Réussir l'installation de vos panneaux solaires en 5 étapes

Devenir producteur et consommateur de sa propre électricité verte est une ambition aujourd’hui réalisable grâce au soutien des pouvoirs publics en faveur du développement des énergies renouvelables. La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte de 2015 ambitionne de faire passer la …

Devenir producteur et consommateur de sa propre électricité verte est une ambition aujourd’hui réalisable grâce au soutien des pouvoirs publics en …

Devenir producteur et consommateur de sa propre électricité verte est une ambition aujourd’hui réalisable grâce au soutien des pouvoirs publics en faveur du développement des énergies renouvelables. La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte de 2015 ambitionne de faire passer la part des énergies éco-responsables à 32% dans le mix énergétique français d’ici 2030. Dans ce contexte, il existe aujourd’hui de nombreux dispositifs d’aides afin d’alléger le poids financier de l’investissement initial d’une installation de panneaux solaires, bien que le prix des systèmes photovoltaïque ait baissé de 73% depuis 2010. Ainsi, le solaire est l’objet de toutes les convoitises. S’inscrivant dans une démarche environnementale et ouvrant la porte à une solution énergétique avantageuse, installer des panneaux solaires séduit de plus en plus de foyers. Cependant, le monde du solaire reste parfois nébuleux et il est aisé de se perdre dans la masse d’informations où l’on trouve tout et son contraire. C'est pourquoi il est recommandé d’observer ces 5 étapes afin de réussir votre installation solaire aussi bien sur votre camping-car que sur le toit de votre maison.

réussir installation panneaux solaires

Savoir si votre toiture peut accueillir une installation de panneaux solaires

Afin de maximiser les rendements de votre installation solaire, ainsi que la rentabilité de cette dernière, il convient de savoir si le toit de votre maison comporte les prérequis qui permettront d’assurer la viabilité de l’entreprise. En effet, certaines conditions ont besoins d’être réunies pour que votre toiture soit considérée comme un support envisageable pour l’installation de vos panneaux solaires :

  • Une orientation Sud : Si vous habitez l’hémisphère nord, on ne vous apprendra rien en vous disant que cela sera toujours au Sud que vos panneaux capteront le plus de rayonnement solaire. Une orientation plein Sud est donc idéale, bien qu’il soit tout à fait acceptable d’installer des panneaux solaires sur une toiture orientée Est, Sud-Est, Sud-Ouest ou Ouest. Les orientations en revanche déconseillées sont Nord-Ouest, Nord et bien sûr, Nord-Est.

  • Une inclinaison entre 30° et 35°par rapport à l’horizontal est l’inclinaison idéale pour des panneaux solaires. La production est légèrement moins importante si la toiture est davantage inclinée (45° pour les toitures normandes) ou moins inclinée (20° pour les maisons du sud-est).

  • Le niveau d’ombrage : C’est l’un des paramètres les plus importants. Quand les cellules photovoltaïques sont montées en série, comme c’est souvent le cas, elles s’alignent automatiquement sur celles qui produisent le moins. Si une rangée complète est privée de rayons du soleil, la production de votre installation entière peut tomber à zéro ! Il est donc primordial de s’assurer qu’aucune source d’ombrage (chaîne de montagne lointaine, clocher d’église…) fasse entrave à votre système photovoltaïque. Heureusement, les micro-onduleurs permettent de contourner la difficulté ! Les micros-onduleurs garantissent la continuité de la production du système en cas de défaillance ou d’ombrage sur une ou plusieurs cellules, contrairement à un système qui n'emploient qu’un seul onduleur ou onduleur “string”.

  • La taille de votre toiture : Les panneaux photovoltaïques sont imposants et une installation solaire requiert un minimum d’espace afin d’être rentable. Pour vous donner un ordre d’idée, voici les surfaces habituellement nécessaires pour des installations de puissances différentes :

Puissance de l'installation

Surface nécessaire en moyenne

3 kWc (10 modules)

20 m2

6 kWc (20 modules)

40 m2

9 kWc (30 modules)

60 m2

Déterminer le nombre de panneaux photovoltaïques nécessaires à votre installation dépend de ce que vous souhaitez faire de l’énergie produite par votre système solaire. Si vous choisissez l’autoconsommation avec revente du surplus, la taille de l’installation sera décidée en fonction de vos besoins énergétiques afin que vous consommiez la plus grande partie de ce que vous produisez. Si vous choisissez la vente totale de votre électricité à EDF OA Solaire, l’idée est de maximiser vos capacités de production en réalisant l’installation la plus grande possible.

installation panneaux solaires toit

Définir le mode de consommation de l’électricité produite par votre installation de panneaux solaires

Lorsque vous décidez d’installer des panneaux solaires sur votre toiture, trois options s’offrent à vous quant au devenir de l’électricité produite par le système : la vente totale de l’électricité que vous produisez, l’autoconsommation avec vente du surplus ou l’autoconsommation totale.

La vente totale

C’était la pratique la plus répandue des installateurs de panneaux solaires. Au lancement du photovoltaïque, la majeure partie des particuliers faisant l’acquisition de systèmes solaires, n’envisageaient que la vente totale de leur électricité à EDF OA Solaire (l’entité indépendante d’EDF en charge d’acheter la production des installations électriques issues de sources d’énergies renouvelables). La raison ? Pendant longtemps, le prix d’achat de l’électricité par EDF OA était si élevé qu’il était plus avantageux de vendre la totalité de sa production plutôt que d’en consommer une partie. Aujourd’hui, les choses se sont inversées et le tarif d’achat de l’électricité par EDF OA Solaire est revu systématiquement à la baisse tous les trimestres. Dans sa dernière recommandation, la Commission de Régulation de l'Énergie, qui fixe les tarifs de rachat de l’électricité, a réévalué ces derniers comme il suit :

Puissance

Tarifs (c€/kWh)

≤ 3kWc

0,1857 €

≤ 9 kWc

0,1579 €

≤ 36 kWc

0,1207 €

≤ 100 kWc

0,1076 €

Tarifs valables du 1er octobre au 31 décembre 2019

 

L’autoconsommation avec vente du surplus

 

C’est la pratique la plus populaire aujourd’hui du fait qu’elle bénéficie d’un soutien manifeste des pouvoirs publics. Lorsque vous faites de l’autoconsommation avec revente du surplus, vous :

  • Economisez sur votre facture d’électricité

  • Êtes moins dépendant du réseau public d’électricité

  • Faites des bénéfices grâce à la revente du surplus de votre production

  • Bénéficiez d’un tarif préférentiel de rachat de l’électricité par EDF fixe et non soumis à indexation, comme en dispose l’arrêté du 9 mai 2017. Selon ce texte, le tarif est fixé à 0,10€/kWh.

  • Avez accès à la prime d’investissement pour l’autoconsommation qui vous est versée annuellement sur 5 ans par EDF OA Solaire. Le montant de cette prime varie en fonction de la puissance de votre installation :

Puissance (kWc)

Prime par kWc

≤ 3 kWc

390 € /kWc

≤ 9 kWc

290 € /kWc

≤ 36 kWc

180 € /kWc

≤100 kWc

 90 € /kWc

Par exemple, si vous installez 3 kWc en autoconsommation avec vente en surplus, vous recevez : 3 x 0,39 x 1 000 = 1 170 €. La somme totale est versée en 5 fois : chaque année, on vous verse alors 234 €.

L’autoconsommation vous permet de faire des économies sur votre facture d'énergie tout en générant des revenus grâce à la vente du surplus de votre électricité. Par ailleurs cette technique implique quelques ajustement quant à ses habitudes de consommation. Par exemple, il convient de faire fonctionner vos équipements électriques les plus énergivores (lave-linge, sèche linge, machine à laver la vaisselle) durant la journée, au moment où vos panneaux solaires produisent le plus d’énergie.

Considérer le prix d’une installation de panneaux solaires

Procéder une installation photovoltaïque sur son toit est un projet qui a un coût. Le prix des panneaux solaires est un élément important à prendre en compte avant de vous lancer dans quoi que ce soit afin de savoir si votre projet sera rentable pour vous. On trouve sur la toile un nombre incalculable de sites marchands qui proposent des panneaux solaires à des prix parfois défiant toute concurrences. Cependant, il faut être vigilant et de faire attention aux arnaques. Malheureusement, l’essor du solaire n’a pas éveillé l’intérêt uniquement de commerçants scrupuleux. Différents facteurs sont à prendre compte pour estimer le prix de vos panneaux solaires comme la puissance de votre installation, la technologie utilisée ou encore le mode d’intégration des panneaux à votre toiture.

Malgré tout, il est possible d’établir une moyenne en fonction du mode de pose qui impacte le plus le prix de l’installation de vos panneaux solaires :

  • L’intégration au bâti (IAB) est la solution la plus onéreuse car les travaux qu’elle demande sont plus conséquents. Elle est préférée par les propriétaires qui font construire leur maison et qui incluent alors la pose des panneaux au travaux généraux. Ainsi, en moyenne, pour une installation intégrée au bâti, il faut compter entre 2 700€ et 3 500€ par kWc (matériel + pose + démarches administratives).

  • La surimposition est moins coûteuse et n’implique pas d’altération de votre toit, les cellules photovoltaïques étant simplement posées par dessus. En surimposition, le coût moyen de l’installation de panneaux solaires photovoltaïques est compris entre 2 200€ et 2 800€ par kWc (matériel + pose +démarches administratives).

Voici un ordre de grandeur de prix des panneaux solaires en fonction de la puissance et du mode d’intégration (matériel, pose et coût des démarches administratives inclus).

Si on vous propose des panneaux solaires à des prix très inférieurs à ceux-ci, méfiez-vous, il s’agit sûrement d’une arnaque et elles sont nombreuses. Il est donc recommandé de faire faire des devis à différents installateurs et de comparer les prix avant de signer quoi que ce soit.

Décider si vous souhaitez installer vous-même vos panneaux solaires

Le monde du solaire est grand et rien ne vous oblige à y entrer par la grande porte. Pour ceux qui souhaitent s’essayer à l’énergie photovoltaïque avant de se lancer dans des travaux d’envergure, les kits solaires sont une alternative toute indiquée.

L’expression “kit solaire” répond à différentes définitions en fonction de celui qui l’emploie. Ici, le terme est utilisé afin de qualifier les installations photovoltaïques à monter soi-même. Cette solution est le plus souvent favorisée pour des systèmes de puissance modérée dont les propriétaires font de l’autoconsommation totale (ils consomment tout ce qu’elle génère). Parce qu’avec un kit solaire, il n’est pas possible de vendre l’énergie produite. En effet, la vente d’électricité verte à EDF OA n’est autorisée que pour les particuliers ayant fait installer des panneaux solaires sur leur toit par une société certifiée Quali PV module électricité. Cela signifie que si votre kit produit plus que ce que vous consommez, le surplus est réinjecté gratuitement sur le réseau. Un détail qui n’en n’est pas un si vous êtes dans une logique de rentabilité. Par ailleurs, le prix des batteries de stockage n’étant pas donné (même s’il tend à baisser d’années en années), il n’est pour l’instant pas rentable de stocker un éventuel surplus.

Ainsi, si vous souhaitez vous inscrire dans une démarche d’autoconsommation et :

  • Faire des économies sur votre facture d’électricité

  • Revendre à un tarif fixe l’énergie que vous produisez à EDF OA Solaire

  • Faire des bénéfices une fois le coût de l’investissement amorti

Les panneaux solaires installés sur votre toit par une société certifiée sont pour vous le choix le plus indiqué. Les kits solaires à monter soi même sont un choix pertinent pour les particuliers qui souhaitent faire leurs premiers pas dans la production d’énergie solaire. Il est toutefois conseillé de faire installer son système par des professionnels pour les foyers qui ambitionnent de réduire considérablement leur dépendance au réseau et qui souhaitent consommer l’électricité qu’ils produisent au maximum.

installation panneaux solaires montage

Calculer la rentabilité de votre projet d’installation de panneaux solaires

Toutes les maisons ne comportent pas les mêmes caractéristiques, tous les foyers n’ont pas la même consommation énergétique et tous les toits ne peuvent pas forcément recevoir une installation photovoltaïque. Tout le monde ne fait donc pas le choix du solaire pour les mêmes raisons. Par ailleurs installer des panneaux solaires est un projet de taille dont le coût initial, avant d’être amorti, pose la question de la rentabilité. En moyenne, vous commencez à générer des bénéfices purs en 11 ans pour l’autoconsommation et en 12 ans pour la vente totale. Il convient toutefois d’envisager ces chiffres avec précaution tant les facteurs qui influent sur la rentabilité de votre projet sont multiples et propres à chaque cas. Deux éléments, influent cependant particulièrement sur la rentabilité de votre installation :

C’est pourquoi il est primordial de :

  • S’informer

  • Connaître votre consommation énergétique afin de choisir une puissance d’installation adaptée

  • Choisir un installateur fiable

  • Réaliser des devis et comparer les prix !

Contactez l’un de nos conseillers aujourd’hui et obtenez conseils et soutien pour la réalisation de votre projet ! Ils sont disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 20h et le samedi de 9h30 à 18h, votre appel est gratuit : 09 71 07 07 40.