Pour encourager et accélérer la transition énergétique, de nombreuses réglementations ont été adoptées. Parmi celles-ci, l'obligation de réaliser un audit énergétique pour la mise en vente de certains logements. On vous explique !

En résumé :

  • L’audit énergétique est un type de bilan énergétique obligatoire seulement dans certaines situations bien précises.
  • Il est obligatoire si vous désirez mettre en vente un logement classé F ou G au DPE (depuis le 1ᵉʳ avril 2023).
  • L’audit est aussi obligatoire si vous souhaitez obtenir certaines aides financières à la rénovation énergétique (comme MaPrimeRénov’ ou encore les primes CEE).
  • L’audit deviendra obligatoire pour les logements classés E en 2025 et pour les logements classés D en 2034 !

Dans quels cas l’audit énergétique est-il obligatoire ?

En 2021, la loi Climat et Résilience a été adoptée et les réglementations encadrant certaines transactions immobilières se sont durcies.

Ces nouvelles restrictions concernent surtout les logements énergivores, que l’État entend bien faire disparaître du marché immobilier. En effet, en plus de leur impact écologique, ces logements, qu’on appelle aussi “passoires thermiques”, plongent des millions de foyers dans une précarité énergétique.

Cette situation dégrade grandement leur confort et leur bien-être, tout en faisant exploser leur budget facture à cause de la consommation d’énergie excessive de leur logement.

C’est dans l’optique de remédier à ce problème que des mesures ont été prises, telles que l’obligation de réaliser un audit énergétique dans certains cas.

L’audit réglementaire

Parlons du premier cas dans lequel un audit énergétique est obligatoire : la mise en vente d’une maison ou d’un appartement classé F ou G au DPE (diagnostic de performance énergétique).

Initialement prévue pour 2022, l’obligation progressive de réaliser un audit énergétique pour les logements énergivores a finalement débuté le 1ᵉʳ avril 2023. Comme mentionné précédemment, elle concerne pour le moment uniquement les logements classés F ou G au DPE (ce qui correspond à ce qui se fait de pire en termes de performance énergétique).

Sachez toutefois que l’obligation devrait s’étendre aux logements classés E en 2025 et aux logements classés D en 2034 !

Pour info :

L’audit énergétique réglementaire est entièrement à la charge du propriétaire vendeur, l’acquéreur n’a rien à payer.

Cette nouvelle obligation a pour but d’encourager les propriétaires acquéreurs à investir dans des logements qui nécessitent des travaux de rénovation énergétique.

Même si, à priori, l’idée n’a pas l’air particulièrement attrayante, il faut savoir qu’en obtenant l’audit énergétique complet du logement, les nouveaux propriétaires ont toutes les informations nécessaires pour entamer des travaux dans les meilleures conditions.

L’audit vous indique toutes les améliorations requises ainsi que leur ordre de priorité pour vous garantir des changements rapides et impactants.

L'audit énergétique pour vos travaux de rénovation !

Besoin de connaître les failles du bâti de votre bien ? Faites réaliser un audit énergétique avant de commencer vos travaux de rénovation

Je m'informe sur l'audit

L’audit est obligatoire pour obtenir certaines aides financières

Le second cas (mais pas le moins intéressant) dans lequel un audit est obligatoire concerne certaines aides financières à la rénovation globale.

En effet, pour être éligible à une aide, une prime ou un prêt qui vous permettra de financer en partie vos travaux de rénovation énergétique, un audit énergétique est requis.

C’est le cas par exemple pour l’aide MaPrimeRénov’ ou encore le dispositif CEE (Certificats d’Économies d’Énergie). Ces aides ne sont accordées que si vous soumettez un audit énergétique ainsi que la garantie que l’audit sera suivi de travaux de rénovation globale.

Il est important de mentionner que les travaux envisagés concernent une rénovation globale. Ces derniers sont davantage privilégiés, à l’inverse des travaux qui ne concernent que des actions isolées (qui auront moins d’impact énergétique).

Bon à savoir :

Depuis le 1ᵉʳ avril 2023, un audit réglementaire peut être soumis à la place d’un audit incitatif dans le cadre d’une demande d’aides financières pour un projet de travaux de rénovation globale.

Auparavant, seuls les audits incitatifs étaient acceptés.

Attention toutefois, l’inverse n’est pas vrai pour la vente d’une passoire thermique, c’est bien l’audit réglementaire qui reste exigé.

audit énergétique obligatoire

Qu’est-ce que l’audit énergétique et pourquoi est-il si important ?

Vous savez maintenant pourquoi l’audit énergétique est obligatoire dans certains cas, intéressons-nous donc à ce qui justifie cette décision.

En quoi consiste vraiment l’audit énergétique ? Qu'a-t-il de si particulier ? On vous explique tout ce que vous devez savoir.

L’audit énergétique : qu’est-ce que c’est ?

L’audit énergétique est, à l’instar du diagnostic de performance énergétique ou du bilan thermique, un type de bilan énergétique qui permet de connaître les performances d’un logement ainsi que ses failles ou ses défauts.

Au cours d’un audit, on observe entre autres :

  • la structure de l’habitation ;
  • l’état de son isolation thermique ;
  • sa consommation en énergie ;
  • ses équipements de chauffage ;
  • ses équipements de production d’eau chaude sanitaire (ECS) ;
  • son système de ventilation ;
  • son système d’éclairage.

Avec les informations récoltées pendant l’audit, il est possible par la suite de déterminer si votre logement possède de bonnes performances énergétiques ou si, au contraire, il est énergivore.

S’il s’avère que sa consommation énergétique est effectivement excessive, des travaux de rénovation seront peut-être à envisager.

Ça tombe bien : l’audit énergétique s’accompagne également d’une liste hiérarchisée des travaux que vous pourriez réaliser pour améliorer sensiblement l’efficacité énergétique de votre logement.

Les différentes recommandations sont triées dans l’ordre de priorité afin de faciliter la mise en place d’un plan d’action efficace. En suivant ces conseils, vous pourrez non seulement faire des économies d’énergie (et donc réduire vos factures), mais aussi améliorer votre confort ainsi que votre sécurité !

Qui réalise l’audit énergétique ?

Pour obtenir un audit énergétique, vous devez faire appel à un auditeur.

Il s’agit d’un professionnel du bâtiment ou en architecture ayant suivi une formation certifiante afin de pouvoir délivrer des audits énergétiques.

Vous pouvez en trouver facilement autour de chez vous en vous rendant dans un cabinet d’étude ou sur le site du Service Public en utilisant leur Répertoire en ligne.

En quoi l’audit énergétique est-il utile ?

Comme mentionné un peu plus haut, l’audit énergétique est très utile pour mettre en lumière les failles de votre logement et vous aider à les corriger.

En cela, l’audit énergétique joue également un rôle de sensibilisation auprès des propriétaires en mettant en avant les bienfaits et les avantages des logements écoresponsables.

Cette sensibilisation passe par la mise en place de réglementations qui doivent :

  • au mieux, encourager les propriétaires à investir dans la transition énergétique ;
  •  au pire, les y contraindre en planifiant des interdictions de location (dans le cas des mauvais DPE) ou de vente (dans le cas des audits énergétiques réglementaires).

L’enjeu est de taille quand on sait qu’en France, selon une étude de l’Observatoire National de la Rénovation Énergétique (ONRE), on dénombrait pas moins de 5,2 millions de passoires thermiques en 2022 !

prix audit énergétique obligatoire

Quel est le prix de l’audit énergétique ?

Maintenant que vous êtes à jour sur ce qu’est l’audit énergétique et quelles sont les réglementations qui l’entourent, abordons le sujet qui fâche : le prix.

En effet, si vous êtes concerné par l’audit énergétique obligatoire ou bien si vous avez l’intention de démarrer des travaux de rénovation énergétique, il vaut mieux savoir à quoi vous attendre en termes de prix.

Combien coûte un audit énergétique ?

Pour obtenir une étude aussi complète de son logement, il faut y mettre le prix.

L’évaluation de votre maison ou de votre appartement n’est pas gratuite et il vous en coûtera en moyenne entre 500 et 1 000 €.

Dans le cas d’une entreprise ou d’une copropriété, le montant final peut grimper jusqu’à 10 000 €.

Attention :

Tout comme pour le DPE, les tarifs de l’audit énergétique ne sont pas réglementés, les auditeurs sont donc libres de pratiquer les prix qu’ils souhaitent !

C’est pour cette raison qu’il est vivement conseillé de comparer les tarifs entre eux afin d’éviter les arnaques !

Y a-t-il des aides financières pour l’audit énergétique ?

Pour faire court : oui !

Pour faire un peu plus long, le gouvernement n’allait bien évidemment pas rendre l’audit énergétique si contraignant pour certains propriétaires sans prendre des dispositions pour réduire le coût final.

Des aides financières existent donc bel et bien pour vous aider à financer en partie l’audit énergétique dont vous avez besoin pour concrétiser vos projets de rénovation énergétique ou pour mettre en vente votre logement énergivore.

MaPrimeRénov’ vous accorde par exemple une prime selon le montant de vos ressources annuelles. Le dispositif CEE (Certificats d’Économie d’Énergie), lui, est financé par les grandes entreprises (Total, EDF, etc) sur le principe du “pollueur-payeur”.

Attention toutefois, pour accéder à ces aides, vous devez vous engager à réaliser des travaux de rénovation énergétique une fois l’audit énergétique réalisé.

Vous souhaitez rénover votre logement ?

Simulez gratuitement le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Simuler mes aides

FAQ sur l’audit énergétique obligatoire

Est-ce que l’audit énergétique est obligatoire ?

L’audit énergétique est obligatoire si vous souhaitez obtenir une aide financière à la rénovation énergétique ou bien si vous souhaitez mettre en vente un logement classé F ou G au DPE (depuis le 1ᵉʳ avril 2023).

Quand doit-on faire un audit énergétique ?

L’idéal est de faire réaliser un audit énergétique avant de vous lancer dans un projet de rénovation globale.

En effet, cela vous aidera à comprendre les défauts de votre bien et comment vous pouvez y remédier efficacement.

Quel est le prix d’un audit énergétique en 2023 ?

En 2024, le prix d’un audit pour votre maison ou votre appartement tourne en moyenne autour de 500 à 1 000 €.

Dans le cas d’une entreprise ou d’une copropriété, le montant final peut grimper jusqu’à 10 000 €.

Cassandra Jemma-Penneau
Cassandra Jemma-Penneau

Rédactrice experte rénovation énergétique

Rédactrice experte en rénovation, Cassandra intègre l’équipe de rédaction web d'Hello Watt en 2023. Grâce à son expertise, elle vous accompagne dans vos projets de rénovation en toute sérénité !