Quitter EDF : pourquoi faire et quelles sont les démarches ?

Depuis la libéralisation du marché de l’électricité en 2007, une trentaine de fournisseurs ont lancé leurs propres offres. Néanmoins, avec 85% des parts de marché, le fournisseur historique EDF reste leader. Toutefois, seule la moitié des Français connaîtrait son droit à changer de …

Depuis la libéralisation du marché de l’électricité en 2007, une trentaine de fournisseurs ont lancé leurs propres offres. Néanmoins, …

Depuis la libéralisation du marché de l’électricité en 2007, une trentaine de fournisseurs ont lancé leurs propres offres. Néanmoins, avec 85% des parts de marché, le fournisseur historique EDF reste leader. Toutefois, seule la moitié des Français connaîtrait son droit à changer de fournisseur selon le baromètre annuel 2017 du Médiateur national de l’énergie. Les fournisseurs alternatifs proposent des offres aux tarifs souvent bien plus intéressants que ceux proposé par le fournisseur historique EDF. Nous vous donnons ici les clés pour estimer s’il est aujourd’hui intéressant pour vous de quitter EDF.

Quitter EDF

Quitter EDF : Quelles économies à la clé ?

De nombreuses offres ont fait leur apparition sur le marché, invitant les abonnés d’EDF à reconsidérer leur choix de souscription au fournisseur historique. L’entreprise créée en 1946 a longtemps été la seule entreprise sur le marché de l’électricité grâce à son monopole, aux côtés des entreprises locales de distribution. A ce jour, l’entreprise reste la seule à proposer le tarif réglementé de vente d’électricité dit « tarif bleu », qui a fait sa renommée pendant 60 ans.

Toutefois, depuis l’ouverture du marché à la concurrence, un large panel de fournisseurs est apparu sur le marché français.

Une concurrence diverse avec de meilleurs tarifs

Ils proposent aujourd’hui des offres à des prix bien moins élevés, dans la plupart des cas, accompagnées d’options telles que l’option heures pleines / heures creuses, des garanties de prix fixe sur une certaine période, des offres indexées ainsi que des offres exclusivement en ligne auxquelles vous pouvez souscrire en toute simplicité.

Certains fournisseurs se sont également lancés dans l’énergie verte, produite à partir de sources d'énergies renouvelables, principalement l'hydroélectricité et également l'éolien, la biomasse et le solaire photovoltaïque. Le principe est celui de l’équivalence : le fournisseur s’engage à ce qu’une quantité équivalente à la consommation de son abonné a été produite en Europe à partir d’énergies renouvelables. Il est à noter que le prix de l'électricité verte est très souvent moins cher que le tarif réglementé de l'électricité d'EDF. Enfin, d’autres fournisseurs proposent des offres alternatives telles que le choix d’une électricité produite localement comme les offres d’Ilek, ce qui permet de combiner une électricité moins chère tout en favorisant l’économie locale par le financement de la production dans votre région.

Jusqu’à -15% d’économies

Ainsi, faire le choix de quitter EDF va vous permettre de trouver chez un fournisseur alternatif un contrat au prix du kWh plus intéressant et ainsi de réaliser facilement des économies. Vous pouvez ainsi opter pour une offre présentant un prix du kWh jusqu’à 15% moins cher que celui du tarif réglementé HT d’EDF. De plus, vous allez pouvoir choisir un contrat répondant à vos attentes, en choisissant, sans payer plus cher, une offre verte pour faire un geste pour la planète par exemple ! A titre d'exemple, en souscrivant à l’offre Electricité verte de Total Direct Energie vous optez pour une énergie d’origine renouvelable avec un prix du kWh présentant une réduction de 2% par rapport au tarif réglementé HT d’EDF.

Quitter EDF : Comment résilier son contrat d’électricité?

CHOISIR UN NOUVEAU CONTRAT D’ÉLECTRICITÉ

Avant de procéder à la résiliation de votre contrat EDF, il va vous falloir en sélectionner un nouveau chez un fournisseur alternatif. Voici les étapes pour effectuer le choix d’un nouveau contrat d’électricité.

  • S’intéresser aux tarifs proposés par les différents fournisseurs. Le montant total de votre facture dépend tout d’abord du prix au kWh de l’électricité. Dans le cas d’un abonnement au “Tarif Bleu”, le tarif appliqué est celui du tarif réglementé de vente (TRV) fixé par l’Etat après avoir reçu l’avis de la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE). Par ailleurs, les autres fournisseurs proposent des tarifs de marché, dits aussi libres ou commerciaux, qu’ils fixent et révisent librement en fonction des offres proposées. Ces offres sont en grande majorité plus compétitives que les tarifs proposés par EDF.

  • Outre les prix de l’énergie, il faut vérifier le coût de l’abonnement, la durée des promotions proposées par les fournisseurs ou encore les conditions du contrat(mode de paiement, pénalités en cas de retard de paiement, etc.).

  • Vous pouvez faire le point sur votre facture mensuelle ou bimestrielle afin de bien comprendre comment est composé le montant que vous payez.

  • Il est possible ensuite d’estimer le nombre de kWh que vous consommez dans votre logement sur une période donnée grâce à une simulation en ligne. Vous obtenez ainsi le montant que vous aurez à payer pour la partie purement consommation de votre facture (nombre de kWh x prix de l’énergie au kWh).

Cette simulation est d’autant plus pertinente que vous disposez d’informations précises sur le logement, en particulier :

  • Le type de logement (maison ou appartement),

  • La localisation (code postal),

  • La superficie,

  • Le nombre d’habitants dans le logement,

  • Le type d’énergie utilisé pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson.

Votre nouveau fournisseur se charge de votre résiliation auprès d'EDF 

Dix ans après l’ouverture du marché à la concurrence, 5,5 millions de foyers avaient déjà quitté EDF pour un fournisseur alternatif. En effet, changer de fournisseur est simple et gratuit. Il vous faut dans un premier temps identifier l’offre qui est la plus intéressante pour vous. Pour cela vous pouvez contacter le 09 75 18 60 60 et joindre un conseiller qui vous aidera dans votre choix, et qui se chargera gratuitement de votre souscription à votre nouveau contrat. Pour cela, vous aurez besoin de :

  • Votre dernière factures afin de pouvoir estimer votre consommation,

  • Un relevé de votre compteur qui est indispensable pour pouvoir résilier votre ancien contrat et en souscrire un nouveau,

  • Un RIB si vous souhaitez payer par prélèvement automatique.

Attention donc à ne pas résilier votre contrat actuel vous-même, car vous pourriez avoir à payer des frais de mise en service au gestionnaire du réseau de distribution ENEDIS lorsque vous souscrivez à votre nouvel abonnement. Votre nouveau fournisseur se chargera de la résiliation et vous n’aurez pas à payer ces frais : en effet, il contactera votre ancien fournisseur pour l’informer de votre changement de contrat, vous recevrez alors une dernière facture d’électricité (dites de clôture) qui correspondra à votre consommation jusqu’à la date de changement.

QUITTER EDF N’EST PAS UN CHOIX DÉFINITIF

Une fois votre nouveau contrat signé, vous disposez d’un droit de rétractation de 14 jours. N’hésitez pas à contacter votre nouveau fournisseur pour toute modification de votre contrat. Sachez, de plus, que même une fois votre période de rétractation finie, quitter EDF n’est pas définitif comme cela a pu l’être au moment de l’ouverture du marché en 2007. En effet, vous avez aujourd’hui la possibilité de souscrire à nouveau à une offre auprès d’EDF ou d’un autre fournisseur dès que vous le souhaitez. Pour cela, il vous suffit de choisir un contrat chez un nouveau fournisseur et d’appeler 09 75 18 60 60, numéro auprès duquel vous pourrez échanger avec un conseiller qui vous guidera vers l’offre qui vous convient le mieux et s’occupera de la souscription pour vous.