Pourquoi choisir le poêle à bois comme moyen de chauffage ?

Avantages, installation, prix en 2022

Besoin d'un devis pour installer votre poêle à bois ?
Introduction

Vous souhaitez faire l’acquisition d’une poêle à bois ? Fonctionnement, installation, prix, vous saurez tout sur ce système de chauffage parmi les plus avantageux !

En résumé :

  • en chauffage principal ou en chauffage d'appoint, le poêle à bois séduit de plus en plus les consommateurs français, par ses aspects à la fois écologique, économique et esthétique ;
  • c’est également un des dispositifs de chauffage les moins chers : le poêle en lui-même vaut entre 350 et 5 000 euros en moyenne. Ce sont surtout les frais annexes qui peuvent s’avérer élevés, comme la pose d’un conduit de cheminée (5 000 euros) et l’installation du poêle ;
  • vous pouvez bénéficier d’aides pour installer votre poêle à bois, notamment : l’éco-PTZ, MaPrimeRénov’, ou encore les Primes CEE. 

Avantages et inconvénients du chauffage avec un poêle à bois

Le poêle à bois est un dispositif de chauffage écologique et économique, en plus d'être esthétique. Il permet de réduire la facture énergétique et les rejets de gaz à effets de serre tels que le monoxyde de carbone et embellit votre maison pour un prix relativement peu élevé.

Et les Français l’ont bien compris ! Que ce soit en chauffage principal ou en chauffage d’appoint, à tel point que de plus en plus souhaitent désormais passer par le poêle à bois pour se chauffer. 

Le poêle à bois revêt donc de nombreux avantages, même s' il comporte également quelques inconvénients. 

Les avantages

Comme nous l’avons dit, le poêle à bois est un moyen de chauffage qui comporte beaucoup d’avantages. Sans tarder, voici les principaux :

Les avantages écologiques : le bois, une énergie renouvelable 

Le bois est une source d’énergie renouvelable qui évite le recours à une énergie fossile. 

Il capte plus de CO2 dans l’air grâce à la photosynthèse qu’il n’en dégage lors de sa combustion, ce qui en fait une énergie propre

Les avantages économiques du poêle à bois : un coût peu élevé

Le poêle à bois a ceci d’intéressant qu’il est également moins cher que les autres moyens de chauffage. 

De plus, les appareils indépendants de chauffage au bois sont éligibles sous conditions à plusieurs aides à la rénovation énergétique

Les avantages esthétiques : le poêle à bois, un objet design 

Le poêle à bois est un des rares moyens de chauffage qui soit décoratif. Dans une maison, il embellit sans conteste la pièce à vivre dans laquelle il est installé.

Vous avez de la chance, c’est un objet qui peut revêtir différents styles : ancien pour une ambiance cosy et chaleureuse, ou bien contemporain pour un intérieur résolument moderne. 

Nous vous faisons un récapitulatif de tous les styles de poêles à bois que vous pouvez trouver sur le marché :

Vous pouvez même trouver des poêles à bois dotés d’un foyer orientable (il faut tourner le foyer pour pouvoir profiter du spectacle des flammes dans toute la pièce), ou des poêles à bois contrôlables à distance (il faut ici programmer l'appareil pour pouvoir contrôler à distance la température de la pièce, la puissance de combustion, la diffusion de l'air chaud ou encore la température des fumées émanant du poêle). 

Les avantages en termes de puissance de chauffe

Le poêle à bois permet de profiter des avantages d’un feu de bois en bénéficiant de performances bien supérieures à celles d’une cheminée

Si voue ne voulez pas acheter un poêle à bois, vous pouvez toujours intégrer un poêle à bois dans une cheminée (insert cheminée)

Les inconvénients 

Bien que le poêle à bois soit plébiscité par de nombreux Français, certains inconvénients sont tout de même à noter :

  • pour utiliser un poêle à bois, encore faut-il posséder un espace sec, aéré et suffisamment grand pour en faire un espace de stockage et y entreposer le bois ;
  • il faut être présent lors de la combustion et recharger régulièrement le poêle à bois, sauf pour les poêles de masse possédant une grande inertie ;
  • il faut régulièrement le décrasser (entretien important) ; 
  • la chaleur du poêle n’est pas toujours homogène ;
  • le poêle à bois n’est pas toujours suffisant pour chauffer efficacement toute la maison et reste souvent une solution d’appoint
  • enfin, le bois qui brûle est comme tous les combustibles. Même s’il est moins polluant que la moyenne des systèmes de chauffage, il produit notamment du monoxyde de carbone et des particules fines

Attention !

Ces particules et gaz sont normalement rejetés dans l’atmosphère par les conduits d’évacuation mais si l’installation est non-conforme et l’appareil de mauvaise qualité, cela peut également polluer l’intérieur d’un habitat

La réglementation à respecter pour sa poêle à bois

Les poêles et cheminées sont soumis à une réglementation précise. En effet, depuis  l’arrêté de mars 2013 qui interdisait les plans de cheminée en région parisienne, la loi s'est assouplie et autorise l'utilisation des cheminé

Les cheminées à foyer ouvert sont interdites en tant que chauffage principal de l'habitation en région parisienne, là où la pollution y est plus importante qu’ailleurs en France. Si les règles de la copropriété le permettent, elles peuvent quand même servir occasionnellement.

Comment bien installer votre poêle à bois ?

Quelles sont les étapes à suivre ?

Lorsqu'on décide d’installer un poêle à bois, il faut suivre des étapes précises afin que la pose se fasse sans accroc. Nous vous détaillons ci-dessous l’ensemble des étapes à suivre :

Savoir où placer le poêle à bois

Le poêle à bois fonctionne sur le principe du rayonnement. Il vous faut donc réfléchir à l'endroit où la diffusion de chaleur sera la plus optimisée.  

sachez que l’évacuation de la fumée est le second facteur à prendre en compte. Choisir correctement son emplacement vous permettra d’évaluer le prix des travaux d’installation de votre poêle.

Suivre le processus administratif 

Avant d’installer votre poêle, il faut que vous pensiez à prévenir les services administratifs locaux pour obtenir une autorisation. 

Si le conduit de cheminée n’existe pas encore, il faudra en créer un, et prévenir les services administratifs sera alors indispensable.

Protéger les murs 

Si vos murs sont recouverts de matériaux combustibles, alors vous devez les protéger à l’aide de boucliers thermiques, comme des plaques de métal par exemple. La pose d’écrans thermiques réduit l'espace de dégagement à respecter autour du poêle. 

Protéger le sol

Au niveau de l’emplacement du poêle, il faudra que vous protégiez le sol à l’aide d’un matériau ininflammable comme le béton ou la brique par exemple.

Cette couche assure une parfaite sécurité en empêchant les étincelles et les braises de se retrouver sur le sol, limitant ainsi les risques de départ de feu dans le logement. 

Inutile de dire que si votre sol est recouvert par de la moquette ou est fait de parquet, cette protection est absolument indispensable ! 

Quel est le coût total d’un poêle à bois ? 

Prix  moyen d’un poêle à bois 

Le poêle à bois, bien qu’il coûte relativement peu cher, possède malgré tout un certain coût. 

Le prix moyen d’un poêle à bois (si on ne compte pas l’installation) peut aller de 350 à plus de 5 000 euros, selon le type et le modèle. Ci-dessous, le prix selon les différents modèles :

Prix par modèles de poêles à bois

Type de poêle à bois

Prix (hors pose)

Poêle à bois suspendu ou encastrable

500 à 5 000 euros

Poêle à bois en fonte

400 à 5 000 euros

Poêle à bois à double combustion

350 à 3 000 euros

Poêle à granulés

4 000 à 6 000 euros

Prix de l’installation du poêle à bois

Les coûts divers de l'installation 

Le prix moyen de l’installation d’un poêle à bois se situe entre 500 € et 1 000 € en fonction du type de poêle et de la complexité de la prestation. 

L’installation d’un poêle à bois nécessite nécessairement un conduit de fumée. Si votre logement n'en possède pas, il faudra en faire installer un. 

Attention !

Faites bien attention au prix de l’ajout d’un conduit de fumée, car il est bien plus élevé que celui de la pose seule du poêle ! C’est un service qui se facture en effet entre 1 500 et 3 000 €.

Combien coûte le chauffagiste ?

Enfin, attention au prix du professionnel chauffagiste ! Cet élément important, trop souvent négligé au moment de décider du budget alloué au poêle à bois, va avoir pourtant un poids essentiel sur le montant total de la facture. 

Le coût moyen du chauffagiste est compris entre 40 et 80 € TTC. Il faut que vous ajoutiez également 35 € supplémentaires pour les déplacements et encore plus pour le transport du poêle à bois et du tubage.

Le prix d'installation d'un poêle à bois avec tubage, est estimé entre 500 € TTC et 1 500 € TTC ;

le prix d'installation d'un poêle à bois sans conduit existant peut revenir à plus de 2 000 € TTC.

Poêle à bois : les critères qui déterminent son prix 

Le poêle à bois est un moyen de chauffage de plus en plus en plus plébiscité en France, dont le prix varie selon plusieurs critères. Les voici : 

  • son système de chauffe ;
  • sa performance et sa puissance (sa capacité à chauffer le logement) ;

Bon à savoir :

Une bonne performance de chauffe est jugée supérieure à 75 %.

  • son pourcentage de rendement calorifique ;
  • son esthétique et le modèle choisi : en fonte, suspendu, encastrable, scandinave, et bien d’autres encore ;
  • les matériaux utilisés pour son revêtement : acier, bois, béton notamment ;
  • les options qui viennent se rajouter : comme l’ajout d’un four, un design particulier, des compartiments de rangement pour le bois intégrés ;
  • les finitions (qui diffèrent d’une marque à l’autre) et les services après vente.

Le coût d'installation du poêle à bois va varier, lui, en fonction des éléments à prévoir pour l'évacuation des fumées et la diffusion de la chaleur.

Où trouver un poêle à bois pas cher ?

Pour certains ménages, un poêle à bois peut coûter cher. Sachez qu’il existe des solutions pour y remédier. La première est d’attendre les soldes sur les sites de vente de matériel de chauffage ou en magasins. Vous pouvez obtenir des réductions intéressantes. 

Pensez aussi aux sites revendant des poêles à bois à prix d’usine.

Enfin, certaines marques telles Invicta proposent des poêles à bois à des prix tournant autour des 500 euros environ. 

Attention !

Certaines marques de poêles à bois proposent des modèles de mauvaise qualité et les avis des consommateurs français sont assez mauvais les concernant. 

Nous vous déconseillons donc de choisir un poêle à bois uniquement sur le critère du prix, surtout au vu de sa rentabilité comparé aux autres systèmes de chauffage du marché.

Quelles sont les aides pour vous aider à financer votre poêle à bois ?

Pour vous permettre de financer en partie votre poêle à bois, plusieurs aides existent. 

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide à la rénovation énergétique mises en place par l’État pour inciter les ménages à entamer des travaux de rénovation énergétique. Elle remplace le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) depuis le 1er janvier 2021

Pour que les particuliers s’y retrouvent, quatre catégories ont été créées, délimitées entre elles par un plafond de ressources annuelles :

  1. MaPrimeRénov’ Bleu (ménages aux revenus très modestes) ;
  2. MaPrimeRénov’ Jaune (ménages aux revenus modestes) ;
  3. MaPrimeRénov’ Violet (ménages aux revenus intermédiaires) ;
  4. MaPrimeRénov’ Rose (ménages aux revenus élevés) ;

Les Primes CEE

Les Primes CEE (Certificats d'Économie d’Énergie) sont une aide fournie par des entreprises du secteur privé telles que : 

  • un fournisseur d’énergie ;
  • une grande surface alimentaire ;
  • un magasin de bricolage ou un acteur spécialisé dans cette activité. 

Pour info :

Des artisans peuvent aussi vous proposer des CEE sous la forme d'une réduction sur le devis.

La TVA à taux réduit de 5,5 % 

Il s’agit d’une TVA à 5,5 % qui concerne la fourniture et l’installation du matériel. Cette TVA à taux réduit s’applique directement sur le devis, sans aucune démarche à effectuer. 

Elle ne s’applique pas si vous achetez votre poêle pour réaliser la pose vous-même.

Éco-prêt à taux zéro 

L’éco-PTZ est un prêt avantageux dont les intérêts sont payés par l’État. Le montant peut aller jusqu’à 50 000 € pour financer vos travaux de rénovation énergétique. 

Il permet de bénéficier d’une trésorerie sans forcément avoir d’apport initial. 

Le montant emprunté doit être remboursé sous 20 ans, sachant que ce dernier diffère selon le nombre de travaux à mener : 

  • 15 000 € maximum pour une une action menée ;
  • 25 000 € maximum pour 2 travaux ;
  • 50 000 € maximum pour 3 travaux ou plus.

Il suffit de se rendre chez son banquier muni du formulaire emprunteur (lien vers le site du service public sur lequel vous trouverez également des informations supplémentaires sur l'Éco Prêt à Taux Zéro).

Bon à savoir :

Ces deux subventions que sont la TVA à taux réduit et l’éco-PTZ sont là pour vous aider dans l’achat de votre poêle à bois mais vous n’obtiendrez pas de sommes d'argent à proprement parler car ces aides existent avant tout pour vous inciter à remplacer votre système de chauffage et sont donc sans conditions de ressources

Le chauffage au bois vous intéresse ?

Découvrez le poêle à granulés, un système de chauffage moins cher et plus écologique.

Obtenir mon devis gratuit

Les foyers fermés puissants qui émettent moins de 16 mg/m³ de particules fines, sont autorisés comme chauffage principal dans la pièce à vivre. Par-contre, ils doivent être ramonés régulièrement et respecter les règles de copropriété.

Vous avez d’autres questions sur le poêle à bois ?

Pourquoi choisir le poêle à bois comme moyen de chauffage ?

Le poêle à bois est un des moyens de chauffage les plus rentables et performants du marché. À la fois économique, écologique et esthétique, il chauffera en douceur votre intérieur en apportant une touche supplémentaire à la décoration. 

Combien coûte un poêle à bois ?

Le poêle à bois en lui-même coûte relativement peu cher. Comptez tout de même entre 350 et 5 000 € pour les plus performants et sophistiqués. 

Sachez aussi que ce sont surtout les frais annexes qui vont augmenter les coûts : prix d’installation, de pose d’un conduit de cheminée pour évacuer la fumée s’il n’existe pas déjà…Sans oublier le prix du professionnel chauffagiste !

Puis-je bénéficier d’aides pour la création de mon poêle à bois ?

Tout à fait ! Le poêle à bois étant un système de chauffage participant au plan de transition écologique et énergétique voulu par l’Etat, vous bénéficiez d’aides pour vous permettre de réduire la facture, comme : la TVA à 5,5 %, l’éco-PTZ ou encore les Primes CEE

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.