Comment entretenir son chauffage au sol ?

Le chauffage au sol, comme n’importe quel appareil de chauffage, a besoin d’être entretenu régulièrement pour un rendement ainsi qu’une durée de vie optimale. Cependant, en fonction du type de chauffage au sol, la procédure à suivre et son coût diffèrent. Dans les paragraphes suivants, nous vous expliquons comment entretenir votre chauffage au sol en prenant ses spécificités en compte.

🔎 Comment entretenir un chauffage au sol électrique ?

Moins économique et écologique que le plancher chauffant hydraulique, le chauffage au sol électrique a l’avantage d’être bien plus facile à entretenir. Le réseau de câbles de ce système de chauffage est entouré d’une gaine isolante, qui le protège des dégradations - sans oublier la chape coulée par-dessus, qui ajoute une épaisseur protectrice. Autrement dit, à moins de percer votre sol, la tuyauterie de votre chauffage ne devrait subir aucun dommage et ne nécessite donc pas d’entretien particulier.

En revanche, les planchers chauffants électriques peuvent être sujets à des problèmes de surchauffe ou de surtension. Ces problèmes, généralement liés à une alimentation électrique défectueuse ou à une mauvaise adaptation de la puissance de votre tableau électrique, peuvent être réglés facilement depuis la boîte de connexion de votre chauffage au sol.

Par ailleurs, comme pour n’importe quel système de chauffage, il convient de s’assurer régulièrement du bon fonctionnement de votre installation. L’idéal étant de vérifier annuellement, avant l’arrivée du froid, que les branchements de votre boîtier de connexion ainsi que le thermostat sont en bon état.

❔ Comment entretenir un plancher chauffant hydraulique ?

L’entretien d’un plancher chauffant hydraulique demande plus d’attention que celui d’un chauffage au sol électrique. Parce que sa tuyauterie contient de l’eau, les tubes peuvent s’entartrer ou de la boue peut s’y déposer du fait de bactéries et de micro-algues. Ce phénomène, bien que totalement normal, peut poser problème à long-terme : obstruction de la tuyauterie et apparition de fuites, surconsommation énergétique, répartition inégale de la chaleur au sol, détérioration de votre chaudière ou encore amplification des bruits lors de la mise en marche de l’appareil.

Afin d’éviter ces désagréments, il est nécessaire d’effectuer un grand nettoyage du circuit hydraulique de votre plancher chauffant tous les 5 à 7 ans. Cette procédure, appelée le désembouage, vous permettra de profiter pleinement et sereinement des bienfaits de votre chauffage au sol. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour effectuer le désembouage de votre plancher chauffant. Celui-ci choisira la technique de désembouage la mieux adaptée à votre installation parmi les suivantes :

  • le désembouage chimique ;
  • le désembouage physique.

Avez-vous entretenu votre chaudière cette année ?

Obtenez des devis de professionnels chauffagistes en quelques clics !

Je veux des devis

Le désembouage chimique de votre plancher chauffant

Pour désembouer votre chauffage au sol de façon chimique, le professionnel injectera un liquide réactif à l’intérieur de votre tuyauterie. Grâce à son action, les boues nichées dans votre plancher chauffant vont se fluidifier et pourront être évacuées facilement du système. En fonction de l’état des tuyaux de votre installation, le professionnel devra peut-être répéter l’intervention à quelques jours d’intervalles, afin de s’assurer que toutes les boucles de votre tuyauterie sont bien vidées et rincées. 

Pour un traitement de ce type, comptez entre 2 et 7 jours de travail en moyenne. Cela ne devrait toutefois pas beaucoup vous impacter car vous pourrez continuer à utiliser votre chauffage au sol pendant cette période.

Désembouer votre plancher chauffant de manière physique

Le désembouage physique, ou hydrodynamique, nécessite également une intervention de plusieurs jours. Pour désembouer votre plancher chauffant de manière physique, votre plombier utilisera une machine permettant d’injecter alternativement de l’air et de l’eau dans les conduits de chauffage. La pression de l’air pulsé permettra à l’eau de décoller la boue des parois de votre tuyauterie. Il ne restera alors plus qu’à vidanger et rincer les conduits de votre installation.

A l’issue du désembouage, que celui-ci soit physique ou chimique, l’artisan auquel vous avez fait appel procèdera à l’injection d’un liquide anti-tartre et anti-corrosion dans votre équipement de chauffage. Ce produit vise à protéger votre installation et à empêcher son encrassage prématuré.

Votre plancher chauffant fait des bruits inquiétants ?

En fonction de votre zone d’habitation et de la qualité de l’eau qui circule dans vos conduits de chauffage, votre radiateur au sol pourrait s’encrasser plus rapidement que prévu. Si vous remarquez des bruits anormaux ou une disparité au niveau de la répartition de chaleur dans votre habitation, c’est probablement que votre plancher chauffant a besoin d’être nettoyé, même si la dernière intervention de désembouage date de moins de 5 ans !

🔥 Plancher chauffant : entretenir les générateurs de chaleur annexes

Entretenir la tuyauterie de votre plancher chauffant ne suffit pas à lui garantir une longue durée de vie. Si vous souhaitez en profiter pendant de nombreuses années, vous ne devez pas non plus négliger l’entretien de tous les systèmes annexes à son utilisation ! L’élément le plus important à prendre en compte est votre générateur de chaleur, voici la marche à suivre en fonction de l’appareil que vous utilisez :

  • pour les chaudières (gaz, fioul, bois), un entretien annuel est obligatoire ;
  • pour les pompes à chaleur, une intervention de nettoyage annuelle voire biannuelle est nécessaire. Par ailleurs, vous pouvez vous-même vous assurer que rien n’empêche le bon fonctionnement de votre PAC et enlever par exemple des feuilles mortes qui gênent.

En conclusion, l’entretien de votre chauffage au sol ne passe pas uniquement par le nettoyage de sa tuyauterie mais également par la vérification et le nettoyage minutieux de tout votre système de chauffage : c’est uniquement comme cela que vous assurerez le rendement optimal de votre chauffage au sol.

Votre chaudière commence à fatiguer ?

C’est peut-être le moment d’envisager des alternatives ! N’hésitez pas à contacter un conseiller au 09 75 18 60 60 ☎️ du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 19h00 (numéro non surtaxé). Il se fera un plaisir de vous proposer des solutions adaptées à votre logement et à votre budget.

👛 Combien coûte l'entretien d'un chauffage au sol ?

L’entretien annuel de votre générateur de chaleur (chaudière, PAC) coûte en moyenne entre 100 € et 300 €, en fonction de son modèle et du prestataire qui s’en charge. Cette dépense reste la même que vous disposiez d’un chauffage au sol ou de radiateurs classiques, elle n’est donc pas directement liée au coût de votre chauffage au sol.

En revanche, si vous utilisez un chauffage au sol hydraulique, vous devrez débourser une somme d’argent plus importante pour le désembouage de votre installation puisque cette procédure de nettoyage coûte 500 € en moyenne. Cependant, cet investissement n’est nécessaire que tous les 5 à 7 ans, rapporté à un tarif annuel, le désembouage de votre plancher chauffant ne coûte en fait pas plus cher que l’entretien de votre chaudière ou de votre PAC !

Vous avez des questions ?

À quelle fréquence faut-il réaliser l’entretien d’un plancher chauffant ?

Pour les planchers chauffants électriques, une simple vérification annuelle des branchements suffit. En revanche, il convient de désembouer un plancher chauffant hydraulique tous les 5 à 7 ans, afin de maximiser sa durée de vie. Enfin, il est impératif de faire contrôler sa chaudière ou sa pompe à chaleur tous les ans, peu importe le type de radiateur que vous utilisez.

Quels sont les risques si mon chauffage au sol n’est pas entretenu ?

Bâcler ou ignorer l’entretien de votre chauffage au sol pourrait grandement nuire à son efficacité. Votre plancher chauffant est susceptible d’être plus bruyant, de chauffer moins bien et de consommer plus (donc de vous coûter plus cher). Avec le temps, la tuyauterie risque également de s’abîmer et des micro-fuites pourraient apparaître dans les planchers chauffants à eau. Au regard de telles conséquences, nous vous déconseillons de négliger l’entretien de votre chauffage au sol !

Puis-je réaliser moi-même l’entretien de mon chauffage au sol ?

Parce qu’il ne demande que des vérifications mineures, l’entretien d’un plancher chauffant électrique peut être facilement réalisé par des particuliers. Néanmoins, pour ce qui est des chauffages au sol hydrauliques, nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel, habitué à ce type d’interventions.

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.