Quels sont les avantages et le prix du plancher chauffant hydraulique ?

Le plancher chauffant hydraulique est un type de chauffage au sol de plus en plus plébiscité par le public, pour le confort qu’il apporte à votre maison et les économies qu’il vous fera faire. Tous les détails sur ce système de chauffage ici !

En résumé : 

  • Les avantages du plancher chauffant hydraulique : il permet de chauffer un logement de superficie élevée, de faire des économies énergétiques (chauffe à une température optimale la pièce) et donc de réduire la facture d’énergie, d’améliorer l’esthétique de votre logement et de rafraîchir votre intérieur en été
  • Le prix du plancher chauffant hydraulique : 80 €/m² en moyenne, avec une fourchette comprise entre 50 € et 150 €/m², installation comprise.
  • L'entretien du plancher chauffant hydraulique : portez une attention particulière à l’état des tubes et, si dégradation il y a, effectuez un désembouage. Une surveillance du niveau d’eau de la chaudière et de la trame est également préconisée. 
  • Les planchers chauffants hydrauliques sont sans danger pour la santé, contrairement à ce qu'on entend souvent sur ce type de chauffage. 

Quel est le prix d’un plancher chauffant hydraulique ?

Le prix du plancher chauffant à eau 

Le prix d’un plancher chauffant hydraulique, s’il est plus économique à l’usage, affiche un coût d’installation plus élevé que celui de la plupart des autres modes de chauffage. On estime ainsi que son prix est environ de 80 €/m² en moyenne, avec une fourchette comprise entre 50 € et 150 €/m², installation comprise. Le coulage de la chape fluide représente un surcoût de 20 € à 30 € par mètre carré.

Par exemple, pour une maison de 100 m², on estime que le budget moyen de la pose d'un plancher chauffant à eau se situe aux alentours de 6 000 €.

Le coût de la main d'oeuvre 

La première mise en chauffe devra être réalisée sous le contrôle d’un professionnel qui vérifiera le bon fonctionnement de l’ensemble du dispositif. Cette prestation coûte environ 250 €.

De plus, sachez que le prix varie en fonction du type de fonctionnement du plancher chauffant à eau : simple ou rafraîchissant. 

Prix du plancher chauffant hydraulique suivant son type

Type de plancher chauffant hydraulique

Prix moyen au m² (avec pose)

Plancher chauffant hydraulique simple

50 € à 100 €

Plancher chauffant hydraulique rafraîchissant

80 € à 150 €

Qu’est-ce qu’un plancher chauffant hydraulique ?

Mais au fait, qu’est-ce qu’un chauffage au sol hydraulique exactement et comment fonctionne ce système de chauffage innovant ?

Comment fonctionne un plancher chauffant hydraulique ?

Ce système de chauffage se compose d’un réseau de tuyaux enterré dans le sol, qui permettent de faire circuler de l’eau préalablement chauffée sur la totalité de la surface. C’est la chaleur contenue dans cette eau qui permet à la pièce d’être chauffée. 

L’eau qui circule n’excède pas les 31°C à 45°C, pour une température ressentie d’environ 20°C. Cette température ne peut dépasser les 24°C, en raison de certaines normes sanitaires. Sachez qu’il est possible de réguler la température grâce à un thermostat électronique relié à une sonde extérieure

Différents dispositifs peuvent chauffer l’eau injectée dans les tubes, comme :

  • une chaudière à gaz ou biomasse ;
  • une pompe à chaleur (PAC) ;
  • des panneaux solaires.

Bon à savoir : 

Les chauffages au sol au gaz font également partie des sols chauffants hydrauliques, à ceci près qu’ils sont couplés à une chaudière gaz. 

plancher chauffant hydraulique coût

Comment entretenir un plancher chauffant hydraulique ?

Dans un plancher chauffant hydraulique, la circulation de l’eau chaude (dans le réseau de câbles sous la chape) se fait en circuit fermé. Il est donc indispensable, lors de l’entretien,  de s’assurer que les tubes ne soient pas obstrués et qu’ils ne se dégradent pas au cours du temps. Attention aux travaux dans le cas d’une dégradation importante !

Par ailleurs, même si l’eau circule à faible température, ce système peut malgré tout entraîner la formation de boues qui finiront par boucher les tubes sur le long terme. 

Pour optimiser la durée de vie de votre plancher chauffant hydraulique, les professionnels préconisent de réaliser un désembouage :

  • 5 ans après l’installation, puis tous les 5 à 10 ans ;
  • dès l'apparition de zones froides au niveau du sol d’une pièce (perte de chaleur), 
  • dès la présence d’eau trouble ou de bulles d’air au moment de la purge annuelle des circuits d’eau.

Il est possible de réaliser un désembouage selon 2 techniques :

  1. le désembouage aérohydraulique ou hydrodynamique. Il s’effectue au moyen d’un mélange d’air et d’eau propulsé à haute pression dans les circuits ;
  2. le désembouage chimique. Il s’effectue au moyen d’un mélange d’eau et d’un produit réactif. Le désembouage chimique est compatible avec tous les types de matériaux de tuyaux neuf ou ancien (synthétique, aluminium, etc.).

Vous pouvez également surveiller le niveau d’eau de la chaudière et de la trame à l’aide des différents manomètres. Des robinets destinés à cet usage permettent de réintroduire de l’eau dans le circuit afin de maintenir la pression entre 1,5 et 2 bars.

Enfin, n’hésitez pas à avoir recours à un chauffagiste qualifié, qui prendra le temps de vérifier le bon fonctionnement de votre plancher hydraulique et de procéder aux réglages nécessaires à un fonctionnement optimal. 

Quels sont les avantages et inconvénients d’un plancher chauffant hydraulique ?

Les avantages d’un plancher chauffant hydraulique 

Le confort thermique est l’atout central de ce système de chauffage. En effet, il permet à la chaleur d'être répartie de façon homogène dans l’ensemble des pièces. 

Les radiateurs, par exemple, parviennent difficilement à procurer un tel niveau de confort. Cela s’explique simplement : la chaleur qu’ils émettent est bien moins diffuse, puisqu’elle est concentrée sur les zones se situant autour d’eux en priorité. 

Autre atout : les pièces équipées de planchers hydrauliques n’ont évidemment plus besoin de radiateurs. Or, ces appareils n’étant pas forcément très esthétiques, cela permet d'améliorer la beauté de votre intérieur. Intéressant, non ?  

Ce type de chauffage peut également être utilisé en toute saison, s’il est combiné à une pompe à chaleur. Plus précisément, votre maison est chauffée en hiver, tandis qu’en été, l’installation vous permettra de la climatiser. 

Notez également que des économies d’énergie intéressantes peuvent être réalisées. Avec un chauffage au sol à eau, vous n’avez pas nécessairement besoin de chauffer votre intérieur au-delà de 18°C pour que le ressenti soit optimal. Pour les radiateurs classiques, il s'agit plutôt de 21°C. Selon l’Ademe, tout degré en moins équivaut à une économie de près de 7 % sur vos factures ! 

Vous souhaitez en savoir plus sur les planchers chauffants hydrauliques ?

Nos conseillers sont joignables au 09 78 46 70 64, du lundi au vendredi de 8h00 à 19h00. N’hésitez pas, service et appel gratuits !

Les inconvénients du chauffage au sol hydraulique 

Il faut savoir que certains revêtements de sol ne conviennent pas à ce dispositif de chauffage. Parmi eux, on compte par exemple les parquets très épais ou certaines moquettes. La compatibilité de ces produits avec ce mode de chauffage est normalement indiquée par le fabricant. Sachez aussi que pour la pose de carrelage, il faudra opter pour une colle spécialement conçue pour cet usage.

De plus, la régulation de la température zone par zone est parfois compliquée si l’installation n’a pas été effectuée correctement. 

Enfin, dans le cas d’une rénovation, l’installation d’une trame hydraulique rehausse le plancher de plusieurs centimètres ; cela peut provoquer des problèmes de niveaux gênants pour les ouvertures.

Attention !

Les petites pièces comme la salle de bains n'ont pas une surface assez étendue pour que le système soit efficace. Prévoyez à la place un radiateur ou un sèche-serviettes.

Comment installer un plancher au sol hydraulique ?

Installer un plancher chauffant hydraulique : quelles sont les étapes ?

L’installation d’un chauffage au sol nécessite de passer par les étapes suivantes : 

  1. l’isolation du sol, qui permet d’éviter les déperditions de chaleur responsables des surconsommations ;
  2. la pose du système de chauffage et, plus précisément, des tuyaux (tubes) qui permettent à l’eau chaude de circuler. Ceux-ci sont installés en escargot, c’est-à-dire de la périphérie jusqu'au centre de la pièce. Entre les tuyaux, une distance minimale de 10 cm est à respecter ;
  3. la chape de béton est coulée de sorte à recouvrir l’ensemble de l’installation. Son épaisseur doit être de 30 mm au minimum. Comptez près de 2 semaines pour son séchage. Celle-ci dispose de qualités physiques permettant une diffusion homogène et optimale de la chaleur ;
  4. la pose du revêtement. Pour cela, vérifiez bien que celui-ci soit compatible. Les bois trop épais, certaines moquettes et colles de carrelage ne le sont tout simplement pas. Néanmoins, un large choix de revêtements compatibles existe : carrelage, parquet, PVC et lino.
  5. la mise en service est à réaliser lorsque l’installation est prête à l’utilisation. Chauffez votre habitation de manière progressive. Sur une période de deux à trois semaines, commencez par une chauffe quotidienne de 2h puis ajoutez 1h pour les jours suivants.  

Pour info :

Lors de l’installation de votre plancher chauffant, votre artisan pourra vous parler du “collecteur” qu'il mettra en place. Le collecteur de plancher chauffant à eau est un élément qui régule l'arrivée et le retour de l'eau chaude vers l'appareil de production grâce à plusieurs raccords

Pour rappel, un plancher chauffant est composé d'une à plusieurs boucles, en fonction du nombre de pièces équipées, dans lesquelles circule l'eau.

plancher chauffant étapes

Lors de l’installation de votre plancher chauffant, votre artisan pourra vous parler du “collecteur” qu'il mettra en place. Le collecteur de plancher chauffant à eau est un élément qui régule l'arrivée et le retour de l'eau chaude vers l'appareil de production grâce à plusieurs raccords

Pour rappel, un plancher chauffant est composé d'une à plusieurs boucles, en fonction du nombre de pièces équipées, dans lesquelles circule l'eau.

Installer un chauffage au sol hydraulique à l’aide d’un kit

Vous pouvez installer votre sol chauffant hydraulique à l’aide d’un kit. Le choix du kit pour poser votre plancher chauffant hydraulique doit être adapté à vos besoins et sera avant tout déterminé par la surface à couvrir. 

Les kits vendus dans le commerce sont prévus pour couvrir différentes surfaces calculées en m². Il faudra par la suite vous assurer de choisir le type de tube approprié selon le projet (tube PER PEX, tube PER BAO, tube Multicouche) ainsi que le type de collecteur (collecteur en résine ou collecteur en inox). 

Le matériau du collecteur sera à sélectionner principalement en fonction du type de plancher prévu : 

  • inox pour un plancher chauffant hydraulique simple ;
  • résine pour un plancher chauffant hydraulique rafraîchissant.

Installer un plancher chauffant hydraulique : quelles sont les normes à respecter ?

Toutes les réglementations sont précisées dans le Cahier des Prescriptions Techniques (CPT) 3164, à ne pas confondre avec celui des planchers chauffants électriques. D’autre part, le DTU 64.14 vous précisera ce qu’il y a d’autre à savoir et à prendre en compte. L’intervention d’un professionnel est généralement conseillée si l’on désire respecter toutes les normes, car ces dernières sont très nombreuses.

L’objectif du DTU 64.14 est de “compléter les spécifications de la norme européenne NF EN 1264-4 « Chauffage par le sol – Systèmes et composants – Partie 4 : Installation » concernant :

  • les qualités des matériaux destinés à la réalisation d’un plancher chauffant à eau chaude exécuté en dalle ou chape désolidarisée isolée ou en dalles autres ;
  • les conditions normales de mise en œuvre, d’essai, de réception et de mise en service de l’ouvrage”.

FAQ sur le plancher chauffant hydraulique 

Quels sont les intérêts d’installer un chauffage au sol à eau ?

Le confort thermique, qu’il soit aérien comme au sol directement, est souvent apprécié par les ménages qui en sont équipés. Le gain de place ainsi que les économies d’énergie figurent quant à eux, parmi les critères décisifs. 

Existe-t-il des aides financières pour les chauffages au sol hydrauliques ? 

Étant donné que ce dispositif permet de réaliser des économies d’énergie intéressantes, les planchers hydrauliques font partie des travaux de rénovation énergétique. La réponse est donc oui des aides existent. Pour cela, il vous faudra passer par les services d’un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Entre MaPrimeRénov’, la TVA à 5,5 %, les aides des conseils généraux ou des collectivités, les aides sont multiples ! 

Quel est l’entretien d’un chauffage au sol à eau ?

Pour une installation de chauffage au sol hydraulique, plusieurs types d’entretien sont à effectuer : 

  • si votre installation est équipée d’une pompe à chaleur (air-air ou air-eau), il est bisannuel ;
  • il est annuel pour une chaudière ;
  • tous les 5 à 7 ans environ, le désembouage et le détartrage des tuyaux d’eau chaude sont à réaliser. Notez que cette opération peut s’étendre sur une période de 2 à 10 jours ouvrés.
Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.