Tout savoir sur les panneaux solaires

Panneau solaire au sol : fonctionnement, prix et réglementation

On a pour habitude de voir des panneaux solaires installés sur le toit des bâtiments. Dans certains cas il n’est pourtant pas avantageux ou tout simplement impossible de réaliser ce genre d’installation. Installer un panneau solaire au sol peut alors être une alternative intéressante. Les modalités de …

On a pour habitude de voir des panneaux solaires installés sur le toit des bâtiments. Dans certains cas il n’est pourtant pas avantageux ou tout simplement …

On a pour habitude de voir des panneaux solaires installés sur le toit des bâtiments. Dans certains cas il n’est pourtant pas avantageux ou tout simplement impossible de réaliser ce genre d’installation. Installer un panneau solaire au sol peut alors être une alternative intéressante. Les modalités de financement et d’installation sont néanmoins légèrement différentes que pour une installation classique. On vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur les panneaux solaires au sol.

Panneau solaire au sol

Qu'est-ce qu'un panneau solaire au sol ?

Un panneau solaire au sol fonctionne exactement de la même manière qu’un panneau solaire photovoltaïque classique. Il produit un courant continu d’électricité, converti par un onduleur et injecté sur le circuit électrique d’un logement pour alimenter les appareils, le système de chauffage ou encore l'éclairage. La principale différence réside dans l’installation. Au lieu d’être posé à même la toiture, un panneau solaire est installé sur le sol, sur un support métallique ou en bois. Un panneau solaire au sol doit ainsi être bien fixé afin de ne pas céder face aux rafales de vent. En effet, la prise au vent est plus importante dans le cas d’un panneau solaire au sol que dans celui d’un panneau solaire sur toiture. Pour maintenir les panneaux solaires et éviter les incidents, il existe deux moyens : la fixation du châssis au sol ou bien le lestage à l’aide d’un matériau lourd.

Devenez producteur d’électricité !

Produire votre propre électricité renouvelable, ça vous dit ? Nous vous mettons gratuitement en contact avec un expert solaire photovoltaïque !

Je découvre le photovoltaïque

Avantages et inconvénients des panneaux solaires au sol

L’avantage principal d’un panneau solaire au sol est de pouvoir choisir l'inclinaison et l’orientation du module, contrairement aux installations photovoltaïques classiques qui restent dépendantes des caractéristiques de la toiture. Ainsi, en installant des panneaux photovoltaïques au sol on peut choisir une inclinaison (entre 15 et 35°) et une orientation (sud par exemple) optimale. Avoir toute latitude dans le positionnement du panneau solaire au sol permet également d’éviter les zones d’ombrages, qui peuvent priver les cellules photovoltaïques de la lumière du soleil à certaines heures de la journée. Niveau productivité, il n’y a donc pas de différence avec les panneaux solaires sur toiture. Nous allons néanmoins voir que les panneaux solaires au sol sont généralement choisis par défaut, car leur inconvénient principal est d’être moins rentables.

Panneaux photovoltaïques au sol

La réglementation des panneaux solaires au sol

La réglementation qui encadre les panneaux solaires au sol est assez contraignante. Elle limite par exemple les aides de l’Etat et impose un cahier des charges stricte du point de vue de l’aménagement et de l’urbanisme.

Des aides réduites par rapport à une installation classique

Le gros point négatif de l’installation d’un panneau solaire au sol est de ne pas pouvoir bénéficier de la prime à l’autoconsommation et du tarif d’obligation d’achat. En effet, une installation solaire peut être éligible à ces aides seulement si elle respecte l’un des critères d’implantation suivant, fixés par l’arrêté du 4 mai 2017 :

  • l’installation doit être posée en parallèle de la toiture ;

  • la toiture qui supporte l’installation est plate ;

  • l’installation remplit une fonction d’allège, de bardage, de brise-soleil, de garde-corps, d’ombrière, de pergolas ou de mur-rideau.

Pour la revente de l’électricité produite à EDF, un panneau solaire au sol ne peut donc pas passer par le dispositif de “guichet ouvert” pour bénéficier des tarifs d'obligation d’achat (EDF OA). Une installation photovoltaïque au sol peut seulement prétendre à vendre sa production en totalité via EDF OA en passant par des appels d’offres. Néanmoins, ce sont les installations solaires au sol d’une grande puissance (plusieurs dizaines voire centaines de kilowatts-crêtes) qui sont prioritaires en raison des économies d’échelle qu’elles permettent de générer.

Posez vos questions à un expert solaire gratuitement !

Vous ne pouvez pas installer des panneaux solaire sur le toit de votre maison ? Les panneaux solaires au sol sont une alternative intéressante. Contactez nos conseillers solaires au 09 71 07 07 40 du lundi au vendredi de 9h45 à 18h00. Ils vous accompagnent de manière personnalisée dans votre projet photovoltaïque.

Panneau solaire au sol et droit de l'urbanisme

Installer des panneaux solaires au sol est encadré par des règles générales concernant l'urbanisme ainsi que par certaines règles particulières qui figurent par exemple dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de chaque commune. Pour un panneau solaire au sol, le droit de l’urbanisme n’impose aucune formalité administrative pour les installations d’une puissance inférieure à 3 kWc et d’une taille 1,80 m maximum. Les installations solaires au sol supérieures à l’un ou l’autre de ces seuils doivent faire l’objet d’une Déclaration Préalable de travaux. Si les travaux sont acceptés, une autorisation d’urbanisme est délivrée par la mairie de la commune concernée dans un délai de 1 mois. Ce document doit être transmis au gestionnaire de réseau lors de la demande de raccordement au réseau. Pour clôturer la question du panneau solaire au sol et du droit de l’urbanisme, l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF) peut également être sollicité si l’installation se situe dans une zone protégée. Pour savoir si votre logement se situe dans une zone protégée, rapprochez-vous de votre mairie ou consulter en ligne l’Atlas des patrimoines mis à disposition par le gouvernement.

Prix des panneaux photovoltaïques au sol

Le prix d’un panneau solaire au sol est similaire à celui d’un panneau solaire posé sur un toit, c’est-à-dire de l’ordre de 2 700 à 3 500 € par kilowatt-crête (kWc) installé. Pour une installation de 3 kWc, le prix oscille donc généralement entre 8 000 € et 10 500 €. Le gros inconvénient, comme nous l’avons vu, est qu’une installation de panneaux solaires au sol ne permet pas de recevoir la prime à l’autoconsommation et de bénéficier des tarifs de rachat EDF OA. Cela représente un manque à gagner important qui retarde l’amortissement des panneaux solaires. La rentabilité d’une telle installation étant atteinte au minimum après 15 ans de fonctionnement.

À retenir !

L’installation de panneaux photovoltaïques sur votre toit vous est impossible ? Optez pour la construction d’une pergola solaire ou d’un carport photovoltaïque. Ces installations vous permettent de bénéficier de la prime à l’autoconsommation et des tarifs de rachats EDF OA, contrairement aux panneaux solaires au sol !

FAQ : vos questions sur les panneaux solaires au sol

☀️ Qu’est-ce qu’un panneau solaire au sol ?

Une installation de panneau solaire au sol est un système photovoltaïque qui sert à produire de l’électricité en captant la lumière du soleil exactement comme le font les installations sur toitures. Un panneau solaire au sol est posé sur un châssis métallique fixé au sol ou lesté avec du béton par exemple, incliné et orienté afin de maximiser la production d’électricité générée.

💰 Combien coûte un panneau solaire au sol

Une installation de 3 kWc de panneaux solaires au sol coûte entre 8 000 € et 10 500 €, selon la technologie utilisée. Soit le même montant que pour une installation photovoltaïque sur toiture. Néanmoins, la rentabilité de ce type d’installation est moins importante car, elle ne permet pas de bénéficier des aides de l’État comme la prime à l’autoconsommation ou les tarifs d’obligation d’achat. Pour une installation de 3 kWc le manque à gagner est de 1 070 €, simplement pour la prime à l’autoconsommation.

🤔 Dans quels cas installer des panneaux solaires au sol ?

Installer des panneaux solaires au sol est intéressant lorsqu’aucune autre configuration n’est possible, par exemple lorsque le toit est ombragé ou qu’il ne permet pas une orientation convenable par rapport au soleil. En effet, c’est le type de projet qui comporte la moins bonne rentabilité. Si il vous est impossible de réaliser une installation traditionnelle, la construction d’un carport photovoltaïque ou d’une pergola solaire peut s’avérer plus intéressante, du point de vue de l’utilité mais également de la rentabilité.

 
Hugo

Hugo

Rédacteur web & SEO

Diplômé en Information et Communication, Hugo est rédacteur web et seo chez Hello Watt. Il écrit sur différents sujets autour de l’énergie, de la transition écologique ainsi que sur les sujets liés à l'énergie solaire.