Quel est le montant des aides pour MaPrimeRenov’ en 2022 ?

Découvrez le montant des aides MaPrimeRenov’ auquel vous avez droit et réalisez vos travaux en toute tranquillité !

Montant MaPrimeRénov’ 2022  : on récapitule 

  • MaPrimeRénov’ remplace le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique). D’abord réservée aux ménages les plus modestes, elle est accessible à tous les foyers dès janvier 2021. 
  • Le montant de MaPrimeRénov’ est calculé en fonction des ressources du foyer et du gain écologique permis par ces travaux de rénovation énergétique.
  • Pour savoir quel est le montant des aides auxquelles vous avez droit, il faut d’abord regarder à quelle catégorie MaPrimeRénov’ vous appartenez : bleu (ménages très modestes), jaune (modeste), violet (intermédiaire) et rose (aisés).

Qu'est-ce que MaPrimeRenov’ ?

L’aide à la rénovation énergétique des logements pour les ménages créée dans le cadre du plan de relance, a rencontré un franc succès depuis son lancement. 

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ exactement ? Quels sont les montants accordés et les critères d’éligibilité pour y avoir droit ? On vous dit tout sur cette nouvelle aide ici. 

MaPrimeRenov

Une aide qui remplace le CITE

MaPrimeRenov’ est une aide de l’Etat lancée le 1er janvier 2020 pour remplacer le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) ainsi que les aides de l’Anah (l’Agence Nationale de l’Habitat) “Habiter mieux agilité”. Le but, en fusionnant le CITE et “Habiter mieux agilité”, est de rendre le dispositif encore plus complet et efficace. C’est l’Anah qui continue de gérer MaPrimeRenov’.

Demandez votre Prime Énergie !

Découvrez le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation énergétique.

Obtenir ma Prime Énergie

MaPrimeRenov’ : les types de travaux concernés

MaPrimeRenov’ est une prime versée par l’Etat aux ménages souhaitant effectuer des travaux de rénovation énergétique au sein de leur logement. Les travaux concernés par cette aide sont :

MaPrimeRénov’ : les montants des aides

Indépendamment du montant de vos ressources annuelles et du type de travaux effectués, le montant maximal qui peut vous être attribué est de 20 000 euros sur cinq ans glissants

Dans tous les cas, un ménage modeste ne peut pas obtenir plus que 8 000 euros et 10 000 euros pour un ménage très modeste à moins de cumuler plusieurs prestations. 

Le saviez-vous ? 

Pour bénéficier de Ma Prime Renov, vous devez obligatoirement faire appel à des entreprises Reconnues Garantes de l’Environnement (RGE).

MaPrimeRénov’ 2022 : montants et critères d’éligibilité

MaPrimeRénov’ : montant des plafonds par catégories

Bonne nouvelle ! Contrairement au CITE, les critères d'éligibilité à MaPrimeRenov’ sont élargis à tous les propriétaires, qu’ils occupent ou non les foyers qui font l’objet de la demande et peu importent leurs conditions de revenus

Le montant de la prime dépendra cependant du revenu fiscal de référence (RFR), indiqué sur l'avis d’imposition.

Selon vos niveaux de revenus (du plus modeste au plus aisé), mais aussi de la localisation du logement (en île de France ou hors île de France), des plafonds sont attribués. Ces derniers sont classés en 4 couleurs :

  • très modestes = Ma Prime Renov’ Bleu ;
  • modestes = Ma Prime Renov’Jaune ;
  • intermédiaires = Ma Prime Renov’ Violet ;
  • aisés = Ma Prime Renov’ Rose.

Montants plafonnés des ressources par niveau de revenu des ménages selon la localisation

MaPrimeRénov’ Bleu

Nombre de personnes dans le foyer

Plafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France)

Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)

1

jusqu’à 21 123 €

jusqu'à 15 262 €

2

jusqu’à 31 003 €

jusqu’à 22 320 €

3

jusqu’à 37 232 €

jusqu’à 26 844 €

4

jusqu’à 43 472 €

jusqu’à 31 359 €

5

jusqu’à 49 736 €

jusqu’à 35 894 €

par personne supplémentaire

+6253 €

+4 526 €

MaPrimeRénov’ Jaune

Nombre de personne dans le foyer

Plafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France)

Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)

1

jusqu’à 25 714 €

jusqu’à 19 565 €

2

jusqu’à 37 739 €

jusqu’à 28 614 €

3

jusqu’à 45 326 €

jusqu’à 34 411 €

4

jusqu’à 52 925 €

jusqu’à 40 201 €

5

jusqu’à 60 546 €

jusqu’à 46 015 €

par personne supplémentaire

+7 613 €

+5 797 €

MaPrimeRénov' Violet

Nombre de personne dans le foyer

Plafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France)

Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)

1

jusqu’à 38 184€

jusqu’à 29 148 €

2

jusqu’à 56 130 €

jusqu’à 42 848 €

3

jusqu’à 67 585 €

jusqu’à 51 592 €

4

jusqu’à 79 041 €

jusqu’à 60 336 €

5

jusqu’à 90 496 €

jusqu’à 69 081 €

par personne supplémentaire

+ 11 455 €

+ 8 744 €

MaPrimeRénov' Rose

Nombre de personne dans le foyer

Plafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France)

Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)

1

> 38 184 €

> 29 148 €

2

> 56 130 €

> 42 848 €

3

> 67 585 €

> 51 592 €

4

> 79 041 €

> 60 336 €

5

> 90 496 €

> 69 081 €

par personne supplémentaire

+ 11 455 €

+ 8 744 €

Prenons un exemple : si vous habitez à Quimper, que votre foyer est composé de 3 personnes, et que vos revenus fiscaux de référence ne dépassent pas les 33 000 euros, alors vous pouvez bénéficier de Ma Prime Renov’ Jaune.

Si au contraire, vous vivez à Paris seul, et que votre RFR indique 34 000 euros, alors vous pouvez faire une demande pour Ma Prime Renov’ Violet.

Bon à savoir :

MaPrimeRénov’ est cumulable avec d’autres aides afin de vous permettre de réduire la facture de vos travaux : la Prime CEE, la TVA à 5,5 %, l’éco-prêt à taux 0. 

Quelles sont les conditions liées au logement ?

Pour bénéficier de Ma Prime Renov, vous devez effectuer des travaux de rénovation d’énergie en étant propriétaire bailleur ou occupant de votre logement, considéré comme votre résidence principale et ayant plus de quinze ans. Dans le cas où le particulier est propriétaire bailleur, il faut que ce soit la résidence principale du locataire.

Les logements situés dans les départements d’Outre-mer sont aussi éligibles à cette aide.

Quels sont les travaux éligibles ?

Tous les travaux ne donnent pas lieu à l’aide MaPrimeRenov’. Découvrez la liste complète des travaux sur les équipements concernés par la prime : 

  • chaudière à granulés ;
  • pompe à chaleur : géothermique, solarothermique, air-eau ;
  • chauffage solaire ;
  • chaudière à bûches ;
  • chauffe-eau solaire ;
  • poêle à granulés ;
  • poêle à bûches ; 
  • foyers fermés, insert ;
  • équipement solaire hybride ;
  • chaudière à gaz très haute performance ;
  • réseaux de chaleur ou de froid ;
  • chauffe-eau thermodynamique ;
  • dépose d'une cuve à fioul ;
  • ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux ;
  • isolation thermique des fenêtres (et parois vitrées) à la condition que ce soit pour installer du double ou triple vitrage ;
  • isolation des murs par l'extérieur ;
  • isolation des murs par l'intérieur ;
  • isolation des toitures terrasses ;
  • isolation des rampants de toiture et plafonds de combles ;
  • audit énergétique ;
  • protection contre le rayonnement solaire (pour l'Outre-mer). 

Demandez votre Prime Énergie !

Découvrez le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation énergétique.

Obtenir ma Prime Énergie

Bon à savoir :

Pour être éligibles à MaPrimeRenov’, il vous faut absolument passer par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). N’hésitez pas à appeler nos conseillers experts en rénovation au  09 78 46 70 64.

MaPrimeRenov’ : les bonifications supplémentaires

Maintenant que vous savez de quelle catégorie MaPrimeRenov’ vous faites partie (bleu, jaune, violet, rose), il est temps de découvrir les différents bonus dont vous pouvez disposer. 

Les bonifications

En plus de ces primes, vous pouvez bénéficier de bonus ! Voici les conditions :

  • si les travaux permettent à votre logement de sortir de l’état de passoire thermique, c’est à dire, de ne plus avoir une étiquette énergétique comprise entre F et G, vous pouvez décrocher un bonus “sortie de passoire” ;
  • si les travaux vous permettent d’atteindre l’étiquette énergétique A ou B, vous pouvez obtenir le bonus “bâtiment basse consommation” ;
  • pour les ménages désirant être accompagnés pendant leurs travaux, il existe un forfait “assistance à maîtrise d’ouvrage” ;
  • pour les ménages aux revenus intermédiaires et modestes, vous pouvez demander un forfait “rénovation globale”.

Bon à savoir :

Depuis janvier 2022, existe MaPrimeRénov’ Sérénité. Cette aide s’adresse aux propriétaires occupants aux revenus modestes, ayant un projet de rénovation énergétique globale avec gain énergétique de minimum 35%. Elle est cumulable avec les CEE.

MaPrimeRénov’ : quelles sont les démarches pour en bénéficier ?

Demander MaPrimeRénov’ : avant les travaux

Vous avez tout compris à Ma Prime Renov ? Il ne vous reste plus qu’à faire votre demande ! La procédure est plutôt simple. Voici les étapes à suivre :

  1. Avant le début des travaux, vous pouvez utiliser un simulateur en ligne pour avoir une idée du montant qui vous sera versé. 
  2. Suite à cela, vous pouvez faire votre demande sur le site de l’organisme concerné et déposer votre dossier complété des pièces justificatives demandées (devis d’un artisan RGE, papiers d'identité, revenus, etc). 
  3. Votre dossier va être étudié pour vérifier son éligibilité. Si c’est le cas, vous serez notifié de la bonne attribution de la prime. Ce sera le moment d’entamer vos travaux !

Demander MaPrimeRénov’ : après les travaux

Les démarches ne sont pas encore tout à fait finies. Après la réalisation de vos travaux, vous devrez demander une facture à l’entreprise RGE qui s’est occupée du chantier. 

Puis, il vous suffit de faire la demande de versement de votre prime sur le compte que vous avez créé au début de l’opération, de transmettre votre facture et votre RIB et d’attendre ! MaPrimeRenov’ est versée dès la fin des travaux.

Des questions sur MaPrimeRenov’ ?

Que devient le CITE ?

Le CITE a disparu le 1er janvier 2021. Il est remplacé par MaPrimeRenov’, elle-même issue de la fusion entre le CITE et l’aide “Habiter Mieux Agilité” de l’Anah. 

De la même manière que le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique, MaPrimeRenov’ encourage les particuliers à amorcer leur transition énergétique en finançant une partie de leurs travaux de rénovation.

Quel est le montant maximal de MaPrimeRénov’ que je peux obtenir ? 

Le montant maximal est indépendant du montant de vos ressources annuelles et du type de travaux effectués. Dans tous les cas, il est de 20 000 euros sur cinq ans glissants

De plus, un ménage modeste ne peut pas obtenir plus que 8 000 euros et 10 000 euros pour un ménage très modeste à moins de cumuler plusieurs prestations. 

Ma Prime Renov est-elle compatible avec d’autres aides ?

Tout à fait ! MaPrimeRenov’ peut être cumulée avec d’autres subventions pour la rénovation énergétique telles que l’éco PTZ, la TVA à taux réduit de 5,5 % ou encore la prime CEE. De quoi faire grandement baisser le montant des travaux. 

MaPrimeRenov’ est-elle accessible aux résidences secondaires ?

Oui, depuis juillet 2021 exactement ! Découvrez-les grâce à notre simulateur de prime en ligne ou en contactant nos conseillers au 09 78 46 70 64 (appel non-surtaxé).

 

Sarah Nedjar

Sarah Nedjar

Rédactrice experte énergie

Après une classe prépa lettres et l'obtention d'un Master en management interculturel, Sarah rejoint Hello Watt en 2021. Elle rédige des contenus (articles de blog, newsletters, communiqués de presse) sur l'actualité du marché de l'énergie.