Panneaux solaires gratuits : attention aux arnaques !

La fraude à la rénovation énergétique endette de plus en plus de familles qui font face à des situations catastrophiques : installations trop chères, aucun raccordement au réseau, crédits à la consommation impossibles à rembourser, panneaux défectueux ou ne fonctionnant pas... Attention aux …

La fraude à la rénovation énergétique endette de plus en plus de familles qui font face à des situations catastrophiques : installations trop …

La fraude à la rénovation énergétique endette de plus en plus de familles qui font face à des situations catastrophiques : installations trop chères, aucun raccordement au réseau, crédits à la consommation impossibles à rembourser, panneaux défectueux ou ne fonctionnant pas... Attention aux promesses de panneaux solaires gratuits qui peuvent se révéler être des arnaques ! Certains éléments doivent vous mettre la puce à l’oreille, étudiez donc bien les conditions des contrats, en particulier si vous vous engagez sur un financement par un crédit, avant de signer quoi que ce soit. Nous vous donnons toutes les clés pour identifier les escroqueries que vous pourriez subir, et quoi faire si vous en êtes victime.

Attention aux annonces de panneaux solaires gratuit, cela peut-être une arnaque

La principale arnaque aux panneaux solaires : la signature de crédit à la consommation sans votre consentement

En quoi ça consiste ?

L’achat et l’installation de panneaux solaires représentent souvent un budget conséquent pour un foyer, et beaucoup font le choix de financer cet investissement par un crédit. Dans cette situation, il faut se méfier des bons de commande masqués qui incluent en plus un financement par un prêt. En effet, sous couvert de vous faire signer un bon de commande ou un bon pour étude, le commercial vous présente en réalité un devis que vous signez sans vous en rendre compte, accompagné d’un contrat de prêt à la consommation incluant des taux exorbitants. Ces bons de commande signés sans votre consentement cachent souvent des pratiques commerciales frauduleuses : certaines entreprises se font passer pour des partenaires d’EDF ENR ou Engie afin de rendre leurs offres plus crédibles. Redoublez de prudence si vous êtes contactés par téléphone ou qu’un commercial sonne à votre porte ! Cette pratique déguisée est parfois présentée sous forme de contrat de “panneaux solaires à 1€” qui, lorsque vous les signez vous sont présentés comme non engageant alors qu’ils le sont. Ils vous font souscrire à un prêt à un taux indécent. Pensez donc à vous tenir informé des différentes pratiques avant de signer quoi que ce soit. 

Ne vous faites pas rouler !

Hello Watt sélectionne des artisans qualifiés pour l'installation de panneaux solaire.

Je veux un devis !

Comment ne pas en être victime ?

Les panneaux solaires peuvent être rentables sur le long terme, mais ils ne sont jamais gratuits. Attention si l’on vous promet le contraire ! Il est important que vous compariez le prix qui vous est proposé dans le devis aux tarifs du marché (il faut compter entre 7500€ et 9000€ pour une installation d’une puissance de 3kWc chez un particulier). Aussi, si vous financez votre installation par un crédit à la consommation, nous vous conseillons de passer par votre banque. Prenez garde à ce que le montant qui vous sera versé par EDF pour l’achat de votre électricité couvre les mensualités du crédit (vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans la suite de l’article) . Enfin, pour vérifier la fiabilité de votre interlocuteur, n’hésitez pas à lui demander son Certificat QualiPV à jour, tous les installateurs doivent l’avoir. A cet égard, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a annoncé vouloir instaurer une charte des bonnes pratiques avec les organismes de crédit à la consommation pour éviter ces arnaques. Il est également important de ne rien signer sur le moment. Si l’on vous propose un document à signer, emmenez le chez vous et prenez le temps de le lire (jusqu’aux petites lignes en bas). N’hésitez pas non plus à comparer différents devis afin de fair ele choix le plus intéressant pour vous.

L’autoconsommation totale, souvent une fausse promesse des installateurs de panneaux photovoltaïques

Comment ces entreprises vous arnaquent-elles ?

En 2013, la DGCCRF (Direction de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes) a mené une enquête révélant que plus d’un tiers des professionnels ne respecterait pas les conditions de commercialisation et de financement des panneaux solaires. Cela entraîne de nombreuses arnaques dont sont victimes un nombre croissant de Français. L’un des arguments souvent présentés par les entreprises qui contactent les victimes d’arnaques aux panneaux photovoltaïques est de vous promettre que vous ne payerez plus rien pour votre consommation d’électricité une fois l'installation terminée car les revenus tirés de ces panneaux couvriront votre consommation d’électricité et les remboursements de l’emprunt servant à les financer. C’est inexact et déceptif. En moyenne, les installations solaires sont rentables au bout de 11 ou 12 ans. Donc même si les économies sur votre factures d’énergie sont visibles dès les premiers temps, il faudra attendre que l’investissement initial soit amorti avant de pouvoir rembourser votre consommation assurée par le réseau, grâce au rachat de votre électricité par EDF OA.

Par ailleurs, la rentabilité d’un projet est d’ailleurs étudiée en profondeur avant la prise de toute décision et, si des variations de productions sont inévitables, il n’y a pas d’écarts majeurs entraînant une perte de rentabilité à ce point conséquente.

Comment éviter cette arnaque ?

Produire de l’énergie solaire depuis chez vous vous permet de faire des économies, toutefois, cela ne permet pas encore de couvrir la totalité de vos besoins. Pour éviter de vous en rendre compte après avoir investi dans cette installation, comparez les étude de rentabilité. Nous vous conseillons aussi de demander plusieurs devis d’installateurs de panneaux différents. En connaissant votre consommation moyenne par an, vous pourrez déduire quelle installation peut couvrir ces besoins et ainsi soit investir dans plus de panneaux solaires, ou considérer que vous aurez à compléter votre production domestique par de l’électricité fournie par le réseau de distribution.

Attention aux fausses promesses sur vos panneaux solaires gratuit, ça peut-être une arnaque

La promesse d’aides publiques aux panneaux solaires trop avantageuses

En quoi ça consiste ?

Les clients qui répondent favorablement aux offres d’installation de panneaux solaires ont pour objectif de faire des économies d’énergie tout en réduisant leur empreinte écologique. Aussi, les entreprises qui installent les panneaux peuvent vous assurer de se charger de démarches auprès de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ou autre organisation qui vous permettront de bénéficier d’une aide à l’installation et au financement des panneaux solaires, par exemple sous la forme de chèque « prime énergie ». Enfin, elles promettent parfois aussi de contacter Enedis et de s’occuper du raccordement de vos panneaux. Mais souvent, les clients sont confrontés à une grande déception, en plus d’un lourd investissement de plusieurs milliers d’euros. Il arrive que les panneaux soient effectivement livrés et installés, mais aucune prime n’est versée. Il arrive aussi que le raccordement ne soit pas fait, et l’entreprise qui s’est chargée de vous installer l’équipement dépose le bilan et les commerciaux que vous aviez rencontrés sont injoignables.

Comment ne pas être victime de cette arnaque ?

Ce sont plusieurs centaines de plaintes qui sont déposées chaque année à l’encontre de ces entreprises aux pratiques frauduleuses et cela depuis plus de dix ans, quand la France s’est lancée dans une vaste opération de rénovation énergétique et d’incitations des ménages à l’investissement dans les énergies renouvelables, en particulier dans l’énergie solaire. Des aides existent effectivement et sachez que si vous les cumulez, vous pouvez atteindre jusqu’à 70 à 80% du montant total des travaux. Il existe trois types principaux d’aide donc vous pouvez faire la demande :

  • L’éco-prêt à taux zéro : c’est un prêt bonifié par l’Etat qui s’adresse aux propriétaires pour des travaux visant à améliorer les performances énergétiques d’un logement et réalisés par des entreprises également RGE. Vous pouvez obtenir un prêt à taux zéro jusqu’à 30 000€ sans condition de ressources. Néanmoins le photovoltaïque seul n’est pas éligible à l’éco-prêt à taux zéro, il faut présenter un bouquet de travaux avec au moins deux travaux éligibles à l’éco-prêt et dans ce cas on peut inclure les panneaux solaires.

  • La prime pour l’autoconsommation : les foyers qui installent des panneaux solaires sur leur toit ont deux choix quant à leur utilisation de l’énergie qu’ils produisent : soit ils vendent la totalité à EDF OA solaire, soit ils en consomment une partie et vendent uniquement le surplus de leur production à EDF OA. Les particuliers qui choisissent cette deuxième pratique, appelée autoconsommation avec vente du surplus, sont éligibles à la prime pour l’autoconsommation versée comme il suit par l’entité d’EDF :

Puissance (kWc)

Prime par kWc

≤ 3 kWc

0,40 €cts /kWc

≤ 9 kWc

0,30 €cts /kWc

≤ 36 kWc

0,19 €cts /kWc

≤100 kWc

0,09 €cts /kWc

>100 kWc

0

Par exemple, si vous installez 5 kWc en autoconsommation avec vente en surplus, vous recevez : 5 x 0,30 x 1 000 = 1 500 €. La somme totale est versée en 5 fois : chaque année, on vous verse alors 300 €.

  • Certaines régions proposent un système d’aide pour le passage au photovoltaïque. Contacter votre Espace Info Energie local pour en savoir plus à ce propos.

Panneaux solaires bas de gamme, installateur non qualifié : le risque d’un faible rendement de votre installation

Comment ces entreprises vous arnaquent-elles ?

Certains professionnels utilisent de mauvais matériaux ou du matériel bas de gamme. Cela se solde souvent par un dysfonctionnement des panneaux solaires après quelques semaines ou mois d’utilisation, résultant aussi en un rendement inférieur de votre installation. Sachez également que des panneaux défaillants représentent un risque important d’incendie, également d’infiltrations ou de problème d’étanchéité. Beaucoup de clients intéressés par les panneaux solaires subissent aussi un autre type d’arnaque, le fait que leur chantier solaire soit non fini, avec en particulier des panneaux non raccordés avec le fournisseur d’électricité.

Comment éviter cette arnaque ?

Afin d’éviter cet arnaque, nous conseillons aux personnes souhaitant se lancer dans l’installation de panneaux solaires de ne pas privilégier les équipements les moins chers du marché, car cela est souvent synonyme de mauvaise installation ou de matériel bas de gamme. Renseignez-vous également sur l’entreprise à laquelle vous allez acheter vos panneaux solaires, sur sa santé financière, cela vous évitera de mauvaises surprises ! Il est par ailleurs essentiel de demander plusieurs devis auprès d’installateurs différents, et de pouvoir ainsi comparer les offres qui vous sont faites. A titre d’information, vous pouvez retenir que les prix du marché pour une installation d’une puissance de 3kWc sont entre 7500€ et 9000€. Aussi, n’hésitez pas à demander aux entreprises leur numéro d’agrément, que tous les installateurs doivent avoir.

Savoir éviter les arnaques de panneaux solaires gratuit

Vous pensez avoir été arnaqué ? Quels sont les recours possibles ?

Sachez tout d’abord que si vous avez un doute sur l’entreprise avec laquelle vous avez signé pour l’installation de panneaux solaires (ou de tout autre travaux), vous disposez en général de 14 jours pour vous rétracter et annuler la commande. Si vous avez dépassé ce délai, vous pouvez vous adresser au Groupement des Particuliers Producteurs d’Electricité Photovoltaïques (GPPEP) qui est une association de professionnels du photovoltaïque. Vous obtiendrez par son intermédiaire de nombreux conseils et retours d’expérience sur les démarches que vous pouvez entamer pour faire face à l’arnaque dont vous êtes victime.Cette association a même créé un site dédié aux victimes des commerciaux frauduleux. Attention d’autre part aux foires et salons, les produits que vous achèterez là-bas ne vous permettent aucun délai de rétractation !

Pour vous aider dans votre démarche, nous vous proposon ce modèle de lettre de rétractation qui pourrait vous être utile en cas d’arnaque aux panneaux solaires ! Cette lettre doit être envoyée en recommandé avec accusé de réception.

Monsieur, (Madame),

Je vous déclare par la présente, renoncer à ma commande du [...Date de la commande, numéro du bon de commande, objet de la vente...].

Cette renonciation est établie conformément aux dispositions des articles L.121-21 et suivants du Code de la consommation.

(Si vous avez signé une clause précisant que vous renonciez à cette faculté :) En application de l'article L.121-25, je vous rappelle que toute clause par laquelle un client abandonne son droit de renoncer à sa commande ou à son engagement d'achat est nulle et non avenue.

En conséquence, je m'estime désormais totalement dégagé(e) de toute obligation à votre égard au titre du bon de commande (Si vous avez versé un acompte :) et vous demande, en application de l'article L.121-26, de me rembourser dans un délai de 15 jours le somme de [...] versée au moment de la commande.

Je vous prie d’agréer, Monsieur (Madame), l'expression de mes salutations distinguées.

[Signature et date]

Pour réussir l'installation de vos panneaux solaires, rapprochez-vous d’un conseiller énergie et faites-vous conseiller pour la réalisation d’un projet photovoltaïque à succès.