Que faut-il savoir avant de poser du carrelage sur un chauffage au sol ?

Le carrelage est un revêtement à la fois esthétique et durable. Oui, mais est-ce un revêtement idéal pour votre chauffage au sol ? Comment le poser et l'entretenir ? On vous dit tout !

En résumé : 

  • Le carrelage est le revêtement le plus indiqué sur du chauffage au sol. 
  • Les atouts du carrelage sur un chauffage au sol : il permet une montée en température rapide, conduit mieux la chaleur que d’autres revêtements, est facile d’entretien, et il est disponible en de nombreux modèles et matières, entre autres : marbre, terre cuite, émaux, pierre reconstituée et bien d’autres encore !
  • Pourquoi penser au chauffage au sol ? Gage d’économies, amélioration de l'esthétique de votre logement, chaleur homogène dans votre intérieur, c’est un système de chauffage très intéressant. 

Le carrelage est-il compatible avec un chauffage au sol ?

Vous vous lancez dans un projet de rénovation énergétique et vous souhaitez installer un chauffage au sol ? C’est une idée très intéressante qui vous fera faire des économies en plus d’améliorer l’esthétique de votre intérieur. Intéressons-nous spécifiquement au type de revêtement que vous pouvez poser sur votre plancher chauffant, et notamment au meilleur d’entre eux pour ce type de système de chauffage : le carrelage

Installer du carrelage sur un chauffage au sol : c’est possible !

Une fois l’installation de votre chauffage au sol terminée, vous pouvez choisir le revêtement le plus adapté à vos goûts et à votre pièce. Le carrelage est un matériau qui convient parfaitement pour un chauffage au sol. En effet, sa résistance thermique est faible, et permet de diffuser la chaleur dans toute la pièce, et non de chauffer uniquement votre revêtement ! 

En réalité, le carrelage est même le matériau de prédilection à poser sur un dispositif de chauffage au sol, conseillé par les professionnels chauffagistes. Il permet une montée en température rapide, ce qui vous permet de faire des économies d’énergie en diminuant votre température de chauffage.

Encore plus d'économies ?

C'est très simple ! Si votre facture d'énergie est encore trop salée en fin de mois, il est peut être temps de changer de fournisseur !

Quel fournisseur choisir ?

De plus, le carrelage conserve bien la chaleur, vous permettant d’éteindre le chauffage et de bénéficier du confort thermique de votre revêtement sans consommer d’énergie. Enfin, le carrelage est facile d’entretien !

Bon à savoir : 

Coupler une pompe à chaleur avec son chauffage au sol est une combinaison très intéressante. Moins la différence entre la température extérieure et la température demandée pour l’eau de chauffage est importante, plus votre pompe à chaleur aura un bon rendement. L’indicateur de ce rendement est le coefficient de performance (COP).

Un bon COP signifie que la quantité d’énergie (ici électrique) pour répondre à vos besoins de chauffage est minime. C’est le cas pour la solution chauffage au sol et pompe à chaleur : son COP est optimal et sa consommation électrique basse.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Bien que le carrelage soit compatible avec un chauffage au sol, quelques précautions sont à prendre pour en assurer l’efficacité et la durabilité.

  • Faites tout d’abord attention à l’épaisseur de votre carrelage : un carrelage trop épais risque d’augmenter le temps de chauffe de votre pièce. Ne sélectionnez pas un carrelage d’une épaisseur supérieure à 20 mm.
  • Lors de la pose, pensez à stopper le chauffage au moins 48H avant. Attendez également deux jours après la pose avant de relancer le chauffage.
  • Vous devrez respecter certaines normes lors de l’installation de votre revêtement : vérifiez par exemple les normes relatives à la pose d’un plancher chauffant, telles que la norme DTU 65-14 pour les chauffages au sol à eau ou encore la norme CPT P.R.E 04-11 pour les chauffages au sol électriques.
  • Évitez les carreaux trop larges, afin de minimiser les risques de fissure de votre revêtement.
  • Prenez soin d’apposer votre carrelage sur une surface propre et plane. La chape de votre chauffage au sol doit être complètement sèche avant de pouvoir y coller le revêtement.

chauffage au sol carrelage prix

Quel est le prix de pose d’un carrelage sur un chauffage au sol ? 

Un prix qui diffère suivant le type de carrelage

Tout comme le prix du chauffage au sol varie suivant le type de plancher chauffant que vous avez choisi, le prix du carrelage suit la même règle. Vous pouvez par exemple trouver du carrelage en grès cérame de bonne qualité à partir de 20 € / m², tandis que le prix d’un carrelage en pierre naturelle haut de gamme peut facilement dépasser les 200 € / m². 

Pose d’un carrelage : le coût des travaux annexes 

Avant de poser votre carrelage, il faut aussi que vous vous assuriez que sa surface soit totalement plane, les carreaux dans un état correct et qui adhèrent parfaitement au support. 

Si le sol possède des irrégularités par exemple, le carreleur devra procéder à un ragréage pour corriger les défauts et obtenir une surface parfaitement plane (25 € / m² en moyenne)

Si le sol présente de l’humidité, il devra être séché et protégé à l’aide d’un traitement hydrofuge (comptez en moyenne 15 € / m²). 

Si le sol laisse apparaître des moisissures, un produit spécifique devra être appliqué pour les traiter (15 € / m² en moyenne).

Comment poser du carrelage sur un chauffage au sol ?

Poser du carrelage sur un chauffage au sol ne se fait pas en dix minutes et demande de respecter quelques étapes. On vous les détaille ci-dessous. 

Préparer le support pour votre carrelage

Préparer le support de votre carrelage est primordial et signifie qu’il faut que vous vérifiez le bon état de la chape que vous avez faite installer au moment de poser votre chauffage au sol. Cette chape doit être solide et présenter une bonne cohésion. Elle doit être la plus plane possible, et parfaitement propre : nettoyez et dépoussiérez bien la chape une fois sèche avant de passer au collage de votre revêtement !

Le collage de votre revêtement

Coller votre carrelage ne se fera pas de la même manière selon la taille de vos carreaux. Un encollage simple sera suffisant pour de petits carreaux, tandis que des carreaux plus larges nécessitent un double encollage. Pour effectuer le collage de votre revêtement, il vous faut mélanger du mortier et une colle spécifique à ce type d’installation, afin de fixer vos carreaux durablement et sans risque de cloques (dues au phénomène de dilatation que peut entraîner la chaleur).

Une fois vos carreaux encollés, vous pouvez les mettre en place, en les plaçant délicatement selon votre configuration et en tapant légèrement votre carrelage à l’aide d’un maillet en caoutchouc. Tout au long du processus, vérifiez à ce que vos carreaux soient nettoyés régulièrement, à l’aide d’une éponge humide par exemple.

Effectuer le jointoiement : conseils pour assurer la durabilité de l’installation

Une fois votre carrelage posé, attendez 48 heures avant de passer à la dernière étape, le jointoiement ! Pensez à respecter la taille des joints propre au type de carrelage que vous avez installé. Par exemple, pour un carrelage en grès, la largeur de vos joints devra respecter une largeur d’au moins 4 mm. Vous pouvez également choisir de poser des joints souples, afin de résister plus longtemps aux déformations que peut causer la chaleur du sol chauffant.

Vous n’avez plus qu’à nettoyer une dernière fois votre carrelage, et à attendre les 48 heures réglementaires avant de pouvoir relancer votre chauffage et profiter pleinement de votre resplandissant carrelage sur votre chauffage au sol. 

Vous avez l’intention d’installer un chauffage au sol ? 

Pour plus de questions sur le chauffage au sol et/ou la pose de carrelage sur un plancher chauffant, n’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers en rénovation énergétique au 09 78 46 70 64 (appel gratuit) du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00. Ils se feront un plaisir de vous aider !

Comment choisir le bon carrelage pour un chauffage au sol ?

Gage d'économies, performant et sans danger sur la santé, le chauffage au sol supporte en outre de nombreux types de carrelage. Matériaux, résistance thermique...Les détails ci-dessous !

Un large choix de matériaux

Bonne nouvelle, poser un carrelage sur votre chauffage au sol vous offre un large panel de choix en matière de matériaux ! Vous pouvez par exemple choisir un carrelage en grès cérame ou étiré. Mais ce n’est pas tout ! D’autres types de sols carrelage sont recommandés par les carreleurs permettant de ne pas entraver la performance de votre chauffage au sol. En voici une petite liste :

  • les carreaux en grès cérame ;
  • les carreaux en grès étiré ;
  • les carreaux en terre cuite ;
  • le dallage en calcaire ;
  • le marbre ;
  • le quartzite ;
  • la pierre reconstituée ;
  • les émaux ;
  • la pâte de verre.

Quel est le critère majeur à prendre en compte ?

Afin de sélectionner le carrelage le plus adapté à votre chauffage au sol, prenez en compte la résistance thermique du matériau envisagé : celle-ci varie en fonction du type de chauffage au sol que vous aurez choisi. On en compte deux principaux :  

  1. le plancher hydraulique ;
  2. le plancher électrique (également appelé à rayonnement) ;
  3. enfin, on trouve aussi le plancher chauffant au gaz, qui n’est autre qu’un chauffage au sol hydraulique mais couplé avec une chaudière gaz.

Pour info :

L’entretien du chauffage au sol est plutôt facile, mais dépend avant tout du type de plancher chauffant choisi. Même si votre plancher chauffant ne doit être nettoyé “que” tous les cinq ans, si vous choisissez un plancher chauffant à eau, sachez que l’entretien sera plus important.

En effet, il existe un risque d’obstruction des tubes et vous serez dans l’obligation d’effectuer un désembouage afin de nettoyer l’installation. 

Bien entendu, tous les matériaux ne sont pas adaptés à toutes les pièces : entre une salle de bain ou une cuisine, tous les types de carrelage ne se valent pas. Vous verrez difficilement des sols de salle de bain en terre cuite par exemple ; c’est donc un critère important à prendre en compte !   

Carrelage ou parquet pour mon chauffage au sol ?

Pour les chambres ou le séjour, vous pouvez envisager un parquet chauffant. En effet, l’aspect chaleureux du bois, ainsi que sa robustesse et sa longévité sont idéaux ! 

S’il n’est pas trop épais, il présente les mêmes caractéristiques qu’un carrelage, ainsi qu’une bonne résistance thermique. C’est pourquoi il vaut mieux éviter les parquets trop massifs, qui vont “freiner” la diffusion de la chaleur à la surface du sol et, de facto, dans votre maison. 

FAQ à propos du carrelage sur un chauffage au sol 

Pourquoi choisir le carrelage comme revêtement sur un chauffage au sol ?

Selon vos goûts et la pièce dans laquelle se trouve votre chauffage au sol, vous pouvez choisir du carrelage, en grès cérame, en terre cuite ou encore en marbre. 

Quelles précautions prendre pour poser du carrelage sur un dispositif de chauffage au sol ?

Avant d’installer un revêtement en carrelage sur votre chauffage au sol, assurez-vous de la bonne résistance thermique du matériau envisagé. Votre chape, qui recouvre le système de chauffage, doit être plane et parfaitement nettoyée afin d’éviter tout problème avec votre revêtement par la suite. Enfin, ne choisissez pas des carreaux trop larges, ils risqueraient de se fissurer.

Quels sont les avantages du chauffage au sol ?

Le chauffage au sol présente de nombreux avantages : il est à la fois économe en énergie et en place. C’est un système de chauffage basse consommation, qui offre un grand confort thermique, sans risques pour la santé, à condition de respecter les températures recommandées par l’Ademe.

Plusieurs types de revêtements peuvent convenir pour un chauffage au sol. Si vraiment vous hésitez à faire poser un carrelage, pourquoi ne pas tenter un beau parquet voire une moquette ? Il suffira juste de vous rappeler d’éviter le parquet massif et les moquettes trop épaisses, qui vont empêcher la bonne diffusion de la chaleur à la surface du sol et par là même, dans votre logement. 

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.