aussi de comparer les différentes offres du marché pour choisir celle qui vous fera réaliser le plus d’économies, en fonction de vos besoins et de vos attentes.

Demandez votre devis

Obtenez un devis personnalisé pour installer votre pompe à chaleur.

Obtenir mon devis gratuit

Quels sont les éléments qui peuvent influencer le coût d’une PAC air-eau ?

Plusieurs éléments sont à prendre en compte lorsque vous analysez le prix d’une pompe à chaleur air-eau : 

  • le coefficient de performance (COP) de l’appareil : selon l’Ademe, il est recommandé de choisir une PAC avec un COP supérieur ou égal à 3 ;
  • la superficie du logement : plus la PAC doit chauffer une superficie importante, plus elle devra être puissante et le tarif sera élevé ;
  • le niveau d’isolation du logement : plus votre maison est bien isolée, moins vous aurez besoin de la chauffer ;
  • la quantité d’eau chaude sanitaire (ECS) dont votre ménage a besoin.

Ce sont des éléments qui sont importants à prendre en compte, car ils vont permettre le dimensionnement de la PAC (c’est-à-dire le choix de sa puissance) et déterminer en grande partie le prix pour l’achat et l’installation de votre pompe à chaleur air-eau.

Bien entendu, le coût de l’installation dépendra aussi de la main-d'œuvre nécessaire. Plus les travaux seront importants, plus le prix de la prestation augmentera.

Bon à savoir :

Le COP d’une pompe à chaleur indique le rapport entre l’énergie consommée et l’énergie produite par l’appareil. Avec un COP de 3, une PAC produit 3 kWh en ne  consommant qu’1 kWh !

Quelles sont les aides à l’achat d’une pompe à chaleur air-eau ?

Dans le cadre de la politique de transition énergétique, le gouvernement accorde de nombreuses aides pour la réalisation d’un projet de travaux de rénovation énergétique.  Installer une pompe à chaleur air-eau à votre domicile permet donc l’accès à ce type de prime :

  1. MaPrimeRénov’ qui remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et qui peut monter jusqu’à 4 000 € pour les foyers les plus modestes ;
  2. MaPrimeRénov’ Sérénité, qui finance un bouquet de travaux en rénovation énergétique, réalisés en même temps dans votre habitation (installation d’une PAC air-eau et isolation des combles par exemple). Il faut être considéré comme foyer aux revenus modestes ou très modestes pour en bénéficier ;
  3. l’éco-prêt à taux zéro, qui vous permet d’emprunter gratuitement les fonds nécessaires pour l’achat et les travaux liés à votre pompe à chaleur ; 

  4. le prêt Avance Rénovation (PAR), qui remplace le prêt Avance Mutation et qui est accordé aux particuliers exclus des emprunts bancaires classiques. Le PAR permet de financer le reste à charge des travaux, toute aide déduite au préalable ; 

  5. la prime énergie (ou prime CEE) qui peut aller jusqu’à 4 000 €

  6. la TVA à taux réduit (5,5 % au lieu de 20 %) ;

  7. des aides des collectivités territoriales, c’est notamment le cas à Brest où la municipalité propose aux particuliers le dispositif Tinergie. 

Ces aides ont pour objectif de permettre au plus grand nombre d’améliorer la performance énergétique de son logement, notamment en prenant un système de chauffage plus écologique comme une PAC air-eau. 

Comment savoir si je suis éligible à ces aides ?

Vous avez 3 moyens de vous renseigner sur les critères d’éligibilité de ces aides : 

  1. consulter le site du gouvernement ;
  2. contacter votre mairie ;
  3. contacter les conseillers en rénovation énergétique d’Hello Watt en appelant gratuitement au 09 78 46 70 64.

FAQ sur la pompe à chaleur air-eau

Qui peut installer une pompe à chaleur air-eau ? 

Si vous aviez pour projet de réaliser vous-même cette installation, sachez qu’il est fortement déconseillé d’installer vous-même votre pompe à chaleur ! En effet, cette solution de chauffage nécessite des raccordements hydrauliques sur le circuit d’eau chaude ainsi qu’une mise en service de l'unité contenant le fluide frigorigène.

Vous devez donc faire appel à un artisan frigoriste expert dans le domaine. Dans le cas où vous souhaiteriez bénéficier des différentes aides financières disponibles, il est obligatoire de faire appel à un artisan certifié RGE.

Les pompes à chaleur air-eau sont-elles rentables ? 

Ce sont des moyens de chauffage très rentables ! Malgré leurs coûts initiaux assez élevés, leur très faible coût de fonctionnement leur permet d’être rentabilisées en seulement 6 ans en moyenne. De plus, dans le cadre de la transition écologique, le gouvernement propose de nombreuses aides afin de faire baisser leur coût. 

Comment choisir sa pompe à chaleur air-eau sans se tromper ? 

Le choix de votre pompe à chaleur va dépendre de la superficie et de l’isolation de votre logement. Plus votre logement sera grand, moins il sera isolé, plus votre pompe à chaleur devra être puissante. Notez tout de même que l’Ademe conseille de se diriger vers une PAC au COP minimum de 3, afin de profiter d’une faible consommation d’énergie et de bonnes performances.

Afin d’être sûr de prendre le bon modèle, tout artisan fournissant un devis doit réaliser une étude thermique en début de projet, pour dimensionner la puissance nécessaire de la pompe à chaleur air-eau que vous souhaitez installer.

Comment entretenir une PAC air-eau ?

Afin d’éviter tout dysfonctionnement mais aussi pour vous procurer un confort thermique optimal, l’entretien d’une pompe à chaleur, quel que soit son modèle, est obligatoire ! Il doit être réalisé par un professionnel RGE une fois tous les deux ans

Chaque intervention coûte 150 € en moyenne, mais vous pouvez réaliser des économies en souscrivant un contrat d’entretien annuel (environ 250 €), qui comprend l’entretien annuel obligatoire et un service de déplacements rapides en cas de panne.

À l’issue de son intervention, votre artisan doit vous remettre une attestation de passage, pour prouver que vous n’avez pas manqué à l’entretien de votre solution de chauffage.

Pour conserver les bonnes performances de votre appareil, vous pouvez vous-même procéder à un entretien plus régulier, en nettoyant la bouche de ventilation de l’unité extérieure par exemple.

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.