Installer un chauffage au sol lors de travaux de rénovation

Fréquente lors de la construction de logements neufs, l’installation d’un chauffage au sol n’est toutefois pas impossible dans un logement ancien. Parfois mal isolés ou mal équipés, ces derniers gagneraient souvent à être rénovés. Mais, faire poser un plancher chauffant lors d’une rénovation, n’est-ce pas un vrai casse-tête ? Nous vous présentons quelle marche à suivre en prenant en compte les contraintes de votre logement !

⚖️ Avantages et inconvénients de la pose d'un plancher chauffant lors d'une rénovation

Le plancher chauffant a été boudé par les consommateurs pendant de nombreuses années à la suite de sa commercialisation. En cause : son influence négative sur la santé. Depuis les années 60, le dispositif a néanmoins été perfectionné et son utilisation réglementée. Aujourd’hui, il présente même plus d’avantages que d’inconvénients et constitue un réel allié pour ceux qui souhaiteraient réaliser des économies.

Les avantages du chauffage au sol

En plus de ne pas encombrer l’espace physique des pièces à vivre, le chauffage au sol diffuse une chaleur douce et homogène. Grâce à son fonctionnement par rayonnement, il ne déplace pas non plus les particules d’air de votre intérieur et ne soulève pas les poussières. Cela en fait le compagnon idéal des personnes souffrant de troubles respiratoires. 

Enfin, avec un plancher chauffé réglé à 18° C, vous devriez avoir la même sensation de chaleur qu’avec un radiateur classique réglé sur 20° C. Ainsi, vous pouvez faire d’importantes économies d’énergie sans sacrifier votre confort thermique !

Mon contrat d'entretien chaudière

Confiez l'entretien annuel de votre chaudière à des experts.

Devis gratuit

Plancher chauffant et rénovation : les contraintes

Lors de travaux de rénovation, la pose d’un chauffage au sol peut vite s’avérer contraignante. Tout d’abord parce qu’il s’agit là d’un gros chantier - vous devrez peut-être quitter votre logement pour quelques jours voire quelques semaines. Ensuite, parce que l’installation surélève généralement le sol existant, elle nécessite souvent l’adaptation de nombreux éléments dans votre logement et induit alors de nouveaux (petits) travaux :

  • le rabotage des portes ;
  • la surélévation des prises électriques ;
  • la surélévation ou le déplacement d’éléments fixés au sol comme les plinthes ;
  • la surélévation des baies vitrées.

Enfin, poser un plancher chauffant revient à déposer du poids supplémentaire sur votre sol existant. Cela peut s’avérer problématique en rez-de-chaussée et d’autant plus dans les étages, où la chape ne peut pas forcément supporter autant de poids. Pour cette raison, il est primordial de bien étudier les capacités de votre logement et de vos sols avant de mettre en oeuvre des travaux de rénovation.

🔧 Rénovation : quelles étapes suivre pour la pose de mon chauffage au sol ?

Vous êtes décidé à passer des radiateurs classiques au chauffage au sol ? Ce n’est pas une raison pour foncer tête baissée dans des travaux que vous regretterez ! Nous vous expliquons quelles étapes suivre afin de choisir votre nouveau plancher chauffant et votre main d'œuvre avec soin. 

Étape 1 : étudier son logement

L’expression “mieux vaut deux fois qu’une” prend tout son sens à cette première étape de la rénovation. Au début de votre démarche, il s’agira en effet de contacter des professionnels capables de bien vous renseigner sur les travaux à réaliser et, surtout, qui effectueront toutes les vérifications nécessaires au sein de votre habitation. Il est par exemple primordial d’effectuer une étude thermique approfondie de votre logement, afin de déterminer quel modèle de chauffage s’y prête le mieux ou, encore, comment le positionner.

À cette étape d’avancement du projet, nous vous conseillons par ailleurs de faire appel à plusieurs entreprises spécialisées. Ainsi, vous pourrez comparer différents devis et porter votre choix sur l’offre qui vous séduit le plus.

Le saviez-vous ?

L’installation d’un chauffage au sol lors d’une rénovation est plus fréquente qu’on ne pourrait le croire. Conscients des contraintes qu’elle implique, les fabricants de planchers chauffants ont développé de nouveaux systèmes à faible épaisseur, idéaux pour les travaux de rénovation.

Étape 2 : choisir le bon modèle de chauffage au sol

Tous les chauffages au sol ne se ressemblent pas. Communément, on fait la distinction entre les planchers chauffants électriques et les chauffages au sol à eau. Bien que tous deux génèrent une chaleur douce et homogène dans votre maison, ils n’ont toutefois pas les mêmes atouts. Dans le tableau ci-dessous, vous pouvez retrouver un comparatif (non-exhaustif) de ces deux systèmes :

Type de chauffage au sol

Avantages

Inconvénients

Chauffage au sol électrique

✔️ Certains modèles ne font que quelques millimètres d'épaisseur

✔️ Ne nécessite pas un entretien trop important

✔️ Diffuse une chaleur homogène

❌ Coût de fonctionnement élevé

❌ Mal alimenté, il peut être sujet à des problèmes de surchauffe ou de surtension

Chauffage au sol hydraulique

✔️ Possibilité de recevoir une aide financière pour son installation

✔️ Plutôt économique et écologique

✔️ Garantit un confort thermique optimal

❌ Est souvent plus épais qu'un plancher chauffant électrique

❌ Nécessite un entretien fréquent et minutieux

Pour obtenir plus de renseignements sur les planchers chauffants électriques et à eau, n’hésitez pas à consulter nos articles à ce sujet, et à demander l’avis d’un professionnel.

Etape 3 : préparer l’installation du plancher chauffant

Une fois que vous avez trouvé un professionnel et décidé ensemble du chauffage à installer, il ne vous reste plus qu’à démarrer la phase de travaux. Nous vous conseillons de quitter votre logement le temps des travaux car la pose d’un plancher chauffant nécessite de réaliser les actions suivantes :

  • la pose d’un isolant au sol, afin d’empêcher les déperditions de chaleur vers le bas ;
  • l’installation du système électrique ou hydraulique ;
  • la pose d’une chape fluide ou sèche, en fonction des besoins ;
  • la pose d’un revêtement comme de la pierre ou du carrelage (celle-ci est obligatoire au-dessus d’une chape fluide et optionnelle au-dessus d’une chape sèche).

En fonction du type de chape que vous choisirez de déposer au-dessus de votre chauffage au sol, la durée des travaux variera. Si vous décidez de couler une chape fluide ou humide au-dessus de la tuyauterie du radiateur, vous devrez attendre plusieurs semaines avant sa sèche complète et la pose du revêtement. C’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup lui préfèrent la pose d’une chape sèche lors de travaux de rénovation. Les deux techniques ont leurs avantages, n’hésitez pas à échanger sur le sujet avec un professionnel.

Pour finir, une fois les travaux terminés, il suffira de mettre le chauffage au sol en marche. Ensuite, à vous la belle vie et le confort thermique !

💳 Combien coûte l'installation d'un chauffage au sol en rénovation ?

Que ce soit en construction ou en rénovation, l’installation d’un chauffage au sol représente un investissement non négligeable. Les chauffages au sol électriques sont, en général, moins chers et coûtent autour de 50 € le m². Les prix d’un plancher chauffant hydraulique oscillent quant à eux entre 70 € et 100 € le m². Ils peuvent même grimper jusqu’à 120 € le m² si vous optez pour une technologie réversible - chauffante l’hiver et rafraîchissante en été.

Ces prix comprennent, bien sûr, la pose du chauffage au sol mais également l’achat du matériel par un professionnel. Pour cette raison, il est d’ailleurs plus intéressant de passer par un artisan qui achète souvent ses produits en gros, à un tarif moins élevé. Si vous décidez d’acquérir vous-même les divers éléments du chauffage ainsi que les plaques d’isolation ou le matériau pour la chape, vos dépenses deviendront vite astronomiques.

Enfin, si l’installation d’un chauffage au sol hydraulique est couplée à celle d’un régulateur thermique ou d’un générateur de chaleur (chaudière à condensation, PAC, etc.), elle représente alors une démarche contribuant à la transition énergétique. Elle vous donne ainsi le droit de bénéficier de certaines subventions étatiques ! Mais attention, dans ce cas, il est impératif de faire appel à un artisan certifié RGE pour la réalisation de vos travaux.

Besoin d’un renseignement ?

C’est pour répondre à toutes vos questions que nos conseillers énergie se tiennent à votre disposition au 09 75 18 60 60 ☎️ du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 19h00 (numéro non surtaxé).

FAQ

Quel professionnel contacter pour une rénovation et la pose d’un chauffage au sol ?

Afin de faire poser votre chauffage au sol, nous vous conseillons de faire appel à une entreprise spécialisée. Elle se chargera de la coordination des différents corps de métier sur le chantier, assurant ainsi la bonne réalisation des travaux et dans les délais impartis.

Peut-on faire des économies grâce à la pose d’un plancher chauffant après rénovation ?

Le prix des travaux d’installation d’un chauffage au sol peut effrayer. Pourtant, le retour sur investissement est garanti ! Après rénovation, votre nouveau plancher vous permettra de chauffer moins tout en gardant une bonne température et un confort thermique optimal. De cette manière, vous ferez des économies tout en respectant l’environnement !

Est-il possible de recevoir des aides pour la rénovation et l’installation d’un plancher chauffant ?

En règle générale, la pose seule d’un plancher chauffant ne justifie pas l’obtention d’une subvention. En revanche, il est possible de recevoir des aides importantes si vous décidez d’accompagner cette installation de celle d’un régulateur thermique et/ou d’un nouveau générateur de chaleur.

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.