Chauffage électrique : quel prix pour quelle consommation ?

Le chauffage électrique représente une part conséquente des dépenses d’un foyer. Il est alors intéressant de comprendre comment calculer le coût de fonctionnement d’un chauffage pour pouvoir réduire ses factures mensuelles de chauffage électrique. Prix d’achat, coût au m2, conseils pour réduire vos factures : on vous dit tout !

En résumé :

  • Pour investir dans un chauffage électrique économique, il faut prendre en compte tous les facteurs susceptibles de faire varier son prix de fonctionnement : type de logement, surface à chauffer en m² et m³, état d’isolation ou encore puissance de l’équipement.
  • On estime qu’en moyenne, la consommation électrique annuelle par est de 110 kWh. Le prix du chauffage électrique par m² dépend donc en partie du prix du kWh de votre abonnement d’électricité.
  • Le prix mensuel d’un chauffage électrique se calcule grâce à la formule suivante : Prix du kWh x Puissance du radiateur en kWh x Nombre d’heures d’utilisation x Nombre de jours d’utilisation = Tarif en €/mois.
  • Il existe plusieurs méthodes pour payer moins cher sa facture de chauffage électrique : outils de suivi de consommation, thermostats, écogestes, etc.

Quels sont les critères qui font varier le coût du chauffage électrique ?

Selon les chiffres de Climat Air et Énergie, le chauffage représente 66 % de la consommation d’énergie d’une résidence principale. Plusieurs critères sont alors à prendre en compte pour choisir le chauffage électrique le plus économique

  • le type de logement à chauffer : une maison et un appartement ne seront pas chauffés de la même manière et la solution de chauffage d’une maison secondaire ne sera pas la même que celle d’une résidence principale ;
  • la surface à chauffer, en m² et m³ pour chaque pièce. Le nombre de pièces jouera lui aussi un rôle dans le choix de votre système de chauffage, notamment lors du choix de puissance du radiateur selon la surface ;
  • le nombre d’habitants au sein du logement, pour assurer un confort thermique optimal ;
  • l’état de l’isolation : une maison avec une mauvaise isolation est sujette à des déperditions thermiques qui doivent être prises en compte lors du choix de la puissance du chauffage ;
  • la puissance énergétique du chauffage électrique : plus la surface à chauffer est grande, plus le chauffage doit être puissant ;
  • l’option tarifaire souscrite : pour réduire ses factures de chauffage, le mieux reste de commencer par choisir un fournisseur d’énergie qui vous proposera des tarifs intéressants.

Quel est le prix d’achat d’un système de chauffage électrique ?

Puisque plusieurs modèles de chauffage électrique existent, plusieurs tarifs sont disponibles et répondent à tout type de budget :

  • les radiateurs électriques sont commercialisés à des prix très différents, allant de 50 € à plus de 600 € ;
  • le prix moyen d’une chaudière classique est de 4 000 € ;
  • l’investissement dans une pompe à chaleur débute à 6 000 € ;
  • quant aux chauffages d’appoint, vous pouvez profiter de leurs services pour des prix allant de 20 € à 250 €.

Chaque solution comporte ses propres avantages. Par exemple, l’installation d’une pompe à chaleur est éligible à de nombreuses aides financières !

Vous ne savez pas quel chauffage électrique choisir ?

Le chauffage électrique est compatible avec de nombreux appareils, ayant tous des avantages différents. Radiateurs (convecteurs, radiants, à inertie, à accumulation…), plancher chauffant, chaudière…

Pour vous aider dans votre achat et connaître le détail du prix de votre chauffage électrique, le mieux reste de faire une ou plusieurs demandes de devis auprès d’un chauffagiste professionnel (un devis est gratuit et sans engagement). Celui-ci pourra vous aiguiller dans le choix de vos appareils et vous indiquer quel sera le système le plus adapté à votre maison.

Chauffage électrique : quel prix pour quelle consommation ?

Prix chauffage électrique : quelle consommation par m2 ?

Sur une période d’un an, il est estimé que la consommation électrique par est de 110 kWh. Le coût du chauffage électrique par mètre carré va donc fortement dépendre des facteurs mentionnés plus haut, c’est-à-dire de l’état d’isolation de votre logement, du prix du kWh de votre abonnement, mais aussi de vos habitudes de consommation.

Selon une étude réalisée par Effy en 2020, on estime le coût annuel d’un chauffage électrique pour une surface moyenne de 110 m² à environ 1 800 €. Par conséquent, le prix du chauffage électrique par m2 est estimé à 15,90 € par mètre carré chauffé en moyenne.

Bon à savoir

De manière générale, plus la surface à chauffer est grande, plus le système de chauffage électrique devra consommer et moins il sera rentable. Cette solution de chauffage est alors plutôt conseillée pour les surfaces inférieures à 100 mètres carrés. Au-delà, il convient davantage de faire installer un réseau de chauffage central et une chaudière.

Mais le prix du chauffage électrique dépend aussi de la puissance de vos équipements : la consommation d’un chauffage électrique dépend en grande partie de la puissance du radiateur, et la puissance du radiateur dépend de la surface à chauffer.

En effet, si vous installez un radiateur électrique avec une puissance insuffisante pour la surface à chauffer, cela va engendrer une surconsommation qui se ressentira sur votre facture.

Pour ne pas payer votre chauffage électrique trop cher, vous devez bien avoir en tête, au moment de l’achat de vos équipements, l’utilisation que vous aurez de votre chauffage électrique. Ainsi, vous pourrez vous orienter vers l’équipement qui correspond à vos besoins :

  • entre 600 et 1 000 watts : ces chauffages d’appoint électriques sont réservés aux surfaces inférieures à 15 m² ;
  • entre 1 000 et 1 500 watts : ces équipements peuvent chauffer une maison entière, mais doivent être constamment allumés pour maintenir la chaleur au sein du logement ;
  • au-delà de 1 500 watts : ces chauffages sont performants, montent vite en température et conservent la chaleur pendant longtemps.

Chauffage électrique : comment calculer le coût de sa consommation ?

Connaître le prix du kWh de son abonnement d’électricité…

Pour connaître le prix du chauffage électrique, il faut tout d’abord vous renseigner sur le prix du kWh d’électricité que vous avez souscrit au sein de votre offre. Les fournisseurs d’électricité proposent différents tarifs. Par exemple, le tarif réglementé (TRV) d’EDF, qu’il est le seul à pouvoir appliquer du fait de son statut de fournisseur historique, est plus cher que la moyenne.

Les fournisseurs alternatifs peuvent proposer des prix du kWh ou de l’abonnement indexés au TRV ou bien des prix fixes pendant 1, 2 ou 3 ans selon les offres. Par ailleurs, il faut savoir que le prix au kWh est différent selon les régions. Voici un exemple des tarifs au kWh proposé par différents fournisseurs :

Offre

Prix du kWh en option de base

Tarif Bleu EDF

0,1740

Butagaz, Offre d'électricité à prix indexé

0,2931

TotalEnergies, Ofrre Classique électricité

0,1680

*Prix constatés en novembre 2022, pour un tarif base et une puissance de 6 kVA

Vous voulez faire des économies ?

Economisez en changeant gratuitement de fournisseur. Réalisez la simulation de votre facture et comparez les offres d'énergie.

Comparer les offres

… Pour calculer le coût de sa consommation mensuelle

Le prix du chauffage électrique par mois se calcule par la formule suivante : 

Prix du kWh x Puissance du radiateur en kWh x Nombre d’heures d’utilisation x Nombre de jours d’utilisation = Tarif en €/mois

Voyons un exemple concret : imaginons que vous ayez souscrit un abonnement chez EDF avec le tarif Bleu de base à 0,1546 euros, que vous avez procédé à l’installation d’un chauffage électrique d’une puissance de 2 000 watts et que vous l’utilisez 10 heures par jour. Dans ce cas, le montant de votre consommation sera de 0,1546 € x 2 kW x 10 h x 30 j = 92,76 €/mois.

Chauffage électrique : les astuces pour payer moins cher

Prix chauffage électrique : comment payer moins cher ?

Optimiser sa consommation électrique est essentiel pour pouvoir faire des économies sur sa facture énergétique en fin de mois. S’il est important de veiller à bien entretenir vos équipements de chauffage pour ne pas perdre en puissance de chauffe, d’autres solutions existent.

Voici donc quelques bonnes pratiques qui vous aideront quotidiennement à abaisser votre consommation d’énergie, pour payer votre chauffage électrique moins cher tous les mois !

L’isolation : un facteur essentiel pour réduire sa consommation d’énergie

Une maison bien isolée sera votre meilleure alliée pour réduire votre consommation d’énergie ! En effet, les logements mal isolés subissent des pertes de chaleur conséquentes, qui impliquent une forte consommation d’électricité pour continuer d’apporter le confort thermique nécessaire. 

Le saviez-vous ?

Selon le ministère de la Transition écologique, via son Observatoire national de la rénovation énergétique (ONRE), sur ses 30 millions de résidences principales, la France comptait 5,2 millions de passoires thermiques au 1er janvier 2022. Il s’agit alors de logements très énergivores, classés F ou G lors de leur Diagnostic de Performance Énergétique (DPE).

Selon les chiffres du ministère de la Transition écologique, 15 % des logements chauffés à l’électricité sont classés parmi les passoires thermiques. Pour ne pas consommer plus d’énergie que nécessaire, pensez à vérifier que votre maison n’en fasse pas partie en réalisant l’étude thermique (DPE) de votre logement. Celle-ci déterminera son état d’isolation et vous indiquera s’il est nécessaire ou non de procéder à des travaux de rénovation énergétique.

Pas de panique, les aides financières sont nombreuses pour ce type de travaux : au total, c’est jusqu’à 90 % de votre projet de rénovation qui peut être pris en charge par l’État ! Votre investissement sera d’ailleurs rapidement amorti grâce à des factures de chauffage largement réduites.

Les outils pour une consommation de chauffage intelligente

Avant toute chose, si votre but est de réduire votre consommation d’électricité, le mieux reste d’installer des radiateurs basse consommation. Par exemple, si votre logement comprend une pièce peu utilisée, mais que vous souhaitez tout de même chauffer lorsque vous y êtes, pensez à l’installation d’un chauffage d’appoint basse consommation.

D’autres solutions existent : par exemple, pour ne consommer que l’énergie dont vous avez réellement besoin, nous vous conseillons d’avoir recours à des outils de régulation pour chauffage électrique, comme :

  • un programmateur de chauffage par fil pilote : cet outil vous permet par exemple de régler vos besoins en chauffage en fonction de votre emploi du temps. Si vous vous absentez, vous pourrez programmer une baisse de la température pendant votre absence et la faire remonter à l’heure à laquelle vous serez de retour ;
  • un thermostat, pour les radiateurs connectés ou non : cet accessoire à lui seul peut vous faire économiser jusqu’à 15 % sur votre facture de chauffage annuelle !

Adopter des écogestes pour payer son chauffage moins cher

Payer son chauffage électrique moins cher et respecter son budget, c’est possible : il suffit parfois de changer quelques habitudes pour réaliser de belles économies. Par exemple, baisser la température de votre chauffage électrique de seulement 1 °C ou fermer vos volets/stores la nuit vous permettra de réaliser respectivement jusqu’à 7 % et 5 % d’économies sur votre facture de chauffage annuelle !

Bien choisir son fournisseur d’énergie

Pour être certain de faire de plus amples économies, vous pouvez aussi payer votre électricité ou votre gaz moins cher, grâce à notre comparateur en ligne. Découvrez l’offre énergie adaptée à vos besoins en quelques clics et gratuitement.

Si vous avez besoin de plus amples informations, nos experts énergies sont là pour répondre à toutes vos questions au 09 75 18 60 60 (appel non surtaxé) du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 19h00 (service et appel gratuits).

Hausse de l'électricité : +4 % en août 2022 ?

Anticipez dès maintenant la prochaine hausse du prix de l'électricité en choisissant une offre moins chère ou à prix bloqué.

Comparer les offres

FAQ : Vos questions sur le prix du chauffage à l’électrique

Est-il possible de réduire sa consommation électrique en baissant le chauffage ?

Tout à fait possible : baisser le chauffage d’un degré permet d’économiser non pas quelques euros, mais jusqu’à 7 % d’énergie sur votre facture. Un bon geste pour vous et pour la planète ! Veillez cependant à ne pas occuper une maison victime d’une mauvaise isolation, car les pertes de chaleur que subissent ces dernières sont souvent coupables de factures de chauffage très élevées.

Isoler son logement, est-ce vraiment utile pour le chauffage électrique ? 

Oui : un logement bien isolé conserve mieux la chaleur et consomme moins d’énergie pour le chauffage, qu’il soit électrique, au gaz, au fioul ou au bois.

Si votre maison est mal isolée, rien ne sert de choisir une solution de chauffage plus performante : vos appareils devront toujours consommer plus que nécessaire pour vous apporter du confort thermique. La meilleure solution reste donc de procéder à des travaux de rénovation, qui sont éligibles à de nombreuses subventions.

L’installation de radiateurs électriques dans son logement est-elle une bonne idée ?

Si le chauffage au gaz ou à l’électrique ne sont pas les dispositifs avec le plus faible coût de fonctionnement, ils ne sont pas non plus les plus chers. Selon une idée reçue, le chauffage électrique consomme énormément et le prix sur la facture en fin de mois est très élevé.

Cela peut être le cas en comparaison d’une chaudière ou d’une pompe à chaleur, qui sera plus économique. Pour autant, les mini radiateurs électriques sont adaptés aux petits espaces s’ils sont bien isolés et leur consommation peut être maîtrisée via un thermostat ou programmateur. Les radiateurs électriques basse consommation peuvent également permettre de ne pas payer vos factures de chauffage trop chères.

Quels sont les différents systèmes pour l’installation d’un chauffage électrique ?

De nombreuses solutions existent pour se chauffer à l’électrique. La solution la plus réputée est sans aucun doute le radiateur. Différents modèles de radiateurs muraux sont alors disponibles :

  • le convecteur électrique ;
  • le radiateur rayonnant (ou radiant) ;
  • le radiateur à inertie ;
  • le radiateur à accumulation ;
  • le radiateur à double cœur ;
  • le radiateur sèche serviette.

Mais il est aussi possible de se chauffer à l’électrique par le biais d’une chaudière électrique, d’un plancher chauffant ou d’une pompe à chaleur hydrothermique (eau-eau), aérothermique (air-air, air-eau) ou géothermique (sol-air ou sol-eau). Ces appareils sont d’ailleurs plus économiques et performants que des radiateurs classiques.

Camille Grau

Camille Grau

Rédactrice experte énergie

Après un Master en Rédaction Professionnelle, Camille rejoint Hello Watt en 2022. Sensible aux sujets écologiques, elle vous aide à vous tourner vers une consommation responsable qui fait du bien au portefeuille et à la planète !