Coût et rentabilité d'une installation photovoltaïque

Combien coûte une installation de panneaux solaires ? Voilà l’une des premières questions que l'on se pose lorsqu’on s'intéresse au photovoltaïque. Les critères qui influent sur le prix - et donc sur la rentabilité d'un projet - sont nombreux : puissance, type d'implantation, technologies utilisées.

Combien coûte une installation photovoltaïque ? 

Le coût d’une installation photovoltaïque n’est pas le même selon que vous choisissiez une puissance de 3kWc, 6kWc ou encore 9kWc. En effet, le prix d’une installation photovoltaïque est influencé par différents facteurs dont la puissance que vous choisissez.

Le deuxième facteur déterminant pour établir une estimation du coût de votre installation photovoltaïque est le mode de pose de vos panneaux solaires. Il existe plusieures possibilités : 

  • La surimposition : la solution aujourd’hui la plus répandue car la moins onéreuse et la plus facile à mettre en œuvre. Ici, les panneaux sont simplement posés sur votre toiture. En surimposition, le coût moyen de l’installation de panneaux solaires photovoltaïques est compris entre 2 200 € et 2 800 € par kWc (matériel + pose + démarches administratives). 
  •  L’intégration au bâti : jusqu’en 2017, une prime était octroyée aux particuliers qui choisissaient ce mode de pose. Cette prime ayant aujourd’hui disparu, l’intégration au bâti n’est quasiment plus pratiquée car plus chère et moins sûre quant à l’intégrité de la toiture. En moyenne, il faut compter entre 2 700 € et 3 500 € par kWc (matériel + pose + démarches administratives).
  • L’installation au sol : vous pouvez en effet installer des panneaux solaires au sol si votre toiture n’est pas appropriée. Le coût est logiquement moins important qu'une installation sur toiture car elle nécessite moins de main d'œuvre.

Votre installation solaire au meilleur prix !

Nos conseillers vous accompagnent gratuitement pour trouver l'installation qui correspond le plus à votre budget et à vos besoins !

Je demande un devis gratuit

Les autres facteurs qui influent sur le coût de votre installation de panneaux solaires sont les suivants : 

  • le type de panneau solaire utilisé : selon que vous choisissez des panneaux polycristallins ou monocristallins,  le prix n’est pas le même ; 
  • le mode de consommation : vous serez différemment conseillé sur les modalités de votre installation (mode de pose, puissance...) selon que vous choisissiez un kit solaire en autoconsommation photovoltaïque avec vente du surplus ou la vente totale de votre production ; 
  • les coûts liés au raccordement au réseau public d’électricité, qui varient principalement en fonction des travaux à entreprendre. 

En dépit de ces variables nous pouvons établir un ordre de grandeur de prix des panneaux solaires en fonction de la puissance et du mode d’intégration (matériel, pose et coût des démarches administratives inclus).

Puissance de l'installation

Panneaux Intégrés au bâti

Panneaux en surimposition

3 kWc

9 000 €

8 000 €

6 kWc

15 500 €

14 000 €

9 kWc

20 000 €

18 000 €

À retenir

Pour bénéficier des aides de l’Etat comme la prime à l’autoconsommation et les tarifs de rachat EDF OA, il est indispensable de faire appel à un installateur labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

Quel coût et rentabilité pour une installation photovoltaïque de 3kWc en autoconsommation ?

Comme nous l’avons vu plus haut, une installation de 3kWc est susceptible de vous coûter 8 000 € si vos panneaux sont installés en surimposition.

En partant du principe que l’installation de 3 kWc se situe une zone géographique qui permet une production annuelle de 1 350 kWh/kWc, on obtient un productible de 4 050 kWh/an. Les autres hypothèses sont les suivantes : 

  • L’investissement initial est de 8 000 euros (sans compter la prime à l'autoconsommation versée sur les 5 premières années). 
  • Le taux d’autoconsommation (part de la production solaire consommée dans le logement) est de 55 %. 45 % de la production est donc revendu à 10 c€/kWh à EDF OA. Pour atteindre 55 %, il est nécessaire de déplacer la consommation de son ballon d’eau chaude durant la journée lorsque les panneaux produisent, plutôt que la nuit).
  • Le client dispose d’une offre en Heures Pleines-Heures Creuses chez EDF. 
  • On considère une hausse de 3 % par an du prix du kWh TTC sur les 25 prochaines années. 

Avec cette hypothèse, les propriétaires de cette installation peuvent espérer un retour sur investissement en 11 ans et un total de 11 875 € perçus sur 25 ans. 

Quel coût et rentabilité pour une installation photovoltaïque de 6 kWc en vente totale ? 

La simulation ci-dessous est pour une installation de 6 kWc. Elle possède les caractéristiques suivantes : 

  • les panneaux sont montés en surimposition, le montant de l’investissement initial est donc estimé à 14 000 €
  • installée dans une zone géographique qui permet une production annuelle de 1 350 kWh/kWc, ce qui nous donne un productible de 8 100 kWh/an ; 
  • le taux d’autoconsommation est de 45 %.

Avec ces facteurs, le foyer peut raisonnablement espérer un retour sur investissement en 10 ans. L’estimation de la somme perçue en 25 ans (durée de vie des panneaux solaires)  s’élève quant à elle à 22 800 €. 

Quel coût et rentabilité pour une installation photovoltaïque de 9 kWc en vente totale ? 

La simulation ci-dessous est pour une installation de 9 kWc. Elle possède les caractéristiques suivantes : 

  • les panneaux sont montés en surimposition et le montant de l’investissement initial est quant à lui de 18 000 €
  • installée dans une zone géographique qui permet une production annuelle de 1 350 kWh/kWc ;
  • capacité de production de 12 150 kWh/an
  • taux d’autoconsommation de 40 %.

Avec ces facteurs, le foyer peut raisonnablement espérer un retour sur investissement en 8 ans et un gain financier de 34 900 € sur 25 ans. 

Comment estimer la rentabilité d’une installation photovoltaïque ? 

Faire installer des panneaux solaires sur sa maison permet de prendre part à la transition énergétique, à son échelle. Cependant, la question de la rentabilité d’une installation solaire demeure légitime tant l’investissement initial peut paraître important. 

Quels sont les facteurs qui déterminent la rentabilité d’une installation photovoltaïque ? 

Plusieurs facteurs influent sur l’estimation de la production de votre installation. La puissance-crête installée en premier lieu, indique la capacité maximale de production photovoltaïque dans des conditions d’ensoleillement idéales. Il s’agit, ni plus ni moins, de la puissance nominale de l’installation. 

La zone géographique, ensuite, détermine le niveau d’ensoleillement dont pourront bénéficier les panneaux. La France est divisible en 4 grandes zones : 

  • le Nord-Est assure en moyenne une production annuelle de 8000 à 1 000 kWh/kWc ; 
  • la diagonale partant de la Bretagne à la Haute-Savoie permet une production annuelle moyenne comprise entre 1 000 1 100 kWh/kWc ; 
  • la zone partant du Sud-Ouest jusqu’à la partie nord du Rhône-Alpes garantit une production annuelle comprise entre 1 100 et 1 200 kWh/kWc ;
  • le Sud permet une production moyenne comprise entre 1 200 et 1 400 kWh / kWc.

Carte de l'ensoleillement en France

L’orientation et l’inclinaison de votre toit jouent également un rôle prépondérant. Pour un rendement optimal de vos panneaux solaires, l’orientation de votre toiture doit être à 30°. Cependant, tout le monde n’a pas la chance d’avoir un toit incliné à cet angle et dans les cas où vous devez composer avec un autre degré d’inclinaison, votre volume de production peut en être affecté. Il est donc nécessaire de le prendre en compte dans l’étude de rentabilité prévisionnelle de vos panneaux solaires. 

Inclinaison

Ouest

Sud-Ouest

Sud

Sud-Est

Est

93 %

93 %

93 %

93 %

93 %

30°

90 %

96 %

100 %

96 %

90 %

45°

84 %

92 %

96 %

92 %

84 %

60°

78 %

88 %

91 %

88 %

78 %

90°

55 %

66 %

68 %

66 %

55 %

 

Enfin, la technologie utilisée pour vos panneaux solaires (monocristallins ou polycristallins) impacte fortement le rendement global de l’installation. 

Plus de 90 % des panneaux solaires vendus dans le monde sont principalement composés de silicium. Mais il existe en réalité trois manières d’exploiter ce matériau semi-conducteur. En fonction de celle que vous choisissez, les rendements de vos panneaux solaires seront plus ou moins élevés. 

  • Le silicium monocristallin : il est fabriqué à partir d’un bloc de silicium pur et n’est composé que d’un seul cristal. Les panneaux solaires qui utilisent ce procédé sont plus coûteux que d’autres qui emploient une technologie différente mais il s’agit des meilleurs panneaux photovoltaïques du marché en matière de rendement (en moyenne entre 18 à 24 %). 
  • Le silicium polycristallin (ou multicristallin) est fabriqué à partir de chutes de silicium monocristallin. Cette technologie permet de bénéficier de panneaux solaires moins chers, mais ils ne bénéficient pas d’un rendement aussi élevé que celui produit par des cellules monocristallines ; la capacité de rendement des panneaux solaires polycristallin varie entre 11 et 18 %. 
  • Le silicium amorphe : Peu onéreux à la fabrication et ne produisant que de faibles rendements, les cellules photovoltaïques fabriquées avec du silicium amorphe sont en voie de disparition. Celles toujours en vente sur le marché ne pourront guère vous garantir plus qu’un rendement de 5 à 7 %. 

Rentabilité d’une installation photovoltaïque en autoconsommation 

La plupart des installations en autoconsommation sont reliées au réseau électrique contrairement aux installations en autoconsommation totale (comme les maisons autonomes). On parle alors d’autoconsommation avec vente du surplus. Autrement dit, vous consommez directement ce que produisent vos panneaux solaires et vous revendez le surplus de votre production solaire à EDF OA. 

Ce mode de consommation, aujourd’hui le plus répandu, vous permet de faire des économies importantes sur votre facture d’électricité. En effet, vous dépendez moins du réseau public d’électricité et vous valorisez le surplus de votre production grâce à son rachat par EDF OA.  

Le tarif de rachat de l’électricité pour de l’autoconsommation avec revente du surplus est fixé par l’arrêté du 9 mai 2017 à 0,10 €/kWh. Le contrat vous liant à EDF OA s’étend quant à lui sur une durée de 20 ans

La part de production que vous consommez directement pour alimenter vos installations électriques, permet de réduire vos factures d’électricité en étant valorisée au prix du KWh TTC économisé.

Pour optimiser l’amortissement de l’installation, il est donc fortement conseillé de consommer le plus d’électricité possible lorsque vos panneaux produisent, c’est-à-dire durant les heures d’ensoleillement. 

Par ailleurs, les pouvoirs publics, favorables au développement de l’énergie solaire et particulièrement à l’autoconsommation, ont mis en place une prime pour l’autoconsommation avec revente du surplus à destination des particuliers qui choisissent ce mode de consommation. Cette prime est versée tous les ans pendant 5 ans, par EDF OA et améliore sensiblement la rentabilité de l’investissement. 

Puissance (kWc)

Prime par kWc

≤ 3 kWc

380 € / kWc

≤ 9 kWc

280 €  / kWc

≤ 36 kWc

160 € / kWc

≤100 kWc

80 € / kWc

>100 kWc

0

 Par exemple, si vous installez 4 kWc en autoconsommation avec vente en surplus, vous recevez : 4 x 280 = 1 120 €. La somme totale est versée en 5 fois.

Rentabilité d’une installation photovoltaïque en vente totale 

C’est le mode de consommation historique des utilisateurs de panneaux solaires photovoltaïques. Lorsque vous faites la revente totale de votre production solaire, vous ne consommez pas ce que vous produisez mais vous revendez la totalité à EDF OA solaire, à un tarif qui évolue tous les trimestres. 

Jusqu’en 2017, les particuliers qui procédaient à des installations solaires en vente totale et  qui choisissaient l’intégration au bâti comme mode d’intégration, bénéficiaient d’un meilleur prix de rachat de leur électricité par EDF OA solaire. L’arrêté du 9 mai 2017 a mis fin à cette prime et le tarif de rachat est désormais le même, quel que soit le mode de pose de vos panneaux photovoltaïques. 

Puissance

Tarifs (€/kWh)

≤ 3kWc

0,1789 €

≤ 9 kwc

0,1521 €

≤ 36 kwc

0,1089 €

≤ 100 kwc

0,0947 €

Baissez votre facture d’énergie grâce au photovoltaïque !

Faire installer des panneaux solaires sur sa maison est un projet résolument rentable. Dans le cas de l’autoconsommation, une installation photovoltaïque permet de faire de réelles économies sur votre facture d’électricité. Contactez nos experts solaires au 09 71 07 07 40 (appel non surtaxé) du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 afin de lancer votre projet solaire !   

 Vos questions sur le coût des installations photovoltaïques

Combien coûte une installation photovoltaïque ?

Le prix d’une installation photovoltaïque dépend de plusieurs facteurs comme la puissance (exprimé en kWc), la technologie utilisée, la difficulté de pose etc. Une installation de 3 kWc posée en surimposition coûte aux alentours de 8 000 euros. Plus l’installation est puissante, plus le prix grimpe. Toutefois, le coût par kWc diminue grâce aux économies d’échelle. 

Combien coûte une installation solaire thermique ?

Une installation solaire thermique coûte entre 5 000 et 18 000 euros pour des besoins standards. Cette amplitude s’explique par les différentes technologies existantes. Une installation thermique standard ne permet que de produire de l’eau chaude sanitaire. Les dispositifs les plus sophistiqués permettent de chauffer votre logement, de produire de l’eau chaude sanitaire et, dans certains cas, de produire de l’électricité grâce à des cellules photovoltaïques placées à l’avant du module. On parle alors d’installation solaire hybride. Des marques françaises comme Dualsun ou Systovi sont notamment réputées pour fabriquer ce genre d’installation.

Quelles sont les aides pour installer des panneaux solaires ?

Les panneaux photovoltaïques bénéficient de plusieurs dispositifs de financement. Le premier est la prime à l’autoconsommation, qui concerne les installations en autoconsommation avec vente du surplus. Son montant dépend directement de la puissance de l’installation. Viennent ensuite les tarifs de rachat EDF OA, qui permettent de son électricité, partiellement ou totalement à un tarif fixé pour 20 ans.

Marie Jehanne

Marie Jehanne

Rédactrice web & SEO

Diplômée d'un Master Information et Communication, Marie est aujourd’hui Content Manager junior chez Hello Watt. Retrouvez ses articles sur le compteur Linky, le thermostat, l'entretien chaudière et plein d'autres sujets !