Quelle est la meilleure Prime Énergie en 2022 ?

Faites le comparatif des Primes énergie pour vos travaux de rénovation énergétique !

Demandez votre Prime Énergie dès maintenant
Introduction

Vous souhaitez rénover votre logement mais les travaux coûtent trop cher ? Plusieurs aides sont accessibles pour réduire le coût de vos travaux. Comparez les primes énergie entre elles et choisissez la meilleure !

En résumé :

  • Les Primes CEE, appelées aussi prime énergie, ont été mises en place par l’État afin que les particuliers puissent réaliser des économies sur leur facture de travaux de rénovation énergétique, dont le montant peut vite s'avérer salé.
  • Plusieurs critères d'éligibilité aux primes doivent être remplis pour une validation de votre demande : être propriétaire ou locataire, faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ou encore utiliser des matériaux répondant aux exigences réglementaires
  • Il est possible de simuler le montant de sa prime gratuitement en ligne.

Comparatif de primes CEE : comment bien choisir sa prime énergie ?

Améliorer son isolation et éviter les déperditions de chaleur, remplacer son vieux système de chauffage et/ou de climatisation, changer ses menuiseries par d'autres équipements plus résistants...Tous ces travaux de rénovation sont nécessaires mais valent également cher ! Comment faire alors pour optimiser les performances thermiques de son logement tout en effectuant des économies sur sa facture énergétique ?

C'est tout simple ! Afin de réduire le reste à charge de votre projet et faire des économies, vous pouvez faire une demande de primes. Le plus simple est bien entendu de passer par un comparateur de prime énergie, qui va directement synthétiser les différentes offres et leurs conditions respectives. 

Sinon, vous pouvez aussi baser votre choix sur votre propre étude du marché en comparant les primes énergie et leurs caractéristiques. Plusieurs facteurs rentrent en compte lors de cette étude de marché. 

Demandez votre Prime Énergie !

Découvrez le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation énergétique.

Obtenir ma Prime Énergie

Choisir sa prime énergie : les critères de comparaison 

Le premier critère est bien sûr la somme totale qui peut vous être versée. Votre choix devra aussi se baser sur le délai entre la fin de vos travaux et la réception de la prime. 

Cette durée va directement dépendre de plusieurs facteurs comme :

  • le mode de paiement ;
  • le délai de traitement

Il faut joindre également au dossier un justificatif fiscal tel qu'une copie de votre dernier avis d’imposition

En combien de temps puis-je bénéficier de ma prime CEE ?

En moyenne, il faut compter 6 semaines après l’envoi du dossier complet pour recevoir sa Prime Énergie.

Lorsque les travaux sont terminés, il est indispensable d’envoyer les factures et l’attestation sur l’honneur du professionnel RGE à l'entreprise choisie dans un délai de 3 à 6 mois.

Liste des entités délivrant les primes énergie

Type d'entreprises

Marques

Mode de paiement

Grande distribution

Auchan, Leclerc, Carrefour, etc.

Bons d'achats

Magasins de bricolage

Leroy Merlin, Brico Dépôt, Mr.Bricolage, etc.

Bons d'achats

Fournisseurs de gaz

Antargaz, Finagaz, Butagaz, etc.

Chèques

Fournisseurs d'électricité

TotalEnergies, EDF, ENGIE, etc.

Chèques, virements

Primes CEE comparatif : quelle prime énergie choisir pour changer sa chaudière ?

Remplacer sa vieille chaudière par un équipement plus performant et respectueux de l’environnement ? En voilà une bonne idée ! Vous pouvez utiliser les primes énergie pour vous permettre de faire l’acquisition de ces nouveaux dispositifs.

En effet, beaucoup de fournisseurs proposent des primes CEE afin que les particuliers puissent remplacer leurs chaudières au fioul, à gaz ou autres combustibles par un équipement moins énergivore et/ou utilisant les énergies renouvelables.

Changer sa chaudière : quels équipements ? Quels montants ?

Les équipements existants pour remplacer ma chaudière  

  1. la pompe à chaleur (PAC) ;
  2. un appareil de chauffage au bois ;
  3. le système solaire combiné ;
  4. la chaudière biomasse ;
  5. le chauffe-eau thermodynamique individuel à accumulation.

La chaudière THPE : zoom sur un cas particulier

La primes CEE ne permet plus de remplacer son ancien dispositif de chauffage par une chaudière gaz THPE (à Très Haute Performance Energétique) depuis le 1er juillet 2021

Toutefois, la chaudière THPE reste une très bonne option pour améliorer la performance énergétique de son logement car :

  1. elle possède une efficacité énergétique saisonnière (ETAS) de minimum 92 % ;
  2. elle permet de réaliser jusqu’à 20 % d'économies d'énergie par rapport à une chaudière classique.

Bon à savoir :

Les montants du Coup de pouce Chauffage pour le remplacement d’un vieil appareil (charbon, fioul ou gaz) par une chaudière gaz THPE étaient de 1 200 € pour les ménages modestes et 600 € pour les autres ménages. Une chaudière THPE coûtant en moyenne entre 3 000 et 5 000 €, la prime permettait de financer au minimum un quart du prix du dispositif.

Changer sa chaudière pour une pompe à chaleur 

Vous pouvez également obtenir une prime Coup de Pouce si vous souhaitez remplacer votre vieux système de chauffage par une pompe à chaleur. Les types de PAC concernées sont :

  1. la pompe à chaleur air-eau ;
  2. la pompe à chaleur eau-eau ;
  3. la pompe à chaleur hybride individuelle.

Dans le cadre de la prime Coup de pouce Chauffage, le montant de la prime est de 4 000 € pour les ménages modestes et 2 500 € pour les autres ménages. Les montants sont toutefois majorés chez certains fournisseurs.

Changer sa chaudière pour un système solaire combiné

L’énergie solaire rentre de plain-pied dans le souhait de transition énergétique voulue par l’Etat. En plus de produire de l’eau chaude sanitaire (ECS), elle permet également de chauffer votre maison si elle est couplée à des panneaux photovoltaïques

Bon à savoir : 

L'installation d'un système solaire combiné est éligible à l'aide Coup de Pouce Chauffage en cas de remplacement d'une chaudière individuelle au fioul, au charbon ou au gaz, autre qu’à condensation. Cette aide est de 4 000 € pour les ménages aux revenus modestes et de 2 500 € pour les autres.

Changer sa chaudière pour une chaudière biomasse

La chaudière biomasse est un système de chauffage qui fonctionne grâce à des produits tels que les bûches, les copeaux de bois, les granulés ou encore de la sciure de bois. C'est un bon investissement pour faire des économies puisque le bois est le combustible le moins onéreux. À l'investissement, en revanche, la chaudière à bois est chère, mais les aides écologiques permettent de la rendre plus abordable.

Changer sa chaudière pour un appareil de chauffage au bois

Grâce au chauffage au bois, vous pouvez réduire d’environ 30 % votre facture de chauffage. Ce type de système est donc éligible à la prime énergie. 

Pour info :

Si vous souhaitez remplacer votre ancien appareil fonctionnant au charbon, installer un dispositif fonctionnant avec du bois vous permet d’être également éligible à la prime Coup de Pouce Chauffage

Attention toutefois, votre chauffage au bois doit posséder le label Flamme Verte 7* ou posséder des performances équivalentes. Le montant de l’aide est de :

  • 800 € pour les ménages aux revenus modestes ;
  • 500 € pour les autres ménages.

Changer sa chaudière pour un chauffe-eau thermodynamique individuel à accumulation 

Le CET individuel à accumulation est composé d’un ballon d’eau relié à une pompe à chaleur aérothermique. Son fonctionnement est le suivant : il capte les calories présentes dans l’air pour en restituer l’énergie sous forme de chaleur dans l’eau du ballon et permet ainsi de couvrir les besoins en eau chaude sanitaire d’un ménage. 

Montant des primes CEE par type de travaux de chauffage 

Type d'équipements

Modestes et très modestes

Autres ménages

Pompe à chaleur

2 500 €

4 000 €

Système solaire combiné

2 500 €

4 000 €

Chaudière biomasse

2 500 €

4 000 €

Chauffage au bois

800 €

500 €

Chauffe-eau thermodynamique individuel à accumulation

70 €

70 €

Primes CEE comparatif : quelle prime énergie choisir pour isoler son logement ?

L’isolation est l’un des volets les plus importants de la rénovation énergétique. Aussi, le Coup de Pouce Isolation a été créé afin de permettre aux particuliers de réduire le reste à charge de leurs travaux d’isolation. 

Attention !

Le Coup de Pouce Isolation prend fin le 30 juin 2022. Aussi, vous ne pourrez plus obtenir cette aide pour réduire le montant de la facture de vos projets d’isolation. 

Voici ci-dessous un comparatif des primes énergie (ordre de grandeur) que vous pouviez obtenir en étant éligible suivant les différents types de travaux d’isolation que vous entamiez pour votre logement. 

Montants des primes énergie par type de travaux d’isolation 

Montants des primes

Type de travaux d'isolation

5 à 10 €/m² selon le département

Isolation des combles et toiture

3 à 6 €/m² selon le département

Isolation des planchers bas

10 à 40 €/pièce selon département et énergie de chauffage

Isolation des portes et fenêtres

4 à 9 €/m² selon département

Isolation des murs

Comparatif des primes CEE pour isoler ses combles et toitures 

Isoler ses combles et toitures permet de réaliser jusqu’à 30 % d’économies d’énergie. Aussi, l’isolation de cette partie de la maison doit être particulièrement performante. 

Comparatif des primes CEE pour isoler ses planchers bas 

Situé au rez-de-chaussée d’une maison, le plancher bas est la paroi qui sépare le sol de votre intérieur des autres pièces se trouvant en-dessous telles que le sous-sol, le garage ou même le vide sanitaire. Son isolation ne doit donc pas être négligée car près de 10 % des déperditions de chaleur se font par le sol.

Comparatif des primes CEE pour isoler ses portes et fenêtres 

Isoler ses menuiseries, en particulier ses portes et ses fenêtres est également très important puisque cela vous permet de réduire de près de 15 % le montant de votre facture d’électricité. 

En effet, une fenêtre mais également une porte d’entrée mal isolée causent une déperdition de chaleur et donc une facture de chauffage plus importante.

Les primes CEE : qu’est-ce que c’est ? Comment fonctionnent-elles ?

Qu’est-ce qu’une prime énergie ?

On le sait, rénover sa maison peut coûter cher. Nous l’avons vu précédemment, que vous souhaitiez éviter les déperditions de chaleur (donc améliorer votre isolation), changer votre équipement de chauffage ou de climatisation, la facture peut très vite monter ! Faire des économies sur le montant des travaux est donc essentiel pour une majorité de ménages

Dans le cadre de sa politique de transition énergétique, le Gouvernement a donc décidé de mettre en place des primes énergie afin d’aider et d’inciter les ménages à rénover leurs logements.

La liste des travaux éligibles à ces primes est vaste : isolation des combles, changement de chaudière, remplacement de la ventilation...

Distribuées par des entreprises privées, elles peuvent varier d’un projet à un autre, en fonction du montant des revenus du ménage et du nombre de personnes composant ce dernier, de la zone du logement et du type de travaux réalisés

Comment fonctionnent les primes CEE ?

Les primes énergie, quésaco ? Ce sont des aides monétaires directes, distribuées par des entreprises privées grâce au dispositif des CEE. 

L’État a en effet mis en place le dispositif des CEE (Certificats d'Économies d'Énergie) en 2006, qui repose sur le principe du pollueur-payeur. Les entreprises polluantes (principalement les fournisseurs d'énergie et de carburant), doivent récolter un certain nombre de CEE proportionnel au volume de leurs ventes sur une période donnée.

Pour obtenir ces certificats, une possibilité est de proposer des primes énergie aux particuliers pour les aider à rénover leurs logements.  

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est donc pas auprès de l’État qu’il faut aller chercher ces aides, mais auprès des entreprises obligées de collecter des CEE. Parmi elles, on retrouve notamment :

  1. les fournisseurs d’énergie (tels qu’EDF ou TotalEnergies par exemple) ;
  2. les grandes marques de la distribution alimentaire (telles qu’Auchan ou Leclerc). 

C’est devant cette multitude d’acteurs engagés que les comparateurs de primes énergie ont vu le jour. La prime énergie peut être perçue de diverses manières : 

  • chèque ;
  • virement sur votre compte bancaire ;
  • bon d’achat dans le cadre de la grande distribution ;
  • déduite du devis.

Certains artisans proposent même de gérer ces démarches pour vous et de déduire le montant de prime de votre facture

Les primes énergies sont allouables pour tous les travaux permettant d’économiser de l’énergie comme par exemple les travaux d’isolation des murs (par l’intérieur ou l’extérieur), l’isolation des combles,des planchers bas, des fenêtres ainsi que dans le cadre d’un changement de chaudière

De plus, pour être éligible à l’obtention d’une prime énergie, il faut obligatoirement passer par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)

Attention !

Si vous choisissez de vous tourner vers un professionnel ne possédant pas le label RGE, vous ne pourrez obtenir ni les primes énergie, ni les autres aides financières prévues afin de vous aider dans vos travaux de rénovation énergétique.

Comparateur prime énergie : quels critères ?

Comparatif de primes CEE : les critères à respecter 

Les comparateurs de primes énergie sont basés sur les critères d’obtention de ces aides. Ainsi, un comparateur vous demandera les mêmes informations qu’un site proposant les primes énergie. 

Ces informations vont concerner les détails de votre projet afin de savoir s’il remplit les critères d’éligibilité et ainsi pouvoir calculer le montant de CEE correspondant à votre projet. Ainsi, l'octroi d'une prime n'est pas automatique ! Il faut d'abord une validation de votre dossier avant de pouvoir en bénéficier. 

Le calcul est le suivant : 1 CEE = 1 kWh cumac économisé chez le bénéficiaire de la prime. Ainsi, plus les travaux permettent de faire des économies d’énergie, plus la prime est importante. 

Bon à savoir :

Derrière ce terme barbare se cache une explication simple : les kWh cumac (kilowattheure cumulé actualisé), représentent l’énergie que la rénovation de votre logement va permettre d’économiser dans le futur. 

Cela prend en compte l'efficacité énergétique des matériaux utilisés ainsi que leur usure dans le temps.

De plus, un comparateur de prime énergie va aussi prendre d’autres critères en compte comme le niveau de vie du foyer ou bien encore la localisation. Les ménages les plus modestes ont, eux, le droit à des primes coup de pouce plus conséquentes. 

La demande de la Prime Énergie doit être acceptée avant la signature du devis. C’est à réception de la lettre d’engagement du fournisseur de la prime que vous pouvez signer le devis et démarrer les travaux. 

Toute demande faite après la signature du devis et après les travaux ne sera pas prise en compte ! 

Comparatif de prime CEE : la prime Coup de Pouce

Parmi ces aides dédiées aux ménages modestes, on retrouve la Prime Coup de Pouce. Massifiées en 2019 par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.

Comme nous l’avons vu précédemment, il existe deux principaux types de prime coup de pouce : 

  1. la prime Coup de Pouce Chauffage ;
  2. la prime Coup de Pouce Isolation. 

Si vous souhaitez changer votre vieille chaudière gaz par une chaudière biomasse (beaucoup plus performante et respectueuse de l'environnement), vous pouvez par exemple bénéficier de la prime Coup de Pouce Chauffage. 

Pour rappel :

Certaines offres ont par-contre disparu ou vont disparaître. Ainsi, la Prime Coup de Pouce thermostat avec régulation performante a été supprimée le 31 décembre 2021 et rappelons que le coup de pouce isolation n’est plus disponible depuis juin 2022

Par ailleurs, rappelons également que vous ne pouvez plus bénéficier de la prime Coup de Pouce Chauffage dans le cadre d’un remplacement de votre vieux système de chauffage par une chaudière THPE (à Très Haute Performance Energétique). 

Enfin, le montant des primes Coup de Pouce dépend avant tout des conditions de ressources du ménage. Pour plus de clarté, des plafonds de revenus annuels ont été créés par type de ménages (ménages aux revenus modestes à très modestes), afin que ces derniers sachent à quelle catégorie ils appartiennent et le montant de la prime associée. 

Plafonds de ressources annuelles pour les ménages très modestes

Nombre de personnes dans le foyer

Plafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France)

Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)

1

jusqu’à 21 123 €

jusqu'à 15 262 €

2

jusqu’à 31 003 €

jusqu’à 22 320 €

3

jusqu’à 37 232 €

jusqu’à 26 844 €

4

jusqu’à 43 472 €

jusqu’à 31 359 €

5

jusqu’à 49 736 €

jusqu’à 35 894 €

par personne supplémentaire

+ 6 253 €

+ 4 526 €

Plafonds de ressources annuelles pour les ménages modestes

Nombre de personne dans le foyer

Plafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France)

Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)

1

jusqu’à 25 714 €

jusqu’à 19 565 €

2

jusqu’à 37 739 €

jusqu’à 28 614 €

3

jusqu’à 45 326 €

jusqu’à 34 411 €

4

jusqu’à 52 925 €

jusqu’à 40 201 €

5

jusqu’à 60 546 €

jusqu’à 46 015 €

par personne supplémentaire

+ 7 613 €

+ 5 797 €

Source : Ministère de la Transition Écologique et Solidaire

Si vous ne dépassez pas ces plafonds, vous aurez accès aux primes énergies dites “classiques”. Celles-ci voient leurs montants changer en fonction des travaux, des matériaux ou des appareils utilisés.

Bon à savoir :

La prime énergie n’est pas cumulable avec toutes les aides des instances gouvernementales. Afin d'être sûr d'obtenir une validation de votre dossier, n'hésitez donc pas à comparer les différentes aides avec la prime énergie (en plus de vérifier si vous remplissez les critères d'éligibilité). 

Comparatif de primes CEE : et les autres aides ?

La prime énergie n’est pas la seule aide du Gouvernement pour accélérer la transition énergétique ! En effet, d’autres aides permettent elles aussi de faire rénover énergétiquement son logement à bas prix. On peut citer : 

MaPrimeRénov’ 

MaPrimeRénov’ est une aide à la rénovation énergétique, calculée en fonction de vos revenus et du gain écologique des travaux.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux 0, aussi appelé éco-PTZ, permet de pouvoir emprunter l’argent nécessaire à la rénovation gratuitement. En cas d’inflation, vous pouvez même y gagner ! 

La TVA à taux réduit de 5,5 % 

Cette TVA à taux réduit concerne tous les travaux de rénovation énergétique, qu'il s'agisse de dépenses en faveur d'économie d'énergie, d'isolation thermique ou d'équipements de production d'énergie utilisant une source d'énergie renouvelable.

Et le “chèque énergie” ? Est-il lié aux primes CEE ?

On pourrait croire que le "chèque énergie", dont on a beaucoup entendu parlé en 2022 (dans un contexte d'augmentation des tarifs de gaz et d'électricité) est inclus dans le dispositif des CEE. 

En réalité, il s'agit d'une toute autre aide, qui existe afin d'aider les ménages modestes à payer leurs factures d'électricité et de gaz. Généralisé en 2018 pour remplacer les tarifs sociaux de l'énergie, le chèque est une aide dont peuvent bénéficier les ménages modestes, sous conditions de ressources, pour :

  • le paiement des factures d’énergie ;
  • l'achat de combustible ;
  • certains travaux énergétiques.

Le chèque est nominatif (par conséquent, le nom du bénéficiaire est indiqué sur le chèque). 

Toutes ces aides rendent les rénovations d’un logement moins onéreuses, surtout quand on pense qu’une habitation bien isolée et bien chauffée coûte nettement moins cher à entretenir. 

Attention !

Il est indispensable de bien choisir le professionnel RGE à engager afin de profiter d’une prestation de qualité à prix raisonnable. 

N’hésitez pas à vous renseigner sur la notoriété du professionnel en question ainsi que sur son expérience dans le domaine de la rénovation énergétique. Les artisans RGE de votre région sont inscrits dans l'annuaire artisan RGE de l’ADEME.

FAQ sur le comparatif de primes énergie

Comparateur prime énergie : qu’est-ce que c’est ?

Un comparateur de prime énergie est un comparateur qui va vous simplifier la tâche d’étude de marché. Au lieu de passer du temps à trouver la prime énergie qui vous convient le mieux, un comparateur vous indiquera une sélection d’offres les plus adaptées à vos besoins. 

Comment fonctionne un comparateur de prime énergie ? 

Un comparateur de prime énergie va d’abord vérifier que vous êtes bien éligible à la prime. Ensuite, il vous proposera différentes offres basées sur vos besoins et sur vos préférences. 

Certaines personnes souhaitent ainsi attendre plus longtemps et recevoir la prime par virement, d’autres souhaitent accéder à la prime plus rapidement par exemple en obtenant des bons d’achat

Comparateur prime énergie : quels sont les critères d’éligibilité ? 

Les critères d’éligibilité aux primes énergies sont basés sur 3 grands principes : 

  1. l’obligation de passer par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).
  2. ne pas avoir signé son devis avant de faire la demande de prime.
  3. les travaux ainsi que le matériel posé doivent être éligibles. 
Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.