Comment installer sa pompe à chaleur air-eau ?

Une pompe à chaleur à chaleur air-eau peut être installée dans tous les types de logements, mais son installation doit être effectuée par un professionnel et comporte un certain prix. Voici quelques conseils pour une installation rentable et qualitative de votre pompe à chaleur (PAC) air-eau.

En résumé

Afin que l’installation de votre pompe à chaleur air-eau se passe au mieux, il est primordial de : 

  • se renseigner sur la faisabilité de l'installation d'une PAC en fonction de votre logement ;
  • faire appel un professionnel qui soit certifié RGE et QualiPac ;
  • regarder les prix pour l’installation de votre appareil et ne pas hésiter à demander plusieurs devis. On estime qu’il faut compter entre 7 000 € et 16 000 € pour une PAC, pose comprise ;
  • vous renseigner sur les aides financières auxquelles vous avez droit et tester votre éligibilité.

🛠 Comment procéder à l'installation de sa pompe à chaleur air-eau ?

Comment choisir le meilleur artisan pour l’installation de sa PAC air-eau ?

Avant toute chose, sachez que l’installation d’une PAC air-eau requiert obligatoirement l’intervention d’un professionnel certifié. Cela vous permettra de profiter d’une installation de qualité, mais aussi de bénéficier des aides financières disponibles pour cette solution de chauffage écologique.

L’intervention d’un artisan certifié est aussi obligatoire, car il peut s’avérer dangereux de manipuler le fluide frigorigène contenu dans le circuit des PAC aérothermiques. De fait, si l’unité extérieure fuit à cause d’une mauvaise installation, cela pourrait s’avérer nocif pour l’environnement. 

Vous devrez donc :

  1. faire appel à un artisan certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Cette certification reconnue par l’État atteste d’une spécialisation dans la pose d’équipements écologiques. C’est donc elle qui donne accès aux primes et subventions pour les PAC air-eau ;
  2. favoriser les artisans RGE détenant le label QualiPac, qui représente un gage de qualité et une spécialisation dans l’installation de pompes à chaleur. Un installateur avec ce label pourra alors vous donner les meilleurs conseils pour le choix de votre système de chauffage : le modèle de pompe à chaleur le plus adapté à votre logement, le meilleur emplacement pour votre appareil, conseils d’entretien, etc. 

Zoom sur le fluide frigorigène

Le fluide frigorigène permet aux PAC de fonctionner. C’est un liquide vecteur de chaleur, capable de capter et restituer les calories, en passant de l’état liquide à gazeux.

Où installer sa pompe à chaleur air-eau ?

Les pompes à chaleur air-eau peuvent être installées dans tous les types de logements. Si vous souhaitez éviter de trop lourds travaux d’installation, alors sachez que cette solution de chauffage est plutôt conseillée pour les logements déjà équipés d’un système de chauffage central. Par exemple, la PAC air-eau est indiquée en remplacement d’une vieille chaudière électrique, au gaz ou au fioul.

Il reste cependant tout à fait possible d’effectuer des travaux pour installer un chauffage central qui puisse accueillir une PAC air-eau, mais cela fera nécessairement grimper le prix de votre installation.

Il est donc primordial que la pompe à chaleur air-eau soit connectée au circuit de chauffage de votre maison. Deux types d’unités composent une PAC air-eau :

  • une unité extérieure ;
  • une unité intérieure (pour les modèles bibloc).

infographie installation d'une pompe à chaleur air/eau

Production d'eau chaude sanitaire

En plus d’alimenter vos chauffages en eau chaude, les pompes à chaleur air-eau peuvent produire l’eau chaude sanitaire (ECS) des logements. Elles doivent pour cela être reliées à votre ballon d'eau chaude.

Il peut alors être pertinent de coupler sa PAC à un ballon tampon. Le ballon tampon permet de stocker le surplus de calories produit, pour le distribuer ultérieurement. 

Où installer l’unité extérieure de ma PAC air-eau ?

Vous pouvez installer votre unité extérieure :

  • dans un jardin ;
  • sur une terrasse ;
  • sur un balcon. Dans ce cas, il faut au préalable déposer une déclaration de travaux auprès de la mairie et détenir l’autorisation de votre copropriété (si copropriété), car le bruit peut les impacter.

Le plus important est que votre unité extérieure ait suffisamment d’espace, qu’elle soit dans un espace aéré et posée au sol. L’endroit où se situe l’unité extérieure joue un rôle important, car cela va avoir des conséquences sur la performance de l’appareil. L’unité extérieure récupère en effet les calories dans l’air ambiant pour les transmettre, réchauffées, à l’intérieur du logement. Elle ne doit donc pas être gênée.

Si vous souhaitez que le Coefficient de performance (COP) soit optimal, il faut respecter un certain nombre de critères. L’appareil doit se situer :

  • loin des voisins : une pompe à chaleur peut être bruyante, bien que les modèles les plus récents soient de plus en plus silencieux. Si elle se trouve proche de l’habitation de votre voisin, il pourra se plaindre à cause du bruit ;
  • à l’abri des courants d’air : en cas de vent violent, cela permettra de protéger le système de ventilation.

Zoom sur le COP

Le COP indique le rapport entre l’énergie consommée et l’énergie produite par une pompe à chaleur. Par exemple, une PAC au COP de 3 consomme 1 kWh et produit 3 kWh.

Où installer l’unité intérieure de ma PAC air-eau ?

Dans le cas d’une PAC air-eau monobloc, il n’y aura pas besoin d’installer une unité à l’intérieur de votre logement. Si vous avez opté pour un modèle bibloc, il sera cependant nécessaire d’installer aussi une unité à l’intérieur de votre habitation.

Là encore, vous avez plusieurs possibilités :

  • dans un garage ;
  • dans une arrière-cuisine ;
  • dans un local technique.

Sachez aussi que les 2 unités seront reliées par un circuit dans lequel circulera le fluide frigorigène, nécessaire au fonctionnement du système de chauffage. Par conséquent, votre installateur devra aussi installer un circuit de fluide frigorigène. La distance entre les deux unités ne doit donc pas dépasser les 20 mètres.

Demandez votre devis

Obtenez un devis personnalisé pour installer votre pompe à chaleur.

Obtenir mon devis gratuit

💰 Combien coûte l'installation d'une pompe à chaleur air-eau ?

Quel est le coût pour l’installation d’une PAC air-eau ?

Au prix d’une pompe à chaleur air-eau, il faudra rajouter le coût de l’installation de l’appareil. En effet, on estime qu’il faut compter entre 700 € et 2 500 € juste pour l’installation de l’appareil, soit, 10 % à 15 % du coût total d’une pompe à chaleur de type air-eau.

Le prix d’une pompe à chaleur va dépendre en grande partie de la superficie à chauffer. Voici un tableau qui présente une fourchette de prix, pose comprise, selon vos revenus : 

Budget

Prix de la PAC air-eau

Petit budget

entre 7 000 € et 10 000 €

Populaire

entre 10 000 € et 13 000 €

Prémium

entre 13 000 € et 16 000 €

Le devis pour une installation au meilleur prix

Afin d’estimer au mieux vos dépenses, vous pouvez demander un devis auprès d’artisans de votre région. Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur les coûts à prévoir et de déterminer dans le détail ce qui fait monter le prix de votre installation.

Il est d’ailleurs conseillé de réaliser plusieurs demandes de devis, afin de pouvoir les comparer et obtenir une installation au meilleur rapport qualité/prix.

Même si l’installation d’une pompe à chaleur air-eau représente une dépense importante, il faut voir cela comme un investissement pour le futur. On estime en effet qu’il est possible de rentabiliser sa PAC air-eau très rapidement, avec une estimation de rentabilité dès 6 ans pour un ménage aux revenus modestes, notamment grâce aux aides financières disponibles.

Suis-je éligible aux aides pour la rénovation énergétique si j’achète une pompe à chaleur air-eau ?

Une pompe à chaleur air-eau est un système de chauffage écoresponsable qui permet de faire baisser sa consommation d’énergie. Par conséquent, c’est un type de chauffage qui est éligible aux différentes aides pour les travaux de rénovation énergétique :

  • MaPrimeRénov’ : elle remplace l’ancien crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE). Pour l’installation d’une PAC air-eau, MaPrimeRénov peut s’élever à 4 000 € pour les foyers les plus modestes ;
  • les primes CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) : elles sont versées la plupart du temps par les fournisseurs et dépendent d’une multitude de facteurs parmi lesquels la zone géographique de votre maison, la superficie à chauffer et vos revenus ;
  • l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : vous pouvez demander jusqu’à 15 000 € et étaler le prêt sur 20 ans maximum ;
  • le prêt Avance Rénovation : il est destiné aux ménages les plus modestes et insolvables ;
  • la TVA à taux réduit (5,5 %) : au lieu des 20 % appliqués de manière générale ;
  • des aides des collectivités locales, départementales et régionales : c’est notamment le cas de Brest qui propose le dispositif Tinergie. On vous invite à contacter votre mairie ou à consulter le site de l’ANIL pour savoir si vous êtes éligible à une aide territoriale.

Toutes ces aides ne sont pas négligeables, car on estime que, cumulées, elles peuvent vous permettre de financer jusqu’à 90 % de vos travaux de rénovation énergétique. Notez que l’installation d’une PAC pour 1 € n’existe plus : un reste à charge d’au moins 10 % est aujourd’hui imposé par le gouvernement.

Si vous souhaitez savoir si vous êtes éligible à ces aides, vous avez plusieurs possibilités :

  • aller sur le site du gouvernement ;
  • contacter votre fournisseur d’énergie pour la prime CEE ;
  • contacter votre mairie ;
  • contacter les conseillers en rénovation énergétique d’Hello Watt en composant le 09 78 46 70 64.

prix d'une pompe à chaleur air/eau

🔎 Quels sont les avantages à installer une PAC air-eau dans son logement ?

Pompe à chaleur air-eau : est-ce un premier pas vers l’indépendance énergétique ?

Avec une PAC air-eau, vous utilisez l’air comme principale source d’énergie. Par conséquent, vous bénéficiez d’une ressource d’énergie inépuisable et gratuite

De fait, la pompe à chaleur accumule les calories présentes dans l’air, ce qui lui permet de chauffer de l’eau, qui viendra ensuite alimenter le système de chauffage de votre maison.

Cependant, l’autonomie n’est pas totale : vous avez besoin d’un minimum d’électricité pour faire fonctionner la pompe à chaleur ! Vous resterez donc dépendant du réseau national d’électricité d’Enedis avec cette solution de chauffage.

Pompe à chaleur air-eau : quel rendement offre ce système de chauffage ?

Parmi les nombreux avantages qu’elle offre, la pompe à chaleur air-eau est réputée pour son bon rendement énergétique. C’est en effet un système de chauffage efficace, qui permet de réaliser des économies sur ses factures d’énergie. Cela s’explique par son faible coût de fonctionnement, du fait de l’utilisation majoritaire d’une énergie renouvelable.

Sachez tout de même que pour produire de la chaleur ou de l’eau chaude sanitaire (ECS), la PAC air-eau utilise de l’électricité, mais à un très faible niveau. C’est pour cela qu’il est important de prendre un modèle avec une puissance qui soit adaptée à la configuration de votre logement. Choisir la bonne puissance vous permettra de ne pas trop consommer d’électricité, ce qui est un élément primordial avec la flambée des prix actuelle.

On estime que les pompes à chaleur air-eau peuvent atteindre un coefficient de performance de 5. Pour rappel, le COP indique le niveau d’énergie électrique nécessaire à la PAC pour produire de la chaleur. Avec un COP de 5, l’appareil n’aurait donc besoin que de 1 kWh d’électricité pour en produire jusqu’à 5 kWh ! Une pompe à chaleur au bon niveau de rendement énergétique a un COP situé entre 3 et 5.

Comment optimiser l’utilisation de sa PAC air-eau ?

Si vous souhaitez améliorer le Coefficient de performance de votre PAC, privilégiez les émetteurs de chaleur basse température comme un plancher chauffant. C’est un émetteur qui est en effet connu pour son confort thermique, mais aussi pour sa bonne diffusion de la chaleur. Les émetteurs de chaleur haute température rendront votre appareil moins performant.

Un rendement dépendant de l’état d’isolation

Avoir un bon rendement permet d’éviter de perdre de l’énergie. Mais même avec un excellent rendement, aucun appareil de chauffage ne pourra être pleinement efficace si l’isolation de votre maison est mauvaise.

Il convient donc d’effectuer une étude thermique avant d’installer une PAC chez soi, afin de se rendre compte des pertes de chaleur liées à l’isolation du logement.

Dans les cas les plus extrêmes, il vaut mieux réaliser des travaux de rénovation énergétique avant d’installer un chauffage économe en énergie, qui ne pourra pas réduire vos factures s’il doit surconsommer pour vous procurer le confort thermique nécessaire.

Faut-il garder un chauffage d’appoint en plus de sa PAC air-eau ?

En hiver, le rendement d’une pompe à chaleur peut perdre en efficacité, ce qui signifie que son COP est susceptible de diminuer. Dans ce cas-là, votre PAC consommera beaucoup plus d’électricité. On estime en effet qu’une PAC peut perdre jusqu’à 30 % de son efficacité en dessous de - 7 °C ! C’est pour cette raison que cette solution de chauffage est surtout conseillées aux personnes qui habitent dans une région où le climat reste doux tout au long de l’année.

Sachez aussi qu’il y a un risque que votre pompe à chaleur cesse de fonctionner en cas de gel (entre - 5 °C et - 25 °C). C’est pour cela qu’il est essentiel de garder un chauffage d’appoint dans les régions où il peut faire très froid. Concernant le choix du chauffage d'appoint, plusieurs possibilités s’offrent à vous : 

  • poêles à bois ou à granulés ;
  • chaudière à bûches ou à granulés ;
  • poêle à gaz.

C’est à vous de voir quel type de chauffage correspond le plus à vos besoins et à vos attentes.

⚙️ Comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau ?

Voici le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau

  1. l’unité extérieure puise et accumule les calories de l’air extérieur
  2. la température du fluide frigorigène augmente grâce à l’énergie captée ;
  3. les calories sont transportées via le circuit de fluide frigorigène, elles vont être comprimées et condensées afin de créer de la chaleur ;
  4. la chaleur est amenée vers les émetteurs (radiateurs basse température, plancher chauffant ou encore bouches de chauffage).

Le saviez-vous ?

Les pompes à chaleurs aérothermiques (air-air ou air-eau) peuvent être réversibles. Cela signifie qu’en plus de produire le chauffage d’un logement l’hiver, ces appareils peuvent, en prime, inverser leur cycle de fonctionnement et produire de la climatisation l’été !

Cette solution est bien plus écologique qu’une climatisation électrique. En revanche, du fait de sa réversibilité, la PAC air-air n’est éligible qu’à peu d’aides financières. Mais rassurez-vous, ce n’est pas le cas de la PAC air-eau !

❔ FAQ : Vos questions sur l'installation d’une PAC air-eau

Quelles sont les conditions pour installer une PAC air-eau ?

Si vous souhaitez installer une pompe à chaleur air-eau sans changer l’intégralité de votre système de chauffage, il faut remplir un certain nombre de conditions. Il faut notamment que vous possédiez un système de chauffage hydraulique central. Autrement dit, vous devez posséder des radiateurs à eau chaude tels que des radiateurs en fonte et donc un réseau de distribution d'eau chaude. Les ventilateurs convecteurs à eau ou les planchers chauffants sont aussi compatibles avec une PAC air-eau.

Est-il possible d'installer soi-même une pompe à chaleur air-eau ?

La réponse est non ! Il est en effet vivement déconseillé d’installer soi-même sa PAC air-eau. Pour votre sécurité, on ne peut que vous recommander de faire appel à un professionnel certifié RGE pour installer votre nouvel appareil. 

Il pourra vous donner des conseils et des astuces à propos de l’utilisation de l’appareil, son entretien, sans compter qu’il vous donnera accès à certaines primes. N’hésitez donc pas à lui poser toutes vos questions !

Comment se déroule l'installation d'une pompe à chaleur air-eau ?

Le professionnel commence par installer l’unité extérieure. Il peut notamment déterminer le meilleur endroit pour mettre le module extérieur.

Ensuite, l'artisan installe le circuit du fluide frigorigène qui permet à l’appareil de transformer les calories accumulées en chaleur. Si nécessaire (si vous avez opté pour une PAC air-eau bibloc), le professionnel installe ensuite l’unité intérieure de votre PAC air-eau. Il procède enfin à la mise en service de votre appareil et à la vérification de son bon fonctionnement.

Maxime Oueslati

Maxime Oueslati

Rédacteur expert énergie

Étudiant en Marketing Digital, Maxime a rejoint la team Hello Watt en tant que rédacteur. Expert sur les sujets liés au marché de l'énergie et à l'écologie, il vous aidera à mieux consommer et à faire des économies sur vos factures énergétiques.